Sports | Autres sports

Arts martiaux mixtes

Une autre vie pour St-Pierre

Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

St-Pierre n’en peut plus

photo USA TODAY Sports, Stephen R. Sylvanie

Johny Hendricks et Georges St-Pierre ont tout donné dans leur combat.

Depuis les déclarations controversées de Georges St-Pierre au terme de son combat face à Johny Hendricks, le mystère entoure ce qui adviendra de la carrière du Québécois.

Actuellement en vacances, St-Pierre a annoncé au terme d’un affrontement difficile qu’il se devait de prendre du repos, de s’éloigner de l’UFC pour quelque temps. Une annonce qui a laissé confus la majorité des spectateurs.

«Il a tellement donné durant le combat, il était un peu perturbé et il ne savait pas trop ce qu’il disait, c’est pour ça que les gens n’ont pas trop compris, a expliqué son mentor Kristof Midoux lors d’une entrevue accordée à la chaîne TVA Sports, vendredi.

«C’était prévu qu’il prenne une pause, question de se reposer, mais il a toujours l’envie de se battre. La décision finale lui reviendra.»

Laisser aller la ceinture

Si tout le monde attend de savoir ce que St-Pierre décidera, Midoux a quant à lui une idée bien claire de ce que son ami devrait faire.

GSP devrait tout simplement abandonner sa ceinture et vivre autre chose que l’entraînement et les combats.

«Je pense que Georges va abandonner sa ceinture et qu’il y aura un championnat du monde sans lui. La décision lui reviendra et j’attends qu’il revienne de vacances pour m’asseoir et en discuter avec lui.

«Mais il est conscient du fait qu’il doit se reposer. Il doit laisser de la place pour autre chose dans son cœur.»

Cette pose n’exclut pas un potentiel retour dans l’octogone. Cela dit, GSP devra peut-être retourner dans l’octogone sans l’appui et le soutient de Midoux.

«Je trouve qu’il a fait la plus grande carrière dans ce sport, mais s’il décide d’y retourner, peu importe la raison, je ne serai pas dans son coin. Je ne veux pas le voir souffrir davantage, en ayant accompli ce que tous rêveraient d’accomplir.

«Il a une autre vie qui l’attend. Je crois qu’il a bien d’autres choses à faire, au lieu de chercher à savoir qui est le plus fort de la planète, parce qu’il l’a prouvé que c’était lui.»

«Personne ne mérite de se battre contre lui»

Cependant, si St-Pierre prend son temps et décide de retourner dans l’octogone dans un an ou deux pour affronter le combattant qui a complètement dominé la catégorie des mi-moyens durant son absence, le Français reviendrait peut-être l’aider.

«Je ne vois aucun combattant en ce moment qui mérite de se battre contre lui. Je serais le premier à lui dire qu’il ne peut pas se retirer parce qu’il y a telle ou telle personne qu’il doit battre avant de le faire. Je les laisserais tous se battre entre eux pendant une bonne année pour voir qui ressortirait du lot et là, je penserais à ce que je voudrais faire.»

«Si quelqu’un conserve la ceinture pendant deux ans, là, peut-être, est-ce que je reviendrais dans son camp. Il sera encore jeune à 34 ans, et à ce moment-là, il reviendra complètement régénéré.»

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus