/news/health
Navigation
Société canadienne de pédiatrie

L’infection par la C. difficile chez les enfants préoccupe

Médecin
Photo Fotolia La C. difficile peut affecter les intestins, parfois gravement et peut mener à une septicémie.

Coup d'oeil sur cet article

Préoccupée par l’augmentation de cas d’infection par la bactérie C. difficile chez les enfants, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a émis de nouvelles directives pour le dépistage et le traitement de cette infection.

«Bien que les éruptions et les cas graves ont été observés surtout chez les adultes, des cas chez les enfants ont aussi été rapportés», a indiqué la SCP dans une déclaration publiée sur son site internet, vendredi.

Les spores de la bactérie, qui entraînent des diarrhées, s’attaquent aux intestins lorsque les bactéries saines ont été détruites, la plupart du temps à cause de la surutilisation de fortes doses d’antibiotiques ou d’utilisation sur de longues périodes. C’est d’ailleurs pourquoi le contrôle de la C. difficile pose problème dans les hôpitaux et les établissements de santé.

La C. difficile peut affecter les intestins, parfois gravement et peut mener à une septicémie – infection généralisée de l’organisme – et même à la mort.

On pensait jusqu’à présent que ces infections étaient plutôt rares chez les nourrissons et les enfants, mais des recherches récentes remettent en question cette croyance, selon la SCP. De plus, les stratégies de traitement ne devraient pas nécessairement être les mêmes que celles des adultes.

En plus de ses recommandations sur les méthodes de traitement des infections par la C. difficile, la SCP souligne que contenir l’usage excessif d’antibiotiques est une «étape cruciale» afin de réduire le risque de contamination.

 

Commentaires