/sports/hockey/canadien
Navigation
Kings | Canadien

Royalement dominé

Malmené, le Canadien s’incline 6 à 0 devant les Kings au Centre Bell

Coup d'oeil sur cet article

Pratiquement invincible depuis trois semaines, le Canadien a frappé le mur des Kings de Los Angeles. Les champions de la Coupe Stanley en 2012 ont ramené le CH sur terre en les humiliant 6 à 0, hier, au Centre Bell.

À la veille de la rare visite des Kings à Montréal, on parlait d’une rencontre baromètre. D’un choc entre deux des très bonnes équipes de la LNH. Lars Eller avait quant à lui dit que son équipe raffole des défis.

Visiblement, le baromètre indiquait du mauvais temps. Le Tricolore n’a pas répondu aux attentes. À l’exception des premières minutes de la première période, le CH n’a pratiquement pas touché à la rondelle.

«Il n’y a pas d’excuses pour ce mauvais match, a dit clairement le défenseur, Josh Gorges. Tu cherches à t’évaluer contre les équipes aspirantes à la Coupe Stanley et c’était le temps de le faire contre les Kings. Quand tu n’y parviens pas, tu dois de demander quelle est la ­véritable image de ton équipe.»

JONES SE FAIT UN NOM

À son troisième départ seulement dans la LNH, Martin Jones a signé son deuxième jeu blanc. Après les Islanders, le gardien numéro trois des Kings a ajouté le Canadien à son tout récent tableau de chasse. Jamais repêché, l’homme masqué de 23 ans a gagné à ses trois premiers départs dans la grande ligue.

Jones a coupé le souffle au Canadien en première période en stoppant 17 tirs.

Le gardien originaire de la Colombie-Britannique a fait ses premiers pas dans la grande ligue après la blessure à l’aine de Jonathan Quick, le récipiendaire du trophée Conn-Smythe en 2012.

Les Kings (20-7-4) ont rappelé qu’ils resteront de sérieux candidats pour le gros trophée encore cette saison.

Darryl Sutter fait du boulot remarquable à Los Angeles. Depuis la perte de Quick, les Kings ont une fiche de 9-1-3 avec Ben Scrivens ou Jones devant le filet.

PRICE CHASSÉ

Le Canadien (19-10-3) roulait sur l’or dernièrement avec neuf victoires à ses dix derniers matchs et une récolte de

19 points sur une possibilité de 20. Carey Price était aussi au sommet de son art avec une série de dix rencontres d’affilée où il avait accordé deux buts ou moins. Mais toute bonne chose à une fin.

«Je ne dirais pas que c’était prévisible comme résultat, mais nous n’avions pas joué de bons matchs contre les Devils et les Sabres, a dit le capitaine Brian Gionta. Nous avons perdu notre concentration après le but de Kopitar à la fin du premier tiers.»

Price a pris le chemin des douches en deuxième période après le quatrième but des visiteurs, celui de Tyler Toffoli.

Jordan Nolan, Anze Kopitar et Alec Martinez ont aussi déjoué le numéro 31.

Trop souvent abandonné par ses défenseurs, Price a donné le flambeau à Peter Budaj pour la première fois cette saison en cours de match.

Budaj, quant à lui, a joué ses premières minutes de la saison au Centre Bell. Le Slovaque a donné des buts à Jake Muzzin et Justin Williams.

Les Kings ont explosé avec quatre buts en deuxième période. Au cours de cet engagement, le CH n’a décoché que trois tirs en direction de Jones.

Toffoli (1 but, 1 aide), Kopitar (1 but, 1 aide), Mike Richards (2 aides), Kyle Clifford (2 aides) et Jarret Stoll (2 aides) ont chacun récolté deux points pour les gagnants.

DEUX MATCHS À L’ÉTRANGER

Le Canadien tentera d’oublier cette raclée contre les Kings dès demain en visitant les Flyers, à Philadelphie. Après les Flyers, le Tricolore fera un arrêt à Long Island, samedi, pour y affronter les Islanders.

+
Martin Jones
Jones était un pur inconnu avant son rappel à Los Angeles. Il a joué avec beaucoup de calme pour un jeune gardien. Darryl Sutter est aussi la preuve qu’un bon système reste plus fort qu’un bon gardien.
Le Tricolore
Le 26 octobre, les Sharks avaient donné une leçon de hockey au Canadien. Les Kings ont offert un cours encore plus impressionnant. Il y a vraiment de bonnes équipes dans l’Ouest.

 

6
0
Première période
1-LA: Jordan Nolan (4) (Kopitar, Mitchell) 7:03
2-LA: Anze Kopitar (9) (Richards) 19:47
Punitions: Doughty (LA) 0:38; Bournival (Mon) 7:36; Williams (LA) 12:36; Regehr (LA) 16:38.
Deuxième période
3-LA: Alec Martinez (1) (Toffoli, Clifford) 1:45
4-LA: Tyler Toffoli (8) (Clifford, Richards) 5:28
5-LA: Jake Muzzin (2) (Stoll, Voynov) -AN-8:14
6-LA: Justin Williams (11) (Stoll, Martinez) 18:28
Punitions: Galchenyuk (Mon) 7:44; Nolan (LA) 9:24; Moen (Mon) 9:24.
Troisième période
Aucun but.
Punitions: Clifford (LA) 8:24.
Tirs au but

Los Angeles 12 - 13 - 5 - 30
MONTRÉAL 17 - 3 - 10 - 30

Gardiens:

LA: Martin Jones (G, 3-0-0);
Mon: Carey Price (P, 14-9-0), Peter Budaj (5:28 2e période).

Avantages numériques:

LA : 1 en 3;
Mon : 0 en 4.

Arbitres:

Francis Charron, Kevin Pollock.

Juges de lignes:

Scott Cherrey, Mike Cvik.

Assistance: 21 273.

Martin Jones
Anze Kopitar
★★
Jake Muzzin
★★★
Commentaires