/homepage
Navigation
Jeux vidéo | Blek

Une petite merveille

Une petite merveille
photo le journal de montréal, johanna reynaud

Coup d'oeil sur cet article

Blek et son esthétisme minimaliste présentent une jouabilité superbe et unique. Il nous propose de dessiner une ligne et de trouver la façon de toucher à certains points de couleurs. Attention! En se faisant, il faut éviter les trous noirs! Certes, sa prémisse semble simplette. Détrompez-vous! Ce remue-méninges numérique gobera tous vos temps libres. Je vous aurai averti!

Blek et son esthétisme minimaliste présentent une jouabilité superbe et unique. Il nous propose de dessiner une ligne et de trouver la façon de toucher à certains points de couleurs. Attention! En se faisant, il faut éviter les trous noirs! Certes, sa prémisse semble simplette. Détrompez-vous! Ce remue-méninges numérique gobera tous vos temps libres. Je vous aurai averti!

Je suis toujours à la recherche d’applications d’exception. Des trucs qui me surprennent par l’intelligence de leur design et de leur concept. Des «apps» qui me font dire: «Wow! Quelle bonne idée».

Cette création autrichienne tombe dans cette catégorie.

UN PEU D’HISTOIRE…

Blek, c’est l’œuvre de la compagnie viennoise Kunabi Brothers appartenant aux frères Denis et Davor Mikan. Le premier est écrivain, l’autre adore les sons et dessine même ses propres algorithmes. Un soir de 2013, dans un restaurant grec en Autriche, les deux complices s’apprêtent à commander. Davor, calme, exhibe un sourire. Denis connaît cette expression. Il sait que son frangin se passionne (un peu trop!) pour la calligraphie et les haïkus. Il s’inquiète quand Davor sort son iPad. Il anticipe encore une discussion sur la poésie japonaise et ses rimes particulières. Il n’en voit pas l’intérêt. Il a faim! Une fois la commande passée, Davor démarre l’application et lui montre, pour la première fois, sa plus récente création: Blek. Denis a alors compris la signification du large sourire de son frérot.

ET ON FAIT QUOI ?

Pour jouer, c’est simple, il faut dessiner une ligne. Nous devons lui insuffler mouvement et direction. Notre trait se déplacera selon la figure définie. Le but: atteindre seulement les cercles de couleurs.

Après six ou sept niveaux, il nous met en confiance. Cette assurance ne durera pas! Dès que nous pénétrons dans une zone de confort, Blek nous déstabilise en proposant un défi plus complexe.

La conception réfléchie des 60 casse-têtes nous force à penser différemment: «think outside the box» comme disent les Anglais. Je me suis creusé la cervelle pour essayer de résoudre une énigme pendant plusieurs longues minutes. Mon épouse et son pragmatisme légendaire ont trouvé le chemin en 15 secondes! Souvent, nous avons la réponse sous les yeux, il s’agit juste de voir autrement. (Bon, je sais... ça fait message de biscuits chinois!)

Les effets sonores charmants respectent l’approche dénudée du concept. Pas d’explosions, ni d’applaudissements. Des murmures discrets et tout en douceur accompagnent nos réussites ou nos échecs.

Bémol! Je vous suggère la version iPad. Son écran, plus gros, offre moins de chance de toucher par mégarde aux petites flèches de «retour au niveau précédent». Ça arrive souvent sur iPhone, surtout si vous avez d'énormes paluches.

Blek est un excellent jeu et un superbe titre de lancement pour le clan Mikan.

Je vous le recommande grandement!

Les propriétaires d’appareils Android devront patienter, une version adaptée devrait paraître incessamment.

 
photo courtoisie
Blek
Genre: Puzzle
Concepteurs: Kunabi Brother
Plate-forme: iPad, iPhone
Prix: 2,99 $
Cote du Grand Talbot: 9/10 
Commentaires