/misc
Navigation

Sortie des artistes (extrait)

Coup d'oeil sur cet article

L’opinion d’un artiste a autant de poids que celui d’un plombier ou d’un comptable.

Et puis, de toute façon, ils votent tous PQ, alors... Où est la surprise ?

Nous vivons à l’ère de la parole citoyenne. Un artiste est un citoyen comme un autre — ni plus ni moins allumé que le citoyen moyen. Il travaille, il envoie ses enfants à l’école, il paie des taxes. Comme nous tous.

 

(Pour lire le texte au complet, cliquez ici...)

 

 

42 commentaire(s)

Viré Sultop dit :
19 avril 2014 à 0 h 29 min

'' Meme s'il a voté PQ...l'artiste Gilles Vigneault...ne reçevra pas les 750 mille dollars promis par Pauline...pour rénover sa maison natale à Natashquan... le PM Couillard ne semble pas enthousiaste à anoblir Le Gros Pierre...Jack Monoloy...et Jos Montferrand issus du fin fond du Pays. Les Libéraux aime mieux la Musique du Monde...que les insignifiants Tam Di Delam Québécois...snif...snif ''.

Illyanne dit :
19 avril 2014 à 7 h 52 min

Artiste : parasite subventionné, qui fait des affaires lettes, trop difficiles à comprendre pour le commun des mortels, et qu'on appelle "Art". C'est vrai qu'un artiste peut voter PQ: il est au-dessus de tout, après-tout.

Illyanne dit :
19 avril 2014 à 7 h 54 min

Si l'art était utile ici, il serait démocratisé. Comme dans certains pays où il n'est pas honteux d'être un artiste.

Dominique Lavoie dit :
19 avril 2014 à 8 h 56 min

Exact. Ils ont le droit à leur opinion. Et à la dire publiquement.

Ils devraient toutefois s'abstenir de se présenter comme députés. Histoire de ne pas donner une belle illustration du Principe de Peter. Ou de passer pour des opportunistes incompétents qui ont reniflé où se trouve le cash.

À chacun son métier et les vaches seront bien gardées.

Ça peut être tentant pour des gens qui vivent habituellement des subventions du gouvernement de se faire un salaire de député, mais mettons que l'intégrité devrait faire en sorte qu'ils s'abstiennent.

Mais quel mot comique! Intégrité...

Julien117 dit :
19 avril 2014 à 9 h 37 min

Tout à fait d'accord. L'opinion d'un artiste a le même valeur que celle d'un menuisier, d'un avocat, de la mienne, de celle de Richard Martineau. Aucune discrimination, c'est tellement laid.

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 9 h 49 min

Monsieur Martineau, d'après moi il y en a aussi qui votent QS.

Et la différence entre un artiste et un plombier ou un comptable, c'est peut-être justement que l'artiste a la culture du Québec à cœur (chez les plombiers et les comptables, j'imagine que ça varie selon les individus)? À ce compte-là pourquoi votre propre opinion compterait-elle assez pour être publiée? Vous vous trouvez plus "allumé" que Gilles Vigneault ou Lorraine Pintal?

Oui je sais, la culture, ça fait supposément pas partie des "vraies affaires", comme si la culture n'était pas ce qui fait la beauté du monde, comme si ce n'était pas une industrie économique importante... et comme d'ailleurs si le sacro-saint multiculturalisme pouvait exister... sans cultures différentes se manifestant différemment...

"ni plus ni moins allumé que le citoyen moyen"

Cette phrase est complètement creuse.

Pourquoi comparer TOUS les artistes au "citoyen moyen"?

Chez les artistes comme chez les citoyens, il y en a des moyens, et il y en a de plus allumés.

daniel pilon dit :
19 avril 2014 à 10 h 28 min

"L'opinion d'un artiste a autant de poids que celui d'un plombier ou d'un comptable." "Un artiste est un citoyen comme un autre - ."

Non, tout comme vous, l'artiste "possède" une tribune pour "propager" sa pensée et tenter "d'influencer" l'opinion public. Toutefois l'opinion du plombier ou du comptable peut être plus enrichissante que celle de l'artiste. Mais ils ne peuvent l'exprimer que "sur le bulletin de vote" ou dans la rue.

Pascal dit :
19 avril 2014 à 10 h 38 min

Un artiste a une tribune, comparativement à un plombier ou un comptable. C'est là tout le problème. Il va diffuser son opinion et convaincre plusieurs personnes de penser comme lui.

Et oui, leur opinion vaut la même chose que n'importe qui, voilà pourquoi je me fou de l'opinion de TOUT le monde, surtout ceux passant à la télé. C'est du brainwashing pur et simple, surtout au Québec. Ici, quand tu sors de la pensée gauchiste/socialiste, anti-Américain et anti-Harper, tu te fais regarder de travers et on te jette des pierres.

Y a rien de mieux que de lire des faits basés sur des certitudes/preuves empiriques et historiques pour ensuite forger ton opinion. On ne se forge pas d'opinions basées sur d'autres opinions... c'est de la lâcheté intellectuelle.

C'est pourquoi j'aime bien lire ce blogue, plusieurs pensent convaincre d'autres personnes par leurs opinions, mais jamais personne ne change d'avis sur son opinion, politique ou social, à cause d'un autre blogueur...

Bye P

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 10 h 39 min

Dominique Lavoie

"Ils devraient toutefois s’abstenir de se présenter comme députés. Histoire de ne pas donner une belle illustration du Principe de Peter. Ou de passer pour des opportunistes incompétents qui ont reniflé où se trouve le cash.

À chacun son métier et les vaches seront bien gardées."

Alors qui peut faire de la politique? S'il faut des économistes ou entrepreneurs dans les ministères à vocation économique, des avocats à la Justice, des médecins ou autres professionnels à la Santé, pourquoi ne faudrait-il pas quelqu'un de particulièrement touché par la culture pour faire un bon ministre de la Culture, etc.?

C'est quoi la formation idéale pour faire le "métier" de politicien selon vous?

Richard Ortie dit :
19 avril 2014 à 10 h 47 min

Martineau est le Roi des généralisations et des simplismes. Dire que les artistes sont tous pequistes, c'est comme dire que tous les allemands ont un mauvaise haleine.

Il écrit pour écrire et ouvre des faux débats niveau JdMtl.

maurice senecal dit :
19 avril 2014 à 11 h 03 min

René Lévesque était journaliste et faisait probablement partie de l'union des artistes à cause de l'émission¨ pointede mire¨.

Renée Legault dit :
19 avril 2014 à 11 h 14 min

Pourquoi croyez-vous que le PQ a été chercher ces candidats dans le milieu artistique avec un petit plus en notoriété? Avec un qualificatif supplémentaire de communicateur ??? On ne voulait pas de penseur, de spécialistes en administration, de gens qui avaient réussi à monter des affaires, de gens qui pouvaient apporter des objections à la souveraineté. Des gens connus par le biais du petit écran et qui entrent régulièrement dans les maisons leur confère un atout .. Il fallait des gens déjà convaincus, (les autres partis le font aussi) qui ne pensent pas plus loin que les piliers du parti. Ils doivent aussi être missionnaires et prêcher, (communiquer) parce que nous , le peuple, ne comprenons rien à toutes ces raisons qui nous rendent si injustement malheureux.. Le titre d'artiste leur confère une noblesse que le PQ veut exploiter pour convaincre de la noblesse de son objectif, sans compter que leur émotivité fait aussi partie du projet..

francine gagnon dit :
19 avril 2014 à 11 h 40 min

Carole: C’est quoi la formation idéale pour faire le « métier » de politicien selon vous?

Ça c'pas dur, sont tous avocats , étudier les lois pour savoir les contourner. Hivon s'est fait donner ça par un collèqgue qui avait étudié avec elle et 2 autres, du même âge, promus ensembles la même année, il se demandait comment ces 3 larbins pouvaient mentir aussi bien tout en sachant que la charte n'avait pas l'ombre d'un début de possibilité de ne pas se faire descendre par les tribunaux, beaux menteurs, parti malhonnête, Enfin quand on va avoir l'étude cachée par l'ex-ministre de la sécurité (celui qui était sensé protéger tous les québécois, peu importe leur allégeance, le sosie de Drainville) que Couillard a promis de rendre public on va s'en rendre compte.

LUC dit :
19 avril 2014 à 11 h 49 min

Quel valeur économique vaut le travail d'un artiste comparé à celui des autres travailleurs autonomes? Les Guy A. Lepage de ce monde, sont subventionnés à fond la caisse par nos impôts. Cela veur dire que le consommateur n'est pas disposé à payer ce que ces artistes demandent pour leur supposés talent. Cela veut aussi dire que pour être égale, il faudrait subventionné tous les travailleurs dans tous les domaines de l'économie. Ou prendre l'argent pour cela? Donc ce n'est pas possible, l'état ne peut se le permettre, nous avons aussi les fonctionnaires à soutenir avec nos impôts. La reponse à ma queston du début, c'est que la valeur économique du travail d'un artiste ne vaut pas celui d'un autre travailleur.

fou-brak dit :
19 avril 2014 à 12 h 22 min

Qui du tiguelilam dililou ou de celui qui a bucher trimer joliment dur pour elever sa famille qui de ceux là sont vraiment des artistes ?

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 14 h 01 min

francine gagnon

"Carole: C’est quoi la formation idéale pour faire le « métier » de politicien selon vous?

Ça c’pas dur, sont tous avocats , étudier les lois pour savoir les contourner."

Ah. Saviez-vous que le parti qui contient le plus d'avocats est le PLQ?

Le parti qui contient le plus d'affairistes est la CAQ.

Et le parti qui contient le plus de diplômés au niveau de la maîtrise... c'est le PQ.

Pour ce qui est de rendre les avis publics, ça serait bien ridicule, car aucun gouvernement ne rend ce genre d'avis public, Charest ne l'avait pas fait pour sa Loi 78.

Et puis il y a toujours la clause nonobstant. Elle existe pour qu'on puisse s'en servir, n'est-ce pas? Bourassa l'a déjà fait si je ne m'abuse.

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 14 h 02 min

LUC

"Les Guy A. Lepage de ce monde, sont subventionnés à fond la caisse par nos impôts."

Mais quand il vend une série comme "Un gars, une fille" à l'étranger, il fait de l'argent imposé ici...

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 14 h 13 min

Renée Legault

"On ne voulait pas de penseur, de spécialistes en administration, de gens qui avaient réussi à monter des affaires, de gens qui pouvaient apporter des objections à la souveraineté."

Une petite recherche "équipe économique Parti Québécois" vous aurait permis de trouver ceci sur son site:

"•Nicolas Marceau, notre ministre des Finances et de l’Économie, docteur en économie, dont le budget a été encensé par le banquier de Philippe Couillard. •Pierre Karl Péladeau, homme d’affaires, ayant occupé les postes de président du conseil d'administration d'Hydro-Québec, et de président et chef de la direction de Québecor. Un des grands représentants du Québec inc. •Martine Ouellet, notre ministre des Ressources naturelles, ingénieure mécanique de formation et détentrice d’un MBA. •Pierre Paquette, professeur d’économie, ancien porte-parole en matière de finances pour le Bloc Québécois, et ex-secrétaire général de la CSN. •Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, détentrice d’une maîtrise en droit commercial et d’un MBA, spécialiste du financement des PME, ancienne PDG des Fonds régionaux de la FTQ et responsable de notre très ambitieuse politique industrielle. •Alain Therrien, économiste, professeur, entrepreneur, enseignant et analyste économique. •Simon Prévost, président de Manufacturiers et Exportateurs du Québec, ancien vice-président pour le Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, ex-économiste en chef au Canal Argent, ex-directeur, première vice-présidence marchés des capitaux, à la Caisse centrale Desjardins. Il a également été vice-président, recherche économique et financière, et économiste en chef pour le groupe financier Banque Laurentienne. •Pierre Langlois, économiste diplômé de la London School of Economics qui a œuvré dans les domaines du transport collectif et de l’immobilier, et ex-économiste associé au Conference Board."

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 14 h 18 min

Renée Legault

À cette liste on pouvait ajouter une ex-présidente de chambre de commerce, et Patrice Dallaire, ex-représentant de la CDPQ en Chine.

Bien sûr, c'est sans compter toutes les autres candidatures de haut calibre, les ex-représentants des ordres des ingénieurs, pharmaciens, infirmières, etc.

Fait que lâchez-nous avec votre parti d'artistes! Il y en avait, oui, mais il n'y avait certainement pas que ça.

J'espère vous l'avoir démontré.

On a gaspillé une maudite belle équipe.

Tant pis!

Welcome back les Fournier et autres lumières du genre Sam Hamad.

JP Bouchard dit :
19 avril 2014 à 14 h 34 min

Un artiste est souvent naïf et débranché de la vie des gens ordinaire.

Un artiste ne sait pas compter.

Un artiste vit souvent dans les nuages.

Voilà pourquoi ils sont presque tous péquistes.

Et ceux qui ne sont pas péquistes votent pour Québec Solidaire...

Comme Alice au pays des merveilles.

JP Bouchard dit :
19 avril 2014 à 14 h 38 min

Carole C...(14:13)

Ça va faire une méchante gang de chômeurs instruits!!! :-)

Mais s' ils allaient au privé, on ferait faillite en trois mois...parce que...

À part PKP, ce sont tous des fonctionnaires.

jimmy brindle dit :
19 avril 2014 à 15 h 22 min

Les Artistes sont des individus qui recherchent la reconnaissance et la gloire de leur talents culturel , à nous distraire de notre quotidien de tous les jours . On ne nait pas artiste on le devient et la route est longue et difficile pour y parvenir . Il y a beaucoup d'appeler mais peu d'élus , et ceux qui réussisse ne son pas toujours de la première jeunesse . La plupart des artistes profitent généralement de subventions gouvernemental pour survivre . Les Artistes sont des citoyens comme les autres et ont le droit de voter pour le parti qu'il désire et se présenter à un parti politique de son choix . Cependant , une coalition politique d'artiste ne serait être acceptable et serait même fatale pour sa survie . Je crois que la promesse du PQ de subventionner , de nos deniers publique , la maison de Gilles Vigneault était un bonne idée . Il se trouve au Québec des artistes populaire qui seraient heureux de profiter de la même largesse du gouvernement .

jimmy brindle dit :
19 avril 2014 à 15 h 30 min

Correction à mon dernier commentaire ; Au lieu de ; je crois que la promesse du PQ , il faut lire ; Je ne crois pas que la promesse du PQ . Mes excuses .

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 17 h 10 min

JP Bouchard

"À part PKP, ce sont tous des fonctionnaires."

C'est n'importe quoi, ça!

mimi37 dit :
19 avril 2014 à 17 h 19 min

Les artistes ont parfaitement droit a leur opinion politique seulement, ils ne doivent pas abuser du PODIUM qui leur est accessible, grace aux subventions qu'ils recoivent et payees par NOS taxes, pour tenter d'influencer les choix politiques de leur fans.

Vous avez raison monsieur Martineau, les artistes sont des citoyens commes les autres seulement, leur opinion politique tout comme leur vie personnelle (sexeualite etc.) doivent rester au prive

mimi37 dit :
19 avril 2014 à 17 h 24 min

Carole a raison sur un point, parmi les pequiste nous pouvons retrouver des ex-representants des ordres des ingenieurs; c'est d'ailleurs de cette facon que la corruption, la collusion et la malversation etc, s'est infiltree au sein de notre gouvernement alors MERCI au PQ Notre Carole nationale nous le confirme dans son commentaire du 19@14h18 LOLLOL

LUC dit :
19 avril 2014 à 17 h 49 min

@ Carole c.

La série un gars une fille a été subventionnée au depart, et lorsqu'elle a été vendue, qui a mis l'argent dans ces poches? Moi quand je vend et fait un profit je paie des impôts, la différence c'est que je n'ai pas été subventionné au départ, donc ma valeur économique est supérieure à celle de l'artiste, comme tous autres travailleurs non subventionnés.

Daniel Carignan dit :
19 avril 2014 à 18 h 21 min

Carole C. ne fait pas la différence entre être diplômé et être compétent. C'est pour ça que le Québec a avancé à reculons pendant 18 mois.

Renée Legault dit :
19 avril 2014 à 19 h 59 min

Carole C. Belle recherche !!! Je n'ai pas dit que tous les candidats étaient des artistes. Mais vous admettrez avec moi que les dernières recrues annoncées en grandes pompes, venaient de ce monde télévisuel et surtout ce sont des communicateurs. Sans parler d'un certain metteur en scène qui a su mettre en évidence, tout le monde a pu en juger et apprécier, la démarche hautaine et assurée d'une certaine dame.

Vous devez être contente de mon commentaire, cela vous a permis de faire l'étalage de l'envergure de toutes ces personnes dont les talents mirobolants n'ont pas suffi pour prendre le pouvoir. Peut-être que le problème ne vient pas des personnes ?... Cela demanderait réflexion. J'oubliais, c'est certainement le "peuple" qui n'a pas compris !!!

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 20 h 09 min

Daniel Gagnon

"Carole C. ne fait pas la différence entre être diplômé et être compétent. C’est pour ça que le Québec a avancé à reculons pendant 18 mois."

Mais oui je la fais!

Mais vous êtes à côté de la track, ma réponse concernait le nombre d'avocats dans les partis et le fait qu'il y ait supposément trop d'artistes au PQ.

Cela dit, vous trouvez que le Québec a avancé avec les Libéraux?

UNE VRAIE JOKE.

Carole C. dit :
19 avril 2014 à 20 h 10 min

Ah! Vous parlez du gaspillage de l'équipe?

Oui, je maintiens qu'on aurait dû la mettre à l'épreuve, cette équipe, bien plus que le PLQ ou la CAQ, ce petit parti d'affairistes!

Toxinette dit :
19 avril 2014 à 20 h 49 min

à Viré Sultop : est-ce que tu as été impliqué dans ce dossier ? est-ce que tu sais les tenants et aboutissants de ce dossier? est-ce que tu sais que ce qui a été dévoilé lors des points de presse n'étaient pas mais absolument pas le "deal" qui était impliqué ? par ailleurs, rien ne s'est concrétisé, alors ...

lorraine st louis dit :
19 avril 2014 à 22 h 49 min

Carole, Même si vous énumérez tous les diplômes que possèdent certaine péquistes,je ne suis pas épatée,car ayant eu à côtoyer certains super diplomés,je peux vous certifier que j'ai rencontré des gens sans instruction qui avaient ce qui manque à certains d'entre eux un raisonnement et un jugement que plusieurs ne possèdent pas.,ce qui a été l'objet de plusieurs discussions. Le problème avec certaines personnes c'est lorsqu'elles regardent les gens avec un air suffisant en laissant voir leur supériorité ce qui n'est pas toujours le cas.

francine gagnon dit :
20 avril 2014 à 8 h 26 min

Carole, c'est quoi cette manie de ramener à des diplômes universitaires, contrairement à ce que vous pensez, la maîtrise fait pas les gens plus compétents. Ça vous impressionne donc bien:) À ce compte là Couillard est le king: entrée à la faculté de médecine de l'univ. Mtl à 16 ans..regardez les flots de 15-16 ans autour de vous et demandez vous s'ils auraient la maturité pour ça, fin des études de médecine à 22, neurochirurgien (les études parmis les plus complexes, heille ouvrir le cerveau et aller jouer dedans) à 27 ou 29 me souviens plus. En plus d'avoir été à cet âge directeur en chef, en chef! faut le faire de la faculté de médecine de l'univ. Donc s'il a fait tout ça vous devriez être impressionnée il a dépassé la "maîtrise" pourquoi dire qu'il est incompétent? vous devriez l'admirer au contraire. Par contre contrairement à vous je le trouve compétent et avec le 2e meilleur économiste au monde aux finances j'ai bien plus confiance qu'avec les péquistes, Pauline avec son supposé MBA et Marceau avec son s'cusez, PHD (ça ça impressionnait tellement Jean Martin qu'il en dormait plus)

francine gagnon dit :
20 avril 2014 à 8 h 30 min

Un gars, une fille a pas rapporté un cent aux contribuables, ce sont les contribuables qui l'ont subventionné. Les artistes ne peuvent vivre sans les subventions pis encore, à part Céline, le cirque du soleil, ces 2 derniers ont fait leur argent en dehors de la province ils ont coupés les liens avec les tites-subventions. Ils ont su comment devenir ce qu'ils sont en allant ailleurs parce qu'ici, Laliberté serait toujours "cracheur de feu" pis Céline chanterait subventionnée "une colombe est partie" dans les salles paroissiales.

papajohn dit :
20 avril 2014 à 8 h 39 min

Bouchard a parfaitement raison ce sont tous des fonfons ou des subventionnés ! D'ailleurs la marois n'a pas travaillé une seule minute de sa vie dans le privé, pis ça c'est la tête(pas de tète) du parti

Daniel Thérien dit :
20 avril 2014 à 10 h 03 min

Le problème avec les artistes c'est que plutôt que se consacrer entièrement à leurs arts respectifs c'est qu'ils se prennent également pour des politiciens. Que sont devenus tous les artistes qui ont alimenté le printemps érable, ils ont été très discrèts lors de la dernière campagne électorale. Se sont ils soudainement sentis floués par un parti qui voulait laver plus blanc que blanc ou se sont ils rendus compte que le mirage indépendantiste du PQ n'était qu'un rêve illusoire et que la charte n'était qu'un prétexte pour déclencher des élections espérant un mandat majoritaire. Le PQ s'est tiré une balle dans le pied point à la ligne.

Illyanne dit :
20 avril 2014 à 10 h 49 min

mimi37 dit : 19 avril 2014 à 17 h 19 min Les artistes ont parfaitement droit a leur opinion politique seulement, ils ne doivent pas abuser du PODIUM qui leur est accessible, grace aux subventions qu’ils recoivent et payees par NOS taxes, pour tenter d’influencer les choix politiques de leur fans.

Vous avez raison monsieur Martineau, les artistes sont des citoyens commes les autres seulement, leur opinion politique tout comme leur vie personnelle (sexeualite etc.) doivent rester au prive"

Comme Stéphane Fallu, comme toujours assez ordinaire qui profite d'une sortie sur scène pour passer le message à sa blonde, nouvelle mère, que "son corps a changé" ( !?! rapport ?), un autre qui prétend que "sa blonde ne pète jamais au lit" et un autre nous avoue qu'il se rase les testicules (beurk). Et autres dégueulages vulgaires. Ce genre de propos qui ne fait l'objet d'aucune censure, montre que artistes sont subventionnés pour dire des conneries, il va sans dire (selon le talent ou son absence chez l'artiste en question).

Illyanne dit :
20 avril 2014 à 10 h 57 min

Quand je veux voir de la vulgarité moi, je vais voir les chimpanzés au zoo. Et je paie pas d'impôts pour cela ; ils se mettent les doigts dans le nez gratis !

mimi37 dit :
20 avril 2014 à 11 h 14 min

@LUC le 19 @17h49

'Le Cirque du Soleil' (Laliberte) a egalement recu des subventions du gouvernement du Qc (Rene Levesque a l'epoque); si ces artistes continuent a payer des taxes au Qc, personnellement, je vois pas ou est le probleme.

SEULEMENT, si ces artistes payent des taxes ailleurs qu'au Qc alors la, je comprends ce que vous dites - dans le cas de G.A.Lepage, amc, il demeure toujours au Qc et paye donc ses taxes au Qc.

Tant qu'a Laliberte, amc, il a une propriete au Qc ainsi qu'aux U.S.A. - je sais pas combien de temps il passe (vit) aux U.S.A. et combien de temps il passe au Canada (Quebec). S'il passe moins de 6 mois au Qc, j'suis pas certaine s'il paie des taxes sur ses revenus au Qc ce serait a verifier. Cependant, il doit surement payer des taxes sur ses proprietes et business au Qc.

LUC dit :
20 avril 2014 à 17 h 49 min

@mimi37 Je n'ai pas dit que Guy A. Lepage ou tous autres artistes ne payaient pas de taxes, mais qu'ils paient des taxes parce qu'ils sont subventionnés. Sans subvention paieraient-ils des taxes? Vous semblez penser que oui...je continue de dire que la valeur économique d'un artiste est moindre que celle des autres travailleurs non subventionnés et que sans subvention la très grande majorité d'entre eux ne paieraient pas de taxes.

mimi37 dit :
20 avril 2014 à 20 h 00 min

LUC,

Personnellement, je crois que les artistes ont souvent, au début en tout cas, besoin de l'aide des gouvernements seulement, pas pour ad vitam eternam. Je reconnais qu'il est souvent tres difficile pour des artistes a faire reconnaitre leur talent - ca prend souvent plusieurs années alors...

Mais, si apres 10 ans maximum, ils n'aboutissent a rien alors, toutes subventions devraient-etre terminees et l'artiste devrait trouver autre chose a faire amha.

Loading