/opinion/blogs/columnists
Navigation

La propagande d'Israël ?

Coup d'oeil sur cet article

NOTE: Pour que je n'ai pas à le répéter dans la section des commentaires, je suis pro-Israël et pro-Palestine. Je crois en la solution des deux États, l'un Israélien, l'autre Palestinien, vivant côte à côte, en paix et en sécurité et dans la prospérité. Je suis contre la colonisation des territoires palestiniens, un cul-de-sac politique et moral dont Israël doit sortir. Et si je vivais en Israël, je ne voterais pas pour Benjamin Netanyahu. Je pense aussi que le premier ministre Harper manque de discernement. Sa politique, contrairement à la politique officielle du Canada, manque de nuance et ne sert ni  les intérêts du Canada, ni les intérêts d'Israël.

Et si les commentaires dérapent malgré tout, je vais les fermer.

Pendant ce temps, à Tout le monde en parle...

La semaine dernière, à Tout le monde en parle, Guy A. Lepage a profité du passage du ministre fédéral de l'Immigration Chris Alexander pour le questionner, légitimement, sur le voyage de Stephen Harper en Israël. Le ministre, qui manifestement ne s'attendait pas à cela, n'a pas brillé dans sa défense de son chef. Il n'a même pas corrigé un fait erroné que tout le monde colporte depuis le discours de Stephen Harper à la Knesset. Stephen Harper n'a PAS dit que critiquer Israël était un geste antisémite. Il a affirmé exactement le contraire. (« Naturellement, mes amis, il n’est pas nécessairement antisémite en soi de critiquer la politique du gouvernement israélien. Mais que dire d’autre d’une critique qui condamne sélectivement l’État juif et lui refuse en fait son droit d’exister, de se défendre tout en ignorant systématiquement – ou en  excusant – la violence et l’oppression qui l’entourent ?» sont ses paroles exactes).

Radio-Canada aurait reçu beaucoup d'appels pour se plaindre d'avoir laissé le ministre répandre sa propagande israélienne. On a voulu équilibrer le débat. Louable. On a donc invités DEUX personnes pour varger sur l'État juif, pardon, contrebalancer les propos du ministre. Dont un Juif ultraorthodoxe, le professeur Yakov Rabkin, qui, en tant qu'antisioniste religieux, rejette l'existence d'un état juif laïque et démocratique, vil outil de sécularisation, et qui constituerait une menace pour la survie du judaïsme. Les antisionistes religieux s'opposent au sionisme pas parce que la terre appartient aux Palestiniens, mais parce que le Messie n'est pas encore arrivé. Et quand il se manifestera enfin, Israël deviendra une théocratie bienveillante qui verra à la bonne marche du monde entier.

Les Juifs religieux antisionistes croient cela dur comme fer. Mais le professeur Rabkin, habile dans ses propos, n'en a glissé mot. Pas plus que ce pensent les antisionistes religieux de la place qu'occuperont les Palestiniens en Terre promise après la résurrection de l'Israël biblique... Ne pas poser la question, c'est y répondre.

Le professeur Rabkin défend même la secte Lev Tahor, qu'il suit depuis dix ans et qu'il estime persécutée parce que ses membres préféreraient qu'Israël soit dirigé par un Messie plutôt que par un premier ministre élu au suffrage universel.

La séparation de la synagogue et de l'État, très peu pour les Juifs religieux antisionistes. Israël sera religieux ou ne sera pas. En d'autres mots, hors de la théocratie, point de salut.

Mais ça, les recherchistes de TLMEP ne pouvaient le savoir. Alors, il a été accueilli comme un défenseur de la justice alors que ses valeurs politiques et religieuses se placent aux antipodes de ce qui anime présentement le débat sur la laïcité au Québec.

Mais s'il peut varger efficacement sur Israël, du haut de son état d'expert universitaire, pourquoi s'en priver ?

Des représentants de la communauté juive qui connaissent bien l'antisionisme religieux (et je ne parle pas du B'nai Brith) ont demandé à être invités. Que leur a-t-on répondu à Radio-Canada ? Pas nécessaire, «le ministre a fait la propagande d'Israël et de la communauté juive la semaine dernière.»

Quoi de mieux alors que de répondre à de la propagande par une autre couche de propagande !

Je ne pénétrerai même pas dans le terrain miné des propos du professeur Rachad Antonius un militant anti Israël habitué des plateaux de télévision, qui n'a jamais appuyé publiquement la solution négociée des deux États - solution prônée par le Canada depuis toujours -,  qui croit que le terrorisme est une défense acceptable, que les Israéliens bombardent Gaza pour le plaisir, que les Palestiniens ont payé pour l'Holocauste (ce qui est techniquement faux car le sionisme date du XIXe siècle mais il aurait aussi pu préciser que les pays arabes soutenaient activement l'Allemagne nazi et que le grand mufti de Jérusalem souhaitait construire des fours à gaz en Palestine), et qu'Israël ne peut être à la fois un État juif et démocratique, car les Juifs y sont minoritaires. Bien sûr, ça dépend où l'on place les frontières... À l'intérieur des frontière de 67, que ce préconise le professeur, je ne vois pas où se trouve le problème.

Les raisons légitimes pour critiquer les choix et les gestes des gouvernements israéliens depuis 1948 ne manquent pas. Critiquer Israël n'est pas antisémite, en soi mais peut l'être. Il faut savoir faire la différence. Mais ce n'est pas en se laissant guider par des propos aussi réducteurs que ceux entendus hier soir à Tout le monde en parle, qu'on va y voir plus clair.

Alors qu'on en aurait bien besoin.

Vous n'avez pas senti, comme moi, une certaine irritation de la part de Gilles Duceppe ?

Une histoire qui remonte à loin

Quand vient le temps de discréditer Israël, y'a pas plus efficace que Radio-Canada (ou que la CBC).

Le propre ombudsman de la société d'État, dans son rapport de 2013, exhortait les responsables de l'information française à revoir la façon de couvrir le conflit israélo-palestinien.

Depuis quelques années, les blâmes journalistiques pleuvent: une ancienne correspondante de la radio de Radio-Canada, Ginette Lamarche, a reçu onze tapes sur la main, sur une période de deux ans, pour reportages non conformes aux règles journalistiques de la maison. Pas administrées par  l'ambassade d'Israël, le Congrès juif, le B'nai Brith ou les Sages de Sion, mais par le journaliste d'expérience Pierre Tourangeau, l'ombudsman chargé du mandat d'accueillir, d'analyser et de répondre aux plaintes au sujet de la couverture journalistique à Radio-Canada.

Je connais Pierre Tourangeau: c'est un costaud. Pas le genre à faire des courbettes devant les lobbies, quels qu'ils soient. Mais les conclusions de son rapport ne semblent pas avoir porté fruit, car les déclarations outrancières de certains journalistes ou collaborateurs ou invités sur les plateaux, continuent en 2014.

La dernière révision de l'ombudsman, qui vient tout juste d'être publiée, conclut qu'un récent reportage sur l'histoire des relations canado-israéliennes par la journaliste Sophie Langlois, a enfreint la valeur d'exactitude journalistique de Radio-Canada. Et il ajoute ceci.

«Depuis deux ans et demi que je suis en poste, j’ai fait une vingtaine de révisions sur des reportages à propos du conflit israélo-palestinien. C’est beaucoup.

J’ai donc amplement eu le loisir d’expliquer que le travail journalistique à propos de ce dossier est un véritable parcours du combattant. Le contentieux israélo-palestinien s’est développé sur un siècle et c’est un des dossiers les plus difficiles à couvrir pour un journaliste.

Au fil de ces révisions, dont plusieurs ont conclu que les Normes et pratiques journalistiques (NPJ) de Radio-Canada n’avaient pas été respectées, j’ai fait des recommandations à la direction de l’Information. Celles-ci permettaient, à mon avis, de limiter les erreurs dans l’interprétation des faits, ou d’éviter les prises de position ou l’expression d’opinions « accidentelles » par un choix de termes, ou d’illustrations, dont la neutralité pouvait être remise en cause. D’ailleurs, la direction de l’Information y a toujours réagi avec ouverture. Malheureusement, je constate que des erreurs qui pourraient, et devraient, être évitées continuent de se produire. J’invite donc à nouveau la direction de l’Information, et tous les autres services de Radio-Canada susceptibles de produire des contenus sur la question, à redoubler de prudence et à mettre en place un système de vérification rigoureux, en particulier pour les illustrations qui appuient les textes des reportages. J’ajoute que dans le doute, il vaudrait mieux s’abstenir. Car, encore une fois, l’histoire complexe et épineuse des relations israélo-palestiniennes s’accommode mal de l’ambigüité, de l’imprécision, de la confusion et du manque de nuance.»

Un travail exceptionnel

Pierre Tourangeau fait un travail remarquable, et je le salue. Et si vous voulez comprendre la complexité des dossiers concernant la couverture du Moyen-Orient, je vous invite à lire sa dernière révision http://www.ombudsman.cbc.radio-canada.ca/fr/revision-des-plaintes/2014/conflit-israelo-palestinien-perdre-la-carte-en-terrain-mine-tj/

Je comprends qu'on ait envie de simplifier. Mais simplifier à outrance ne fait que compliquer ce qui est déjà hyper complexe. Vous me suivez ?

 

 

 

 

167 commentaire(s)

jackwood dit :
17 février 2014 à 8 h 02 min

Radio-Canada, j`écoûte jamais ça. Ils sont contre Israël et contre les conservateurs aussi. Tant qu`à moi, c`est du gros gaspillage d`argent des contribuables.

Gilles Bousquet dit :
17 février 2014 à 8 h 15 min

Pauvres riches Juifs, ils doivent bien se demander : «Pourquoi encore et toujours ? »

Jean Martin dit :
17 février 2014 à 8 h 35 min

Pauvre madame Ravary,pourquoi êtes -vous si scandalisée,êtes-vous juive ? Quand un québécois se fait varloper à la télé,le défendez-vous ?

Bugingo est pareil sur son blogue,les noirs et les juifs,deux peuples de braillards qui jouent à la victime,mais qui ne font rien pour améliorer leur sort et la perception que les autres ont d'eux. Malheureusement, je n'ai pas grand pitié pour ces gens .

mansour dit :
17 février 2014 à 8 h 36 min

Je ne comprends pas la « mission » que se donne radio-canada.

Je ne suis pas un intellectuel érudit, pourtant je constate le lavage de cerveau continuel de radio-canada.

Radio-canada produit et diffuse une quantité surprenante d’émission faisant passer les conservateurs pour des méchants arriérés, rien sur le NPD, le bloc ou même les libéraux.

Jamais elle ne diffuse des reportages sur les entrepreneurs sauf bombardier, mais inonde les ondes de reportage « on fais souffrir la planète »

Ça ne me surprends pas du tout quand le fédéral coupe dans radio-canada, à un moment donner, j’en ai mare moi aussi de voir que mes impôts sert à financer un outil de propagande haineuse.

Guy A Lepage joue à la vierge offensé en questionnant continuellement le refus du premier ministre harper de ne pas vouloir allez à son émission, mais je comprends les conservateurs de ne pas faire confidence à des animateurs carrément hostiles et partisantes.

Le traitement réservé aux divers conservateurs qui se sont présentés au fil des ans démontre carrément le côté insignifiant des animateurs qui n’hésitent pas à prendre les téléspectateurs pour des idiots.

Haine et propagande, pourquoi ça ne m’étonne plus?

Sylvain Latulippe dit :
17 février 2014 à 8 h 46 min

Je suis tellement surpris de votre réaction !!! Pourtant, ce ne sont que deux personnes sans aucun savoir ni expertise. Ces deux hommes ignoraient sans doute, que contrairement à tous les autres pays du monde, le gouvernement israelien ne commet jamais d'erreur. Que contrairemement au reste de l'humanité, il n'y a personne en Israel que le pouvoir risque de changer l'attitude. Que contrairement au reste du monde, il est impossible qu'en Israel, on élise quelqu'un qui n'est pas 100 % honnête, car en terre d'Israel, tout le monde le sait, il n'y a que des gens honnêtes, surdoués intellectuellement et qui ne commettent jamais d'erreur.

Denis Richard dit :
17 février 2014 à 8 h 49 min

israel une démocratie...mon oeil ....

Depuis quand une démocratie colonise, annexe, confisque des terres illégalement contre le droit international ???

Depuis quand une démocratie a des lois racistes pour ses citoyens israéliens de différente religion ???

Depuis quand une démocratie n`a pas de territoire et frontière délimités ???

Depuis quand une démocratie contrôle la plus grande prison à ciel ouvert Gaza ???

Il y a plus mais faut se limiter pour ne pas être censuré...

John Doe dit :
17 février 2014 à 8 h 51 min

Ce que dit Harper, c'est bien beau, ça donne des belles apparences au Canada et à toute la diaspora juive; en pratique, par contre, les groupes comme l'ADL, la LICRA et B'nai Brith Canada montent sur leurs grands chevaux pour des broutilles. Par exemple, étrange qu'ils se sentent concerné par la quenelle.

Alain Legault dit :
17 février 2014 à 8 h 56 min

Oh boy ........j ai vraiment hate de lire la suite parce que ce n est pas ce que j au vu et entendu hier...........surtout avec l argument du seul etat democratique de la region....!j au plutot trouver que les monsieur avancait des arguments poses et sense.............

le nationaliste dit :
17 février 2014 à 8 h 59 min

On s'en fiche d'Israel. Ce n'est pas un bon pays ni une démocratie.

Sur Google : Lettre ouverte à Guy A. Lepage: ‘Tout le monde en parle’ sans en parler!

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 06 min

Radio-Canada n'a surtout pas invité le professeur Julien Bauer de l'UQAM, qui s'y connait sur Israel bien plus qu'Antonius et Rabkin réunis. Les livres pertinents de Julien Bauer sont: 
«Sept années à Jérusalem», Montréal, Éditions du Marais, 2012


(1) «Les Juifs ashkenazes», Paris, PUF (coll. Que sais-je), 2001


«Le système politique israélien», Paris, PUF (coll. Que sais-je), 2000


«Politique et religion», Paris, Presses Universitaires de France, (coll. Que sais-je), 1999 
«La nourriture cacher», Paris, Presses Universitaires de France, 1996 (coll. Que sais-je) 
«Les minorités au Québec», Montréal, Boréal, 1994 ; nouvelle édition, 2002


«Les Juifs hassidiques», Paris, Presses Universitaires de France, 1994 (coll. Que sais-je) ; traduction en italien, 1997 
«Les partis religieux en Israël», Paris, Presses Universitaires de France, 1991 (coll. Que sais-je) ; nouvelle édition, 1998

(1) Par comparaison, combien d’années Antonius et Rabkin ont-ils vécu à Jérusalem ou en Israel? Où ont-ils passé leurs années sabbatiques?

rabah dit :
17 février 2014 à 9 h 11 min

L'Israël est sûrement une démocratie si on considère qu'il y a des partis politiques, une alternance au pouvoir, une liberté d'expression. Mais vous semblez oublier que tout ceci n'est valable que pour les juifs. L'Israël est un état qui inscrit la religion de ses citoyens sur la carte d'identité. L' Israël est un état belliqueux (le plus belliqueux de l'histoire du proche orient), agressif et ouvertement raciste (cf. les déclarations de son ministre des affaires étrangères, Avgidor Liebermann ou même de Shimon Peres et de partis siégeant à la Knesset). Le Hezbollah terroriste? C'est qui qui envoie des bombes au phosphore sur les habitant de Ghaza tuant sans discernement? C'est qui qui terrorise les palestiniens en les délestant de leur terre, saccageant récoltes, arbres et maisons? La violence qui l'entoure? Cette violence s'exerce d'abord sur les populations de ces pays par des dictateurs de pacotilles locaux, ce qui arrange bien les affaire de l'état juif. Quant à la visite de Stephen Harper, vous ètes la seule à vouloir croire que notre Premier Ministre n'est pas biaisé dans ses déclaration et actions viv à vis de l'Israël!! Le gars est parti avec une délégation comprenant 14 religieux et 200 personnes. Une délégation bien plus importante que celle qui s'est rendu en Chine, première puissance économique mondiale. Stephen Harper a appuyé la sanglante agression israélienne contre le Liban. Et vous venez nous dire que le pauvre État israélien est la victime?

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 16 min

Le propagandiste-en-chef Guy A. est toujours incapable de dire qu'Israel est un état juif. Toujours le sempiternel "état hébreu". Pourtant la résolution onusienne de 1947 planifiait le partage de la Palestine Occidentale en un "état juif" et un "état arabe". PAS un état hébreu et un état arabe. L'expression "état hébreu" ne se trouve NULLE PART dans la résolution!

C'était une autre indication de l'aveuglement volontaire de Radio-Canada.

Et puis ce sempiternel "colonie" pour décrire des communautés juives en banlieue de Jérusalem ou Tel Aviv. Employer ce mot, c'est du vocabulaire irresponsable, offensif et incendiaire. Quiconque souhaite sincèrement la paix et la sérénité au Moyen-Orient doit essayer de ne pas utiliser un tel langage. Réservons le mot "colonie juive" pour des territoires loin de la mère-patrie: pas pour des villages en Judée ou en Samarie.

Que Radio-Canada ne saisisse pas de telles évidences montre à quel point il fonctionne en mode activisme. Radio-Canada est supposé regorger d'experts en communication. Pour ce qui est d'Israel, on dirait plutôt qu'il regorge d'experts en propagande.

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 24 min

Israel n'est pas une démocratie parfaite. Mais elle est loin en avance sur celle de tous ses voisins. De plus, démocratie n’implique pas nécessairement droits égaux pour tous les citoyens: comparez par exemple, au Canada, les droits des Amérindiens et ceux des autres Canadiens!

Dans la démocratie israélienne, les arabes israéliens ont moins de droits à certains titres et plus de droits à d’autres titres: il n’y a pas de quoi s'indigner comme le fait Antonius. Par exemple, les arabes israéliens bénéficient d’un droit que la plupart des autres Israéliens n’ont pas: le droit de ne pas faire de service militaire. Le service militaire est très onéreux en Israel: il dure de 2 à 3 ans et retarde d'autant les Israéliens dans leurs études, tout en leur donnant, cependant, une très bonne expérience pratique.

Serge Daigno dit :
17 février 2014 à 9 h 26 min

Les faits ont clairement été exposés dans cette émission, Israël s'approprie les terres appartenant aux Palestiniens. Point à la ligne.

Serge Daigno

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 28 min

La mission de Guy A. : 1) bien faire paraitre le PQ, le Bloc, le NDP et la communauté artistique; 2) mal faire paraitre le parti conservateur.

Mission ratée il y a une semaine car Chris Alexander a très bien fait paraitre le parti conservateur. Guy A. s'est donc mis en mode neutralisation, et il y a mis les bouchées littéralement doubles! Pourquoi ne fait-il pas la même chose quand un représentant du NDP, du Bloc ou du PQ fait bien paraitre leur parti? Ça nous ramène à l'hypothèse de la mission...

Albert E. dit :
17 février 2014 à 9 h 29 min

Israël est un État religieux, un État juif, alors qu'il y a des musulmans qui y vivent et d'autres religions.

Très difficile de ne pas critiquer un État qui repousse les autres religions avec son armement et ses partenaires surpuissants.

Le ministre Chris Alexander a dit que c'était justifiable à cause des persécutions de la Seconde Guerre mondiale. C'est la vision sioniste et plusieurs juifs critiquent cette approche... Qui n'a pas été persécuté durant la Deuxième Guerre mondiale?

L'exclusion ne brise pas le cercle des persécutions. Un État laïque est plus avantageux qu'un État religieux.

Je n'ai toujours pas compris pourquoi le Royaume-Uni et les États-Unis avaient donné/vendu aux Juifs une terre entourée par l'un de ces principaux compétiteurs religieux (les musulmans; leur deuxième compétiteur étant les chrétiens). En plus, il vont placé les anciens habitants musulmans entre des murs. De quoi faire frustrer tous les voisins musulmans. L'idéal aurait été de donner aux juifs une terre inhabitée dans le nord des États-Unis. Ils auraient été plus en sécurité.

Présentement, ils servent de prétexte pour les guerres du pétrole. C'est peut-être une bonne stratégie sinon ça serait les musulmans qui contrôleraient l'économie mondiale et peut-être que le monde aurait été moins démocratique???

le nationaliste dit :
17 février 2014 à 9 h 30 min

Jean Martin dit : 17 février 2014 à 8 h 35 min Bugingo est pareil sur son blogue,les noirs et les juifs,deux peuples de braillards qui jouent à la victime,mais qui ne font rien pour améliorer leur sort et la perception que les autres ont d’eux. Malheureusement, je n’ai pas grand pitié pour ces gens ."

B'en oui...je constate que Bugingo est un tenant du discours victimaire. Mais vous vous trompez sur un point. Les sionistes font tout pour agrandir Israel si qui signifie pour eux une amélioration. Malheureusement, ils le font en assassinant des humains et en ne respectant pas les décisions de L'ONU. Ils travaillent forts les sionistes auprès de plusieurs gouvernements. Je ne peux pas utiliser le mot juif, car il y a un nombre énorme de juifs de gauche et orthodoxes qui sont contre la politique actuelle sioniste de droite. Mais plusieurs utlra-orthodoxes sont contre les sionistes.

Jean Martin dit :
17 février 2014 à 9 h 30 min

Pourquoi défendez-vous Israël ? Avez-vous des intérêts personnels dans ce pays ?

Pourquoi ne publiez-vous pas les commentaires autres que les pros Israël ?

Si vous ne répondez pas,c'est que vous n'êtes pas une vraie journaliste,juste une potineuse !

Denis Mercier dit :
17 février 2014 à 9 h 44 min

Pas nécessaire, «le ministre a fait la propagande d’Israël et de la communauté juive la semaine dernière.»

Et si vous demandiez pourquoi M.Duceppe un ancien Bloquiste pouvait faire sa propagande pour la séparation cette semaine sans, il vous aurit répondu "MAis la semaine passé il y avait un ministre du clan fédéraliste"

C'est clair qu'au Québec, tous les media sont inféodé aux séparatistes. Avez-vous jamais regardé le produit final de Bazzo.tv ? Si oui nommez moi le nom de quelqu'un qui a déjà été défendre le point de vue fédéraliste à 1 contre 1 et nom à 1 contre 3 ce qui est la norme et quelques fois à 1 contre 6.

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 47 min

Mme Ravary, Chris Alexander a effectivement assez mal défendu Stephen Harper. Ne pas corriger la fausseté véhiculée par Guy A. sur la critique d'Israel était flagrant. Néanmoins, il a SUFFISAMMENT bien fait paraitre le parti conservateur, et ça, c'était trop pour Guy A. et sa troupe.

Les propos de Chris Alexander n'étaient évidemment pas nuancés (qui peut vraiment le faire dans le temps qu'alloue Guy A. pour répondre à une question?). Mais les propos de Rabkin et Antonius n'étaient pas plus nuancés. Pourtant ils ne sont pas politiciens eux. Mais ils se sont comportés en politiciens en mission. Regrettable sauf qu'encore une fois, TLMEP n'est pas la place pour les nuances. C'est surtout la place pour des farces plates, grasses, épaisses et simplistes.

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 52 min

@mansour: très bon commentaire. Vous n'êtes peut-être pas un "intellectuel érudit", mais vous avez du jugement. C'est chose rare à Radio-Canada.

honorable dit :
17 février 2014 à 9 h 56 min

@rabah, pour mieux connaitre le Hezbollah, mettez ceci sur Google: idfblog Hezbollah an interactive report

anne sophie dit :
17 février 2014 à 10 h 04 min

"Quand vient le temps de varger sur Israël, y’a pas plus efficace que Radio-Canada.". Vous ne devez pas souvent regarder " le club des ex" car lorsque Jean Pierre Charbonneau exprime son opinion sur le conflit israelo-palestinien, il se fait attaquer par Simon Durivage qui le traite d'antisemite avant qu'il ait fini sa phrase.. Et " le club des ex" est a Radio-Canada. Votre opinion arretee sur RC (ou celle de votre patron) meriterait d'etre un peu plus nuancee.

Francois Pitou dit :
17 février 2014 à 10 h 35 min

Lise, regardez ,immigration europeenne en Israel depuis 1990 seulement. Ou croyez vous que ces immigrants demeurent et prennent leurs terres...

sid dziri dit :
17 février 2014 à 10 h 48 min

@ Ravary : voilà quelques extraits du rapport de l'ombudsman auquel vous faites allusion : «Cependant, je ne peux m’empêcher de remarquer que les plaintes proviennent en très grande majorité, presque uniquement en fait, des tenants des positions israéliennes.» «Est-ce parce que la couverture de Radio-Canada fait l’objet d’une attention, je dirais même d’une surveillance toute particulière par les organismes qui défendent les intérêts et le point de vue d’Israël et de la communauté juive? C’est certainement un facteur important, puisque je n’ai pas constaté l’existence d’organismes équivalents du côté palestinien. » «Il s’ensuit que le tiers environ des plaintes que mon bureau a reçues cette année, tout comme l’an dernier d’ailleurs, étaient le fait de quatre organismes : le Centre des relations juives et israéliennes (CERJI), HonestReporting Canada, le Regroupement québécois pour un journalisme informé, honnête et responsable, et Amitiés Québec-Israël. »

Ce que j'y vois moi c'est qu'il est question de grandes pressions que subissent les journalistes de Radio Canada quand ils abordent le Moyen-Orient, notamment tout ce qui touche Israël. l’ombudsman ne dit pas du tout que l’information est partiale, mais plutôt que la pression est très grande des tenants de la position israélienne qui font tout pour que le traitement de l’information va dans la direction qu'ils préconisent

honorable dit :
17 février 2014 à 10 h 50 min

Antonius parle de "routes réservées" en Judée-Samarie. Mais il oublie de dire qu'elles ne le sont que pour des raisons sécuritaires. Pas de terrorisme, pas de routes réservées, pas de clôture de sécurité, pas de mur de sécurité. Qu'Antonius refuse de voir ça en dit long sur sa partialité.

La résolution 242 du Conseil de Sécurité de l'ONU n'exige pas spécifiquement à Israel de se retirer de tous les territoires occupés. Ne pas saisir qu'Israel va conserver de l'ordre de 1 % des territoires occupés en 1967, c'est faire preuve de peu d'objectivité et de réalisme et vouloir repousser aux calendes grecques toute paix. Pourtant, c'est la position d'Antonius! Les pays arabes ont peut-être pris acte des évènements de 1948-1949, mais il leur reste encore à prendre acte de la guerre de 1967.

rabah dit :
17 février 2014 à 10 h 55 min

@ Honorable, Je n'ai vrament pas besoin de googler quoi que ce soit. Je suis allé dans la région et j'ai pu constater de visu les "bienfaits" de la "seule démocratie du moyen orient": Bombardements quasi quotidiens, les check-points, les insultes et les brimades, le racisme même vis à vis des israéliens non juifs, la terreur que vivent les palestiniens...etc... Ghaza est une prison à ciel ouvert. Le Liban vit dans la terreur des attaques israéliennes (celles que soutient l'ultra sioniste Stephen Harper). Comparativement à la terreur que suscite l'armée israélienne, le "terrorisme" du hezbollah est comme le miaulement d'un chat comparé à l'attaque d'une hyène affamée. L'Israël est une démocratie ethnique et son existence est basée sur une lecture intégriste d'un mythe biblique, la terre promise. Et on ose dire que l'Iran est une théocratie!! un vieux proverbe dit: "il m'a agressé en premier et a été le premier à courir se plaindre". Va googler "comment a été crée l'état d'Israël"

John Doe dit :
17 février 2014 à 10 h 57 min

@Albert E. Sauf qu'avec les pétro-dollars, les É-U font tout sauf démocratiser le monde, bien au contraire. Je pense entre autres à l'Iraq, puis l'Égyte. On le sait bien, leur truc aux Américains, c'est rendre le reste du monde dépendant d'eux, de leur aide, de leur monnaie de Monopoly.

Mais dans les faits, la démocratie étatique moderne, c'est juste bon à retirer du peuple tout pouvoir décisionnel pour le donner aux intérêts du libre marché international. Alors, qu'il s'agisse d'un gouvernement totalitaire arabo-musulman ou d'un cafouillage intergouvernemental pan-européen, moi j'y vois presque la même affaire.

daniel s. dit :
17 février 2014 à 11 h 03 min

C'est la mode au Quebec de piocher sur Israel. On semble ignorer qu"israel doit faire face a tous les jours a des millions de voisins que veuleent sa disparition. Qu'avant de construire son mur qui l'enferme pratiquement, les israeliens devaient sur une base hebdomadaire ramasser des parties humaines a cause de bombes humaines venant de Palestine, Que tous les jours, et la presse n'en parle meme plus des bombes artisanales tombent sur le sud du pays,qu'il y a au parlement israelien des deputes Arabes elus democratiquement, qu"israel laisse tous les jours entrer sur son territoires des milliers de palestiniens travailler dans toute sortes d'entre[prises allant des champs vergers a des entreprises de Haute technologies. Et j'en passé. Le jour ou les Arabes arreteront d'enseigner la haine a leurs enfants dans les livres d'ecole et les berceuses, le jour ou ils reconnaitront que leur voisin est ici pour rester, sera le jour ou il y aura une paix au Moyen Orient, et la les quebecois incluant RC, les syndicats et autres n'auront plus personne sur qui piocher

Michel Gervais dit :
17 février 2014 à 11 h 05 min

L'état d'Israel est comme tout les autres états, il y a la présence d'une droite extrémiste dangereuse, son gouvernement ne devait écouter cette droite pour le bien de la région.

Le soir du 4 novembre 1995, en quittant une grande manifestation de soutien à la paix, le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin tombait sous les balles d'un extrémiste religieux juif. Cet assassinat mettait tragiquement fin à la vie d'un homme qui s'était dévoué à son pays, d'abord comme soldat, puis comme homme d'État. Il fit la guerre aussi longtemps qu'il fut persuadé qu'il n'y avait aucune chance de faire la paix. Mais en 1993, il sut résolument engager son pays dans la voie de la négociation avec les Palestiniens car il était désormais convaincu que le temps de la paix était venu. Ce choix lui coûta la vie.

Gilles Laplante dit :
17 février 2014 à 11 h 12 min

Je n'écoute jamais R.-C.. C'est une entreprise de lavage de cerveaux et, à lire certains commentaires, il est évident qu'ils utilisent un excellent détergent.

Michel Gervais dit :
17 février 2014 à 11 h 13 min

mes excuses ne devait pas écouter au lieu de ne devait écouter

marjolaine dit :
17 février 2014 à 11 h 14 min

@jean martin ça fait des mois que je te vois écrire sur ce blog et sur les articles de lise et tu sais pas qu'elle est convertie juive !!!!!!

La Clique du Plateau dit :
17 février 2014 à 11 h 26 min

A Honorable

Vous avez déclaré récemment que vous aviez fermé votre télévision et votre radio depuis longtemps. Aujourd'hui vous faites le procès de TLMEP. Vous semblez avoir une grande culture (semblez est intentionnel) mais vous vous en servez pour rabaisser les gens. Essayez au moins de correspondre au nom que vous avez choisi.

Julien dit :
17 février 2014 à 11 h 28 min

Bonne question mme Ravary

Le mandat de Radio Canada est d offrir de l information de facon objective sans aucune allégeance. Or, dans certains dossiers notamment le dossier du conflit Israélo-Palestiniens, c est loin d être le cas et j en reviens pas moi même que mme Lamarche n a pas été retiré de ce dossier tellement son travail était médiocre et partisan. Si TLMEP avait invité mr Bauer pour un debat avec les 2 invités,il est fort a parier qu il aurait été victime de propos disgracieux tel Dany Turcotte nous habitue depuis longtemps. Ca aurait fini comme d habitude en un diner de cons ou le but est de se moquer d un adversaire idéologique et d emballer ca au montage pour que la destruction soit totale.

MMe Ravary connait tres bien la communauté juive et essaie de retablir des faits face a toutes les aneries mensongeres colportes par notre petite clique bien pensante quebecoise.

Hélène Beaulieu dit :
17 février 2014 à 11 h 32 min

Ce que je remarque en ce moment c'est la guéguerre que se livrent les souverainistes de gauche de Radio-Canada et ceux de droite TVA...

Hier le choix des invités sélectionnés à TLMEP, en riposte aux propos tenus par le Ministre conservateur, n'a fait que conforter les militants du QS pro-palestiniens et anti-juifs. On peut le constater dans nombre de commentaires. Rien pour aider le PQ à rallier la gauche...

Car plusieurs semblent ne pas le voir, mais le PQ est en plein virage à droite.. Mathieu Bock Côté, il y a quelques jours dans une chronique, donnait une entrevue à un ex-député, qui a quitté le PQ en 2012 pour écrire un livre, visant à rallier les brebis souverainistes égarées au QS..

Ce péquiste suggère aux souverainistes de voter conservateur aux prochaines élections fédérales. Stratégie claire pour désamorcer la montée de Justin Trudeau.

Le hic! c'est que la crédibilité du PQ ne tient plus la route.

Comment ne pas comprendre le sentiment de frustration de la gauche. Pauline Marois, par son appui aux Carrés rouges, par sa position contre le Plan Nord, par le moratoire sur le gaz de chiste, avait réussi à rallier la gauche et à prendre le pouvoir. Et voilà qu'elle récupère le programme tant décrié des Libéraux..

Qui plus est, après la campagne de diabolisation d'Harper, qui a fait réduire leur présence au Québec comme peau de chagrin, ça prend un culot certain de la part de l'entourage de Pauline Marois de s'afficher pro-Harper..

"Vous allez m'avoir sur votre chemin, M. Harper" scandait Pauline Marois... Eh! bien..

On comprend que pour les souverainistes l'élection du PLQ centralisateur signifierait un recul.. Les conservateurs décentralisateurs laisseraient plus d'autonomie au Québec en attendant de faire le grand saut.

Chose certaine, pour ce gouvernement identitaire minoritaire, la fin justifie les moyens

Imaginez ce que ce serait s'il fallait qu'il soit élu majoritaire.. Vraiment inquiétant!

Julien dit :
17 février 2014 à 11 h 33 min

On dit qu un ministre a été le défenseur d Israel alors qu il n était meme pas invité pour cela. Par contre, on invite 2 personnes qui eux savent les questions et auront toute la chance d exprimer clairement leurs points de vues.

Normal que cet emission est blague car elle est animé par deux anciens humoristes dont un ( Turcotte ) qui était tout sauf drole

Hélène Beaulieu dit :
17 février 2014 à 11 h 34 min

Oups! l'élection du PLC centrlisateur

Arsene66 dit :
17 février 2014 à 11 h 38 min

Dans les journaux ce matin on parle de pénuries de médicaments (et des patients anxieux et inquiets qui n'ont pas accès à leur traitement), de la rémunération des médecins qui a augmenté de 9,2% (plus d'un milliard en 2 ans) tout en offrant moins de service. Mais LE scandale, selon Madame Ravary, c'est la méchante Radio-Canada qui a osé inviter deux universitaires (dont un juif) critiques de la politique d'Israël..

@ honorable

«De plus, démocratie n’implique pas nécessairement droits égaux pour tous les citoyens: comparez par exemple, au Canada, les droits des Amérindiens et ceux des autres Canadiens!»

Ah ben là, je suis tombé en bas de ma chaise !

La loi C-31 (en1985) n'a pas corrigé l'ignoble loi sur les Indiens ?! Et comment peut-on s'inspirer de cette (infâme) discrimination pour développer un pays démocratique et moderne ?!

Nelson dit :
17 février 2014 à 11 h 41 min

LISE

Écrit donc ce que tu pense de Netanyahu et de ceux que ne veulent pas la Paix.

Parle des vrais affaires.

Réglons ce conflit une fois par toutes.

Arrêtons les massacres et les menaces sur la Paix Mondial.........et exacerber et exciter la rage de 2 milliards de musulmans, qui peuvent nous faire gouter aussi.

Pour notre propre sécurité et celle des gens pris dans le conflit, et celle du monde entier, exigeons à nos politiciens idiotes de régler ce conflit.

Canada peut avec les européens mettre la pression et demander à Obama à faire signer la Paix en Israel-Palestine.

Il y a des armes nucléaires dans la région que si utilisés, peut dégénérer à des conflits entre les super puissances.

Assez jouer avec le feu.

La Clique du Plateau dit :
17 février 2014 à 11 h 41 min

Je vous attribue les deux premières phrases et c'est une erreur. (11 h 26 min)Je m'en excuse.

Antoine dit :
17 février 2014 à 11 h 42 min

Pas surprenant de la part de Radio-Canada et de la clique à Lepage

Rachad Antonius a toujours eu un discours hypocrite et sévère contre Israel.

Guy A. Lepage en avait deux pour le prix d'un seul....

antony dit :
17 février 2014 à 12 h 15 min

La création d'Israël est enracinée dans l'histoire des rapports judéo-chrétiens de l'Occident et en est le résultat direct. Le conflit qui en découle déchire et déchirera pour l'éternité le Proche-Orient alors que ses racines sont en Europe. L'opinion occidentale déchirée souffre à la fois de son complexe antisémite viscérale et de sa culpabilité sourde et censurée visant à se donner bonne conscience à l'endroit des Arabes qui ont subi tout à la fois le choc de la colonisation européenne et celui de l'imposition de l'État d'Israël, à la population bigarrée: juifs arabes, nord africains, russes, éthiopiens, ashkénazes d'Europe centrale, chaque groupe vivant replié sur ses traditions et ses coutumes et sa langue d'origine, une société désenchantée, s'interrogeant sur son avenir et aux prises avec ses extrémistes et ses propres "talibans". Meir Kahane et Ariel Sharon sont d'avis qu'"il faut créer une situation où la vie d'un Arabe (Israël s'obstine à ne pas vouloir reconnaître l'existence du peuple Palestinien alors que paradoxalement, il lui impose de reconnaître l'État Juif) ne vaudra pas plus que celle d'un rat, comme ça tout le monde comprendra que les Arabes sont de la merde, que nous sommes nous et non eux les véritables maîtres du pays" Pourtant, déjà en 1891, Ahad Haam écrivait: "Il nous faut traiter la population locale avec amour et respect et conformément au droit et à la justice. Que font nos frères en Eretz Israel? Exactement le contraire! Esclaves dans les pays d'exil, les voila qui jouissent d'une liberté sans entrave. Ce changement soudain a éveillé leur inclinaison au despotisme comme chaque fois qu'un "esclave devient roi". Ils traitent les Arabes avec hostilité et cruauté, empiètent sur leurs propriétés, les frappent sans raison, s'en vantent même et il n'y a personne pour les refréner, pour mettre fin à ces pratiques éhontées et dangereuses" (Marius Schattner, Histoire de la droite israélienne)

mansour dit :
17 février 2014 à 12 h 15 min

@ Honorable, je ne suis pas pour ou contre Israël, ils ont le droit d’exister comme tous le monde, mais personne ne peut nier que l’expansion dans les territoires occupés est une mauvaise chose.

Qui a dit que pendant qu’on discute comment partager la pizza, Israël la bouffe.

D’un autre côté, voir des artistes québécois descendre dans la rue avec un drapeau arborant une arme de guerre sur les épaules pour défendre le hezbollah un regroupement terroriste, ça me donne des boutons, tout autant que je trouve ridicule les conservateurs d appuyer sans condition Israël qui est pour moi, est un état qui employé des tactiques terroristes contre d autres terroristes. Je dois vous avoué, que tout cela me dépasse un peu.

En ce qui à trait à l’émission tous le monde en parle, seul les partisans applaudissent ce genre de cirque, l’an passé, Guy A et la clique du plateau tiraient à boulet rouge sur les conservateurs à qui ils reprochaient d’avoir coupé en culture, j’ai adoré James Moore quand il est venue leurs dire sur ce même plateau neni, le parti conservateur A justement ajouté des millions en culture.

Comme je disais plus haut, le plateau de tous le monde en parle, n’est ni plus ni moins qu’une émission de haine et propagande anti-conservatrice a forte tendance souverainiste.

fisher king dit :
17 février 2014 à 12 h 32 min

Pénible... madame Ravary c'est ça? Suis pas sur de vous êtes qui!je vous croyais chroniqueuse de Star Académie. Une tribune publique ,même un blog sans envergure ne devrait pas servir à dire des balivernes sur des sujets beaucoup plus ''chaud'' que le dernier film de Xavier Dolan. Vous n'êtes pas gêné?

A. Arcand dit :
17 février 2014 à 12 h 35 min

Ridicule. Je n'ai rien entendu d'antisémite à TLMP ni de pseudo-propagande.

Il faut voir le vrai problème avec Israël et ne pas jouer à l'autruche ...celui du gouvernement d'extrême-droite, des colonisations illégales et du traitement inhumain réservé aux Palestiniens.

Personne n'a prétendu que Israël n'avait pas le droit d'exister et n'avait pas le droit de se défendre à TLMEP ... mais ce n'est pas une raison pour ne pas avoir le droit de critiquer l'État d’Israël ...

Personnellement j'ai déjà travaillé pour des juifs étant étudiant et je les trouvais beaucoup plus équitables que bien des patrons 'de souche' pour qui j'avais déjà travaillé. Même eux avaient un esprit très critique à l'égard Israël .. nonobstant les groupuscules de juifs qui sont antisionistes pour des raisons religieuses ou qui sont des ultra-gauchistes et qui sont marginaux.

antony dit :
17 février 2014 à 12 h 39 min

Il ne faut pas se méprendre car comme c'est le cas pour tous les messianiques (Georges W. Bush, le "Tea Party", les Sionistes Chrétiens, etc.) Il est important de réaliser que la sympathie et la partialité de Harper pour l'État Israël n'ont rien de politique. Elles sont d'essence purement religieuse et n'ont d'autres considérations que l'accomplissement des Écritures (les siennes), c'est à dire la création du "Royaume d’Israël" biblique (par opposition à historique) pour que le Messie (Jésus pour Harper, ce qui ne plaît pas aux juifs mais ils s'en accommodent) puisse revenir sur Terre afin que le "Jugement Dernier" et la "résurrection des morts" puisse s'accomplir. Sans cela, l'âme de Harper risquerait d'errer longtemps dans l'univers! Voila comment pensent les fous illuminés qui nous gouvernent!

jackwood dit :
17 février 2014 à 13 h 15 min

Israel est entoure de pays hostile qui veut meme sa disparition. Et a voir tout ce qui se passe dans cette region du monde, alqaida, le hamas, le hezbolla et d' autres groupes extremistes, Israel a pas le choix de se defendre et user de force. J' aimerais bien nous voir au Quebec dans une telle situation entoure de pays et de groupes hostiles a notre existence de la meme maniere que Israel est confronte.

DevilinDisguise dit :
17 février 2014 à 13 h 28 min

Vous savez... Il y a un groupe de personnes au Québec, qui sont pro-Palestiniens et aveuglément... Il y a des propagandistes dans les medias...

Pourquoi? Je ne sais pas; mais, c'est un fait!

Certaines choses sont vraiment inexplicables.

Albert dit :
17 février 2014 à 13 h 38 min

Ce n'est rien de nouveau que le Plateau est un nid d'anti-sémites.

honorable dit :
17 février 2014 à 13 h 45 min

Antonius erre quand il dit que les Palestiniens qui ne sont pas restés en Israel en 1947-1948 ont été expulsés. Il n'a qu'à lire "1948" de Benny Morris pour voir que des Palestiniens qui ont quitté Israel durant la période 1947-1949, environ la moitié a quitté la région volontairement (ne voulaient pas se faire massacrer lors de la supposée invasion arabe victorieuse) et l'autre moitié a été expulsée.

La moitié expulsée provenait largement de la région située entre la frontière d'Israel selon la résolution 181 de l'ONU et la ligne d'armistice de 1949. Cette région était naturellement à peu près 100 % arabe.

Comme les faits sont aisément vérifiables (1), on doit supposer qu'Antonius a choisi de mentir. D'ailleurs, vers la fin de l'interview, on a vu que sa façade pseudo objective commençait à s'effriter et que le naturel s'apprêtait à revenir au galop. Comme disait en substance le médecin un peu plus tôt à propos de ceux qui simulent la folie: on peut faire semblant pendant un court temps, mais on ne peut faire semblant tout le temps.

@mansour: l'expansion dans les territoires occupés (j'aime mieux "disputés, qui va beaucoup plus à l'essentiel) a ceci de bon qu'elle fait comprendre aux Palestiniens que le temps ne joue pas en leur faveur et qu'ils ne peuvent refuser la paix éternellement sans perdre au moins un peu de territoire au change. En fait, c'est la leçon de la région que les Palestiniens ne saisissent toujours pas. Pour obtenir un territoire maximal, ils auraient du faire la paix en 1947! Pour un territoire moyen, ils auraient du faire la paix avant 1967. Maintenant ils en sont à une portion tout de même considérable, mais plus congrue.

"Ne jamais rater une occasion de rater une occasion": c'est la devise officieuse des Palestiniens jusqu'à maintenant.

(1) Mais pas les chiffres précis à cause de la confusion que les temps de guerre occasionnent. Moitié-moitié pourrait signifier 55-45 ou même 60-40 d'un bord ou de...

le nationaliste dit :
17 février 2014 à 14 h 10 min

"La Clique du Plateau dit :

17 février 2014 à 11 h 26 min

A Honorable

Vous avez déclaré récemment que vous aviez fermé votre télévision et votre radio depuis longtemps."

Vous devez confondre avec moi. Mais il est possible qu'Honorable et moi ayons fait la même chose. Même si nos opinions concernant Israel divergent.

lison dit :
17 février 2014 à 14 h 11 min

Selon Mme Ayaan Hirsi Ali, ex-musulmane Somalienne, qui a été classée par Times, en 2005, parmi les 100 personnes les plus influentes dans le monde et elle a écrit un livre "infidèle", La culture de l’honneur et de la honte des musulmans. Mme Ali dit ; Que les multiples problèmes dans le Moyen-Orient, son avant tout religieux et non territoriales et que les occidentaux ne comprennent pas la culture de l’honneur des musulmans. Je vais vous donner des exemples de ce qu’elle décrit : Du point de vue musulmans, parvenir a une solution a deux États (Israël et Palestine ), c’est trahir Dieu, le Coran, les Hadiths, et la tradition de l’islam, car la terre appartient a Dieu.

Question ; Même s’ils sont dépeint comme laïcs ? La proposition laïc n’est pas étayée par les faits, sinon, il y aurait déjà un accord territoriale. Pour la plupart des musulmans, parvenir a un règlement qui verrait la création de deux états est une trahison religieuse et l’Occident ne comprend pas cela. La conception de la religion en Occident diffère de celles des musulmans au 20e et 21e siècle, car l’Occident a réussi avec succès de séparer la religion de l’État et la situation est différente dans la réalité actuelle dans les pays du Moyen-Orient. L’Islam vise l’orthodoxie en pratique et en action ; L’islam a donc un but. Si vous êtes un vrai musulman vous devez vous battre pour atteindre cet objectif, vous pouvez réaliser une paix ou une trêve temporaire, mais ne sera pas définitive, ni éternelle. Cela ne concerne pas seulement un territoire spécifique comme (Palestine). Pour l’islam le territoire n’appartient pas a des peuples ; il appartient a Dieu. Donc, pour un dirigeant Palestinien, quitter la salle avec un accord, il serait immédiatement assassiné, car il aurait trahi l'islam. Vous pouvez lire l'article de Mme Hirsi Ali, sur le web; mediapart . fr En demandant; Interview de Ayaan Hirsi Ali

lison dit :
17 février 2014 à 14 h 19 min

M. Rachad Antonius n'est pas objectif dans ses explications du conflit israélien Palestiniens, il prend parti pour les musulmans, même s'ils mentent et c'est plutôt de la (Taqiyya, mensonges pieux) mentir aux non musulmans pour l'amour d'Allah.

Mme Lamarche, n'a pas non plus l'expérience requise pour expliquer ce conflit.

shoshan dit :
17 février 2014 à 14 h 35 min

@ Jean Martin

"Pourquoi ne publiez-vous pas les commentaires autres que les pros Israël ?" (Jean Martin)

Un décompte après 53 commentaires montre :

- 22 commentaires "autres que les pros Israël"

- 18 commentaires pros Israël (dont la moitié proviennent de ce cher honorable)

Vous auriez donc une perception erronée de ce que laisse publier mme Ravary.

shoshan dit :
17 février 2014 à 14 h 35 min

@ Jean Martin

Je n'ai pas inclus les commentaires neutres ou hors-propos.

Lise Ravary dit :
17 février 2014 à 14 h 38 min

Je n'ai bloqué aucun commentaire. Tous respectaient la netiquette.

G.Fecteau dit :
17 février 2014 à 14 h 41 min

«Quand vient le temps de discréditer Israël, y’a pas plus efficace que Radio-Canada (ou que la CBC).»

C'est ce que je trouve moi aussi! Je n'écoute pratiquement jamais Radio-Canada que je trouve très islamophile, à part pour les Jeux Olympiques.

G.Fecteau dit :
17 février 2014 à 14 h 47 min

mansour «Guy A Lepage joue à la vierge offensé en questionnant continuellement le refus du premier ministre harper de ne pas vouloir allez à son émission, mais je comprends les conservateurs de ne pas faire confidence à des animateurs carrément hostiles et partisantes.»

Je suis tellement heureuse que Harper n'y soit jamais allé à TLMEP. J'espère qu'il n'ira JAMAIS! C'est la seule façon d'éviter les sophismes de Guy A, de Turcotte et des autres invités.

le nationaliste dit :
17 février 2014 à 14 h 47 min

"jackwood dit : 17 février 2014 à 13 h 15 min Israel est entoure de pays hostile qui veut meme sa disparition. Et a voir tout ce qui se passe dans cette region du monde, alqaida, le hamas, le hezbolla et d’ autres groupes extremistes, Israel a pas le choix de se defendre et user de force. J’ aimerais bien nous voir au Quebec dans une telle situation entoure de pays et de groupes hostiles a notre existence de la meme maniere que Israel est confronte."

Il y a l'Iran, la Syrie et la Palestine. Les autres s'attardent à bien d'autres choses.

Personnellement, si on arrivait chez moi, qu'on me mettrais dehors à coup de pompe dans le derrière, en volant ma vie, mon vécu, il est certain que je sois dans une furieuse colère.

Si tous les musulmans étaient solidaires, il y a longtemps que le 3e guerre mondiale se serait déclenchée. Si les occidentaux travaillent avec acharnement à semer le chaos dans cette région du monde en détruisant le petits dictateurs ce qui laissent libre champ aux islamistes, ce n'est pas sans raison. L'occident veut tout simplement voir les sunnites et les chiites se détruirent les uns et les autres, tout en se procurant, par derrière, le pétrole. Et Israel est en quelque sorte la police des USA dans cette région. Autant je déteste les fanatiques musulmans, autant je déteste l'extrême droite israelienne.

Marie L. dit :
17 février 2014 à 14 h 47 min

Lise, Lise, Lise...

Rachad Antonius anti-Israël ??? J'ai souvent pensé le contraire et hier soir j'ai été étonnée de sa prise de parole que j'ai trouvée juste et sage.

Yakov Rabkin et Rachad Antonius m'ont superbement émue à TLMEP. C'est si rare qu'on entende des propos nuancés à ce sujet.

J'y reviendrai, m'ame Lise et je vous aime toujours même quand vous vous braquez ;-)

antony dit :
17 février 2014 à 14 h 49 min

@jackwood

Contrairement à Israël, le Québec n'est entouré que d'amis, comme l'immense majorité des pays du globe.

Israël est bien le seul pays au monde à être "entouré de pays hostiles qui veulent sa disparition".

Il serait peut-être judicieux de se poser la question suivante: Pourquoi?

Or, à force de "crier au loup" on perd sa crédibilité, surtout lorsqu'il n'y a aucun loup à l’horizon et qu'on est soi-même ce loup tant décrié qui grignote sans arrêt la terre de ses voisins.

Israël est le seul pays au monde qui n'a jamais défini ses frontières (et refuse de le faire) pour pouvoir continuer à s'approprier les terres, les eaux et les ressources naturelles de ses voisins.

Ainsi, il est vital pour lui de créer de toute pièce des louveteaux comme le Hamas ou le Hezbollah qui s'avèrent bien utiles pour justifier bien des folies.

Il es notoire que s'il l'avait voulu, Tsahal aurait éradiqué le Hamas et le Hezbollah en un tour de main et depuis belle lurette, comme il l'a facilement fait pour le "Fath" au Liban d'abord, à Ramallah et dans tout la Cisjordanie, ensuite, pour favoriser la prise de contrôle par le Hamas ;)

Mais s'il l'avait fait, comment aurait-il pu justifier son expansion territoriale, sa volonté de ne jamais faire la paix en créant une situation stagnante de ni guerre ni paix.

Cela ne vous aura pas échappé non plus que depuis 2006 le Hezbollah n'a tiré aucune balle ni même un seul caillou sur l'état hébreux et que Al-Quaida ne s'est jamais physiquement pris à Israël!

Étrange ... l'avez-vous remarqué?

Ceci étant dit, vous comprendrez pourquoi le Québec ni aucune autre nation souveraine n'a de raison ou de crainte de souffrir de victimisation aiguë.

G.Fecteau dit :
17 février 2014 à 14 h 57 min

honorable «comparez par exemple, au Canada, les droits des Amérindiens et ceux des autres Canadiens!»

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire?? Les Amérindiens ont les mêmes droits que les autres Canadiens, je dirais même qu'ils en ont plus et qu'ils ne cessent de revendiquer des territoires, des allocations pour ci et pour ça: une autre classe d'éternelles victimes. Ils paient leur essence deux fois moins cher que les autres Canadiens et ainsi de suite.

antony dit :
17 février 2014 à 14 h 57 min

@lison dit : Corrigez-moi si je suis dans l'erreur, mais à ma connaissance, Rachad Antonius n'est pas musulman. Étant non-musulman et de surcroît chrétien, il ne peut donc "mentir aux non musulmans pour l'amour d'Allah"

honorable dit :
17 février 2014 à 14 h 59 min

@shoshan et Jean Martin: si on décompte les commentateurs au lieu des commentaires, j'arrive à ceci: - 4 commentateurs pro Israel ou pro juifs - 10 commentateurs "autres que pro Israel et pro juifs"

Il y en a qui sont tellement imbibés d'une certaine présentation médiatique biaisée qui dure depuis 40 ans, qu'ils se sentent "victimes" d'un raz-de-marée pro Israel dès que 15, 20 ou 25 % des commentateurs expriment des opinions favorables à Israel ou aux juifs en général. En somme, ils sont tellement habitués à être 90 ou 100 % du même bord bizarre qu'ils sont inquiets dès qu'ils ne sont plus que 75 ou 80 %! C'est dire à quel point la langue de bois et les vues à sens unique sont fréquentes au Québec...

antony dit :
17 février 2014 à 15 h 06 min

@le nationaliste

Excellente analyse, vous avez tout compris et très bien expliqué la situation en quelques mots sincères.

honorable dit :
17 février 2014 à 15 h 08 min

@G. Fecteau: si les Amérindiens ont, selon vous, "plus de droits que les autres Canadiens", cela montre qu'ils n'ont pas les mêmes droits que les autres Canadiens, ce qui était mon point. Choses analogues en Israel. Par exemple, les arabes israéliens ont au moins un droit de plus que la majorité des juifs israéliens: le droit de ne pas faire le service militaire obligatoire.

Pensons aux Etats-Unis en 1962 et à la discrimination raciale qui y régnait. C'était pourtant néanmoins une démocratie (toilettes pour noirs et pour blancs, etc.). 1962, ce n'est pas le Moyen-Age!

Mon point est qu'il faut regarder les choses en contexte et que, bien sûr, Israel n'est pas une démocratie parfaite. Entre nous: comment peut-on imaginer une seule seconde qu'un pays continuellement en guerre depuis sa naissance ait une démocratie parfaite?

honorable dit :
17 février 2014 à 15 h 18 min

De mon côté, je suis pour un Israel du côté Ouest de la clôture de sécurité et un état palestinien de l'autre côté (à quelques détails près). Et je n'aime pas qu'on emploie du vocabulaire irresponsable, offensif et incendiaire, comme "colonialisme" ou"colon", pour décrire une communauté juive en banlieue de Tel Aviv ou Jérusalem, ou un Juif vivant en Judée ou en Samarie. Employer ce vocabulaire, comme font Guy A. Lepage, Rabkin et Antonius, c'est irresponsable et incendiaire. Ce ne sont pas des "conditions gagnantes" pour la sérénité et la paix.

Etant de nature logique, je refuse également qu'on nomme "colon" un Irlandais vivant en Irlande du Nord, si Britannique soit-elle. Réservons ce type de vocabulaire pour des choses qui se passent à plus de 20 km de la mère-patrie.

Louis dit :
17 février 2014 à 15 h 24 min

Parfois tu es vraiment chip. Tu défends toujours ce pays qui occupe illégalement les territoires palestinienne depuis des décennies sans parler des tueries quotidiennes des palestiniens innocents, des enfants, des bébés et des femmes gratuitement avec des armes interdits internationalement. Ne sais-tu pas qu'une majorité des pays boycottent ce pays vue les crimes faites contre le peuple palestinien appauvri? Ne vois-tu pas le prison a ciel ouvert a gaza pour humilier et tuer doucement ce peuple ? Ne vois tu pas les colonies qui se multiplient chaque jours dans les territoires palestiniennes ? Ne vois tu pas que les israéliens font sortir plusieurs familles palestiniennes de leurs maisons et les mettent dans la rues (personnes ages, femmes, enfants et bébés) pour que les juifs prennent place ?

Le livreur dit :
17 février 2014 à 15 h 37 min

Juste votre note du début démontre que vous ne faite qu'espérer.

Il est impossible qu’Israël puisse vivre avec des frontières ouverte avec ce que nous appelons la Palestine. La haine morbide et cultivé de façon constante de la part de la Palestine y met un frein. C'est pour cela que je serai toujours pour Israël dans ce conflit. Cette terre leur appartient point final. Le seul moyen est de faire mettre dehors le Hamas et y mettre une démocratie. Ce qui n'arrivera jamais. Une autre façon qui est plus radicale pour régler le conflit ( en limitant les attaques des palestiniens ) est la déportation massive de la dite Palestine.

Arsene66 dit :
17 février 2014 à 15 h 41 min

@ honorable @ Antony

M. Antonius est chrétien.

@ G. Fecteau

Il me semble que les Amérindiens bénéficient de ces «privilèges» uniquement s'ils demeurent sur leur réserve. Et je vous rappelle qu'ils ont bien droit à des considérations et au respect, nous nous sommes quand même établis sur leur territoire..

G.Fecteau dit :
17 février 2014 à 15 h 46 min

honorable «Mon point est qu’il faut regarder les choses en contexte et que, bien sûr, Israel n’est pas une démocratie parfaite. Entre nous: comment peut-on imaginer une seule seconde qu’un pays continuellement en guerre depuis sa naissance ait une démocratie parfaite?»

Vous savez, moi, j'aime bien Israël! J'y suis déjà allée et j'ai trouvé qu'on était très bien reçus. J'ai beaucoup aimé mon voyage! Néanmoins, un petit détail m'avait frappée - même si les gens du voyage n'en auraient pas fait tout un plat et moi non plus - on ne servait pas de porc dans les hôtels. Je sais que les Juifs ne mangent pas de porc, mais de là à l'éliminer dans les menus des hôtels, il me semble que c'est un peu exagéré, non!!! Au petit déjeuner, on avait un repas très copieux et il y avait de braves compagnons(gnes) de voyage qui bourraient leur sac à main de petits pains pour le repas du midi qu'on trouvait trop cher pour nos moyens, sous l'œil amusé des serveurs! Je trouvais quand même ça pas mal effronté et pour ma part, je n'osais pas - des Québécois un peu «grateux» sur le voyage quoi -???

Arsene66 dit :
17 février 2014 à 15 h 52 min

@ honorable

« Il faut nommer les choses autrement elles n'existent pas.»

Gilles Vigneault

Colonie: Ensemble d'individus d'une même nation (juifs) et qui vivent à l'étranger (en territoire palestinien) dans une même région, une même ville.

«Colon» est tout-à-fait pertinent

G.Fecteau dit :
17 février 2014 à 15 h 54 min

Arsene66 «Il me semble que les Amérindiens bénéficient de ces «privilèges» uniquement s’ils demeurent sur leur réserve. Et je vous rappelle qu’ils ont bien droit à des considérations et au respect, nous nous sommes quand même établis sur leur territoire..»

Pour le respect et les considérations, je suis tout à fait d'accord, mais pour les privilèges parce que nous nous serions établis sur leur territoire, là je ne marche plus! Sur leur réserve ou non, je trouve que de donner des privilèges à des citoyens d'un même pays, c'est de l'injustice envers les autres citoyens et à la limite du racisme. Et le racisme anti-blanc a bien le vent dans les voiles de ce temps-ci!

lison dit :
17 février 2014 à 15 h 59 min

Il y a aussi des choses très importantes qui sont méconnues de la majorité des occidentaux comme nous, ici au Québec. Les cultures provenant du Moyen-Orient, du Proche-Orient et de l'Afrique en général sont très différentes de la culture occidentale, ce sont des cultures a fonctionnement tribales. C'est une des raisons pour lesquelles, il y a tant de conflits dans ces régions du monde. Une tribu est constamment en conflit envers les autres tribu rivales, afin d'éviter sa propre perte. Ces adeptes de culture tribale, doivent toujours respecter les règles et les lois des membres de leurs tribus, avant les autres règles et lois. Comme par exemple; Ne pas dénoncer un criminel qui est membre de sa tribu, etc.. Un autre bon article d'un islamologue américain, M. Daniel Pipes, sur ce sujet; web; Daniel Pipes Titre; La calamité du tribalisme au Moyen-Orient

antony dit :
17 février 2014 à 16 h 03 min

@ Mme Ravary

Félicitation pour votre note de clarification, elle vous honore.

Jean Martin dit :
17 février 2014 à 16 h 14 min

marjolaine dit : 17 février 2014 à 11 h 14 min @jean martin ça fait des mois que je te vois écrire sur ce blog et sur les articles de lise et tu sais pas qu’elle est convertie juive !!!!!!

Si c'est vrai,qu'elle le rappelle de temps à autre à ses lecteurs,au moins on saura à qui on a affaire ! Moi je suis québécois pure laine et je n'ai pas honte.

le prophète dit :
17 février 2014 à 17 h 10 min

L'on sait à coup sûr, depuis 1982, qu'Israël projette d'étendre son territoire Du Nil à l'Euphrate. Il faut donc casser tous les pays du moyen orient qui pourrait s'opposer à cette volonté expansionniste. Pour cela, il faut produire ce que Michel Collon appelle des médias mensonges qui ne visent qu'à formater l'opinion publique. D'abord, créer une histoire mythique, créer un ennemi, soutenir le terrorisme, favoriser le chaos et se cacher derrière l'image du bon peuple, gentil et chétif,une victime quoi (voir Ron Chaya et l'histoire du coq) Ainsi, tous ceux qui justifient les actions du gouvernement israélien comme une riposte aux attaques palestiniennes sont les idiots utiles de la patente. Parce que nous avons affaire à une mise en scène. Il y a deux ans, Obama annonce qu'il veut relancer les pourparlers de paix sur la base des frontières de 1967. La réponse de Netanyahu ne se fit pas attendre: jamais. Et Obama est reparti la queue entre les jambes. Et que dire aussi des visites de Biden à Jérusalem alors qu'on annonçait le même jour de nouvelles colonies. Le projet est en marche: le grand Israël avec comme capitale, Jérusalem. Jacques Attali évoque Jérusalem comme la capitale du nouvel ordre mondial.

Jacques Lambert dit :
17 février 2014 à 17 h 18 min

Ceux qui boycottent Israël sont «antisémites», selon Benyamin Néthanyahou 17 février 2014 à 16 h 26 | The Associated Press (lu sur le site du Devoir).

antony dit :
17 février 2014 à 17 h 35 min

@ le livreur

"Une autre façon qui est plus radicale pour régler le conflit (...) est la déportation massive de la dite Palestine." (Palestiniens)

Excellente doctrine mais qui a l'air du déjà vu !

Pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de votre logique?

Tous les palestiniens, vieux, femmes et enfants devraient être gazés et leurs cadavres brûlés dans des fours crématoires, ainsi aucun risque que leurs descendants ne viennent (vous) réclamer, dans 2 mille ans, par une Aliyah palestinienne, les bien volés à leurs ancêtres.

Ne souhaite pas à autrui ce que tu ne voudrais pas subir ...

J-F. Couture dit :
17 février 2014 à 17 h 40 min

Sur cette affaire de retour sur un territoire et de déplacement de populations qui y habitent, puis-je proposer une analogie tout à fait hypothétique et qui, comme toute comparaison, sera certainement évaluée comme «boiteuse»?

Les Acadiens ont été évincés de l'Acadie manu militari en 1755. En 2015, cela fera 260 ans.

Supposons que grâce à l'ONU, et pour célébrer ce 260e, on décide de ramener les Acadiens «chez eux» et que pour ce faire, on «tasse» les descendants de ceux qui ont pris leurs terres et qu'on leur organise des camps de réfugiés, que croyez-vous serait la réaction de toutes ces bonnes gens? Supposons qu'au fil des ans, les Acadiens se mettent à grignoter des terres au-delà des frontières des terres qui leur auraient été rétrocédées, que se passerait-il?

Je dis ça de même.

antony dit :
17 février 2014 à 17 h 41 min

@ le livreur

« Une autre façon qui est plus radicale pour régler le conflit (...) est la déportation massive de la dite Palestine. » (Palestiniens)

Si vous aviez remplacé le mot "Palestine" par le mot "Israël", vous seriez à Guantanamo, à l'heure qu'il est :)

Alors, profitez de l'Imposture ...

antony dit :
17 février 2014 à 17 h 54 min

@ Jacques Lambert

"Ceux qui boycottent Israël sont «antisémites», selon Benyamin Néthanyahou 17 février 2014 à 16 h 26 | The Associated Press (lu sur le site du Devoir)"

Ceci est vrai depuis que l'État d'Israël a été sacralisé et qu'il s'est substitué à la Torah.

Voir "Est-il permis de critiquer Israël ?" aux éditions Robert Laffont, de Pascal Boniface directeur de L’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques)

honorable dit :
17 février 2014 à 17 h 55 min

Les déplacements de population, sauf mineurs, ne sont pas envisagés en Palestine, mais cette "solution" a fonctionné lors de la partition entre l'Inde et le Pakistan: environ 7.5 millions d'hindous pakistanais se sont déplacés vers l'Inde et environ 7.5 millions de musulmans indiens se sont déplacés vers le Pakistan.

Même chose ente la Turquie et la Grèce. Environ 1 ou 2 millions de chrétiens turcs se sont déplacés vers la Grèce et environ 1 ou 2 millions de musulmans grecs se sont déplacés vers la Turquie.

Julien dit :
17 février 2014 à 18 h 03 min

J aimerais bien que ceux qui dénoncent Israël dénoncent également le traitement fait aux Kurdes qui passent au bat bien plus que les palestiniens dans l indifférent de médias et pseudo analystes du moyen orient . Également , renseignez vous donc également comment sont traités vos amis palestiniens au Liban en autres.

Mais bon Radio Canada en parlent pas donc vos l ignorez sûrement

antony dit :
17 février 2014 à 18 h 05 min

Un déplacement forcé et massif de population, cela s'appelle de nos jours, une épuration ethnique, il s'agit d'un crime contre l'humanité, reconnu et puni par le monde civilisé.

Il est choquant que certaines personnes profitent de la générosité de cette tribune afin de promouvoir ces crimes au nom de la défense d'Israël.

Lise Ravary dit :
17 février 2014 à 18 h 09 min

À Antony, je suis bien d'accord.

antony dit :
17 février 2014 à 18 h 16 min

@ julien

Le drame du peuple Kurde est un héritage des puissances coloniales, tout comme celui des réfugiés palestiniens au Liban et ailleurs.

Cela ne doit pas signifier que parce que d'autres peuples sont victimes d'injustices, la souffrance infligée aux palestiniens par la puissance d'occupation devrait être légitimée et justifiée.

On ne guérit pas le mal par le Mal.

antony dit :
17 février 2014 à 18 h 17 min

@ Mme Ravary

(f)

antony dit :
17 février 2014 à 18 h 18 min

@ Mme Ravary

(f) pour Roses, mais cela n'a pas fonctionné

honorable dit :
17 février 2014 à 18 h 37 min

"Un déplacement forcé et massif de population, cela s’appelle de nos jours, une épuration ethnique," (Antony) Ça me fait penser à Gaza en 2005. Gaza est maintenant judenrein. Les déplacements forcés de population au 21ème siècle, créant une totale épuration ethnique, ce sont les juifs qui en font les frais.

Imaginez par ailleurs les haut-cris si c'étaient des dizaines de milliers de Palestiniens qui avaient été déplacés... Mais c'étaient des juifs. Donc couverture médiatique minimale et peu d'intérêt pour leur sort maintenant. Ce n'est pas une critique, mais simplement une observation... Avouons qu'Israel n'avaient guère le choix. C'est un ENORME euphémisme de dire qu'à Gaza les Juifs n'auraient pas été traités par les Palestiniens de la même manière qu'en Israel les Arabes sont traités par les juifs.

Georges-Fernand Poirier dit :
17 février 2014 à 20 h 44 min

Le vrai scandale sur la Palestine des dernière année c'est qu'Harpeur lors de son voyage payé avec nos taxe a donné 66 MILLION au Palestinien soit plus qu'il en a jamais donné au Québec alors que le pont Champlain tombe en ruine par la faute des fédérastres de droite corrompu d'Ottawa et que le Québec va encore une fois payer pour le nouveau pont. Je comprends à la limite qu'Harpeur en tant qu'anglo envoit tout dans l'Ouest mais pourquoi donné à un pays de cul étranger dont on s'en fout!!! Vite la souvraineté pour récupérer le 44 milliards qu'on envoit par année à Ottawa et l'administré comme on veut en tant que pays selon le consensus de gauche patriote approuver par le Parti Québécois seul parti capable de défendre les interets des vrai québécois ainsi que les syndicats, les artistes, les étudiants, les intellectuels etc.

Georges-Fernand Poirier Vice-président de la Maison des patriotes inc

Arsene66 dit :
17 février 2014 à 21 h 19 min

@ G.Fecteau

Il s'agit en fait de compensations plutôt que de privilèges.

Sean Ferrier dit :
17 février 2014 à 22 h 41 min

G-F Poirier,

Je sais même pas d'où commencer. Es-tu sérieux ou c'est u blague? T'es sur quelle planète? Le Québec reçoit des milliards et milliards de plus en péréquation qu'on envoit à Ottawa, c'est même pas proche. Ottawa nous envoit beaucoup plus que le Québec envoit a Montreal!!!! Une vraie lavage de cerveau toi hein? Alors la souveraineté pour défendre les intérêts des syndicats (corruption), les artistes (dépends des fonds publique), les étudiants (qui vont étudier dans les universités qui peuvent pas payer des profs) et les vrais intellectuelles qui quittent le Quebec parce qu'il n'existe pas d'opportunité pour avancer les affaires.

Franchement. L seul endroit qui devrait être souveraigne c'est le peuple montréalais. Nous sommes une société distincte qui souffre pendent des décennies a cause des politiques Québécois.

Lucide dit :
17 février 2014 à 23 h 06 min

Vous tous qui écrivez des commentaires si négatifs sur Israël, réveillez vous, citez moi un seul pays arabe démocratique et dans lequel règne la paix et ou il fait bon vivre !!! Le mot ´´democratie" n'existe pas en arabe ni en terre d'islam!!!

Luna dit :
18 février 2014 à 6 h 41 min

@Lucide Israel démocratique??? Laissez moi en rire Permettez-moi retransmettre les propos tenu un peu plus haut dans ce blog: " L’Israël est sûrement une démocratie si on considère qu’il y a des partis politiques, une alternance au pouvoir, une liberté d’expression. Mais vous semblez oublier que tout ceci n’est valable que pour les juifs. L’Israël est un état qui inscrit la religion de ses citoyens sur la carte d’identité. L’ Israël est un état belliqueux (le plus belliqueux de l’histoire du proche orient), agressif et ouvertement raciste (cf. les déclarations de son ministre des affaires étrangères, Avgidor Liebermann ou même de Shimon Peres et de partis siégeant à la Knesset). " (rabah)

mansour dit :
18 février 2014 à 8 h 38 min

@Georges-Fernand Poirier

Encore une Belle tentative de lavage de cerveau des bouffons souverainistes.

Le gouvernement fédéral obtient dans la Belle Province des recettes totalisant 44,5 milliards. Cela inclut l’impôt des particuliers, des entreprises, les taxes, les cotisations à l’assurance chômage, etc. Un total donc de 44,5 milliards.

Mais Ottawa dépense au Québec pas moins de 60,8 milliards. Dépenses courantes en biens et services, des versements aux particuliers, des subventions aux entreprises, etc. L’Institut de la Statistique ajoute 6,1 milliards constituant les intérêts sur la part du Québec de la dette fédérale. Or, si on s’en tient aux services, ou aux dépenses directes au Québec et/ou aux citoyens québécois, Ottawa dépense 54,7 milliards dans la Belle Province. Le déficit est donc d’au moins 10,2 milliards. Si on ajoute les intérêts sur la part du Québec de la dette : le déficit fédéral au Québec est de 16,2 milliards.

Source l’Institut de la statistique du Québec.

Loin de vouloir libérer le peuple québécois, vous voulez l’enchainer et le modelé à la mode marxiste.

Gérald larose a déjà suggéré un petit fascicule « parlons souveraineté à l’école » des cinéastes à la solde de votre mouvement ont produit avec l’aide de fond publique des films de propagandes patriotique biaisés, vous louangés le FLQ, des terroristes qui ont tués et fait sautés des bombes au Québec.

Depuis la monté de votre mouvement, le Québec c’est appauvrit, nos jeunes, les plus vaillants fuient pour allez justement ce faire une vie plus prospère chez les « méchant colonisateur »

Je vie déjà dans un pays libre, un pays qui me garantie mes droits et la liberté, vous, vous représentez a mes yeux, la dictature.’

le nationaliste dit :
18 février 2014 à 9 h 37 min

Lucide dit : 17 février 2014 à 23 h 06 min Vous tous qui écrivez des commentaires si négatifs sur Israël, réveillez vous, citez moi un seul pays arabe démocratique et dans lequel règne la paix et ou il fait bon vivre !!!

Le mot ´´democratie » n’existe pas en arabe ni en terre d’islam!!!"

Pas parce que ces pays ne sont pas démocratiques à notre sens qu'on a un laisser-passer pour tuer et humilier des humains.

sur you tube : Démocratie : histoire d'un malentendu

Pour Francis Dupuis-Déri, la démocratie n'est pas celle que l'on croit et son histoire est encore plus méconnue. Détestée et ridiculisée pendant des siècles, la démocratie était vue comme le pire des régimes pendant des générations en Occident. Dans Démocratie. Histoire politique d'un mot (Lux éditeur, 2013), le professeur au Département de science politique de l'UQAM conclut avec fracas : le Canada n'est pas une démocratie et ne l'a jamais été.

Denis Mercier dit :
18 février 2014 à 10 h 06 min

Je n'ai pas trop de moyens de juger ce qui se passe dans cette région du monde mais il parait que l'on part toujours de ce qu'on connait pour aller vers ce qu'on connait moins.

Ce que je connais c'est l'idée que je me suis faite de l'histoire du Québec. Les Français sont arrivés ici un peu pour des motifs religieux, en effet il s'est trouvé des gens à cette époque, dont des femmes, qui venaient évangéliser les "sauvages" et on a planté une croix à Gaspé dans cette idée entk. Ça ressemble au sionisme un peu, les Juifs tenant le rôle des Français colonisateurs et les Palestiniens le rôle des Indiens.

Alors après les Français se sont installés et ont repoussé les indiens dans des endroits réservés de plus en plus petits. Ce qui offre; il me semble, quelques similitudes avec Israel et la Palestine. Au début, ça n'allait pas tout seule et les Français devaient subir des attaques terroristes de la part des Indiens, c'était pas la joie mais comme les Français détenaient la technologie avancée, l'équivalent pour l'époque de la bombe atomique aux yeux des indiens, ça s'est amélioré, mais ça a bien pris une centaine d'années je crois.

C'est un peu donc en instrumentalisant la religion que les Israéliens et les Français ont fait leur place comme pays dans des contrées exotiques. Quel bel exemple pour les péquistes. Et grosse coïncidence tout de même, on les retrouve en train de faire exactement ça : c'est-à-dire reléguer aux gens de bêtes, de corps sans âme, ceux et surtout celles qui n'ont pas la bonne religion, celle de la laïcité aujourd'hui et d'en faire le préambule de la constitution d'un futur pays.

Denis Mercier dit :
18 février 2014 à 11 h 17 min

correction : Je voulais écrire reléguer au rang ( et non gens..) de bêtes... etc.

Pour ceux qui douterait de cela, relisez "les animaux dénaturés" C'est un roman philosophique ou un homme tue l'enfant qu'il a eu avec un représentant d'une nouvelle sorte de descendants du singe découverte dans une région de France pour forcer la justice à définir s'il a tué un homme ou un animal.

La différence qui sera établi c'est qu'un humain peut faire des symboles, comme une croix sur une tombe, et s'en servir. Madame Marois en déniant ce droit aux musulmanes, leur enlève ce droit qui fait la différence entre un humain et une bête. Au mieux pour elle ce sont des humains défaillants, pas présentables. pas neutres comme le souhaite la théorie des genres.

S'il y avait quelque part dans la loi une définition de ce que c'est un être humain, sa fourberie apparaitrait plus évidente parce qu'on aurait été obligé de définir ce qu'est l'être humain par rapport disons à un animal ou à un végétal.

Nelson dit :
18 février 2014 à 11 h 23 min

LE SEUL ENJEU EST SIGNER LA PAIX IMMEDIATEMENT.

Pour arrêter les massacres qui durent depuis 70 ans.

Pour arrêter de provoquer la colère de 2 mille musulmans, en sachant que certains sont coriaces. (Boston-New York-Madrid-Londres-Paris, Afrique et Moyen Orient)

Pour éviter une guerre atomique dans la région que si dégénère et les grandes puissances s'en mêlent, nous met à tous en danger.

Lise Ravary dit :
18 février 2014 à 12 h 14 min

Vous avez raison sur l'enjeu, le seul qui compte. Par contre, je ne crois pas que la création d'un État palestinien mettra fin aux tensions dans le monde musulman. Les Chiites et les Sunnites seront toujours à couteaux tirés. Les islamistes et les modernisants aussi. L'Arabie saoudite et l'Iran vont continuer de se battre en Syrie, en Irak, ou ailleurs, pour la domination du monde arabo-musulman.

Marc dit :
18 février 2014 à 19 h 32 min

D'après les 2 invites à TLMEP, Israël était offert Plusieurs fois par la coalition du Moyen Orient une offre de Paix, et établissement de relations commerciales, malgré Isreal la rejetté plusieurs fois, qui indique qu'Israël a un agenda Imperial, donc ne cherche pas de paix avec ses voisins... Et l'invite Juive a fait remarquer, que les négociations échoue Tout Le Temps, car il cite un exemple, vous ne pouvez pas négocier la moitié de la pizza pendant qu'un est en train de la bouffée...

honorable dit :
18 février 2014 à 19 h 40 min

Pour avoir la paix en Israel-Palestine: think out of the box. Oubliez le carcan abstrait, artificiel et inapplicable du "droit international": il ne sert qu'à bloquer des initiatives et éteindre l'imagination. De toute manière, et ici il me fait plaisir de citer Rachad Antonius: "The system of international law is not a vertical system where a superior authority can impose a solution on conflicting parties, but rather a horizontal system where power relations still have more impact than the law. Thus, some degree of disregard of international law is to be expected".

Quand on se sert tu carcan du droit international, trop de choses deviennent inutilement illégales pour l'un ou l'autre protagonistes. Le droit international ne devrait être utilisé en Israel-Palestine que pour condamner les abus extrêmes: le terrorisme, délibérément viser l'assassinat de non combattants, se servir de mosquées, synagogues, écoles ou hôpitaux comme bouclier humains, lancer missiles et obus à partir d'une mosquée, d'une synagogue, d'une école ou d'un hôpital, etc. Pas pour des choses aussi inoffensive que construire une école ou accepter un immigrant.

Vouloir garder une partie de Jérusalem, de la Judée-Samarie ou accorder une priorité à l'immigration de juifs préférablement à des musulmans sont des éléments qui ne se classent nullement dans la catégorie des abus extrêmes.

La notion d' "obstacles à la paix" doit être éliminée et déclarée rhétorique inutile. Par exemple, à ceux qui disent que des villages juifs en Judée sont un obstacle à la paix, on peut aisément rétorquer que l'existence du peuple palestinien est également un obstacle à la paix. Les 2 énoncés sont sans doute vrais mais également inutiles. Le Palestiniens sont là; les habitants juifs de Judée et de Samarie également. Oublions le droit international; vivons dans le réel et le concret. Et faisons des COMPROMIS qui seront nécessairement injustes mais permettront la paix.

Dan dit :
18 février 2014 à 19 h 44 min

Les gens parlent de palestiniens et de leur racines parcequ'ils se fient sur ce que les musulmans leur font croire. Sur Wikipedia : ''Jusqu'aux alentours de 1968, le terme de « Palestiniens » était encore communément utilisé en français (en arabe, le terme فلسطيني « falestînî » désigne les habitants autochtones de la région pour désigner les juifs qui habitaient la Palestine du mandat britannique ainsi que leurs descendants.'' Tout comme les premiers musulmans ont manipulé la Bible pour la rendre Coran, les musulmans du moyen orient qui étaient en majorité nomades se sont appropriés le terme palestiniens parceque les juifs devenaient des israéliens avec l'établissement de l'état d'Israel. Tous les gens qui pensent que les musulmans du moyen orient vont accepter de ranger leurs armes à la signature d'un traité de paix se cachent la tête dans le sable. Le hamas et le fatah sont des branches des frères musulmans d'Egypte. Quand Morsi et sa gang ont pris le pouvoir en Egypte, la premiere proclamation de ces fous d'allah : ''nous marchons vers Jerusalem par millions''. Arafat était né au Caire en 1920 . était il natif de Judée Samarie? Combien de ''palestiniens'' comme lui vivent dans les territoires disputés. L'empire ottoman vendait les terres arrides de Erets Israel au juifs qui desiraient les acheter. Quelques exemples : les années 1880 les villes comme Richon Letsion, Nestsiona et Rehovot se sont constituées. Tel-Aviv a été constituée en 1909 pour y développer la culture hébraique. L'école secondaire Mikvé Israel a été constituée en 1860. En 1925 l'Université Hébraique de Jerusalem est en fonction. l'hopital Hadassa est établit en 1938. Au début des années 1900 la terre en Eretz Israel n'était pas fertile. La Galilée était marecageuse, les montagnes de Judée étaient rocheuses et le Néguev était désertique. Jusqu'en 1980 il y avait encore beaucoup de territoires à développer en Israel. Si les humains de la terre agissaient tous comme la...

Dan dit :
18 février 2014 à 19 h 54 min

Suite : majorité des israéliens nous vivrons tous en paix. Il n'y a pas eu une guerre depuis 1948 que les israéliens ont initiée. Pour votre information, les systemes scolaire et médical sont ouverts pour toutes les conféssions en Israel. En Israel vivent plusieurs conféssions côte â côte sur un trés petit territoire et il n'y a pas de guerre civile comme en syrie ou le liban. Des députés musulmans siegent au parlement, la justice israelienne a des juges musulmans. Y a t-il un seul juif dans un parlement arabe???

Serge Latrémouille dit :
18 février 2014 à 20 h 03 min

Question: Le pinailleur David Ouellet, grand activiste sioniste devant l'éternel, est l'auteur de combien de plaintes déposées auprès de l'ombudsman radio-canadien ? 85 %, 90 % ou 99.9 % ?

Madame Ravary, vous avez une façon lourdement partiale de présenter les faits. Le projet sioniste ne pouvait que susciter de l'opposition en Palestine et dans les pays qui lui sont solidaires. La grande fautive de cette erreur qu'est la création d'Israël, c'est l'Europe fasciste et intolérante dont les Nazis furent évidemment les pires.

Comment réparer cette erreur qu'avaient identifiée comme telle Churchill et De Gaulle ? Une tutelle onusienne s'impose pour qu'un jour, un juif et un non juif y jouissent dans les faits des mêmes droits.

le prophète dit :
18 février 2014 à 20 h 15 min

Il n'y aura jamais d'état palestinien. Les sionistes n'ont jamais voulu qu'il y en ait un et certains l'ont dit en termes plus qu'explicites. Cependant, politiquement parlant, ce ne sera jamais une bonne stratégie que de l'avouer. Alors, que devaient-ils faire? Faire ce qu'ils ont fait. Maintenir une politique officielle de recherche d'une juste paix et envahir le territoire palestinien toujours plus loin comme mesure de représailles et défensives devant l'agressivité des autochtones. Et c'est ce qu'on entend régulièrement dans les médias: les autochtones sont agressifs; ils lancent des rockets artisanales sur le territoire israélien. Les israéliens ne font que se défendre. Sauf le 8 juin 1967 quand l'aviation israélienne a attaqué, dans les eaux internationales, un navire de surveillance américain avec l'intention nettement délibérée de le couler. 34 morts et 171 blessés. Aucune enquête sérieuse du gouvernement américain, aucune représailles contre le gouvernement israélien. On a retenu comme cause, une erreur. L'attaque a duré deux heures. Et elle s'est terminée lorsque la navy signifia son arrivée imminente. Et depuis 48, Israël a laissé pour lettre morte, une bonne trentaine de résolution de l'ONU. Alors, dites-moi, pourquoi changer une stratégie gagnante?

antony dit :
18 février 2014 à 21 h 11 min

@ Mme Ravary

Je ne suis pas optimiste quant à une possibilité de paix au M-O, pour plusieurs raisons fondamentales.

Coté Palestinien: 1- Les palestiniens que "l'Autorité Palestinienne" est illégitime, tout traité de paix conclu par elle serait largement contesté et remis en question. 2- Aucun dirigeant palestinien n'oserait signer un traité de paix, il serait accusé de trahison et assassiné à coup sur. 3- Les palestiniens ne signeront aucun traité de paix ne prévoyant pas le droit au retour des personnes déplacées par le conflit. 4- Israël leur offre un territoire de moins de 4 mille kms carrés, non viable, truffé de colonies sur 20% de sa superficie, découpé par des murs de séparation sur des centaines de KMs et coupé en deux par le territoire israélien, Gaza d'un coté, la Cisjordanie de l'autre.

Coté Israélien: 1- Israël veut conserver le Golan syrien et la majorité de la Cisjordanie qu'il considère comme étant la "Judée-Samarie" biblique. 2- Israël exige que les palestiniens le reconnaissent comme état Juif, alors qu'Israël refuse de reconnaître l’existence même d'un peuple palestinien. 3- Tout dirigeant qui se hasarderait à signer un traité de paix avec les palestiniens serait accusé de trahison et assassiné comme ce fut le cas pour Yitshak Rabin. 4- Rien ne garantit à Israël que dans 10, 20 ou 50 ans ledit traité de paix ne serait pas renié et qu'il serait à nouveau attaqué. 5- En cas de paix, Israël devra s'intégrer à son environnement, ce qui signifie qu'il devra ouvrir ses frontières à ses voisins et accepter la libre circulation des biens et des personne. Ce qui signerai l'arrêt de mort de l'État juif. 6- Imaginons ce que cela signifierai pour Israël la convergence annuelle de 2 ou 3 millions de musulmans pour accomplir leur pèlerinage annuel au Mont du Rocher à Jérusalem!

Il faut donc conclure que toute paix est utopique, voir impossible et que le temps ne joue pas nécessairement en faveur d'Israël.

antony dit :
18 février 2014 à 21 h 31 min

@ Mme Ravary

"(...) je ne crois pas que la création d’un État palestinien mettra fin aux tensions dans le monde musulman. Les Chiites et les Sunnites seront toujours à couteaux tirés.(...) "

Je ne suis pas d'accord avec vous sur ce sujet

En effet, les médias occidentaux ont fabriqué de toutes pièces le mythe d'une supposée lutte entre Chiites et Sunnites afin de faciliter la compréhension des choses aux non-initiés.

Depuis l'avènement de ces deux courants de l'Islam (sunnites et chiites) et la défaite des derniers à Karabala', il n'y a eu aucun conflit majeur entre eux, il n'y a pas longtemps, l'Egypte (aujourd'hui sunnite) était entièrement chiite.

Le vrai différent est purement ethnique et non pas religieux, soit entre les Perses (Iran, chiites) et les arabes (sunnite), ainsi on constatera que lors la guerre Irak-Iran, des millions de chiites irakiens ont combattu avec acharnement leur coreligionnaires iraniens.

Aussi il y a une course au leadership du monde musulman entre l'Iran (chiite) et l'Arabie Saoudite (sunnite)

Par contre, du point de vue religieux, rien ou presque ne les oppose, la preuve en est que les chiites prient le vendredi dans les mosquées sunnites et vice versa, un fait que j'ai moi-même constaté au Liban, en Syrie et même à Montréal.

Ce qui est loin d'être le cas chez les chrétiens puisqu'un protestant ne mettra jamais les pieds dans une église catholique et vice-versa, il en va de même pour les anglicans, les orthodoxes, etc...

antony dit :
18 février 2014 à 22 h 29 min

@ Dan

Je n'ai rien compris à votre charabia.

Voulez-vous dire que les palestiniens sont les descendants de juifs convertis à l'Islam?

Si c'est le cas, je trouve que cela a beaucoup de sens car selon les récentes études et recherches anthropologiques et archéologiques, les juifs n'ont jamais été exilés de Palestine par les romains.

À ce sujet, voir l'intéressant documentaire de Ilan Ziv: "Exile - A Myth Unearthed"

Martine Dubuc dit :
18 février 2014 à 22 h 35 min

D'après Noam Chomsky, les sionistes ne cherchent pas de paix, ils parlent de paix, mais en vérité il ne la veut pas, ils reçoivent une douzaine de Milliards$ /années des ETAT-UNIS, pour les armées, s'il n'y a pas de guerre, donc aucune raison pour les armées, mais ils préfèrent avoir une superioritie vis-à-vis de ces voisins, alors chercher une chicane avec ces voisins ici et là, ça fait tourné la machine de guerre...comme dit Noam Chomsky, si les Israéliens cherchaient la paix, il n'y aurait pas le lobby juif sioniste "AIPAC " aux ETATS -UNIS"...

honorable dit :
18 février 2014 à 22 h 38 min

Pour avoir la paix en Israel-Palestine, il faut oublier le carcan abstrait du « droit international ». De toute manière, et je citer Rachad Antonius en 2003: « Le système du droit international n'est pas un système vertical où une autorité supérieure peut imposer une solution aux partis en conflit, mais plutôt un système horizontal où les relations de puissance ont plus d'impact que la loi. Donc, il faut s'attendre à une certaine négligence du droit international».

Le droit international ne devrait être utilisé en Israel-Palestine que pour condamner les abus extrêmes: le terrorisme, délibérément viser l’assassinat de non combattants, se servir de mosquées, synagogues, écoles ou hôpitaux comme bouclier humains, etc. Pas pour des choses aussi inoffensives que construire une école ou accepter un immigrant.

Garder une partie de Jérusalem-Est, de la Judée-Samarie ou accorder une priorité à l’immigration de juifs préférablement à des musulmans: ce sont des éléments qui ne se classent nullement dans la catégorie des abus extrêmes.

honorable dit :
18 février 2014 à 22 h 44 min

La notion d’ « obstacles à la paix » est souvent de la rhétorique inutile. On peut dire que des villages juifs en Judée sont un obstacle à la paix, mais on peut également dire que l’existence du peuple palestinien ou du Hamas à Gaza est un obstacle à la paix. Ces 3 énoncés sont à la fois vrais et également inutiles. Le Palestiniens sont là; le Hamas est là; les habitants juifs de Judée et de Samarie sont là également. Vivons dans le réel et le concret. Et faisons des COMPROMIS qui seront nécessairement injustes mais permettront la paix.

le prophète dit :
18 février 2014 à 23 h 06 min

L'Espagne et le Portugal s'apprêtent à voter des lois qui vont permettre à tous les juifs qui ont perdu leur nationalité et qui ont dû fuir à l'étranger durant l'Inquisition, de retrouver leur citoyenneté et leurs droits civiques. À eux et à leurs descendants. Voilà une bonne nouvelle pour les 600,000 palestiniens qui ont été chassés de leur terre avec l'implantation d'Israël en 48: pourquoi eux et pas nous?

antony dit :
18 février 2014 à 23 h 09 min

@ Dan

"Il n’y a pas eu une guerre depuis 1948 que les israéliens ont initiée"

Excusez mon ignorance mais pouvez vous me renseigner sur l'identité de la puissance qui a: - initié la guerre de 1956 contre l'Égypte, communément appelée "opération Kadesh", - attaqué l'aéroport civile de Beyrouth le 28 décembre 1968 (Opération Gift) et brulé 14 avions de lignes libanais, - initié l'attaque de l'Irak le 7 juin 1981, - initié l'invasion du Liban, communément appelée "Mivtsa Shalom LaGalil" le 6 juin 1982, etc. ?

Était-ce la Suède ou le Zanzibar ? Je ne m'en souviens plus lol.

Monique dit :
19 février 2014 à 1 h 10 min

Sans l'Occident il n'y aura pas d'Israël, c'est à cause de l'Occident qu'Israël existe comme tel, ce qui fait qu'Israël est une création de l'Occident, avant l'Exode de 66 A. JC, il n'existait pas un pays qui s'appelait Israël mais plutôt un groupe israélien au Nord et un groupe Judah au Sud, car il ne s'entendait pas(Jésus est née au sud). -Mais Israël comme pays est crée seulement en 1948, Grace au support de l'Occident; La Palestine sous mandat Britannique, a reçu un grand exode de Juif de l'Europe après la 2emes guerres mondiales, le traité de Balfour qui est facilité par les Pays Anglos-saxons, à donné naissance à Israël... C'est grace à la France, Israël à reçu des armes nucléaires, les pays Anglo-Saxons ont fourni beaucoup d'arme conventionel, support militaire et financement économique. le paradoxe là dans, c'est le terme; "la terre promis de Dieu"...hum.mais ou est le rôle Dieu là dans depuis 1948 Malgré qu'Israël et basé sur un system Théocratique, les Israéliens sont laïques et ne vivent pas sous, ou suit nécessairement sous les ordres des 10 commandements, donc Dieu n'a pas grand rôle dans la vie quotidienne des Israéliens... basé qu'Israël est un pays crée et fondé depuis 1948 sur une idéologie "religieux" alors, que les Juifs religieux (c.a.d orthodox, hassidique, etc.) ne veulent pas s'inscrire à l'armée israélienne et refuse de participer dans ces guerres, prouve la déconnexion des religieux envers Israël, ils la voient comme un état beaucoup laïque, et le refus d'entrée en Israël les Juifs Africains, beaucoup d'Africains juifs se font refusés l'entree en Israël, ce qui démontre qu'Israël se base sur une idéologie de race et culture, plutôt que de religion Alors de basée sur l'histoire qu'Israël existait comme pays, ça n'existe pas en histoire, comme groupe oui, que Israël est fondé sur la religion et lieu d'accueil pour ces diasporas juives, encore une fois Israël est crée grace à l'Occident, et le présent...

Monique dit :
19 février 2014 à 1 h 32 min

suite..

et le présent démontre que l'aspect religieux est déconnecté et n'a pas grand rôle dans sa fondation et dans son quotidien (n'oublions pas que si ce n'était pas pour la 2eme guerre mondiale, les Juifs n'auraient pas nécessairement decider de retourné). car pendant presque 2000 ans la diaspora juifs a vécu a travers le monde(mais beaucoup plus concentré à l'Occident) Autrement, si les nazis n'existaient pas, les Juifs auront toujours vécu en Europe en paix , il n'y aurait probablement pas la nécessité de la création d'Israël, et on n'aura pas eu cette discussion.

antony dit :
19 février 2014 à 1 h 45 min

@ Mme Ravary

"(...) les Palestiniens ont payé pour l’Holocauste (ce qui est techniquement faux car le sionisme date du XIXe siècle mais il aurait aussi pu préciser que les pays arabes soutenaient activement l’Allemagne nazi et que le grand mufti de Jérusalem souhaitait construire des fours à gaz en Palestine)"

Il me semble que vous êtes dans une erreur macroscopique puisqu'au XIXe siècle, la colonisation Ottomane faisait en sorte qu'aucun pays arabe n'existait encore, de sorte qu'une entité étatique inexistante ne pouvait logiquement "soutenir activement l'Allemagne nazie" :).

Ce qui explique que l'empire Ottoman a facilement pu vendre la terre de Palestine qu'il occupait aux dirigeants sionistes de l'époque pour des sommes colossales, au mépris de la population locale, à laquelle personne jusqu'à ce jour ne demande son avis.

Quant aux propos que vous prêtez au grand mufti de Jérusalem, il s'agit certainement de propos criminels et condamnables mais qui ne sont avérés nul part et s'ils l'étaient, ils n'engageraient que sa personne.

Par contre, c'est un fait indéniable que les Arabes combattirent dans les rangs des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale, il y a eu « 9 000 Palestiniens dans les rangs de l'armée britannique, des centaines de milliers dans les troupes de la France libre, sans parler de centaines de déportés arabes dans les camps nazis » selon Robert Satloff.

De nombreux Arabes aidèrent à sauver des Juifs et auraient pu mériter le titre de Juste.(Gilbert Achcar, Les Arabes et la Shoah, Actes Sud, coll. "Sindbad", Arles, 2009)

Par contre, dans "Les gardiens de la cité", Ruth Blau écrit: "(...) les chefs sionistes, dans le but de fonder un État, aidaient les ennemis de leur peuple (Hitler) à les détruire (...) au XXème siècle, le sang de 6 millions de victimes juives avait été échangé contre un État par ses fondateurs et dirigeants. Existe-t-il un être humain normal capable d'imaginer telle monstruosité?"...

antony dit :
19 février 2014 à 1 h 51 min

CORRECTIF

Il me semble que vous êtes dans une erreur macroscopique puisque jusqu'en 1923, la colonisation Ottomane et jusqu'en 1945 la colonisation franco-anglaise, faisaient en sorte qu’aucun pays arabe n’existait encore, de sorte qu’une entité étatique inexistante ne pouvait logiquement « soutenir activement l’Allemagne nazie »

honorable dit :
19 février 2014 à 8 h 07 min

@Monique, il y a de grossières erreurs dans votre commentaire qu'il est essentiel de corriger:

1) Il n'y a pas eu d'"Exode" en 66, mais le début d'une guerre désastreuse qui s'est terminé en 70. En 70, il n'y a pas eu d'"Exode" non plus. Sinon, comment expliquez-vous l'autre gerre désastreuse de 132 à 135? Les 2 guerres de 65-70 et de 132-135 ont cependant été sanglantes et désastreuses. Les Romains n'aiment pas se faire contester...

2) Avant 66 il existait un pays qui s'appelait Israel. En fait, un état israélien indépendant a existé entre 1000 BCE et 700 BCE, puis entre 140 BCE et 40 BCE. Donc un état indépendant israélien a existé pendant plus de 450 ans, dont 400 de ces années étaient "avant 66".

3) Les Africains juifs ne se font nullement refuser l’entree en Israël. Au contraire, Israel les a tous déménagés gratuitement en Israel (je parle notamment des juifs éthiopiens, qui sont tous noirs). Votre énoncé selon lequel Israel est motivé par "une idéologie raciste" est tout simplement diffamatoire.

4) Si les nazis n'avaient pas existé, l'antisémitisme aurait quand même existé en Pologne, en Russie, en Roumanie, en Hongrie, etc. Il ne vous est nullement permis d'affirmer que sans les nazis "les Juifs auront toujours vécu en Europe en paix , il n’y aurait probablement pas la nécessité de la création d’Israël". On pourrait argumenter tout autant que si les nazis n'avaient pas existé il y aurait présentement PLUS de juifs en Israel.

5) Vive l'Occident et vive Israel: "sans l’Occident il n’y aurait pas eu d’Israël", et c'est tout à l'honneur de l'occident et au déshonneur des pays musulmans.

Martin Mimeault dit :
19 février 2014 à 11 h 07 min

J'imagine que c'est les liens qui ne passent pas... Pourtant j'en vois quelques une de temps en temps... Je vais faire cela court...

Publié le 17 mars 2014 dans le journal "La Presse" sous la plume du journaliste Nicolas Bérubé, une entrevue avec le journaliste juif américain Max Blumenthal.

Instructif. entre-autres pour Honorable et cie.

Lise Ravary dit :
19 février 2014 à 11 h 47 min

À Monique, via Honorable: J'aimerais ajouter que le mouvement sioniste de Theodore Herzl (1860-1904), un Juif austro-hongrois assimilé, nullement religieux, qui a mené à la création de l'État d'Israël en 1948, a été en très grande partie motivé par deux événements historiques qui n'ont rien à voir avec les nazis: 1- les pogroms en Russie et dans les pays de l'Est 2- l'affaire Dreyfus en France qui a été le déclencheur pour Herzl. Il a réalisé que même les Juifs les plus assimilés, comme le capitaine Dreyfus, n'étaient nullement à l'abri de l'antisémitisme.

De là est parti le rêve d'une patrie pour les Juifs. Les nazis ont ajouté de l'accélérant à un mouvement déjà bien implanté.

antony dit :
19 février 2014 à 11 h 59 min

@Monique

"(...) Israël est une création de l’Occident, avant l’Exode de 66 A. JC, il n’existait pas un pays qui s’appelait Israël (...)"

Effectivement, de talentueux reconstructeurs du passé ont interprété l’histoire juive dans la seconde moitié du XIXe siècle, leur imagination fertile a inventé, sur la base de morceaux de mémoire religieuse, juive et chrétienne, un enchaînement généalogique continu pour le peuple juif.

Selon eux, la Palestine était vierge, elle attendait patiemment depuis 2 mille ans que son peuple originel vienne la repeupler et la faire refleurir. Car elle lui appartenait, et non à cette minorité arabe, dépourvue d’histoire, arrivée là par hasard.

Justes étaient donc les guerres menées par le peuple errant pour reprendre possession de sa terre; criminelle était l’opposition violente de la population locale (les palestiniens).

Le tout, malgré le fait qu'une partie des juifs de Palestine se sont convertis au christianisme au IVe siècle, tandis que la grande majorité se rallia à l’islam lors de la conquête arabe au VIIe siècle.

La plupart des penseurs sionistes n’en ignoraient rien : ainsi, Yitzhak Ben Zvi ("Notre population dans le pays", Varsovie, Comité exécutif de l’Union de la jeunesse et Fonds national juif, 1929), futur président de l’Etat d’Israël, tout comme David Ben Gourion ("Eretz Israël"), fondateur de l’Etat, l’ont-ils écrit.

Tous deux mentionnent à plusieurs reprises le fait que les paysans de Palestine sont les descendants des habitants juifs de l’antique Judée.

À suivre ...

antony dit :
19 février 2014 à 12 h 02 min

..... Suite (et fin)

Les premiers historiens juifs modernes, comme Isaak Markus Jost ou Leopold Zunz, dans la première moitié du XIXe siècle, ne percevaient pas la Torah comme un livre d'histoire.

À leurs yeux, la Torah est un livre de théologie constitutif des communautés religieuses juives après la destruction du premier temple.

Toutefois, des historiens, tel que Heinrich Graetz, sont porteurs d’une vision « nationale et politique » de la Bible: ils ont transformé le départ d’Abraham pour Canaan, la sortie d’Egypte ou encore le royaume unifié de David et Salomon en récits d’un passé authentiquement national.

Les historiens sionistes n’ont cessé, depuis, de réitérer ces « vérités bibliques », devenues nourriture quotidienne de l’éducation nationale en Israël.

Mais voilà qu’au cours des années 1980 la terre tremble, ébranlant ces mythes fondateurs.

Les découvertes de la « nouvelle archéologie » contredisent la possibilité d’un grand exode au XIIIe siècle avant notre ère.

De même, Moïse n’a pas pu faire sortir les Hébreux d’Egypte et les conduire vers la « terre promise » pour la bonne raison qu’à l’époque celle-ci... était aux mains des Égyptiens.

On ne trouve d’ailleurs aucune trace d’une révolte d’esclaves dans l’empire des pharaons, ni d’une conquête rapide du pays de Canaan par un élément étranger.

Il n’existe pas non plus de signe ou de souvenir du somptueux royaume de David et de Salomon.

Les découvertes de la décennie écoulée montrent tout au plus l’existence, à l’époque, de deux minuscules royaumes formés de quelques villages : Israël et Juda, la future Judée.

Denis Mercier dit :
19 février 2014 à 12 h 55 min

En me renseignant, la religion semble jouer un rôle plus grand que je pensais dans le sionisme:

"Sans l'ombre d'un doute. Près de la moitié des élèves officiers et 40% des gradés de l'Infanterie se disent sionistes religieux. Beaucoup résident d'ailleurs dans l'enceinte de colonies, voire d' "avant-postes" illégaux au regard de la loi israélienne.(...) Près de 50% des Juifs d'Israël croient d'ailleurs au retour du Messie; et plus de la moitié considèrent que la Torah a été donnée par Dieu au peuple juif. A l'inverse, la gauche sioniste libérale, hostile à tout projet annexionniste, ne pèse guère plus de 15% de l'électorat."

Correspondant de France 2, à Jérusalem Charles Enderlin vient de publier Au nom du Temple, consacré à l'irrésistible ascension du messianisme juif. Entretien.

le prophète dit :
19 février 2014 à 13 h 38 min

@Lise Ravary honorable s'écrit sans h majuscule. Il ne le mérite pas. Trêve de facéties. Il n'y aura jamais d'état palestinien, en dépit de gens comme vous qui laisseront miroiter l'éventuelle paix, solution à tous nos maux. J'écoutais dernièrement un certain Michael Scheuer, ancien directeur d'un bureau de la CIA et spécialiste de la géopolitique du moyen orient qui, selon lui, ¨laisserait tomber Israël¨ compte tenu des avantages et inconvénients de cette politique. Il demandait aux membres du Congrès de révéler aux américains combien coûtait au trésor américain, ce soutien à Israël. Que voilà quelque chose d'intéressant. Est ce que les américains savent exactement combien leur coûte cette politique de soutien à Israël? Je pense que s'ils le savaient, ils y mettraient fin immédiatement. Parce que personne n'a demandé combien ça coûte tout ça. Mais comment demander à des gens qui ne sont même pas capables de s'apercevoir qu'un bâtiment tombe en chute libre, de penser librement?

honorable dit :
19 février 2014 à 13 h 39 min

@Antony: personne n'a prétendu que la Palestine était vierge. Peu peuplée: oui. Votre imagination est vraiment trop fertile. Quelques chiffres: 150 000 habitants: population de la Palestine au 16ème siècle. 300 000 habitants: population de la Palestine au début du 19ème siècle. 12 millions d'habitants: population de la Palestine aujourd'hui.

Relativement parlant, la Palestine était vide au 16ème siècle (1.25 % de la population actuelle) et au début du 19ème siècle (2.5 % de la population actuelle). Presqu'aussi vide que la Nouvelle-France en 1760.

honorable dit :
19 février 2014 à 14 h 06 min

Antony: le royaume de Juda était grand comme la Judée. Le royaume d'Israel s'étendait des 2 côtés du Jourdain et était en superficie plus grand que la somme de la Galilée et de la Samarie.

Les Royaumes d'Israel + Juda étaient grand comme l'Israel de nos jours PLUS la Judée-Samarie moins le sud du Néguev. "Minuscule" peut-être selon des standards canadiens, mais très considérable selon des standards israéliens, palestiniens ou libanais.

Personne n'a prétendu que le royaume de Salomon était comparable au royaume de Louis IX ou des pharaons! Le prestige d'Israel n'est pas dans ses édifices ou ses colonies mais dans ses livres!

Lise Ravary dit :
19 février 2014 à 14 h 15 min

À Denis Mercier:

Indépendamment des chiffres de Charles Enderlin qui sortent de je ne sais oû et ne se vérifient pas sur le terrain. voici les seuls chiffres qui comptent, ceux des sondages périodiques menés conjointement par l'université palestinienne de Ramallah et l'université de Tel Aviv. Et les résultats des élections de l'an dernier.

Voici l'état de l'opinion publique en ce qui a trait à la solution des deux états(2013): Une majorité d'Israéliens (62%) sont en faveur de la solution des deux états et 33 % s'y opposent.

De ce nombre environ la moitié sont en faveur d'un seul état binational. Donc, environ 15% seulement des Israéliens s'opposent à toute reconnaissance des Palestiniens, ce qui équivaut plus ou moins au pourcentage d'ultraorthodoxes en Israël.

Du côté palestinien, 53% sont en faveur de la solution des deux états et 46% s'y opposent.

De ce 46% qui s'y opposent, près de 70 pour cent soutiennent la création d'un état arabe dans lequel il n'y aurait pas de reconnaissance politique de la population juive.

Fait intéressant, le dernier Democracy Index pour Israël montre que 88 pours cent des Arabes israéliens font confiance à la Cour suprême d'Israël. Et seulement 33,5% croient qu'Israël en 2013 est très sioniste.

Au sujet des chiffres d'Enderlin, lors des dernières élections, aucun parti politique religieux traditionnel n'a réussi à faire élire suffisamment de députés pour obtenir le moindre siège de ministre. (Israël a un système de représentation proportionnel très strict). Seul le Jewish Home a 3 ministres pour 9,12 pour cent des votes.

Dans ce cas, je me demande pour qui tous ces Juifs religieux ont voté. Certainement pas pour des partis laïques, croyez-moi.

Le puissant Shaas, le parti religieux sépharade, n'a récolté que 8,75 pour cent des votes et le United Torah Judaism, la forteresse des juifs ultraorthodoxes ashkénazes n'a obtenu que 5,17% des votes.

http://mfa.gov.il/MFA/AboutIsrael/History/Pages/Elections_in_Israel_January_2013.aspx

Denis Mercier dit :
19 février 2014 à 15 h 00 min

Charles Enderlin, né en 1945 à Paris, est un journaliste et reporter français et israélien. Il est le correspondant à Jérusalem de la chaîne de télévision France 2.

Il a écrit 8 livres sur le sujet dont celui-ci : Au nom du Temple. L’Irrésistible Ascension du messianisme juif en Israël (1967-2012), éditions du seuil, 2013

---

Moi comme je l'ai dit dans mon premier message, je n'y connais rien à ce qui se passe là-bas en ce moment et je ne veux pas polémiquer et jouer au gars qui connait le coin comme le fond de sa poche et la politique qui s'y déroule à l'instant, cependant il me semble que si je voulais apprendre, je lirais les livres de Charles Enderlin qui a passé sa vie à faire des reportages sur le sujet pour France 2 et Radio-Canada et non pas juste relever d'une méchante brosse.

Me conseillez-vous de ne pas lire son livre parce qu'il n'aurait pas passer assez de temps sur le terrain ? Est-ce bien ça que je dois comprende en vous lisant ?

Je ne vois pas d'ailleurs le bien fondé de rejeter l'apport de la religion dans nos vies et dans la fondation d'israel, il y en a eu sûrement un peu et c'est juste ce que j'ai affirmer moi. Pourquoi vous tenez à minimiser cet apport en Israel parce que j'ai vu une photo de vous portant un voile et que je peux lire votre démarche sur le web :

"Lise Ravary, après une année de sobriété, a pleuré toutes les larmes de son corps et s’est tout à coup étrangement sentie «chez elle». Dès lors, cette Québécoise de souche s’est jetée corps et âme dans une grande quête dont le but était d’être convertie au judaïsme. Dans son livre, la chroniqueure du Journal de Montréal raconte son étonnant parcours chez les Juifs hassidiques, des gens qui l’ont accueillie à bras ouverts et dont elle s’ennuie encore aujourd’hui."

Si vous vous êtes jetée corps et âme dans la religion, pourquoi ce serait mal pour d'autres d'être juste un petit peu religieux ?

Martin Mimeault dit :
19 février 2014 à 15 h 11 min

@ Honorable : Aussi vide que la Nouvelle-France ? Tu devrais savoir que la dessus, la densité de population est bien plus révélateur du degré de peuplement d'une région que son seul nombre en chiffre absolu !

Il y a environ 70 000 habitants en Nouvelle-France en 1760. Dans un territoire qui allait jusqu'à la Louisiane ! Tu parles de 300 000 habitants au début du 19e siècle en Palestine sur un territoire de 6020 km carrés. ( enfin c'est ce qui semble en rester de nos jours... Assez dur a délimiter dans le temps, mais La nouvelle France et la Palestine c'est comme comparer les territoires du Nord-Ouest avec l'île du Price Edouard !)

Méchamment dans le champ ton affaire !

Gerard Maltais dit :
19 février 2014 à 15 h 21 min

@Lise Ravary

" le mouvement sioniste de Theodore Herzl (1860-1904), un Juif austro-hongrois assimilé, nullement religieux, qui a mené à la création de l’État d’Israël en 1948, a été en très grande partie motivé par deux événements historiques qui n’ont rien à voir avec les nazis:

1- les pogroms en Russie et dans les pays de l’Est

2- l’affaire Dreyfus en France qui a été le déclencheur pour Herzl. Il a réalisé que même les Juifs les plus assimilés, comme le capitaine Dreyfus, n’étaient nullement à l’abri de l’antisémitisme"

En quelques mots vous venez de confirmer et resumé le point de Monique, qu'Israël est créer et fondée en conséquent et réaction de l'antisémitisme Européen et non pas sur des principes religieux, et c'est important que vos faites la nuancent Très bien dit.

shoshan dit :
19 février 2014 à 15 h 39 min

antony a dit le 19 février 2014 à 1 h 51 min :

"--- jusqu’en 1923, la colonisation Ottomane et jusqu’en 1945 la colonisation franco-anglaise, faisaient en sorte qu’aucun pays arabe n’existait encore, de sorte qu’une entité étatique inexistante ne pouvait logiquement « soutenir activement l’Allemagne nazie »"

Dates d'indépendence de certains états du moyen-orient :

February 28, 1922 - Egypt Sept. 23, 1932 - Saudi Arabia October 3, 1932 - Iraq November 22, 1943 - Lebanon

Serge Latrémouille dit :
19 février 2014 à 16 h 14 min

« Vive l'Occident et vive Israel: « sans l'Occident il n'y aurait pas eu d'Israël », et c'est tout à l'honneur de l'occident et au déshonneur des pays musulmans. » honorable

Et par une ironie de l'histoire ou un cruel hasard (!) l'occident a choisi des terres musulmanes pour y fonder Israël... On a créé un monstre par la même occasion: l'Islamisme. Non mais quel gâchis ! Dire que certains applaudissent deux crises énergétiques mondiales et plusieurs guerres plus tard !

Je parie que les défenseurs d'Israël ignorent qu'au début du sionisme il était question de créer un état juif en Roumanie. Un choix beaucoup plus logique puisque les Juifs habitaient déjà en bon nombre cette contrée. Un choix occidental pour des occidentaux.

L'étonnant Joseph Staline a même offert une région peu ou pas peuplée en Russie Orientale où les juifs pouvaient s'installer. De fait, plusieurs s'y sont installés. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et même saignant ?

Lise Ravary dit :
19 février 2014 à 16 h 15 min

Herzl a considéré l'implantation de la patrie des Juifs en Ouganda, allant même jusqu'à en discuter avec les autorités britanniques en 1903. En 1905, le plan a été abandonné pour la Palestine, Zion, pas pour des raisons religieuses, mais historiques. Les fondateurs d'Israël, en commençant par le père de la nation, David ben Gourion, étaient non-croyants.

Itzhak Rabin aimait dire que la Bible n'est pas un cadastre mais il faut être de bien mauvaise foi pour rejeter l'idée qu'il y a eu présence juive substantielle sur une longue période de temps en Israël. Ou n'avoir jamais visité le pays, ne pas avoir vu les vestiges archéologiques de synagogues remontant à l'an 75 avant notre ère, la plus ancienne se trouvant près de Jéricho, ne pas connaître l'existence des rouleaux de la mer morte etc, etc.

Yasser Arafat a fait sortir Bill Clilnton de ses gonds en 2000 à Camp David quand il a dit qu'il n'y avait jamais eu de temple juif à Jérusalem, une suave anecdote racontée par Denis Ross dans sa biographie.

L'arche de Titus à Rome montre le saccage de Jérusalem par les Romains. Plus juif comme imagerie ? Pas possible.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bf/Sack_of_jerusalem.JPG/250px-Sack_of_jerusalem.JPG

honorable dit :
19 février 2014 à 17 h 07 min

@Martin Mimeault: oubliez la comparaison avec la Nouvelle-France qui cloche, comme d'ailleurs toute comparaison.

150 000 habitants au 16ème siècle en Palestine, c'est vide par rapport à 2 500 000 habitants au début du 1er siècle de notre ère et à 12 millions d'habitants aujourd'hui. That's it, that's all.

honorable dit :
19 février 2014 à 17 h 19 min

@Serge Latrémouille, dire que l’occident a choisi des terres musulmanes pour y fonder Israël, c'est oublier l'essentiel: l'occident a choisi les terres originelles d'Israel pour y REfonder Israel.

Ces terres ne sont devenues musulmanes que par conquête militaire de Mohammed. Rachad Antonius serait le premier à vous rappeler "l'inadmissibilité de l'acquisition de territoires par la force". Les Britanniques n'ont fait que permettre la possibilité que la terre d'Israel revienne à son propriétaire légitime plutôt qu'à un usurpateur musulman.

Vous pouvez toujours me dire: "mais alors, pourquoi ne pas la remettre aux Cananéens, qui étaient là avant les Juifs". Fort bien, sauf que les Cananéens n'existent plus.

1 000 ans à l'échelle de l'histoire humaine, c'est plus court que vous pensez: à peine 30 générations, en fait.

honorable dit :
19 février 2014 à 17 h 40 min

@Serge Latrémouille: l’occident a également "choisi des terres musulmanes pour y fonder" l'Espagne et le Portugal. Comment se fait-il que ces 2 cas ne vous dérangent nullement, mais que l'existence d'Israel vous dérange?

Dans les 3 cas, les musulmans ont conquis Israel, l'Espagne et le Portugal, y sont demeurés pendant des siècles, puis ont perdu leur entreprise. Personne ne conteste la légitimité de l'Espagne et du Portugal. Il devrait en être de même d'Israel.

Serge Latrémouille dit :
19 février 2014 à 18 h 33 min

« l’occident a choisi les terres originelles d’Israel pour y REfonder Israel. » honorable

Et voilà; je ne vous le fais pas dire. Aie ! Venir faire la loi dans une contrée sous prétexte brumeux que d'indémontrables sinon approximatifs ancêtres y vivaient, mais n'y régnaient pas, il y a 22 siècles ! Siècles ! Siècles ! Votre argument est franchement irrecevable !

Plus factuellement, les concepteurs du sionisme visaient à établir la sécurité des Juifs européens quelque part dans le monde. Je sais, c'est facile à dire après les faits, n'empêche qu'il ne fallait pas être extraordinairement perspicace pour prévoir que la création d'Israël était intrinsèquement un casus belli que les arabes n'allaient pas laisser passer indolemment. D'où le choix plus judicieux à mon avis de la Roumanie.

Sans la création d'un pays bi-national sous tutelle onusienne (comme à Chypre), avec provinces, et sans dédommagements pour les vrais Palestiniens, il n'y aura probablement pas de paix là-bas. Compromis que les arrogants sionistes ne sont pas disposés à faire, même avec la perspective d'une paix réellement sécuritaire.

Deux crises énergétiques mondiales et plusieurs guerres plus tard, il me semble que ça suffit amplement.

Serge Latrémouille dit :
19 février 2014 à 18 h 45 min

@ honorable

« l’occident a également « choisi des terres musulmanes pour y fonder » l’Espagne et le Portugal. Comment se fait-il que ces 2 cas ne vous dérangent nullement, mais que l’existence d’Israel vous dérange? »

Vous me niaisez ou quoi ? Franchement ! Je dois vraiment vous expliquer pourquoi le reconfiguration de l'Europe il y a 500-600 ans n'est pas cause directe de guerres et d'injustices aujourd'hui ? Êtes-vous à jeun ?

Ne laissez pas entendre ce que je ne dis pas. Car aujourd'hui il y a des peuples qui souffrent plus que les Palestiniens. Les Syriens, les Tibétains et de nombreux autres.

Question qui tue: Les Syriens qui se sont réfugiés dans les pays limitrophes auront-ils droit de retour ?

honorable dit :
19 février 2014 à 19 h 39 min

@Latrémouille: 21 siècles, pas 22. Faut pas exagérer. :) De plus, après la conquête perse du 7ème siècle, les Juifs ont contrôlé Jérusalem pendant un certain temps vers 614. Dernier point sur les i: les musulmans ont perdu le contrôle d'Israel pendant 2 siècles aux temps des croisades.

La reconfiguration de l'Espagne et du Portugal EST "cause directe d'injustices": par exemple, l'expulsion de tous les Juifs et musulmans d'Espagne et du Portugal, cette expulsion causant également des déséquilibres ailleurs. Donc sous cet angle, la recréation d'Israel est bien moins traumatisante puisqu'il n'y a pas eu expulsion des musulmans et chrétiens d'Israel: il y a 1.5 millions de musulmans et de chrétiens en Israel aujourd'hui qui ne proviennent d'aucune immigration (il y a bien sûr eu un mélange d'exode et d'expulsions durant les combats de 1948-1949, combats CAUSÉS par le REFUS arabe du plan de partition).

La recréation d'Israel n'est pas en soit une cause de guerre. Pas plus, en tout cas que la création de l'Espagne et du Portugal. Les musulmans avaient le CHOIX de se comporter envers Israel libéré comme ils se sont comportés envers l'Espagne et le Portugal libérés. S'ils ont CHOISI de ne pas le faire, ce n'est tout de même pas la faute d'Israel.

Réponse à votre question qui tue: "le droit de retour" n'existe pas. Tout va dépendre du gouvernement en place en Syrie; selon le gouvernement en place une partie plus ou moins grande des réfugiés vont réintégrer la Syrie. Dans toutes les résolutions de l'ONU sur les réfugiés palestiniens, l'expression "droit de retour" ou "droit au retour" n'est d'ailleurs utilisée nulle part.

Dan dit :
19 février 2014 à 19 h 39 min

Moi je me méfie de Charles Enderlain. Ce journaliste cherche la polémique et pas la vérité. Avez-vous entendu parlé de l'affaire al-dura. à cause de cette affaire Enderlain a été poursuivi par le gouvernement israelien. Son reportage filmait une mise en scene d'un enfant à gaza qui devait laissait croire que des soldats israéliens avait tuer. De nos jours avec la manipulation de l'image rien ne garanti que l'on nous rapporte des faits véridiques. Plusieurs fois les gazaouis se sont servis de photos circulant sur le web, comme des photos de blésses syriens, et les montrer au monde entier comme des gazaouis bléssés par des israeliens. Nous sommes habitués à la manipulation et à la taqya!

Camille Thibaut dit :
19 février 2014 à 22 h 28 min

@honorable "Ces terres ne sont devenues musulmanes que par conquête militaire de Mohammed. Rachad Antonius serait le premier à vous rappeler « l’inadmissibilité de l’acquisition de territoires par la force ». Les Britanniques n’ont fait que permettre la possibilité que la terre d’Israel revienne à son propriétaire légitime plutôt qu’à un usurpateur musulman."

Vous presenter la terre d'Israël comme une terre de naissance, acquis ou donné, mais l'Histoire nous rappelle que cette terre est arrachée, Moïse a pavé le chemin pour les hébreux de vivre dans leur NOUVELLE Terre, et c'est faite par la Guerre, les hébreux sous commande de Moïse ont faite la guerre au peuple Locale, donc une Guerre de conquête pour la nouvelle Terre...! (cette Guerre est basée sur la Religion) David ben gourion a reconquis par la Guerre(par des actes Terroristes, rappellon les bombes installées dans l'Hôtel Britannique en Palestine) la Palestine, qui était déjà sous contrôle Britannique. Donc Moïse et David ben Gourion ont Conquit cette Terre, les Juifs ne sont pas née là, ils la Conquit. Alors vous accusez les autres de Conquête, mais vous êtes des conquérants aussi. Que ce soit Justifier par Ordre Religieux, ou Reactionaire, ça relève de la Conquête sur une Terre qui n'est pas votre lieu de naissance. Vous etes Descendant d'une Mère Égyptienne et un père Iraquien, comme les Arabes du Gulf, vous 2, vous êtes des nouveaux nées de 2 Grande Civilisation du Moyen Orient, et non pas des fondateurs! Par contre, ces Rome qui vous ont chassé de là (oui Rome aussi est Conquérant, mais pas pour l'acquisition de cette terre) quelques décennies après la mort de Jésus. Pendant 2000 ans vous avez délaissé cette Terre, (par contre une minorité a vécu en paix avec les Palestiniens), et vous l'avez reconquis en réaction de l'antisémitisme en Europe. Est-ce que la conquête était nécessaire vu que les Palestinien ne vous ont pas fermé la porte pendant la Deuxième guerre, et ils vous ont...

Martin Mimeault dit :
19 février 2014 à 22 h 28 min

Serge Latrémouille : 9/10 Honorable : 1/10.

Jugement divin, (j'habite sur le Plateau, donc...) Ça me tentait... Comme ça.

Camille Thibaut dit :
19 février 2014 à 22 h 52 min

suite;

les Palestinien ne vous ont pas fermé la porte pendant la Deuxième guerre, et ils vous ont accueilli? Si vous fiez aux premières conférences Sionistes en Suisse au début du 18e siècle, il indiquait qu'il encourageait l'achat des terrains et propriétés en Palestine, la carte et le plan pour la conquête sont dessinés, l'idée de faire des consensus avec les Palestiniens, peuple vivant là, bon disons pour l'argument, qu'ils sont là depuis 2000 ans, ça fait 2000 ans qu'ils sont là, et 2000 vous avez délaissé cette terre. Une Conquête est declaré, sans avis et sans provocation, d'où sort le titre Conquête. Bon si Rome est la raison qui vous êtes parti, et vous avez vécu à Rome pendant 2000 ans, et que c'est a cause de Rome(Europe) que vous avez retourné, votre destin est lié à "Rome" et donc rien à avoir avec Dieu où les Palestiniens, et sous commande de Moïse vous avez conquis, conquis un peuple local non musulman. et quand les musulmans on passé en Palestine, en à peu près le 7e siècle, vous Etiez déjà en Europe, ou ailleurs, donc vous n'avez pas été conquis par les musulmans. Et en parlant d'Espagne, l'inquisition par le Vatican contre l'Espagne a chassé la communauté Juive de là, ils sont fuis vers les terres musulmannes... Donc, et excusez mon anglicisme mais ça resume bien, votre "beef" aura dû être avec Rome, et non pas avec les musulmans, surtout que votre destin est lié par "Rome"! et pour conclure sur la Conquete, voici l'extrait du vieu testament sur la conquete de cette nouvelle terre, et c'est pas tres pacifique;

Ezekiel 09:06 " Tuez, détruisez les vieux et les jeunes , les vierges, les petits enfants et les femmes ... "

Esaïe 13:16 « Leurs enfants seront écrasés sous leurs yeux, leurs maisons seront pillées , et leurs femmes violées . "

Deutéronome 13:15 : «Tu mourras frapperai les habitants de cette ville avec le tranchant de l'épée , détruire totalement ... "

Lévitique 20:09 " Pour tous ceux qui...

Camille Thibaut dit :
19 février 2014 à 22 h 53 min

suite;

Lévitique 20:09 " Pour tous ceux qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort ... "

Exode 32:27 " ... Ainsi parle l' Éternel, le Dieu d'Israël , chacun mette son épée au côté , et aller dans et hors de porte à porte dans tout le camp , et chacun de vous tue son frère , et chacun son compagnon , et chaque homme son voisin . "

Deut 21:10-12 «Quand tu iras à la guerre contre tes ennemis , et l'Éternel, ton Dieu les a livrés entre tes mains , et tu as pris captifs , Et vois parmi les captifs une femme belle , et que tu as un désir vers elle, que tu veux l'avoir à ta femme ; Alors tu feras l'intérieur de ta maison, et elle doit se raser la tête , et pare ses ongles ; "

Exode 31:15 " ... Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat, sera puni de mort . "

Deut 21:21 " Et tous les hommes de sa ville le lapideront avec des pierres, et il mourra .

Serge Latrémouille dit :
19 février 2014 à 23 h 25 min

honorable

« La reconfiguration de l’Espagne et du Portugal EST « cause directe d’injustices »: »

Vous voulez dire était. Et il faudrait que je m'en émeuve autant que de l'actuel sort des Palestiniens ? C'est vraiment cette ineptie que vous soutenez ?

« Dans toutes les résolutions de l’ONU sur les réfugiés palestiniens, l’expression « droit de retour » ou « droit au retour » n’est d’ailleurs utilisée nulle part. »

Alors, A fortiori - et en toute logique onusienne non appliquée -, celui des Juifs européens; mais si je comprends vos propos, eux avaient droit au retour là où ils n'avaient jamais été (vécu) because une sorte de propriété atavique spirituelle issue de prétendus ancêtres retournés à la poussière depuis longtemps. S'cusez, mais comme faribole, on fait difficilement mieux. Ah misère, vaut mieux en rire en effet. J'ai vraiment cru que vous étiez sérieux. Merci pour cet indicible moment d'humour !

Moi aussi j'ai du temps libre en soirée. Il m'arrive de vaquer à des futilités, comme d'échanger avec des gens incapables de discuter intelligemment. Cependant j'ai atteint ma limite et vous laisse donc à vos tristes éludations et errements dilatoires. L'Espagne et le Portugal ! MDR !

P.S. Vous m'avez mal lu en plus ! J'en conclue que je dois entendre un non, suite à ma première question. Il y a 22 siècles, les Juifs ne régnaient pas là où les sionistes ont des prétentions. Les maîtres étaient romains !

Benton Fraser dit :
19 février 2014 à 23 h 49 min

Serge Latrimouille : Et par une ironie de l’histoire ou un cruel hasard (!) l’occident a choisi des terres musulmanes pour y fonder Israël... On a créé un monstre par la même occasion: l’Islamisme.

Cest plutot vous qui créez un mirage , celui d un islam tolerant et pacifique qui existait autrefois , l islam a toujours été violent , intolerant et impérialiste , des le début avec mohamet et apres avec tous ceux qui l ont suivi .

honorable dit :
20 février 2014 à 2 h 47 min

"Alors vous accusez les autres de Conquête, mais vous êtes des conquérants aussi." (camille). J'avais pourtant répondu à cet énoncé à 17h19:

" Vous pouvez toujours me dire: « mais alors, pourquoi ne pas la remettre aux Cananéens, qui étaient là avant les Juifs ». Fort bien, sauf que les Cananéens n’existent plus. "

On peut dire la même chose de l'Europe: on ne peut penser remettre l'Europe entre les mains de ses premiers habitants (l'homme de néandertal) parce que l'homme de néandertal n'existe plus... Accuser les juifs de conquête en Israel est analogue à accuser homo sapiens sapiens d'avoir conquis l'Europe (je rappelle aux petits futés que toute comparaison cloche; mais elle illustre aussi). Puis les musulmans ont essayé de conquérir l'Europe et Israel (y sont presque parvenus pour l'Europe), et ont été repoussés. On devrait réagir face à un Israel non musulman de la même manière qu'on réagit face à une Bulgarie, un Portugal et un Espagne non musulman: c'est dans la nature des choses...

Denis Mercier dit :
20 février 2014 à 8 h 22 min

À Dan,

Vous rejeté trop vite Charles Enderlin, S'il y a eu un montage pour faire croire qu'un enfant avait tué par les Israéliens et qu'il a fait un reportage là-dessus en y croyant, ce n'est pas preuve de malhonnêteté.

J'ai un préjugé favorable aux Israéliens comme vous. C'est juste que je veux mieux comprendre toute cette histoire et ça me prend un point de départ. Dans son livre Enderlin refait l'histoire d'un point de vue religieux et messianique. Il dit que les deux points de vue, politique pragmatique et religieux messianique ont toujours été présents dans le clan d' Israel et c'est un peu ce qu'on comprend d'une écoute un peu distraite des nouvelles : Les Israéliens sont les seuls qui ont l'air démocratiques et civilisés mais quand même ils ne peuvent s'empêcher de faire des colonies un peu partout, pourquoi ? ...

"Chaque fois qu'on introduit le messianique en politique, les choses se gâtent. Cela ne peut que mener à la catastrophe." Gershom Scholem

"C'est cette histoire que j'ai voulu raconter. Celle de ce mouvement créé en 1967 par une poignée de rabbins et d'activistes religieux, qui est devenu l'une des principales forces politiques du pays. Combattants des gouvernements de gauche et parfois de droite, infiltrant l'administration et l'armée, ces révolutionnaires nationalistes religieux ont réussi à créer une situation quasiment irréversible en Cisjordanie ou sont installée en 2012, 350,000 colons israéliens." C.E.

C'est comme au Québec, Le PQ/FLQ a infiltré la police et l'administration à tous les niveaux et prend de la place illégitime dans l'espace télévisuel et les décisions de la police vise Couillard plus que d'autres etc. Si on regarde juste le résultat des élections on ne peut pas tout comprendre. Même quelqu'un qui vient faire un tour sur le terrain en touriste ne peut pas comprendre.

La meilleure chance de comprendre c'est de prendre diverses sources de renseignements, Enderlin en est une...

honorable dit :
20 février 2014 à 9 h 00 min

@Denis, il y a eu plus que montage: Enderlin a tout simplement menti de manière éhontée: 1) "Mohammed est mort" alors qu'il n'en avait aucune idée. 2) "Mohammed est mort sous les tirs israéliens" alors qu'il n'avait aucune idée d'où venaient les tirs. 3) "son agonie est trop atroce pour être présentée" alors qu'il n'y a aucune image et aucun film de cette pseudo agonie.

Je vous rappelle qu'Enderlin n'était nullement sur les lieux et qu'il n'avait que les images et films comme évidence. Images et films faits par des spécialistes des studios Palywood; ça aussi, il le savait.

Sa démarche journalistique incendiaire et frauduleuse est tout simplement inacceptable. Mais comme il penchait "du bon bord"...

Lise Ravary dit :
20 février 2014 à 9 h 11 min

À Denis Mercier: le problème du livre d'Enderlin est qu'il a été publié 10 ans trop tard. La société israélienne, très majoritaire laïque, commence à en avoir soupé des ultra religieux, tant sur le plan politique que religieux. Les résultats des dernières élections est éloquent et Enderlin n'en tient nullement compte. Comme si sa théorie était plus importante que les faits sur le terrain. Malheureusement pour ce journaliste de grande expérience, ce ne serait pas la première fois.

Il y a deux manières d'aborder le reportage journalistique. Le premier est de se dire «voici ce que je pense et je vais le prouver» et «je pense ceci, à priori, mais je vais aller vérifier.» L'objectivité totale n'existe pas mais il faut quand même y voir un idéal.

Je parle évidemment du travail des reporters, pas des chroniqueurs et éditorialistes dont c'est le métier de commenter, de donner leur opinion. Mais qui devrait toujours reposer sur des faits, pas des fantasmes.

honorable dit :
20 février 2014 à 9 h 45 min

Charles Enderlin et feu René Mailhot de Radio-Canada: deux activistes de la machine à propagande arabo-palestinienne, ou d'une certaine gauche israélienne. Il ne faut jamais confondre voix calme et crédibilité. Il ne faut jamais confondre couverture professionnelle de certains autres pays du monde avec couverture professionnelle d'Israel.

le prophète dit :
20 février 2014 à 11 h 09 min

Il ne faut s'y méprendre: honorable est un activiste de la propagande juive et israélienne.

Dan dit :
20 février 2014 à 12 h 29 min

@Denis Mercier, La majorité des israéliens sont favorables à une vrai paix qui assure la sécurité à chaque citoyen israelien. Dans les institutions scolaires israéliennes et les émissions de TV pour enfants on ne véhicule pas la haine des musulmans et des chrétiens comme le font les émissions dans les pays musulmans et arabes. En Israel vivent harmonieusement sur un petit territoire des juifs, des musulmans, des Druzes, des chrétiens, des bédoins, des bahaïs et surment d'autres confessions depuis des décennies. Je vous conseille d'écouter sur youtube Walid Shoebat, Nonie Darwish, Youssef Hassan Mossab, Mordechai Kedar et Michel Onfray.

Denis Mercier dit :
20 février 2014 à 13 h 55 min

Comme j'ai lu un peu Michel Onfray, j'ai été voir en effet ce qu'il pense de tout ça et il y a une vidéo sur youtube ou il se déclare sioniste. J'ai voulu compléter un peu ce qu'il dit dans la vidéo parce que c'est quand même mêlé d'une chicane avec le pape et Dieudonné et j'ai trouvé ceci:

"Une confédération, voilà qui permet de partager une géographie commune sur une même terre et de vivre une même histoire côte à côte et non face à face. Cette formule issue du socialisme libertaire est la seule viable pour qui se veut, comme moi, sioniste pro-palestinien.

À vouloir deux États jacobins (1), on ne fera que monter deux peuples l'un contre l'autre et justifier que le sang coule encore parce que la raison du plus fort sera toujours la meilleure du point de vue des résultats. Or la raison du plus faible est souvent la plus forte d'un point de vue éthique - le plus faible n'ayant rien à perdre, fors l'honneur."

M.O

(1) Le jacobinisme qui s'inspire des idées politiques des Jacobins est une doctrine politique qui défend plus la souveraineté populaire (...) Il s'oppose alors au fédéralisme que l'on trouve dans certains pays où ont été réalisés d'importants transferts de pouvoir aux entités régionales.

---

Ça ne me semble pas extravagant comme idée mais il ne s'attarde pas beaucoup. Je pense que c'est une façon de ne pas prendre partie de se déclarer sioniste pro-palestinien, contre la colonisation, et de sauter par dessus pas mal de difficultés je présume pour suggérer une confédération. C'est un peu comme dire que s'entendre entre les peuples c'est mieux que le contraire, c'est une vérité de La Palisse. Même en n'y connaissant rien, j'aurais pu dire la même chose mais j'aurais passé pour un crétin fini alors que Onfray ne peut pas passer pour un crétin au vu de tous ces livres qu'il a écrit et parce qu'il faut bien attaché sa tuqye si on veut contredire ce monsieur sur un plateau de télé par exemple. Il a du chien ce...

Sylvain Moreau dit :
20 février 2014 à 14 h 11 min

@Dan "La majorité des israéliens sont favorables à une vrai paix qui assure la sécurité à chaque citoyen israelien. Dans les institutions scolaires israéliennes et les émissions de TV pour enfants on ne véhicule pas la haine des musulmans et des chrétiens comme le font les émissions dans les pays musulmans et arabes. En Israel vivent harmonieusement sur un petit territoire des juifs"

Ça c'est la chose la plus ridicule et stupide que je n'ai jamais entendu, quel âge à taire?.. tu parles comme un adolescent endoctriné par c'est parent, et qui croit corps et âme. regarder les résolutions ONU

2-les refus d'entrée des Africains Juifs et Chrétiens 3-l'assassinat et tueries des citoyens Occidentaux et internationaux qui protestent la Demolition et destruction des maison sur le territoire Palestiniens et qui protestent DANS les territoires Palestiniens 4-les Territoires Palestiniens et les Palestiniens qui sont en voie de disparition 5 - le camp de Concentration ..."Gaza" 6 -Le vol des Organes des Enfants Palestiniens 7- le traitement des prisonniers Palestiniens, la raison ils emprisonnent;,- ils sont Palestiniens 8- l'Attaque des Pays Voisins 9-le lobby AIPAC aux États-Unis qui Pousse les Américain dans des guerres en territoire musulman. 10 - Viol des femmes et enfants Palestiniens 11- Assassinat dès leur Chef, et class Académique 12 Le Massacre de Sabra et Shattila 13-Nelson Mandel et Jimmy Carter, Israël commet des actes de Génocide envers les Palestiniens 14- la mort de Mohammed Al-durah, d'un garçon palestinien de 12 ans dans les bras de son père.(Charles Enderlin) 15-Soldat Ex- Israélien Dénoncé sur le campus Universitaire pour non au viol de femmes palestiniennes 16- conflits sur les droits d'eau palestiniennes a été l'un des conflits les plus difficiles à résoudre par la négociation. Les ressources en eau ont été confisqués pour les colonies israéliennes dans le Ghor, pompes palestiniennes sur le Jourdain...

Sylvain Moreau dit :
20 février 2014 à 14 h 14 min

16- conflits sur les droits d'eau palestiniennes a été l'un des conflits les plus difficiles à résoudre par la négociation. Les ressources en eau ont été confisqués pour les colonies israéliennes dans le Ghor, pompes palestiniennes sur le Jourdanie détruites ou confisquées, et les Palestiniens empêchés d'utiliser l'eau du système Jourdanie ou le forage de nouveaux puits d'irrigation. Toutefois, Israël a fourni de l'eau douce et permis les puits pour l'irrigation DANS LES COLONIES JUIVES en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

etc, etc, etc, etc,......

honorable dit :
20 février 2014 à 14 h 36 min

@Sylvie Moreau: tu délires solide à plus d'un titre. 2- il n'y a aucun refus d'entrée aux Africains juifs. 3- come on! 4-"en voie de disparition"! Gaza est entièrement judenrein. 5 – Gaza a 2 foncières: une avec l'Egypte et l'autre avec Israel. Israel ne peut donc en faire un camp de concentration. 6 - come on! 7- come on! Les Palestiniens prisonniers se gèrent eux-mêmes en prison. 8- l’Attaque des Pays Voisins qui menacent ouvertement Israel. 10 – " Viol des femmes et enfants Palestiniens" Come on. C'est l'inverse. Comme il n'y a PAS de viols, les Palestiniens en concluent que les juifs sont des racistes! 12 "Le Massacre de Sabra et Shattila" a été perpétré par des chrétiens libanais! 13- come on! 14- come on! Charles Enderlin mentait et inventait. Il n'a été témoins de RIEN.

Sylvain Moreau dit :
20 février 2014 à 16 h 44 min

Ben ouia ben oui ben oui honorable, toute des mensonges, toute des anti-semites, tout le monde veut votre peau... vous etes hors de toute doute, vous etes des anges mal entendu.. c'est toujours la fautes des autres.. ben oui ben oui ben oui.... vous etes le people le plus mal entendu de la planete et de l'histoire humaine, pauvre vous, pauvre toi...

Serge Latrémouille dit :
20 février 2014 à 17 h 00 min

@Benton Fraser

« Cest plutot vous qui créez un mirage , celui d un islam tolerant et pacifique qui existait autrefois »

D'abord monsieur, mon nom c'est Latrémouille et non Latrimouille. Un patronyme, ça se respecte.

Je n'ai jamais dit que l'Islam était une mer calme sans rides. J'établis une distinction entre l'Islam et l'Islamisme qui, lui, fait peur autrement, incomparablement plus.

Toujours à propos de l'Islam, on n'y recense pas de mouvements et politiques extrêmes sur fond religieux de l'ampleur de ceux qui l'on peut trouver tout au long de l'histoire du Christianisme: Trois inquisitions, massacres à ne plus les compter, les Croisades, la Shoah et les Pogroms.

Petite précision au cas ou: j'opine que la création d'Israël n'est pas la seule cause de l'Islamisme, mais la plus puissante et de loin.

D'une façon plus positive: Si on avait versé aux Palestiniens les milliards de dollars que l'Allemagne (96 milliards $) et les États-Unis (200 milliards (?)) ont donné à Israël au fil des années, en vu de les dédommager pour les avoir dépossédés et contraint à l'exil, il y a longtemps que ce conflit aurait été réglé. Ce qui aurait profondément choqué les bellicistes aux vues messiano-loufoques qui sévissent sous ce billet de Mme Ravary.

L'extrême droite israélienne ne fera jamais la paix. Elle, qui grimpe dans les rideaux pour une virgule pas évidente, alimentera la guerre et la haine comme elle l'a toujours fait jusqu'à présent.

À moins d'être un pleutre patenté et à but lucratif (?), il est aisé de constater qu'Israël est conduit par des fascistes. Sauf pour les vendus ou les idiots utiles, il est clair que la colonisation de la Cisjordanie vise à terme l'annexion de territoires dans un but idéologique et non logistique.

Sylvain Moreau dit :
20 février 2014 à 17 h 11 min

@Serge Latrémouille

Excellent commentaire, Voila une belle Analyse et Reflection. C'est rafraichissant de lire quelqu'un Intelligent ici.

Serge Latrémouille dit :
20 février 2014 à 17 h 12 min

« 12 « Le Massacre de Sabra et Shattila » a été perpétré par des chrétiens libanais! » honorable

Voilà un exemple navrant à la fois d'une demi-vérité et d'une omission qui laisse voir un hideux esprit de mensonge.

Ce sont des Juifs israéliens sous la gouverne de l'infâme Ariel Sharon, dit le boucher, qui ont autorisé et permis que ce massacre advienne. Quiconque de pas trop illettré peut googler « massacre de Sabra et Chatila » et le constater.

Le pire - en dehors du massacre - ayant été que le meurtre de Bachir Gemayel a été perpétré par un chrétien !

Voir aussi Sean MacBride fondateur d'Amnesty International et récipiendaire de nombreux prix dont le Nobel de la Paix cuvée 74, en rapport avec cette affaire:

« Sean McBride, Israel in Lebanon : The Report of International Commission to enquire into reported violations of International Law by Israel during its invasion of the Lebanon, Ithaca Press,‎ 1983, 191 p »

Lise Ravary dit :
20 février 2014 à 17 h 17 min

Je ferme les commentaires sur ce blogue. La ligne rouge de l'antisémitisme a été franchie. Pauvres nous...

Denis Mercier dit :
20 février 2014 à 17 h 28 min

Vous avez bloqué un de mes commentaires et j'aimerais vraiment savoir pourquoi , je répondais seulement à une personne sur le vidéo de Michel Onfray que j'avais été voir sur youtube selon sa suggestion, c'était très poli et sans aucune malice. Vraiment vous me décevez.

Lise Ravary dit :
20 février 2014 à 17 h 37 min

C'est le programme automatisé Akismet que vous a envoyé aux indésirables, je ne sais trop pourquoi.