Sports | Canadien

Canadien | Bruins

Heureux de se retrouver à Montréal

Jean-François Chaumont

Jean-François Chaumont @

Journal de Montréal, Publié le: | Mise à jour:

Thomas Vanek

photo BEN PELOSSE, Le Journal

TORONTO | S’il n’aime pas parler d’argent, Thomas Vanek retrouve son sourire quand il décrit ses premiers jours avec sa nouvelle équipe.

«J’ai toujours aimé jouer contre le Canadien en raison de l’ambiance spéciale du Centre Bell, mais maintenant que je me retrouve avec le bon chandail sur le dos, c’est encore mieux!»

«Je me souviendrai toujours de cette soirée au Centre Bell avec mes trois buts contre l’Avalanche, a-t-il enchaîné. Je n’avais jamais entendu autant de bruit dans un édifice de la LNH. C’était vraiment agréable.»

À ses huit premiers matchs avec le Tricolore, il a amassé 5 points (4 buts, 1 aide). On le sent de plus en plus à l’aise à l’aile droite aux côtés de David Desharnais et Max Pacioretty.

Pas de pression

À 30 ans, Vanek a aussi suffisamment d’expérience pour ne pas étouffer dans un marché comme Montréal.

«Je ne connais pas la réelle définition du mot pression, a-t-il souligné. La pression, c’est ce que tu en fais. Les gens qui me connaissent bien savent que j’ai de grandes attentes envers moi-même. Je ne contrôlerai toutefois jamais la réaction des médias. Je ne considère pas ça comme de la pression, ils ont droit à leur opinion.»

Trois chandails

À sa troisième équipe depuis le début de la saison, Vanek n’est pas le seul à avoir souvent changé de chandails.

«Mes trois garçons ont aussi changé de chandails trois fois, a-t-il dit en ne pouvant s’empêcher de rire. À mon arrivée à Montréal, j’ai acheté des chandails du Canadien pour mes enfants avec le numéro 20. C’est normal, il s’agit de mes garçons, je veux qu’ils encouragent leur père. Mon plus vieux a six ans et les jumeaux ont trois ans. À la maison, ils ne parlent que du Canadien. Ils regardent les faits saillants et ils portent souvent leur nouveau chandail.»

 

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus