/homepage
Navigation
Sortir

Circuit gourmand sur la rue Villeray

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques années, les jeunes familles branchées ont quitté les quartiers centraux (où le prix de l’immobilier s’est enflammé) pour s’établir dans le quartier Villeray. Les petits commerçants ont suivi la mouvance en ouvrant des boutiques au goût du jour. «Depuis 2009, une véritable explosion s’est produite et la rue Villeray a beaucoup changé», explique le directeur de la galerie Espace Projet, Éric Aubertin. Entre les artères Saint-Laurent et Saint-Hubert, ce tronçon de rue regroupe plusieurs bonnes adresses gourmandes. «À l’ouverture du restaurant, 50 clients se sont présentés sans que j’aie fait de publicité. Pendant la matinée, je me suis rendu compte que, d’une table à l’autre, tout le monde se connaissait», raconte le propriétaire du Toasteur, Marc-André Goudeau. Voici un tour d’horizon en 10 adresses de ce que les résidents du quartier considèrent comme leur «petit village».

Depuis quelques années, les jeunes familles branchées ont quitté les quartiers centraux (où le prix de l’immobilier s’est enflammé) pour s’établir dans le quartier Villeray. Les petits commerçants ont suivi la mouvance en ouvrant des boutiques au goût du jour. «Depuis 2009, une véritable explosion s’est produite et la rue Villeray a beaucoup changé», explique le directeur de la galerie Espace Projet, Éric Aubertin. Entre les artères Saint-Laurent et Saint-Hubert, ce tronçon de rue regroupe plusieurs bonnes adresses gourmandes. «À l’ouverture du restaurant, 50 clients se sont présentés sans que j’aie fait de publicité. Pendant la matinée, je me suis rendu compte que, d’une table à l’autre, tout le monde se connaissait», raconte le propriétaire du Toasteur, Marc-André Goudeau. Voici un tour d’horizon en 10 adresses de ce que les résidents du quartier considèrent comme leur «petit village».

Commentaires