Sports

Canadien

Patrice Brisebois encense Mac Bennett

Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

24M_008_Camp

Eric Bolte/Agence QMI

Patrice Brisebois pense d'abord et avant tout à l’avenir du Canadien de Montréal.

Même s’il a été intronisé au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mercredi, il pense surtout à la relève.

Embauché comme entraîneur attitré au développement des joueurs du Canadien, Brisebois côtoie des jeunes joueurs remplis de promesses.

Parmi cette pépinière de talents, un athlète en particulier retient son attention.

«Ils ont tous un style différent, mais le premier nom qui me vient en tête, c’est Mac Bennett. Il a connu une très belle saison au Michigan, a souligné Brisebois à la chaîne TVA Sports.

«C’est une très belle acquisition. Il a un excellent coup de patin et il est capable de jouer sur l’avantage numérique. Il s’est beaucoup amélioré défensivement.

«On est très content de l’avoir avec nous. On espère qu’il va bien progresser.»

Le défenseur de 23 ans a signé un contrat de deux ans avec le Tricolore la semaine dernière. En 31 rencontres avec les Wolverines de l’Université du Michigan, dans la NCAA, il a inscrit 14 points.

Brisebois touché par Bozon

Brisebois n’a pas pu passer sous silence l’épreuve qu’a traversée l’espoir du Canadien Tim Bozon, qui a été hospitalisé près d’un mois à Saskatoon à cause d’une méningite.

«Juste le voir sortir de l’hôpital et faire la mise en jeu officiel samedi dernier, c’était exceptionnel. Les premières nouvelles n’étaient pas encourageantes.

«Il faut remercier les médecins. Il est en vie, et je suis certain qu’il se remettra sur pied rapidement. J'espère qu'un jour il pourra rejouer au hockey.»

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus