/lifestyle/books
Navigation

Visite guidée de la Grosse Pomme

Littérature jeunesse
Photo Courtoisie Juliette à New York, Rose-Line Brasset, Éditions Hurtubise, 236 pages, pour les jeunes de 10 ans et plus.

Coup d'oeil sur cet article

Le mercredi 1er avril, la mère de Juliette réveille sa fille en lui disant de préparer sa valise, car elles partent le soir même pour New York, pendant une semaine, durant la période de Pâques, et non, ce n’est pas unpoisson d’avril! Alors, suis la jeune fille de 13ans pas à pas dans ce séjour mémorable, plein de rebondissements et d’émerveillement…

Le mercredi 1er avril, la mère de Juliette réveille sa fille en lui disant de préparer sa valise, car elles partent le soir même pour New York, pendant une semaine, durant la période de Pâques, et non, ce n’est pas unpoisson d’avril! Alors, suis la jeune fille de 13ans pas à pas dans ce séjour mémorable, plein de rebondissements et d’émerveillement…

Si tu es une globe-trotter en devenir (à noter: je dis ici «une», mais ce roman peut très bien te plaire si tu es un garçon, même si le personnage principal est une jeune fille), Juliette à New York te charmera dès les premières pages! Ce qui est cool, c’est que l’auteure, Rose-Line Brasset, n’a pas seulement créé un univers littéraire passionnant en écrivant ce bouquin, mais c’est plutôt un véritable journal de bord et guide de voyage qu’elle t’offre. Effectivement, à la toute fin du livre, tu retrouveras un miniguide de la ville de New York, incluant quelques endroits incontournables à visiter quand tu t’y rendras à ton tour, ainsi que des conseils pratiques pour ton séjour là-bas. Un lexique de traduction de mots pratiques, du français à l’anglais, une section historique, un questionnaire de compréhension de lecture amusant et un carnet de visite te sont également fournis!

Rafraîchissant et instructif

Mais bon, pour revenir à l’histoire même, tu tisseras sans aucun doute immédiatement des liens fictifs avec la sympathique, curieuse et rougissante Juliette (elle devient rapidement et facilement rouge comme une tomate, quand elle est gênée!). Le récit est raconté de façon à ce que tu puisses vivre en même temps que Juliette une visite (imaginaire, dans ton cas, évidemment) de New York. C’est une histoire toute simple, on s’entend, mais à la fois rafraîchissante et instructive. Par exemple, l’auteure nous inonde, par le biais du personnage de la mère de Juliette, de détails historiques sur la ville de New York, mais ça ne devient jamais lourd.

Bref, je suis certaine que Juliette, tu la suivrais n’importe où! Mais commençons par sa divertissante visite de New York… Petite mise en garde aux parents en terminant: attendez-vous à ce que votre enfant ait la piqûre du voyage à la suite de la lecture de ce roman et qu’il vous casse les oreilles pour voyager pendant un certain temps!

Commentaires