Actualité | Faits divers et judiciaire

Métro

Station de métro Fabre : une femme meurt étranglée par son hijab

Maxime Deland / Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

QMI_QMI_1401301349001

Photo MAXIME DELAND / AGENCE QMI

L'accident s'est produit un peu après 9h, dans l'édicule de la station de métro Fabre.

Un terrible drame s'est produit jeudi matin, à Montréal, alors qu'une femme est morte dans un escalier roulant du métro.
 
Le tragique accident s'est produit un peu après 9 h, dans l'édicule de la station de métro Fabre, à l'angle des rues Fabre et Jean-Talon Est.
 
L'hypothèse la plus plausible est que la victime, une femme de 48 ans, est morte après avoir été étranglée par son hijab.
 
«Son foulard serait resté pris dans le mécanisme de l'escalier roulant et en tentant de le dégager, ses cheveux ont eux aussi été entraînés», a expliqué l'agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole de la police de Montréal.
 
Tout au long de la journée, les autorités ont refusé de confirmer l'information selon laquelle la victime aurait été étranglée par son hijab, préférant parler d'un «foulard». Toutefois, deux sources nous ont confirmé qu'il s'agissait bel et bien d'un hijab.
 
Selon la police, un témoin a assisté à la scène. Voyant le drame, l'homme s'est emparé du «téléphone rouge» installé dans l'édicule du métro pour signaler l'événement aux autorités.
 
Pour une raison que les policiers ignorent, le témoin aurait ensuite quitté les lieux. On ne sait pas s'il a tenté ou non de porter assistance à la victime.
 
«Nous avons tenté d'effectuer des manœuvres de réanimation sur place, mais nous n'avons pas pu la sauver», a expliqué Bob Lamle, chef de division à Urgences-santé.
La quadragénaire n'a pas été transportée à l'hôpital; son décès a été constaté sur place.
 
«J'ai vu toutes sortes d'accidents dans le métro, mais jamais quelque chose comme ça», a laissé tomber M. Lamle.
 
Le visionnement des bandes vidéo des caméras de surveillance n'a pas permis d'établir hors de tout doute la cause de la mort de la femme.
 
Bien que l'hypothèse la plus plausible soit que la victime ait été étranglée par son hijab, les enquêteurs n'excluent pas la possibilité que la femme ait chuté dans l'escalier roulant ou qu'elle ait été victime d'un malaise pendant qu'elle descendait.
 
Selon nos sources, des cheveux, un hijab multicolore et une partie de son manteau se trouvaient à proximité de son corps après l’accident.

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus