/finance
Navigation
Ululab

Apprendre les maths en jouant

QMI_Ululab_JMalette03de12
Photo Jocelyn Malette / Agence QMI Les co-fondateurs de la compagnie Ululab, Dany Joly et François Boucher-Genesse.

Coup d'oeil sur cet article

Aussitôt dévoilé, Slice Fractions est devenu le chouchou d’Apple. L’équipe de rédaction de la multinationale l’a placé en vedette sur son site de ventes en ligne d’applications pour ses produits mobiles.

Ses créateurs, Dany Joly et François Boucher-Genesse, n’auraient pu espérer meilleure visibilité pour le lancement de leur jeu qui aide les enfants à comprendre les fractions.

«Ce sont eux [Apple] qui nous ont contactés. D’être nommé l’application par excellence d’une semaine, nous a propulsé au 1er rang des téléchargements mobiles au Canada et au 2e rang aux États-Unis. Ça a complètement changé notre mise en marché», a admis François Boucher-Genesse.

Cette visibilité a permis d’engranger des revenus inattendus. Et de prendre conscience de l’urgence d’organiser une structure marketing efficace.

«On ne sait pas encore si les ventes vont se maintenir, mais nous ne pouvons rester les bras croisés», ont-ils ajouté.

Rêver plus

Slice Fractions est le premier produit de la firme Ululab, lancée en 2011, et l’outil phare de l’entreprise pour associer dans les esprits la marque à des jeux éducatifs de qualité.

Les deux amis considèrent leur chance actuelle avec philosophie.

Après leurs études en génie informatique à l’Université de Sherbrooke, ils ont d’abord roulé leur bosse pendant six ans, l’un dans une grande firme de jeux vidéos, l’autre chez Microsoft dans l’Ouest américain. Le goût du dépassement les a amenés à abandonner de généreux salaires annuels pour réaliser leurs rêves.

«Nous avions le sentiment d’avoir fait le tour du terrain et nous voulions travailler à autre chose, a expliqué Dany Joly. François complétait une maîtrise en éducation et je me suis laissé convaincre qu’il était possible de faire de l’éducation avec des jeux.»

Leur ambition avait déjà une longueur d’avance, car François Boucher-Genesse avait remporté un succès médiatique avec un jeu en physique mécanique, Mecanika, son travail de maîtrise.

Les fondateurs d’Ululab ont gagné en 2012 la Bourse Pierre-Péladeau, de 20 000 $ et d’autres bourses qui, ajoutées à leurs économies personnelles, leur ont donné le souffle financier nécessaire pour mener à terme Slice Fractions.

Planifier l’avenir

«Nous voulions un jeu de mathématiques facile à comprendre pour le grand public, universel, qui ne buterait pas sur la barrière des langues, a ajouté M. Joly. Partout sur la planète, les jeunes n’y échappent pas, ils doivent apprendre leurs fractions.»

Voyant que le concept est en demande, les créateurs de Slice Fractions prennent maintenant les bouchées doubles. Ils doivent structurer leur entreprise pour élargir l’équipe qui soutiendra les ventes de leurs produits. Et déjà élaborer de nouveaux jeux, utilisables par les milieux d’enseignement.

«Nous voulons changer la perception des jeux autant chez les parents, les éducateurs que les enfants, afin qu’ils en reconnaissent la qualité éducative, autant que le divertissement qu’ils procurent», a conclu Dany Joly.

Profil de l’entreprise

Ululab

Domaine d’affaires : confection de jeux éducatifs de nouvelle génération

Basé : Montréal

Actionnaires : Dany Joly, François Boucher-Genesse, Jean-Guillaume Dumont

Nombre d’employés : 3

Site web : www.ululab.com

Commentaires