/world
Navigation
Mexique

Deux Victoriavillois sauvent une baleine

Coup d'oeil sur cet article

Michel Labrecque et Julie Ouimet, deux Victoriavillois, ont participé au sauvetage d’une baleine, à la fin du mois de décembre, au Mexique.

Les propriétaires du centre de plongée sous-marine Plongée XL, basé à Saint-Christophe-d’Arthabaska, sont de retour d’un séjour peu banal à l’étranger. Lors d’une expédition à Cabo San Lucas, dans la province Baja Sur du Mexique à la fin du mois de décembre, ils ont eu la chance de participer au sauvetage d’une baleine à bosse. Leur participation a d’ailleurs fait l’objet d’un reportage à la télévision nationale mexicaine par la chaine Televisa.

« Nous étions en expédition dans la mer de Cortez pour y capter, des images sous-marines entre autres de baleines à bosse », a indiqué Michel Labrecque.

« Cette péninsule sur la côte pacifique est un endroit stratégique pour observer de nombreuses espèces de baleines. Lors de notre deuxième journée en mer, notre bateau a reçu un appel. Une baleine était emmêlée dans un filet de pêche. Notre bateau allait être chargé de tenter de libérer le géant du filet qui l’empêchait de nager librement. Puisque nous étions sur le bateau, sur lequel se déroulait toutes les manœuvres, nous avions une place de choix pour documenter l’ensemble de l’opération menée conjointement par trois organisations, dont la marine mexicaine », a ajouté M. Labrecque.

Une expérience unique

« C’est une expérience tout à fait unique de pouvoir être présents pour une telle opération et de venir en aide à un animal de cette taille qui est alors très vulnérable », a indiqué Julie Ouimet.

« La journée a été surréelle et de retour sur la terre ferme, les évènements ont pris encore plus d’ampleur. Nous avons été interviewés par une chaine de télévision nationale mexicaine et ce sont nos images qui ont été utilisées par cette dernière. Puisque nous étions en expédition dédiée à la photographie et à la vidéographie, nous avions nos caméras HD professionnelles avec nous sur le bateau, alors nous avons pu documenter l’opération qui s’est déroulée sur plus de deux heures », a expliqué Mme Ouimet.

« L’opération fut assez difficile, la baleine bougeait rapidement malgré les filets qui recouvraient près de 80 % de son corps et les filets sont très résistants. Heureusement, à force d’efforts, elle a pu être libérée, un immense soulagement pour tous ceux qui étaient présents. Ce fut un incroyable privilège de pouvoir contribuer à cette opération. Pour nous, c’est un peu comme avoir gagné à la loterie ! Après tout, quelles sont les chances de se retrouver sur place pour un tel évènement qui est, heureusement, plutôt rare? Ça s’explique à peine », a expliqué M. Labrecque.

« Avec nos images, nous avons l’intention de produire un documentaire. D’ailleurs, nous venons de recevoir une invitation pour présenter ces dernières à Boston dans le cadre d’une des plus importantes conférences américaines sur la plongée qui en sera à sa 60e édition en mars 2014. Nous sommes très heureux de pourvoir partager cette histoire et nos images, d’autant plus qu’il s’agit d’une belle occasion pour nous de sensibiliser les gens sur les impacts de l’homme sur la santé des océans, un sujet qui nous tient énormément à cœur. Nous tenons d’ailleurs à saluer le travail de tous les intervenants mexicains qui ont mené avec brio l’opération. Au fil des ans, c’est 15 baleines qu’ils ont réussi à sauver. Il s’agit d’un superbe exemple de coopération qui nous motive à travailler dans la même veine ici au Québec », a affirmé Mme Ouimet.

« Nous avons fermement l’intention de profiter de cette expérience inoubliable pour mobiliser nos plongeurs afin qu’ils deviennent, à leur tour, des ambassadeurs du monde sous-marin », a terminé M. Labrecque.

À propos de Michel Labrecque et Julie Ouimet

Propriétaires de Plongée XL depuis son ouverture en 2007, Michel Labrecque et Julie Ouimet se spécialisent en imagerie sous-marine. Michel est un photojournaliste. Ses images sont parues dans divers médias papier et électroniques dont des publications nord-américaines et européennes. Michel et Julie sont des contributeurs du Magazine En Profondeur, du Journal de Montréal ainsi que du New-England Ocean Odyssey, un organisme basé à Boston. Julie est une vidéaste sous-marine dont les images sont parues notamment sur Discovery Channel. Leurs voyages les mènent aux quatre coins du monde pour y recueillir des images du monde sous-marin. Ils sont également conférenciers pour des symposiums internationaux de plongée ayant lieu notamment à Chicago, Boston et New York.

 

Commentaires