/misc
Navigation

Sur le niqab et sur la pensée molle

Coup d'oeil sur cet article

L’affaire du niqab en garderie me conduit à cette brève réflexion. Il est fascinant de voir à quel point le respect obligatoire de toutes les croyances et de leurs implications sociales, au nom, bien souvent, du respect de la «diversité», conduit inévitablement à une dissolution de toute réflexion politique dans la mièvrerie des bons sentiments. On nous dit : vive le respect de la différence. D’accord. Mais de toutes les différences, vraiment? Ou la différence est-elle un bien en soi, peu importe la réalité qu’elle recouvre?

On nous dit : il faut non seulement respecter la liberté de l’autre, mais il faut aussi endosser ses choix, et s’interdire de les critiquer, parce qu’on risquerait alors de fragiliser son estime de lui-même. Autrement dit, la liberté de chacun d’exprimer publiquement son authenticité ne s’accompagne plus de la liberté des autres de juger du bon ou du mauvais usage de cette liberté. Comment ne pas y voir une forme de liberté d'expression à sens unique?

On cherche à fabriquer une culture aseptisée, ou la moindre réflexion sur les valeurs ou la société cherchant à transcender les limites de l’individualisme radical est suspectée d’intolérance. Et dès qu’un comportement culturel est dénoncé, on s’indigne d’une supposée chasse aux sorcières. Et on invitera ainsi l’école, peu à peu, à promouvoir le respect de toutes les croyances, quelles qu’elles soient, et le système médiatique, par ses voix les plus autorisées, se reconnaîtra un semblable programme. C'est le triomphe de la pensée molle.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes de voir que des symboles culturelles absolument archaïques, qui symbolisent objectivement une forme de ségrégation sexuelle radicale, contraire aux fondements de la civilisation occidentale, parviennent à justifier leur présence dans notre société en retournant contre elle la logique des droits de la personne. Il y a un angle-mort dans la culture des droits, mais nous nous interdisons d’y réfléchir. Le niqab en garderie au nom des droits de la personne? Il fallait y penser.

En fait, cette forme d’amour obligatoire de «l’autre», quel qu’il soit, prescrit par l’idéologie multiculturaliste empêche la réflexion, la pensée, l’examen critique des croyances et des idées. D’ailleurs, à «l’autre», parce qu’il est «autre», on pardonnera des choses qu’on reprocherait à n’importe quel individu ayant le malheur d’appartenir à la majorité, groupe honni, s’il en est un, toujours soupçonné de vouloir imposer ses valeurs par la force.

Il faudrait pourtant le dire : toutes les croyances ne sont pas indistinctement respectables et l’absolutisation de l’individualisme crée à terme les conditions d’une désagrégation sociale profonde. À tout le moins, si toutes les croyances peuvent s’exprimer publiquement, il ne devrait pas être interdit, au même moment, de les critiquer aussi librement qu’on le souhaite. Cela, bien évidemment, dans le respect des règles élémentaires de la courtoisie et de la politesse.

Je vois mal comment, à long terme, une démocratie peut survivre dans ce climat de censure généralisée, en se complaisant dans cette forme de nihilisme existentiel. On nous dit : tout se vaut. Autrement dit, rien ne vaut rien. Dans un monde qui quitte peu à peu le paradis artificiel de la douceur consumériste, où les fondements de la société sont à nouveau discutés, il faudrait se rappeler que la démocratie repose sur un héritage de civilisation, et que sans lui, elle s’asséchera.

Notre société veut maximiser les libertés individuelles, jusqu’à effacer le collectif, et elle s’interdit de juger les comportements des uns et des autres, sous prétexte qu’il reviendrait à chacun de choisir ses valeurs. Chaque individu est un petit roi, et pour peu qu’il soit authentique dans ses croyances, on se refusera de le juger. C’est toujours à la société à s’adapter à lui, jamais le contraire. C’est ainsi qu’on en vient à confondre des caprices identitaires et des droits fondamentaux.

Mais notre société, qui se veut absolument tolérante, se montre aussi d’une intolérance idéologique décomplexée devant ceux qui questionnent cet individualisme relativiste. Ceux-là, elle les traite comme des ennemis publics, comme des ennemis de la liberté. Dès qu’ils parlent, on cherche à leur coller une contravention idéologique en les accusant de xénophobie ou d’autres dérives semblables. On cherche à les culpabiliser. Cela devient lassant.

89 commentaire(s)

Emmanuelle dit :
22 novembre 2013 à 13 h 26 min

Dans l'hypothèse ou on est xénos.....les autres (oups péché d'utiliser ce mot) ils sont quoi?!

Alain Mallette dit :
22 novembre 2013 à 13 h 48 min

Tres bien dit M.Bock-Coté. J'adore vos articles,merci!

Ain dit :
22 novembre 2013 à 14 h 06 min

Je n'ai jamais eu autant de plaisir à vous lire, M. Bock-Côté.

Tout ce que je déplore, et ne le prenez pas comme un reproche, c'est que votre niveau de langage élève votre discours au point où il en devient incompréhensible pour la masse à qui il s'adresse pourtant, il me semble.

Jean Émard dit :
22 novembre 2013 à 14 h 13 min

Toujours en plein dans le mille M, Bock-Côté.

L'absolue tolérance devrait-elle nous amener à ne plus critiquer les superstitions ?

La religion est la mieux protégée de toutes les superstitions, Aucune raison rationnelle ne peut expliquer celà. Alors pourquoi ?

Jean Émard

Marcel dit :
22 novembre 2013 à 14 h 31 min

Petites réflexions

" Une liberté ne doit être réputée légitime qu'en tant qu'elle accroît notre faculté pour le Bien ; hors de la jamais ."

" Dans une société, la liberté digne de ce nom ne consiste pas à faire tout ce qui nous plaît : ce serait dans l'État une confusion extrême, un trouble qui aboutirait à l'oppression ; la liberté consiste en ce que, par le secours des lois civiles, nous puissions plus aisément vivre selon les prescriptions de la loi éternelle."

" La liberté de l'acte de foi, on ne peut,en effet, obliger une personne à croire, n'entraîne pas comme conséquence une liberté de même amplitude en public. L'homme n'a pas le droit de manifester en public toutes les conséquences de son éventuel refus de la vraie religion. "

" Quant à décider quelle religion est la vraie, cela n'est pas difficile à quiconque voudra en juger avec prudence et sincérité."

Michel dit :
22 novembre 2013 à 14 h 43 min

Comme toujours, votre opinion est très bien articulée. Bravo M. Côté.

D Ducharme dit :
22 novembre 2013 à 14 h 45 min

Encore une fois, je suis entièrement d’accord avec vous. Toutes les croyances ne sont pas égales. D’ailleurs, une personne a voulu en faire la démonstration par l’absurde et as créé la religion « Pastafarienne » ou il est dit que l’univers as été créé par un dieu extra-terrestre compose de spaghetti et de boulettes de viande, après que celui-ci eu pris une cuite. Les adeptes de cette religion doivent avoir une passoire à spaghetti sur la tête en tout temps en signe de respect

Andrée2 dit :
22 novembre 2013 à 14 h 50 min

Je m'excuse mais j'ai l'impression de lire un essai de mon neveu qui étudie en sociologie. Je n'ai pas compris grand chose à votre article, j'avoue que j'ai arrêté de lire après le 3e paragraphe.

jacko dit :
22 novembre 2013 à 14 h 51 min

bravo pour votre lettre , le PQ a vouloir laisse trainé en longueur la charte est après s enlisé . A trop en parlé ca va faire le contraire voulu au lieu de rassemblé tous les québecois , c est la grande division qui règne Ce gouverment a été élu minoritaire. mais fais du Harper il gouverne majoritaire alors pourquoi allé en élection??? pour avoir la majorité??? il n a plus de démocratie , avant c était la religion qui mettait son nez dans la vie privée et maintenant c est le gouvernemaman c est le chaos total

JeanSol Patre dit :
22 novembre 2013 à 15 h 03 min

Cette semaine le synode de l'Église anglicane d'Angleterre a approuvé avec une écrasante majorité le principe de l'ordination de femmes évêques. Voilà une avancée importante qui montre que la foi, la croyance et l’institution changent dans le temps. Cela aurait été ironique que l’église anglicane dont la chef est notre reine interdise la nomination de femme évêque !

Les monothéismes prescrivent une égalité de l’homme et de la femme devant Dieu. Alors pourquoi les monothéismes n’arrivent pas à prescrire aussi une égalité entre les hommes et les femmes dans leurs institutions religieuses autant dans leurs rôles que dans les fonctions?

Tenir un discours sur la liberté religieuse jusqu’à en faire une profession de foi sans tenir un discours aussi fort et ferme sur l’égalité entre les hommes et les femmes dans les institutions religieuses devient d’un opportunisme moral facile et dégage-t-il la personne de sa responsabilité philosophique, politique, religieuse et spirituelle envers la notion principe d’égalité entre les hommes et les femmes?

Les monothéismes ont des institutions qui ont pour but de se maintenir et de se reproduire avec leurs systèmes de valeur, de pratique et de norme qui sont culturelles et non éternelles.

Ce n’est pas la liberté de cette femme qui porte un niqab qui m’inquiète. C’est la capacité que son système des valeurs qui excluent dans sa médiation avec sa société d’accueil la notion d’égalité entre les hommes et les femmes qui comprend les libertés des chances. Si cette femme va-t-elle reproduire le même schéma de valeurs envers sa fille qui lui fermera les portes de plein de possibles. Autant M. Couillard ne veut pas que l’État interdise une sœur Theresa de travailleur pour la fonction publique. Il est aussi légitime de demander à cette femme de pas limité sa fille dans les choix de sa vie !

Yves Ménard dit :
22 novembre 2013 à 15 h 21 min

Bien d'accord avec vous! 2 remarques : - C'est (je crois) un juge de la Cour suprême qui a dit "La démocratie n'est pas un pacte de suicide. " Malheureusement, c'est de moins en moins vrai! Je crois que nous courrons de plus en plus au suicide sociétal. - Par ailleurs, je considère déjà depuis longtemps cette "tolérance" envers des coutumes moyenâgeuses et cette délicatesse à ne pas "offusquer" ceux qui les pratiquent comme une forme de racisme subtil. D'autant plus que c'est toujours à nous de s'ajuster, de respecter, d'être délicats, etc. Jamais à ceux qui nous amènent et nous imposent ces coutumes et comportements moyenâgeux. Comme s'ils n'étaient pas assez évolués ou intelligents pour comprendre qu'autres lieux, autres moeurs. Une version moderne du "white man's burden", en somme. Cette attitude existe malheureusement depuis déjà longtemps. Dans les années '80, de par mes fonctions, j'étais souvent appelé à recevoir des gens de culture différentes, africains, asiatiques, moyen-orient, etc. Et chaque fois on me conseillait sur les façons de respecter leur culture, leurs coutumes. D'éviter de les "offusquer" Or, à un moment donné je me retrouve à travailler moi-même en pays, et culture, étrangers. Et, qu'arrive-t-il? On me donne des instructions, en fait un cours de 3 jours de "cultural awareness"', sur comment respecter leur culture, leurs coutumes, et d'éviter de les "offusquer"! Et, lorsque j'ai questionné ceci, en notant que mes nouveaux collègues m'apparaissaient tout à fait à même de comprendre que mes coutumes, etc. pouvaient être différentes, je me suis fait taxer d'insensible aux différences culturelles, presque de raciste! Comme je postulais plus haut, c'est la version moderne du "white man's burden"' le "sanglot de l'homme blanc"!

Danny Allard dit :
22 novembre 2013 à 15 h 27 min

Coquille, 4e par., 2e ligne : "symboles culturels", masc. plur. Je ne peux vous en blâmer, vu la quantité impressionnante de textes que vous rédigez. Merci!

John Doe dit :
22 novembre 2013 à 15 h 39 min

Et l'autre partie de cette société traite son opposante comme une ennemie de la nation. Ce débat idéologique pourrait être le fruit de deux conceptions humanistes différentes où l'un, sans savoir lequel, pourrait ou non accuser l'autre d'être "anti-humaniste." Je doute fortement qu'on puisse trouver une sorte de concensus, ou même un compromis.

Claude C. dit :
22 novembre 2013 à 15 h 44 min

Décidément, cette Charte (que je supporte) nous fait avancé en temps que peuple et citoyens, ne serait-ce que par les réflexions et les débats qu'elle suscitent. Signe d'une vraie Nation qui poursuit ses idéaux!

Antoine BILLOT dit :
22 novembre 2013 à 15 h 44 min

Vous oubliez de dire que seul le catholicisme sera soumis à la laïcité, pas les autres religions.

Sylvain Brûlé dit :
22 novembre 2013 à 15 h 56 min

Ce n'est qu'une question de temps avant qu'une nouvelle religion style "new age" face de la nature son dada et son costume officiel le naturisme, à l'intérieur en tout temps et à l'extérieur lorsque la météo le permet.

Il suffira que ses adhérents soeint "sincères" (et seuls les tribunaux seront autorisés à déliverer des certificats de sincérité bien sûr) pour que le "costume" soit autorisé partout, toujours et en toutes circonstances. Des juges à poil? Des professeurs à poil? Des fonctionnaires à poil? Des chroniqueurs de La Presse à poil? Mais oui. La liberté de religion est la liberté suprême et son expression ne peut jamais être entravée, jamais.

Des éducatrices à poil à la garderie? Mais oui, c'est leur croyance. Qui êtes vous pour en juger? C'est pas plus fou que des éducatrices en niaqb.

sid dziri dit :
22 novembre 2013 à 16 h 07 min

@ MBC : «En fait, cette forme d’amour obligatoire de «l’autre», quel qu’il soit,»

personne ne vous demande d'aimer les «autres», on vous demande, par contre, de les considérer comme des égaux, qui ont des droits et des devoirs. Le droit, par exemple, à la différence, à une culture différente, à une façon différente de s'habiller, ...

Réjean dit :
22 novembre 2013 à 16 h 14 min

Ah ! si les fous du relativisme culturelle pouvaient vous écouter (vous lire). Très bon texte. En parfait accord avec vous. Je suis pour la charte, donc je suis xénophobe, raciste, presqu'un criminel et même immoral comme nous en accuse Mourani. Où est passer son sens commun ? Certains débiles anti-charte comparent même Pauline Marois à Hitler !!!

"C'est une chose étonnante que, lorsqu'il faut produire, il y ait temps de différence entre l'homme instruit et l'ignorant, et qu'il y en ait si peu lorsqu'il faut juger." Kant

Et qu'est ce que les Experts (Bouchard, Taylor et autre académiciens) nous disent : ceux qui sont pour la charte sont les québécois de souche des régions. Voulant dire qu'en région on est colon et ignorant et donc qu'on est incapable de juger. Et bien ces soi-disant évolués devraient lâcher le sport et leur IPhone et lire Kant.

Pour le plaisir encore un peu de Kant selon Hannah Arendt : "Le caractère public est déjà le critère de la rectitude dans sa philosophie morale. Les maximes privées doivent être soumises à un examen grâce auquel je découvre s'il m'est possible de les proclamer publiquement. Mettre l'accent sur le caractère privé de la maxime, c'est être mauvais. Par conséquent, le retrait hors du domaine public est caractéristique du mal. La morale signifie QU'ON EST DIGNE D'ÊTRE VU."

Or les fanatiques de l'islam considèrent que le femme doit être cachée. Elle est donc indigne d'être vue. Elle est donc immorale. La femme est immorale en soi puisqu'elle est indigne d'être vue.

Berberian dit :
22 novembre 2013 à 16 h 16 min

A l'heure actuelle tout pays Islamisé aussi loin que l'ont puissent allé dans le temps et dans l'histoire l'ont été en commençant par voiler toutes les femmes et en obligeant de se convertir par la force tout les peuples conquis ,si c'est ça qu'on veut alors c'est bien parti ici car une poignée d'extrémistes arrivent a faire bouger nos gouvernements dans tout les sens ainsi que le peuple , réveillez vous tant qu'il est encore temps sinon le réveil va être brutal.

Olivier dit :
22 novembre 2013 à 16 h 24 min

C'est l'imam qui a prêché le port du voile intégral à la jeune femme et qui est trop peureux pour défendre son point de vue dans quelque débat public qu'il faut dénoncer.

On peut aussi dénoncer une certaine paresse de la presse québécoise qui accepte de donner beacoup d'exposition médiatique à quelques jeunes musulmanes militantes choisies pour faire la propagande des idées de ces vieux barbus. La presse, c'est la paresse sans le 'a'.

Comme j'aimerais en voir un de ces barbus, zélote de la pudeur féminine, débattre avec vous à Radio-Canada, devant une Mme Dussault rouge de honte face à votre ... intolérance!

Sarah Lemieux dit :
22 novembre 2013 à 16 h 36 min

"Mais notre société, qui se veut absolument tolérante, se montre aussi d’une intolérance idéologique décomplexée devant ceux qui questionnent cet individualisme relativiste."

Cela démontre que la doctrine des droits de l'homme, sensée soutenir la démocratie et les droits individuels, mène inéluctablement vers le modèle du parti unique des régimes collectivistes où les droits individuels sont niés.

Marie R Hamel dit :
22 novembre 2013 à 16 h 37 min

Lisez les médias sociaux, les 2 femmes portant le Niqab reçoivent des commentaires souvent orduriers.Vous avez Martineau et Durocher qui conspuent les religions et le voile et les femmes qui portent le voile, à tous les jours!! Jamais j'ai lu le moindre commentaire de votre part qui reconnaissait la souffrance que cette charte cause aux femmes qui portent le voile. Je les rencontre fréquemment. Elles étaien bien ici au Québec et maintenant elles vivent l'enfer. Elle ont peur de sortir , elles essuient des commentaires et des regards haineux lorsqu'elles vont dans la rue. Avant il n'y avait pas de problèmes ...

Quand vous qualifier de "mous" ceux et celles qui expriment de la compassion envers ces personnes, ce sont ces personnes humilées à tous les jours que vous méprisez. Au nom de l'interculturalisme vous n'êtes pas conscient de la portée de vos paroles et des blessures que vous infligez aux plus vulnérables dans votre lutte de ce que vous appelez le multiculturalisme .

Si c'est l'intellectualisme, "le collectif "que vous voulez défendre à tout prix , sans sensibilité humaine , je trouve cela totalement honteux. Beaucoup de québécois sont des gens de coeur qui sont capables de se mettre à la place des plus vulnérables!! Et je vois que ce n'est pas votre cas!

En passant, les 2 femmes portant le niquab sur la photo,découvrent leur visage lorsqu'elles travaillent avec les enfants.Il s'agit d'une petite minorité .Les parents et les enfants sont heureux semblet'il. Les éducateurs aussi. Vous voulez leur enlever leur plaisir? Vous les jjugez et les trouvez naifs. Vous avez peur que les femmes en niquab envahissent nos rues?

Pierre Brassard dit :
22 novembre 2013 à 16 h 40 min

À une époque pas si éloigné, une femme qui portait une mini-jupe était une fille "facile".

Aujourd'hui, une femme qui porte un niqab est une femme rétrograde...

Autre temps, autre moeurs !

lison dit :
22 novembre 2013 à 17 h 05 min

Deux vidéos très intéressant a voir sur You Tube, fait par un ex Algérien, M. Aldo Sterone, qui a subit les affres islamiques dans son pays d'origine, vivant actuellement en Europe, je pense en Grande-Bretagne, car il est dans son auto avec conduite a droite. 1e; il parle de la Charte des Valeurs Québécoises et donne des conseils a ses compatriotes musulmans vivant au Québec ou en Occident. Titre: La Charte des Valeurs du Québec.

2e; Il parle de la Stratégie des tireurs de ficelles, pour isoler les musulmans des citoyens du pays d'accueil et d'isoler les citoyens du pays d'accueil des musulmans, etc.. Titre: Stratégie d'isolement.

Christiane Plamondon dit :
22 novembre 2013 à 17 h 21 min

Merci Monsieur de déconstruire pour nous le discours idéologique multiculturaliste et communautarien qui nous accable de condamnations dès que l'on fait preuve d'un peu d'esprit critique. C'est plus que lassant... C'est inhibant, car ces idéologues sont passés maîtres dans l'art de la culpabilisation. Un contre-discours articulé comme le vôtre est essentiel au maintien d'un débat démocratique.

Simon Poulin dit :
22 novembre 2013 à 17 h 32 min

Voici notre gros problème au Québec: 'Vingt-huit présumés cyberpédophiles québécois, dont l’un aurait même diffusé les images de ses propres agressions sexuelles sur un enfant de 5 ans, ont été arrêtés cette semaine par la Sûreté du Québec.' Surement, tu ne vas jamais parler de ça

Minona dit :
22 novembre 2013 à 17 h 35 min

Cette pensée molle, c'est exactement l'effet désiré par le cours d'ECR qui prévoit ramollir le cerveau des jeunes durant 11 ans. De l'aveu même de ses concepteurs, il ne vise qu'à promouvoir le multiculturalisme et l'acceptation béate des accommodements religieux. Cliquer sur "Minona" pour lire "Éthique et culture religieuse : transmission de connaissance ou endoctrinement?", une étude de Joëlle Quérin pour l'Institut de recherche sur le Québec.

DD dit :
22 novembre 2013 à 17 h 41 min

Montrez-moi un seul dieu, que je plie enfin le genoux.. Autrement, la seule solution a la survie et à l'évolution de l'humanité, est et sera toujours, la bannissement total du culte. Plus le temps passe et plus l'élastique s'étire entre les deux mondes, entre ce monde de croyants et l'autre, celui de l'athéisme. Imaginons un peu alors, si l'homme coloniserait une autre planète un jour, l'ampleur du désastre si par foi, il imposerait les dieux aux colonisés... Le futur monde ne serait qu'une répétition du premier, car quel dieu emporterait-on avec nous? Je n'ose y penser, car les religions ont empêcher depuis toujours l'humanité d'avancer, la faisant reculer de siècle en siècles, jusqu’à aujourd’hui, 2013, année ou le choc de la foi aveugle dans les Invertébrés Gazeux rend l'humain a l'image des Créateurs, absurdes.

Martin Gagné dit :
22 novembre 2013 à 17 h 42 min

@Emmanuelle

On parle alors de "xénomanie" - soit une "fascination excessive pour tout ce qui est étranger". Et ceux qui la pratique sont décrit comme des 'xénomanes'.

Mais comme l'auteur le mentionnait - il y a beaucoup d'autres motivations sous-jacentes:

- l'individualisme exacerbé;

- l'endoctrinement multiculturaliste;

- le trait culturel tout-à-fait 'canadien-français' de se faire petit, de ne pas faire de vagues, de se joindre au plus fort - quitte à se renier, d'éviter les 'chicanes'; combien de fois ne l'avons nous pas lu sur ces blogues: "e's donc tanné d'la mosus de charte!';

- la francophobie - ou devrais-je dire la 'québécophobie' - dont souffrent plusieurs fédéralistes (voir l'ineffable Hélène Beaulieu);

- des haines personelles (contre le PQ, contre les nationalistes, contre des individus particuliers qui sont soit l'un ou l'autre ou les deux - il faut lire les éructations d'un Pierre Létourneau pour apprécier la profondeur du sentiment...)

Bref, dans la plupart des cas il s'agit sans doute d'un mélange de ce qui précède qu'on pourrait illustrer par cette image que chacun connait:

les trois singes qui se ferment les yeux, se bouchent les oreilles et se taisent - See no evil, Hear no evil, Speak no evil

En bout de ligne, et comme nous l'a enseigné l'ex maire Gérald Tremblay, l'aveuglement volontaire peut mener à la stupidité!

Martin Gagné, Mtl

Nelson dit :
22 novembre 2013 à 18 h 29 min

À force de respecter tous les opinions et tous les comportements religieux, nous oublions LES DROITS DES ENFATS ET les discriminations par cause de sexe ou orientation sexuel.

En plus la constitution canadienne est squizofrène , elle a double personnalité.....droits religieux misogynes et homophobes et interdiction de comportements misogynes et homophobes....

Quelques bonnes nouvelles comme même`:

La DPJ intervient avec un groupe religieux radical (en fugue vers l'Ontario) que ne veut pas scolariser les enfants selon la loi de la Instruction publique québécoise, et abuserait des enfants.

Le directeur des garderies indépendants est contraire à que des éducatrices portent la burka intégrale et cachent la face aux enfants....ceci , voir la face , est un besoin essentiel pour les enfants....peut être la DPJ doit intervenir aussi.

La France interdit cacher la face sur la voie publique, et interdit la burka intégrale en garderies. Il faut les imiter.

IL FAUT QUE LES DÉPUTÉS provinciaux et fédéraux demandent que le droits aux croyances et comportements religieux CONTRAIRES À NOS LOIS, soient enlevés de la Constitution canadienne.

Ainsi que le multiculturalisme, contraire aux valeurs québécois.

Et enlever le bilinguisme, contraire à la survie de la langue française.

Personne ou presque est bilingue dans le Canada anglais, et personne ou presque partage la misogynie et homophobie des religions non plus.

holosan dit :
22 novembre 2013 à 18 h 31 min

Ces éducatrices envoient comme message à de très jeunes enfants qu'il est correct de se voiler lorsque des hommes entrent dans la garderie ou s'il est possible d'en croiser à l'extérieur. Méchante belle éducation en 2013. Et les parents laissent faire!

Guy E. Trépanier dit :
22 novembre 2013 à 19 h 00 min

La société doit être meilleure que l'individu. Traduction de "Society must be better than the individual" (G. Clooney, The Ides of March) Voilà pourquoi il y a des lois, des règles, des principes...

jacques Mo dit :
22 novembre 2013 à 19 h 04 min

Émanuelle: amour, paix et fraternité. c'est pour ca qu'ils ( les intégristes, salafistes et tout les autres fou de dieu) ont senti le besoin de venir vivre au canada. ici on est pas fin, on n'a pas de morale, on as des mauvaises valeurs, on est raciste et des méchants capitalistes amis des Impérialiste États-unien. c'est pour ça que leurs enfants ne vont pas dans nos écoles, ils vont dans des école coraniques

tynome dit :
22 novembre 2013 à 19 h 04 min

Faudras nous aider. On a des sentiments tres incomfortable devant ces abus mais on manqué de mots précis pour les exprimés.

Eliane Prud'Homme dit :
22 novembre 2013 à 19 h 18 min

Les libertés individuelles versus le droit collectif. Il était comme grand temps d'en parler. Très bon article qui fait avancer le débat.

Louis dit :
22 novembre 2013 à 19 h 41 min

Au départ, la Charte des Droits que ce soit du Québec ou celle du Canada avait pour but de protéger les nement des juges est de minoriser une fois pour toute différences dans une société qui changeait quant au rapport entre les individus, la religion, la langue et l'Etat. Les droits linguistiques ont posé un problème dès la conquête de la Nouvelle -France. Par réalisme politique, les Anglais ont fini par accorder les droit de parler français à la majorité conquise... On lui a aussi accordé le droit de pratiquer sa religion. Il faut s'entendre que le catholicisme est chétien et ainai que l'anglicanismeou le protestantisme. Toutes ces religions sont à la base de notre civilisation. Revenons à la charte à Trudeau, quand il l'a conçu , il n'avait pas prévu ces conséquences néfastes. La première est le gouvernement par les juges. Les politiciens élus et les assemblées législatives où se passe notre vie démocartique n'ont plus de sens avec le gouvernement des juges non-élus et nommés par un pouvoir qui veut imprimer son idéologie dans la vie des citoyens qui finissent par avoir cette pensée molle. Le temps fait son effet. 31 ans que l'on vit sous le gouvernement des juges marquent les esprits. Le but de ce gouvernement des juges est de nous minoriser dans une multitudes ethniques. Ou les Anglais ont échoué pendant 230 ans( de 1760 à 1982), Trudeau qui ne verra pas son oeuvre pourra réussir en 50 ans si notre nation ne fait rien. Il faut s'engager sur la voir de l'indépendance au plus vite car le déficit démographique devient évident. L'INDÉPENDANCE POUR LES QUÉBÉCOIS!

Michel Lemieux dit :
22 novembre 2013 à 19 h 44 min

100% d'accord avec vous,

Bravo

Pierre Bouchard dit :
22 novembre 2013 à 19 h 44 min

Le conservatisme de M.B.Côté pas si mal éclairé se pointe autour de ses évaluations sociales d'ensemble, ce qui n'empêche pas nombre de ses points d'être plus que pertinents. Tout en lui donnant raison sur la laïcité, il reste que l'hyper importance accordé à l'individu est aussi un résultat de ce qui à fait l'histoire de l'Occident depuis des siècles. La considération de la souffrance de l'individu ou de ces individus est déjà un état descriptif de ce qui détermine les évangiles des disciples du Christ ce qui a déterminé l'essor du christianisme que l'on connaît entre le troisième siècle après J.C jusqu'à la révolution française. Siècle des révolutions au 19ème siècle par la suite qui a développé par un libéralisme premier une notion de l'individu encore plus importante malgré le primat prédominant alors de la famille bourgeoise. De nos jours, ce qui est en cause c'est la réalité d'un individualisme devenu nouvelle conformité, réalité commune de ce qui nie presque complètement la réalité commune par une sorte de paradoxe absurde!

Et c'est à partir du moment où l'individualisme multiculturaliste pratique équivalence complète entre droits humains et importations de cultures étrangères que la notion démocratique de l'individu en prend un coup. Car le port du voile et du niquab en infériorisant la femmes n'est qu'un déni d'un droit humain en exercice mais au contraire du bon sens valorisé sous prétexte que l'intériorisation culturelle de son infériorité permettrait à cette femme défigurée de faire valoir son droit de femme croyante. Or, la laïcité décisive dans l'école publique en neutralisant la prétention religieuse de cette infériorité permet à la femme musulmane immigrée de retrouver son vrai miroir d'elle même sans lui empêcher en même temps l'accès à la mosquée et de réfléchir à un islam fort de sa sobriété.

Benton Fraser dit :
22 novembre 2013 à 20 h 00 min

C est bien la qu est le probleme, peut-on relativiser toutes les moeurs, est ce que tous les comportements sont acceptables? J écoutais une émission de radio il y a peut-être un an de cela et je ne suis pas certain mais je crois que Gendron étais un des co-animateurs et l invité étais une journaliste québecoise qui arrivait de je ne sais quelle province en Inde ou on pratiquait encore l infanticide de jeunes filles et cette journaliste étais ébranlée par la chose et a posée un jugement de condamnation et c est a ce moment la que l interviewer commença a la critiquer comme quoi qui est-elle pour imposer ``ses valeurs`` sur ces pratiques et que leurs valeurs sont bonnes pour eux et nous n avons pas a juger, bla bla bla...

Je n en revenais pas mais d un autre coté, j en étais pas surpris car ce relativisme entraine qu il n y a plus d absolus; tout est relatif, c étais désolant, le moins qu on puisse dire.

Francine Allaire dit :
22 novembre 2013 à 20 h 02 min

Il nous faudrait beaucoup de Mathieu Bock Côté au Québec.

Daniel Dufresne dit :
22 novembre 2013 à 20 h 14 min

Vous l'avez bien expliqué, on veut faire passer les droits collectifs après les droits individuels. Sa va devenir de plus en plus beau vivre au Québec. On va en avoir de toutes les sortes de droits et de libertés.

Benton Fraser dit :
22 novembre 2013 à 20 h 18 min

Je réalise que ``tout est relatif`` est en soi un absolu.

Marguerite Masson dit :
22 novembre 2013 à 20 h 29 min

Vous avez entièrement raison et je le constate régulièrement notamment sur certains forums. Plusieurs se plaignent d'ailleurs d'une censure anti-charte particulièrement efficace et très frustrante.

J'ai du m'y prendre par 3 fois, aujourd'hui pour faire valoir mon point de vue sur le niqab (éducatrices à Verdun) et la sécurité. Mon commentaire était le suivant: "Habituer des bambins à faire confiance à des personnes ainsi vêtues comporte un risque non négligeable.

Car les enfants vont associer le niqab à une éducatrice, à une personne de confiance.

N'importe qui sous ce vêtement, le visage caché, accompagné d'un petit chien ou d'une friandise pourrait convaincre un enfant de le suive."

Ce commentaire ne respectait pas la nétiquette semble-t-il.

Par contre, les qualificatifs de xénophobe et de raciste pleuvent et il y a même des Québécois qui se joignent aux autres pour l'exercice; l'auto-flagellation issue de l'éducation judéo-chrétienne est passée dans les gènes on dirait.

Même quand on apporte des situations concrètes et problématiques, les anti-charte et anti-PQ se réfugient dans les insultes et la proclamation d'un droit inaliénable à la liberté de religion et au respect des libertés individuelles.

Bonne chance!

Lucien Cimon dit :
22 novembre 2013 à 21 h 06 min

Encore une fois, en plein dans le mille, Mathieu. Mais, quelle modestie: «Une brève réflexion...»

Audrey dit :
22 novembre 2013 à 21 h 28 min

Souvent, on justifie nos préjugés, notre haine, nos paroles violentes discriminative avec la "liberté d'expression". On s'attaque toujours aux "supposées" victimes et pas aux agresseurs. On dirait que niqab c'est la pire chose qui existe. Si un homme au look catholique/athée veut porter un chandail avec un slogan ou une image très sexiste, là par contre, c'est son droit. Liberté d'expression.

un passant dit :
22 novembre 2013 à 21 h 54 min

Je ne comprend pas de quoi vous vous plaignez ?! de quelle censure parlez vous ?! qui vous a censuré vous ou n'importe quel Québecois pour critiquer le niqab ou le hijab ?! êtes vous sûr d'être sur la même planète que tout le monde ici ? et puis de quel individualisme extrême il s'agit ?! combien sont-elles ces femmes qui le portent réellement et hormis ce cas isolé de garderie appartenant à une femme en niqab, vous en connaissez vous d'autres garderies avec les mêmes ''symptomes'' ?!

je suis musulman et je vois pourtant ces femmes en niqab comme des femmes marginales, isolées de la société musulmane, qui s'imposent elles mêmes cet accoutrement, au même titre que je vois des femmes, rares et isolées, se montrer en public avec très peu de vêtements sur elles... est ce pour autant que je fais le même constat alarmiste, défaitiste et pretendre à la censure généralisée comme vous ?!

Justement, dans ce monde consumériste et n'importequoitiste, il se trouve que certains hommes et certaines femmes, incapables de s'adapter ou d'accepter les valeurs de ''normalité'' qu'on s'inflige tous, se rebellent et décident de mener leur vie autrement et sans représenter pour autant un danger pour les autres ! tout comme cette ''civilisation'' dont vous vous réclamez si facilement a engendré des sectes, des individus spéciaux, des caricatures sociales qui devraient plutôt nous faire réfléchir sur le pourquoi du comment... pendant que vous ici, vous arrivez bien en retard pour nous faire une leçon de ''civilisation occidentale'' sous forme de discours anti nihiliste et soit disant progressiste et universel !!

Au lieu de vous croire au dessus de la mêlée, exhiber cet ''intellect'' indigent et cette leçon de morale civilisationnelle et dramatique à deux sous, vous auriez simplement pu dire que vous êtes contre ce niqab, ce hijab, cet islam ''retrograde'' et cette garderie tenue par une femme en niqab...et on aurait respecté votre opinion ! elle...

un passant dit :
22 novembre 2013 à 21 h 58 min

(suite)

elle est ou la censure ?!! elle est ou la ''pensée molle'' ?!! vous auriez préferé qu'on ferme cette garderie ? et bien soit, dites le courageusement et d'autres vous emboîteront le pas...! peut être que moi aussi je serais de votre avis là-dessus !

point final !

Hélène Beaulieu dit :
22 novembre 2013 à 22 h 43 min

L'élagage quotidien des chroniques chez Québecor. La divergence d'opinions vraiment?

Après Le prof Lauzon, dont la chronique n'a pas fait long feu, celle écrite par Esther Bégin a subi le même sort. Sortir de la ligne officielle, ne vous y risquez pas trop!

Esther Bégin racontait qu'elle vit à Verdun près de la garderie qui a suscité le tollé général.. Tous les matins ou presque elle se rend au même petit restaurant pour prendre son café.. Dans ce quartier elle y croise des femmes voilées.

Alors qu'attablée à une table voisine, l'occasion lui a été souvent donnée de se forger une opinion "exempte de préjugés" sur les jeunes musulmanes..

Des jeunes femmes, ce qu'il y a de plus normales, dont la conversation est émaillée d'éclats de rire, suscités par le partage d'images ou de propos qu'elles recueillent sur leur "I phone" et leur "I pad".. Heureuses d'être soumises?

Malgré le déni de Mathieu et toutes ses contorsions intellectuelles, oui, la réalité est qu'on assiste au Québec en ce moment à une véritable chasse aux sorcières.

Et oui ça excite les xénophobes car ça existe des xénophobes et des racistes au Québec.

Un jeune chauffeur de taxi musulman a été tué hier par un blanc francophone. On a pu voir la jeune femme laissée veuve avec ses trois enfants témoigner de sa peine avec grande dignité..

Il n'est pas beau le visage du Québec, honte à nous!

Cela devient lassant! encore le ton victimaire..

On montrerait une intolérance idéologique "décomplexée" devant ceux qui questionnent cet individualisme relativiste?.

Parlons plutôt d'une intolérance qui se manifeste devant le racisme "décomplexé" emprunté à l'Europe par nos agités de l'identité.

Moi dit :
22 novembre 2013 à 22 h 49 min

bravo Mathieu, on ne peut mieux dire. Bravo aussi pour Réjean et ses citations de Kant!. Ça amène une profondeur au débat et déconstruit pièce par pièce l'argument de la suprématie du droit individuel et de sa coutume imposé. L'adaptation doit apporter une métamorphose autrement rien ne se produit pour vrai.

Benton Fraser dit :
22 novembre 2013 à 23 h 08 min

Quelle censure? comme si critiquer l islam rétrograde dont vous mentionnez se fait sur toutes les tribunes lorsque justement il faudrait non seulement le faire car celui-ci est bourré d injustices envers les femmes, qu on peut marier a neuf ans contre leur gré, qu on peut battre si elles ne sont pas soumises, qui se font emprisonner ou tuer si elles se font violer et n ont pas quatre témoins pour appuyer leur version. Et qu en est-il des persécutions faites aux chrétiens et juifs dans ces pays musulmans, on devrait le crier sur tous les toits, mais non, tout ce qu on entends sur l islam par la plupart de nos médias et du cours d éducation morale est que l islam est une belle religion monothéiste qu il faut respecter, que leurs coutumes se valent car qui sommes nous pour critiquer leur façon de voir.

On ne devrais pas que critiquer, tant qu a moi , il ne faudrais plus faire affaire avec ces pays rétrogrades et engraisser leur culture avec nos pétro-dollars mais c est mammon qui mene, on se prostitue pour le profit, on sacrifie nos idéaux sur l autel du ``almighty dollar``.

Abengadon dit :
22 novembre 2013 à 23 h 30 min

Ça fait du bien de vous lire aujourd'hui, je me sens moins seul...

Pierre dit :
23 novembre 2013 à 0 h 47 min

Québécois, la charte ne va jamais passer, soyez sûr et certain . Vous savez pourquoi ? Elle ne respecte pas la charte canadienne des droits et libertés et le PQ va se taire à jamais et il faut attendre que le Québec soit indépendant. On a pas besoin des consultations pour le prouver . Il faut être un état souverain avant d'imposer la charte aux immigrants.

Robert LaPalme dit :
23 novembre 2013 à 1 h 34 min

Une seule remarque : il y a présentement des soldats ( dont certains sont du Québec ) qui meurent ou risquent leur vie en Afghanistan parce que là-bas, on force les femmes à porter le niqab. Et faudrait, au même moment, se taire ou chanter ''vive la différence'' quand des femmes d'ici se disent libre de s'afficher publiquement avec ce même niqab ? Est-ce logique ? Comme le dit le dicton zen - que je viens plus ou moins d'inventer : si, par générosité, on donnait des ailes aux chevaux, il pleuvrait des pommes de routes. Alors le ciel nous donnerait ce qu'on mérite.

Paul Robert dit :
23 novembre 2013 à 9 h 05 min

La charte fait réagir, c'est le signe qu'au Québec ont est pas encore disparu, ont est pas mort. Nous réagissons et c'est très bien. Nous montrons au monde entier que le Québec se tient debout devant l'intégriste religieux. Ont nous traite de xénophobe mais eux sont québécoismophobe, je le sait, j'ai vécu près d'eux pendant 4 ans.

Encore une fois bravo Mathieu, tu nous éclaire.

Jacques Morissette dit :
23 novembre 2013 à 9 h 29 min

Si au moins, le respect dont vous parlez était sincère. Pas sûr que c'est toujours le cas, d'où, à un moment où l'autre, la mièvrerie qui en ressort. Si ce n'était que ça, bien souvent, la mièvrerie finit par réveiller la discorde qui dormait..

Richard dit :
23 novembre 2013 à 10 h 14 min

Une minorité demande à une majorité des accommodements raisonnables. Tenons pour acquis que ce n'est qu'une minorité (toujours grandissante) à l'intérieur d'une majorité qui s'oppose au niqab pour toutes positions d'autorité.

Serait-ce trop leur demander d'accommoder dans une autre direction, soit celle en faveur des gens qui n'aiment pas cet affichage d'une religion par le port de certains vêtements? Pourquoi est-ce que les accommodements ne fonctionnent que dans une seule direction, et ce par des minorités?

On ne voit plus de soeurs catholiques porter leur foulard ou autre vêtement en public, car ils ont été respectueux de la volonté d'une société. Les prêtres ont fait de même en public avec leur soutane. Ont-ils perdu leur foi pour autant? Est-ce que ça les empêche d'être catholique? Vont-ils aller en enfer à cause d'un simple vêtement? Dieu, créateur du ciel et de la terre va se préoccuper d'un vêtement? Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Pourquoi est-ce si difficile pour les autres religions de faire de même surtout quand l'opinion publique est constamment confrontée à ce phénomène? Quel est le vrai enjeu pour eux? Ne peuvent-ils pas montrer un certain respect envers le pays d'accueil, sans monter au barricade en accusant les autres d'islamophobes ou racistes?

Marc Laroche dit :
23 novembre 2013 à 11 h 59 min

@ Ain

Vous dites:" votre niveau de langage élève votre discours au point où il en devient incompréhensible pour la masse"

La masse n'a qu'a s'enlever les doigts du nez, lâcher Occupation Trouble et fréquenter les bibliothèques. Le débat est déjà de très bas niveau au Québec, nous n'avons pas à nous abaisser d'avantage pour être compris par des "trippeux de chârs" qui ne lisent pas de toute façons.

Contrairement à la France, il y a ici trop peu d'intellectuels qui s'implique dans les affaires de la cité. L'opinion d'un animateur de radio-poubelle illettré, ça ne compte pas quand vient le temps d'adresser de réels enjeux.

On peut lire Bock-Côté dans L'Action Nationale depuis longtemps et il ne serait jamais passer par la tête d'aucun lecteur de ce dernier de trouver ses interventions trop riches.

Bock-Côté fait un effort de vulgarisation louable. Pour le reste il y a des dicos.

Bonyeu.

un passant dit :
23 novembre 2013 à 12 h 10 min

J'ai relu cette chronique ce matin et je dois avouer que je suis encore plus outré que ce que mon commentaire d'hier laissait penser ! j'en ai encore la chair de poule ! cette chronique ressemble en fait comme deux gouttes d'eau aux discours fascistes de l'Allemagne des années 30 ! En fait, dès les premières lignes, on découvre que l'appel au rassemblement assorti de ''S.O.S'' que lance notre ami ici est très loin d'être contre le niqab uniquement ! c'est carrèment un discours politique radical, une mise en garde violente contre les ''mous et molles'' qu'il accuse ouvertement de continuer ''d'accomoder'' les musulmans pour toutes sortes de raisons inconsistantes et hautement risquées selon lui...bref... et ce n"était là que l'entrée en matière...

En faisant un parallèle avec l'histoire, Imaginons un instant que notre chroniqueur ait été un politicien de premier ordre au Québec et ait tenu ce discours contre ''la pensée molle'' face à ce qu'il dénonce comme étant le ''respect obligatoire de toutes les croyances et leur implications sociales''... aurait-il suffit qu'un fait divers incriminant un musulman et gonflé par les médias crée une véritable ''nuit de cristal'' (survenue une nuit de novembre 1938) au Québec ? un appel au lynchage des voilées, niqabées et probablement de leur familles par la population ! un pogrom dans les règles quoi ! c'est dire combien il est dangereux de donner des tribunes aux gens immatures et incapables de discerner entre cas isolés sociaux, religieux, politiques et les enjeux sociaux en règle générale..!

il faut bien admettre que ce débat sur la charte n'a pas connu que des échanges passionés, et positions radicalement opposées, mais respectueuses de l'ordre social tout de même, Mais aussi des discours aux relents de guerre civile, encouragés par des intérferences médiatiques disproportionnées et inquiétantes !

Encore heureux que Mr Mathieu Bock-Côté ne soit qu'un chroniqueur au...

un passant dit :
23 novembre 2013 à 12 h 11 min

Encore heureux que Mr Mathieu Bock-Côté ne soit qu’un chroniqueur au journal de Montréal !

flûte alors !

Hélène Beaulieu dit :
23 novembre 2013 à 12 h 19 min

Nous montrons au monde entier que le Québec se tient debout? Vraiment?

"Je ne peux compter le nombre de fois où en très peu de temps, on a qualifié le Québec d'intolérant, de liberticide et d'autres qualificatifs peu élogieux."

"Le dommage fait à la réputation du Québec aux États-Unis est faible en comparaison avec le dommage fait au mouvement souverainiste.."

"Les conséquences de la Charte du PQ sur la réputation internationale du Québec sont très négatives." (Nicolas Marceau, BQ)

Et que penser des Lysée et Drainville qui travestissent dans le "New York Times" l'histoire américaine!.. Ils se comparent à Thomas Jefferson.. ce grand défenseur de la liberté aux USA.. Ayoye!

L'ignorance des nos élites souverainistes, ainsi étalée au grand jour aux USA? Se tirer dans le pied pas à peu près!.

Car quoiqu'en disent, quoiqu'en pensent les indépendantistes, la "Planète" Québec fait partie intégrante de la Planète Terre.. Pour que le Québec accouche d'un pays, il devra recevoir l'approbation à l'internationale..

Prenez la Catalogne, par exemple.. Le projet d'indépendance a reçu une fin de non recevoir de la part de l'Union européenne en septembre dernier.. La Catalogne sera boutée de l'UE si elle devient indépendante.. Les ardeurs se sont retrouvent refroidies pas à peu près.

Pareil revers serait impensable pour le Québec? Uniquement pour les pelleteux de nuages.

Barak Obama n'endosse pas le radicalisme de la Charte du PQ sur le port du voile... Qu'il aille se faire foutre, n'est-ce pas?

C'est fort de l'appui de la France que le Québec livrera sa bataille de l'indépendance contre les anglophones américains.. sur les Plaines d'Abraham, peut-être?

Benton Fraser dit :
23 novembre 2013 à 13 h 07 min

Mme Beaulieu, c est Barack Hussein Obama et si vous voulez vous en donner la peine, vous pourriez lire sur la relation malsaine entre l arabie-saoudite et les USA. voir ROBERT BAER ; Sleeping With The Devil.

Si c est trop vous demander, allez au moins lire les critiques sur Amazon.

Et le passant, il n y a personne qui a recommandé faire violence envers les intégristes, simplement de les laisser chez-eux et ne pas en importer.

Korut Zelva (le vrai) dit :
23 novembre 2013 à 13 h 37 min

@sid dziri

Si l'égalité vous est si chère, faudrait peut-être commencer à demander à votre imam pourquoi il fait assoire les femmes derrière les hommes à sa mosquée. Oups!

Korut Zelva (le vrai) dit :
23 novembre 2013 à 13 h 53 min

@helene Beaulieu

Pendant que vous êtes la vous pouvez nous expliquer la position de votre Couillard bien aimé? Il a l'air tout mélanger on arrive plus à le suivre. Le tchador ou pas? Alors c'est non pour pour la burqa pour les éducatrices des CPE privée? Faut-il encore lui passer sur corps au sujet de la charte ou y'a "moyen de moyenner" finalement?

Vous pensez quoi du petit prince Justin et de son amour de la dictature chinoise. Vous devriez trouver ça sympathique, pour une famille qui vote triballement libéral de génération en génération vous devez porter une affection particulière pour les parti unique. Sans compter votre devise familiale emprunter a la soupe habitant: "La corruption libéral, il y a une peu de nous autre la dedans!" De Taschereau à Charest...

Louis dit :
23 novembre 2013 à 14 h 20 min

"Le monde est un endroit dangereux, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui le regardent sans rien faire." Albert Einstein Laissons donc des types mettre dans la tête des femmes qu'elles doivent se couvrir le corps pour éviter d'être responsable d'exciter les hommes. Ne disons rien et laissons certains mysogines finir de convaincre ces femmes que "c'est leur choix" ou que "c'est ce que veut Allah". L'égalité homme-femme est l'un des piliers de l'Occident. Il faut dénoncer tous ceux qui voudraient nous ramener en arrière là-dessus.

Normande Poirier dit :
23 novembre 2013 à 15 h 37 min

M. Bock-Côté n'a pas peur d'assumer son propos en signant de son nom. On ne peut en dire autant de celui qui signe « Un passant ». S'il est si convaincu et outré, on se demande pourquoi il se cache sous le couvert de l'anonymat. Par ailleurs, on ne pourrait le blâmer d'éprouver une petite gêne. Il tartine épais : comparer le propos de M.B.C sur le nikab au discours fasciste des années 30! Toute une dérive qui montre une mauvaise connaissance de la culture et de l'histoire québécoises qui n'ont absolument rien à faire d'un tel rapprochement.

Dominick dit :
23 novembre 2013 à 16 h 06 min

En plein dans le mille, Monsieur Bock-Côté! Merci d'exprimer ÇA si clairement. Je déplore seulement qu'aucun politicien n'est le guts et/ou l'intelligence et/ou la liberté de l'exprimer aussi.

Hélène Beaulieu dit :
23 novembre 2013 à 16 h 13 min

La Charte n'est qu'un outil électoraliste. Le Québec n'est aucunement "envahi" par les intégristes..

C'est un faux problème qui en a créé un beaucoup plus grave.. la discrimination envers les femmes engendrée par cette chasse aux sorcières...

Philippe Couillard est conséquent. La désinformation fait que les Québécois ne connaissent pas la protection de leurs droits et libertés incluse dans la "Charte des droits et libertés"..

Une nouvelle Charte n'était pas nécessaire. Des mesures resserrées auraient pu faire consensus. C'était sans compter sur le PQ... Il faut que ce dossier traîne jusqu'aux prochaines élections.

Le Québec a besoin d'un virage à droite. Pauline Marois n'a manipulé la gauche que pour accéder au pouvoir.

Stephen Harper dirige le Canada de main de maître. Le Canada a su traverser la crise économique de façon exemplaire. Le PCC est décentralisateur. Quand le Canada va bien, le Québec va bien aussi. Par contre, c'est pas bon pour la souveraineté.

Alors diabolisons Harper.. Cette stratégie est complètement stupide.. Québecor (conservateur) se retrouve à faire front commun avec (Gesca) Libéral dans la diabolisation d'Harper..

Les nationalistes de droite, vous êtes les artisans du portrait politique canadien en devenir.. C'est vous qui apportez votre contribution à l'élection de Justin Trudeau..

Vous croyez réellement que le Québec, qui réclame toujours plus d'autonomie, sera mieux servi avec un triumvirat libéral mur-à-mur?

Le scénario politique et "économiquement idéal" pour le Québec et le Canada se traduirait par la CAQ au Québec et Harper à Ottawa.

Utopique.. Je voterai donc stratégique. Dans le contexte d'endettement actuel, Couillard sera un moindre mal pour le Québec que le PQ..

Même chose à Ottawa.. Trudeau sera un moindre mal pour le Canada que le Bloc ou le NPD..

Nelson dit :
23 novembre 2013 à 18 h 51 min

Hélène

Vous aimez le bilinguisme, le multiculturalisme et les églises misogynes,

donc, vous haïssez,

votre langue maternelle française et votre culture et valeurs égalitaires québécois

Vous faites alliance avec les ennemies des femmes et de votre langue maternelle et vos croyances modernes ayoyoyoyayyy

korut_zelva (le vrai) dit :
23 novembre 2013 à 19 h 41 min

@La beaulieu Statistique Canada nous apprend, qu'année après année, le Québec est un des endroit avec le moins de 'crime de haine' per capita au Canada. Alors les pleureuses, cessez de voir des méchant franco xénophobe partout. La vérité c'est que vous devriez vous inquiteter de ce qui ce passe en Ontario bien avant. Et quand les barbus vous parle d'hétacombe des pauvre femme voilée, étrangement ca se traduit pas en augmentation des plaintes a la police. Vous vous faite embobiné.

La chartre elle a le mérite de faire sortir du placard les relativiste moraux, les ligne de batailles sont délimité: d'un coté les nationaliste attaché aux valeurs occidentale et de l'autre les cultistes du fatras multiculturaliste.

Il est bien Harper. Il est plutot anti-multiculturaliste. Je suis plutot content de voir les anglais retrouver leur identité british. On va pouvoir sacré au poubelle Trudeau, sa chartre et son fils!

Martin Gagné dit :
23 novembre 2013 à 20 h 56 min

@Nelson

J'ai cru pendant un temps que cette femme était stupide - pour finallement comprendre que c'est une dévote. Elle est absolument convaincue de disposer de la vérité. En ce sens elle est aussi imperméable à la raison que ces imams barbus et fanatiques qui pullullent de plus en plus dans ce pays. La fédérastie canadienne-française et l'islamisme radical deviennent ainsi des alliés objectifs et font désormais front commun contre nous.

Martin Gagné, Mtl

sid dzir dit :
23 novembre 2013 à 21 h 32 min

@ Korut Zelva (le vrai)

L'islam, d'après vous, est une religion misogyne et qui brime les libertés, notamment des femmes, alors que la laïcité est la solution pour être enfin libre. Alors, soyez en accord avec vos idées et laissez les gens libres d'exercer leur foi.

d'ailleurs, c'est ce que stipule la loi de 1905 sur la laicité : «Article 1er : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes »

reezola dit :
23 novembre 2013 à 23 h 14 min

Très bien dit ! Brillant Aah.... si seulement nos politiciens ..... pouvaient dire une fois de temps en temps quelque chose de brillant.En faillite intellectuelle ,ils sont gavés d'information,actualités,statistiques,stratégie,cheerleading corporatif,mais si peu de savoir .... Pour moi,c'est ça l'ignorance. Merci M Bock-côté

korut_zelva (le vrai) dit :
24 novembre 2013 à 0 h 28 min

@sid dzir

''L’islam, d’après vous, est une religion misogyne ''

D'après moi? Voyons quelle erreur d'interprétation possible y a t-il quand une religion dit: 'le témoignage d'une femme vaut la moitier d'un homme' ou 'bas ta femme si elle ne t'écoute pas'. Concedez le point!

Et pourtant la République est encore plus restrictive en matière port du voile. Vous avez entendu parler de la 'Loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public? Donc si c'est la France votre référence, la chartre devrait aller encore plus loin!

'A Rome fait comme les Romains'

Benton Fraser dit :
24 novembre 2013 à 11 h 32 min

@sid dzir, libre, liberté, oui l islam a la liberté d oppresser , liberté d asservir , liberté de persécuter : ça ne vous arrive pas des fois de douter de la légitimité de votre ``belle`` religion? du fruit qu elle porte a l échelle planétaire, de quand la sharia est appliquée dans toute sa gloire, de constater ces injustices envers les femmes et autres minorités?

Non? pas la moindre objection ou remise en question? pas de probleme? laissez nous pratiquer en vertue de la loi, la loi des hommes ou la loi d allah?

Dominique Dumas dit :
24 novembre 2013 à 14 h 10 min

Les critiques ne me font aucunement peur dans une société libre. Les interdits cependant...

Une Québécoise. dit :
24 novembre 2013 à 14 h 30 min

On croirait lire un discours d'Hitler. Vous avez tout faux. Vous trouvez lassant de vous faire traiter de xénophobe? C'est pourtant ce que vous dégagé dans votre grand discours. Vous ne valez pas plus ni moins qu'un autre être humain peut importe vos allégeances, vos croyances ou votre sexe. Le respect d'autrui vous connaissez? Qui êtes-vous pour juger de la respectabilités des différentes religions de la terre ? Vous vous croyez meilleurs que les autres car vous prôner la laïcité? Votre texte me dégoutte profondément et vous dépassez le sujet du réel débat qui est la laïcité de l'État, non pas de juger les croyances des autres.

Denis Jarry dit :
24 novembre 2013 à 14 h 33 min

Au nom de la liberté d'expression et dans le seul but de gagner des votes de façon insidieuse, nos politiciens invertébrés finiront par tuer notre civilisation si chèrement gagnée par nos ancêtres...! Une civilisation où la Femme s'est taillé une place dans notre société à force de combats acharnés et de persévérance, combats étalés sur des siècles... Dans notre civilisation, c'est un podium qui laisse la place à deux individus, la femme et l'homme, de partager la même marche en toute égalité. Et les "autres", ce qu'il faut comprendre par les "autres", c'est que le mot "autres" est synonyme de "homme", le mâle qui veut garder sa suprématie de dominant sur tout les aspects d'une société que ce soit au niveau politique, économique, sociale, et malheur à vous si vous êtes une femme...! Enfin, que bel outil nous leur avons servi aux "autres" que notre charte des droits et libertés pour renforcer leur domination sur la femme. On retourne à la case départ...! Est-ce qu'on est prêt à perdre tout çà?

Anista dit :
24 novembre 2013 à 15 h 38 min

Parler de pensée molle, c'est provocateur pour rien. Oui il faut faire le débat, et je ne le ferai pas en me faisant dire de me lever debout pour ou contre des symboles! Moi je suis athée, et la femme qui me sert avec un hiqab ne me m'influencera jamais. Non, jamais! Je sais qu'elle n'influencera pas mes enfants non plus. Donc, il ne s'agit pas d'un signe ostentatoire à mes yeux! Et c'est pas au nom de la laïcité que je vais discuter avec cette personne. La religion ne m'intéresse pas. Pourtant, je souhaite vivre dans une société qui traite les gens avec égalité. Si je comprends que cette femme est victime de discrimination ou d'oppression, je vais l'aider. Si elle décide d'enlever son voile pour se libérer, tant mieux pour elle, pas pour moi!

Il faut aussi comprendre que depuis 2011, il y a plus d'islamistes que de chrétiens dans le monde (1,6 G contre 1,2 G - selon le Vatican). Il y a beaucoup de rivalités entre ces deux mondes, qui essaient de s'étendre partout. Il y a aujourd'hui des églises catholiques au Pakistan et des mosquées à Montréal. Nous ici on veut interdire les signes ostentatoires, au Pakistan, ils isolent les chrétiens. Il ne faut pas que l'état joue leur jeu - ou leurs affrontements - qui durera un siècle encore, hélas.

irfan dit :
24 novembre 2013 à 16 h 56 min

on a plus besoin de maman état, ou d'éducateurs proclamés, pour dicter aux parents dans quelle garderie ils vont envoyer leurs enfants, il ya un programme pédagogique que les garderies doivent suivre, c'est tout, la religion de l,éducatrice ne regarde personne, seulement les parents des enfants en garderie. l,état.on a asez de ses interventions ici au Quebec, ca va faire faillite de toute facon un jours, avec le privé dans les hopitaux, clsc, CPE, il ne restra plus que les prisons pour appliquer la charte du PQ,

Hélène Beaulieu dit :
24 novembre 2013 à 20 h 42 min

Il faut comprendre aussi que depuis 2005 la bulle démographique du monde musulman se dégonfle rapidement.

Les 15-24ans de 26% qu'ils étaient en 2005, la prospective démographique sans appel fait qu'en 2100 ils ne seront plus que 10-11% autant en Europe qu'en Amérique du Nord.

Le choc des civilisations ne tient plus la route.. L'islam est affaibli par ses conflits internes, sa puissance économique - hormis quelques pays pétroliers - reste marginale. Sa force militaire également avec des armées fournies en hommes mais sous-équipées.

Ainsi donc le monde musulman qui exhiberait sa puissance, une puissance maléfique, image inversée des puissances bienfaisantes de l'Occident ou de l'Asie, est une vision caricaturale.

Benton Fraser dit :
25 novembre 2013 à 10 h 56 min

Mme Beaulieu, effectivement la menace islamique n est plus démographique car les nouvelles projections démographiques indiquent une baisse de natalité dans leurs pays d origine ainsi qu ici dans les notres.

Mais reste qu a proportionellement 10% en Europe ils créent pleins de problemes avec lesquels on pourrait se passer, le Japon restreint leur immigration , ils ne tolerent pas l intolérable.

Le véritable risque restera pour l Europe car la crise gérontologique fera écrouler l économie des pays du moyen orient et provoquera un crise sociale d une telle ampleur que l Europe risquera d etre envahie par pleins de réfugiés musulmans ( on peut le constater a faible échelle avec les réfugiés syriens et l Italie )

Nous seront favorisés par notre position géographique.

Hélène Beaulieu dit :
25 novembre 2013 à 12 h 58 min

Benton Fraser, le monde est dans une période de transition, en début d'une mutation..

Ce n'est pas que je ne sois pas inquiète sur ce vers quoi ce monde va déboucher. ce monde qui sera celui de mes petits-enfants.

Le déni? Se mettre la tête dans le sable devant une réalité qui nous effraie?

Pour l'instant en Occident, l'islam sert de bouc émissaire pour masquer un problème qui déborde largement les idéologies religieuses.

Le phénomène du numérique est en train de bouleverser les traditions de nos sociétés développées.

Les technologies s'installent inéluctablement .. Un projet global d'un meilleur vivre ensemble s'impose.. "L'humanisme numérique" voilà le défi contemporain vers lequel devront se tourner les intellectuels du monde moderne.

On assiste à la démocratisation de l'accès aux connaissances.. Lorsque les choses changent, lorsque votre environnement se modifie, vous expérimentez une perte de référence.

Il y a un temps d'adaptation et de désorientation.. C'est dans ce climat instable que se retrouve aujourd'hui le monde.. L'hégémonie de l'anglais qui s'étend fait réagir les Européens.

Une vieille solution à la tour de Babel des langues refait surface.. une langue internationale "anationale" l'esperanto (apparue en 1887).. pour bloquer la voie à l'anglais. Trop peu, trop tard?

Sur la Planète Québec on choisit d'avancer par en arrière.. une fois de plus dans notre histoire on est en mode réaction.. plus tôt que tard, on n'aura d'autres choix de s'accrocher "aux wagons arrières" de la modernité.

Benton Fraser dit :
25 novembre 2013 à 18 h 02 min

Mme Beaulieu, je ne dis pas que nous devrions rester figés dans le temps, car de un, ce n est pas désirable a bien des points de vue , et de deux, c est impossible. Mais il y a des éléments auquels je tiens et je préfere un nationalisme identitaire au melting-pot multi-culturel ,pas un nationalisme messianique car notre culture, bien qu elle soit supérieure a plusieurs , n est pas meilleure que bien d autres ,donc j aime bien si je vais en Italie, recontrer des italiens, au Japon, des japonais, ect... je ne suis pas friand d un multi-culturalisme a toutes les sauces. En plus les nations-états permettent de décentraliser le pouvoir , on se plaint souvent de la lenteur bureaucratique ; je ne suis pas sur de l efficacité d un gouvernement mondial.

Ensuite pour ce qui est de l islam, ce n est pas un bouc émissaire pour masquer d autres problèmes ; c est un probleme en plus des autres.

claude dulac dit :
25 novembre 2013 à 21 h 24 min

S'inspirer de la Charte française et Adopter une Charte de la laïcité

Établir l'égalité homme-femme Établir que l'État détient tous ses pouvoirs du vote des citoyens et citoyennes du Québec et non de dieu, d'un monarque.

Légiférer pour que l’espace scolaire reste un lieu de liberté et d’émancipation, en interdisant les tenues et signes manifestant une appartenance religieuse ou politique

Créer une disposition législative rappelant l’exigence de mixité dans les lieux publics, notamment les équipements publics sportifs.

Donner aux courants libre-penseurs et aux humanistes rationalistes un accès équitable aux émissions télévisées de service public.

Daniel Garon dit :
26 novembre 2013 à 17 h 48 min

Si vivre au Québec où dans tout autres parties du monde occidental c'est comme vivre à SODOME et GOMORE alors, s'ils sont si vertueux, pourquoi venir y vivre. Si ça se trouve le pays qu'ils ont quittés en tant que réfugier devait-être le PARADIS ? Pourquoi quitter le Paradis, il faut être fou. Pourquoi à Londres les britanniques leurs ont donné la possibilité de se créer des quartiers où si par malheur tu déambules en tenant la main de ta conjointe tu te fais agresser par la police islamique du quartier en question car tu contreviens à leur loi. À ce que je saches c'est la loi britannique qui prévaut en Grande Bretagne. Il y a dû avoir une madame Beautifulplace qui a permis qu'une telle chose se produise. Si se tenir debout c'est être xénophobe alors, ou celui qui me traite de xénophobe ne sait pas ce que veux dire ce mots ou j'acceptes avec plaisir et fierté plus tôt que l'on me traite d'enfilable. L' à-plat-ventrisme est aussi insupportable pour moi que d'avoir une colonne vertébrale pour d'autre.

François Gravel dit :
29 novembre 2013 à 7 h 02 min

L’individualisme, voilà l’ennemi! Tel est l’absurde postulat dans lequel s’empêtrent beaucoup de pro-charte, qu’ils soient de gauche (comme Louise Mailloux) ou de droite (comme MBC). Car il est absurde de qualifier d’individualistes les partisans du voile islamique, quand leur discours relève au contraire d’un communautarisme qui prétend subordonner l’individu à son appartenance religieuse, ethnique ou culturelle. Il est aberrant de prôner la laïcité au nom de droits soi-disant collectifs, alors qu’elle vise en réalité à protéger la liberté de conscience de chaque individu-citoyen amené à bénéficier, à titre individuel, des services dispensés par l’État. Il est illogique de prétendre combattre le micro-collectivisme islamique (ou juif ou chrétien ou sikh) à l’aide du macro-collectivisme d’une certaine québécitude. Dans cette optique, les nationalistes ne valent pas mieux que les multiculturalistes. Pour les premiers, l’individu n’existe que par son ancrage dans une culture nationale hypostasiée. Pour les seconds, il se définit exclusivement par son appartenance à son groupe d’origine et à ses revendications identitaires dont ils font une sorte d’absolu. Ainsi, nous n’aurions plus le choix qu’entre un collectivisme centralisateur (uniculturel) et un collectivisme éclaté (pluriculturel). Dans l’un et l’autre cas, l’individu n’est pas considéré avant tout comme le sujet de sa vie, mais comme le pur moyen d’un idéal collectif. Tu n’es pas d’abord une personne autonome mais un Québécois ou alors un musulman, un juif, etc. Tel est ton destin et tu n’y échapperas pas. Mais quand en aurons-nous fini avec cet anti-individualisme stupide? Quand comprendrons-nous enfin que l’individualisme est une vertu dont il faut être fier? Dois-je rappeler que le Petit Robert suggère comme antonymes au mot "individualisme": communisme, étatisme, totalitarisme, conformisme, grégarisme? C’est ça votre idéal, vous qui fustigez l’individualisme comme s’il s’agissait d’un vice abominable?

Benton Fraser dit :
29 novembre 2013 à 13 h 05 min

Mr Gravel, ce n est pas l individualisme qui est l ennemi, c est telle culture ou telle idéologie; seriez vous daccord a ce qu on laisse un parti naziste s afficher, faire du recrutement, utiliser des techniques ``brown shirt`` pour faire avancer leur cause?

Croyez vous que toutes les cultures s équivalent, qu il n y en a pas de meilleures que d autres, que certaines croyances soient plus violentes, moins équitables pour les femmes et les minoritées?

Si vous êtes tellement convaincu du relativisme culturel, pourquoi n allez vous pas vous établir en iran ou a cuba, beaux endroits pour élever une famille, non?

François Gravel dit :
29 novembre 2013 à 14 h 12 min

@Benton Fraser

Monsieur Fraser, vous m’avez mal compris. En réalité nous sommes entièrement d’accord. Comme vous, je suis pro-charte et je réprouve le relativisme culturel des anti-charte, leur idéologie multiculturaliste, leur complaisance coupable envers l’islamisme ou toute autre forme d’intégrisme religieux. Ce que je dis, par contre, c’est que la laïcité et la neutralité religieuse de l’État ne visent nullement à garantir je ne sais quel droit collectif, mais bien plutôt un droit individuel : le droit de chaque citoyen à ne pas voir sa liberté de conscience violentée par un représentant de l’État dans l’exercice de ses fonctions. Je ne critique donc pas les gens qui soutiennent la charte, mais seulement ceux d’entre eux qui disent le faire au nom de la lutte à l’«individualisme». C’est cela qui est absurde à mes yeux. Mais de quel individualisme parlent-ils donc? Depuis quand l’islamisme devrait-il être considéré comme une manifestation d’individualisme? N’est-il pas évident que les islamistes haïssent les libertés individuelles et qu’ils cherchent à les subordonner aux prétendus «droits collectifs» de la communauté des croyants, de l’«oumma»? Malheureusement, la notion même d’individualisme a tellement mauvaise presse dans notre société que presque tout le monde en fait un épouvantail, y compris ceux qui, logiquement, devraient s’en réclamer haut et fort. Si le sujet vous intéresse, je vous suggère l’ouvrage du philosophe français de tendance libérale Alain Laurent, intitulé L'Individu et ses ennemis (Hachette, 1987).

Salutations

Benton Fraser dit :
30 novembre 2013 à 0 h 02 min

Désolé et merci pour vos éclairsissements car je vous ai relu plus haut et j aurais du saisir les nuances mais je dois avouer que je ne suis pas aussi ferré que vous, néanmoins si je peux tenter de saisir vos propos c est que vous nous mettez en garde contre un rouleau compresseur d une laicité a la québecoise qui serait toute aussi opressante dans son uniformité car elle ne laisserais pas de place pour une hétérodoxie innofensive qui ne suivrais pas nécessairement le moule de la majorité, je dois ,moi aussi , avouer que je suis daccord avec vous, salutations.

Loading