/opinion/blogs/columnists
Navigation

Utérus à louer, ovules à vendre

Coup d'oeil sur cet article

Basculer dans la barbarie, c’est-à-dire dans la construction d’un être humain, cela s’appelle pour certains un droit. Monsieur Joël Legendre et son conjoint nous ont annoncé la semaine dernière l’arrivée de jumelles sous forme de faire-part de naissance sur les réseaux sociaux. Ils ont surmonté, disaient-ils, les obstacles, c’est-à-dire la discrimination due à leur orientation sexuelle, en profitant du flou juridique qui existe au Québec autour de la procréation assistée. Et ils ont recours à une mère porteuse « amie », une personne dévouée, il va sans dire.

Après avoir acheté aux États-Unis des ovules par catalogue (avec CV détaillés, couleur de la peau et des yeux, âge des fournisseuses, quotient intellectuel), qu’ils ont reçus par courrier spécial et « fragile » évidemment, ils ont bénéficié de la loi sur la procréation assistée telle qu’elle existe au Québec. Après intervention auprès de son député Jean-François Lisée, monsieur Legendre usant à l’évidence de sa notoriété a réussi à ne pas payer un sou pour la procédure. À ses yeux, il est normal que la société paie pour son fantasme de fabrication d’un enfant pour lequel il a trouvé, comme par hasard, la perle rare qui lui permet d’être «enceint» par procuration. En fait, l’implantation d’embryons dans l’utérus de la dame généreuse, car selon lui elle ne se fait pas rétribuer, lui permet d’avoir des jumelles qui naîtront dans quelques mois.

D’où il faut conclure que les limites de la nature n’existent plus. «Je n’ai pas d’utérus, ça n’est pas ma faute», a déclaré un autre homme, originaire du Lac-Saint-Jean, qui est aujourd’hui père d’un bébé garçon fabriqué selon le même mode d’emploi : ovules achetés en Ontario, mère porteuse qui dans son cas à lui «trippe lorsqu’elle est enceinte» et qui a accepté aussi de le faire «gratuitement», car elle trouvait «sympathiques» monsieur et son conjoint.

Le droit à avoir un enfant, revendiqué dans ce cas de figure, n’est pas un droit. L’enfant possède des droits dont le premier est de ne pas être un objet de consommation ni le fruit d’un fantasme narcissique de gens qui n’acceptent pas les limites physiques de la nature. En en faisant une revendication à l’égalité des sexes, «les lesbiennes peuvent avoir des enfants, pas nous car nous n’avons pas d’utérus», affirme sans sourciller le nouveau père, ces homosexuels instrumentalisent aussi leur orientation. Déjà la polémique est engagée et nombre de gens indignés et choqués par ces pratiques se taisent de peur d’être accusés d’homophobie. Ce qui est une aberration, car une femme de soixante-dix ans qui par refus de vieillir recourerait aux mêmes méthodes devrait être aussi dénoncée au nom du droit de l’enfant.

Le Québec se doit d’interdire les mères porteuses, une exploitation marchande du corps de la femme et le recours à la procréation assistée sans balises autres que la volonté d’un médecin ou d’un fonctionnaire. La procréation assistée ne doit concerner que les femmes infertiles en âge de procréer. Et par la même occasion, le gouvernement devrait remettre en question l’universalité du programme actuel. Seules les femmes financièrement démunies devraient accéder au remboursement des traitements de fertilité.

Achats d’ovule, de sperme, mère porteuse, la science-fiction sans limites éthiques est devenue réalité. Le délire et le narcissisme des défenseurs de l’individualisme triomphant provoquent notre révolte. Au nom de la dignité humaine et de la sacralisation du corps humain, il est impératif de réagir.

*****

En complément, je vous suggère la lecture du billet de ma collègue Lise Ravary, «2 papas ? Là n’est pas la question»

169 commentaire(s)

pare dit :
27 avril 2014 à 20 h 02 min

la femme d`ontario a meme porte 2 enfants de peres differents,,,,,pour moi c le bout du bout, imaginez toutes sortes d`histoires, d`ailleur un embryon est mort mais ca c rien pour eux.....

melanie caron dit :
27 avril 2014 à 20 h 13 min

après lorsque les couple hétéro infertile on besoin on attend attend attend attend et oui ca fait 2 ans que je suis suivie en clinique de fertilité sans rien encore aucun traitement de commencer car plusieurs couple homosexuelle passe avant nous car aucun problèmes en soit de fertilités et fait en sorte que le monde (hétéro et fertile ) veule abolir notre gratuite je crois plus que il devrai avoir des amélioration et plus de barèmes exemple: le nombre d'enfant que le couple a déjà, le salaire non car l'infertilité est une maladie en soit, et oui je vais paraitre égoïste et homophobe mais les couple de même sexe devrai débourser a 100/100 les frais car ce n'es pas du a la maladie qu' est l'infertilité et de même que pour ceux qui son ligaturer ou vasectomiser

Normand Théroux dit :
27 avril 2014 à 20 h 58 min

«Le droit à avoir un enfant, (...) n’est pas un droit. L’enfant possède des droits dont le premier est de ne pas être un objet de consommation ni le fruit d’un fantasme narcissique de gens qui n’acceptent pas les limites physiques de la nature.» Et cela devrait être le cas pour les couples hétéros infertiles comme pour les couples gaies. Et surtout, l'État n'a pas à défrayer les choix de vie de chacun.

Christine Fecteau dit :
27 avril 2014 à 21 h 19 min

bravo Madame Bombardier d'avoir le courage d'émettre ce que la majorité pensent tout bas sous peine comme vous le dites d'être accusé d'homophobie ....ce n'est pas de l'homophobie mais du marchandisage pour le corps de la femme. Qu'ils assument leurs choix de vie avec les limitations de la nature. Bravo encore une fois pour ce courage.

JOëlle Lavoie Lemieux dit :
27 avril 2014 à 21 h 31 min

Je suis tout à fait en désaccord. Je crois que tout le monde devrait avoir la chance d'avoir un enfant peut importe leur sexe et leur orientation. Avoir un enfant est la plus belle chose au monde et je comprends parfaitement pourquoi plusieurs personnes ont envie d'en avoir. Pourquoi deux hommes ne pourraient pas en avoir parce qu'il n'on pas l'organisme (utérus) pour. Surtout quand des femmes ont réellement envi de les aider, pas nécessairement pour l'argent, mais par bonheur de leur faire vire une aventure exceptionnelle. IL y a des couple normaux qui ne sont pas capable de s'occuper de leur enfants. Ça s'est un réelle problème sur lequel on devrait s'interroger et réagir. Je trouve cette façon de penser vraiment arriéré. On est en 2014. Désolé!!!!

Réjean Boisvert dit :
27 avril 2014 à 21 h 39 min

Oui en effet, il est impératif de réagir pour dénoncer ce délire de la fécondation in vitro (Fécondation une de trop...) pour défendre l'intégrité des femmes et le droit des enfants. Il est profondément triste que notre société soit rendue à un tel excès qui dénature le corps humain et la beauté de la maternité en les rabaissant au niveau de simple produits biologiques achetables et monnayables. Mais les principales victimes la-dedans sont les enfants...

abroad dit :
27 avril 2014 à 21 h 41 min

Bravo. Très bien dit (écrit), Mme Bombardier...

dit :
27 avril 2014 à 21 h 48 min

Félicitations à nos deux députés péquistes Lisée et Hébert d'avoir permis que l'état québécois paye pour ce genre de manipulation à même nos impôts. Il me semble que nous avons au Québec des besoins plus pressant ?

Sasha dit :
27 avril 2014 à 21 h 55 min

Et pendant de ce temps, alors que les fonds publics destinés aux soins de la santé sont utilisés honteusement à rembourser des procréations assistées pour les gais, des citoyens malades et souffrants doivent attendre pour des opérations.... C'est indécent et immoral.

Guy Latulippe dit :
27 avril 2014 à 21 h 59 min

Bien d'accord avec votre commentaire. Mais, je vous rappelles qu'au Québec, c'est les minorités de toutes sortes qui ont le pouvoir et non pas la majorité. Faut vivre avec les couilles qu'on a, des politiciens qui calculent le pourcentage de vote pour être réélu, augmenter leur fonds de pension et de décider de celui des autres. Maintenant, la future surprise ça va être quoi? J'ai beau laissé mon imagination aller et quand mon idée se précise, j'ai l'impression que tout le monde va me dire que je fabule ou me dire on verra. Joël est tout de même un chouchou des certains québécois, mais où va-t-on tracer la ligne ? L'éthique, personne ne sait c'est quoi. Il n'y a pas aussi aucun leader.

Imaginons la suite, à part Joël et son conjoint quand même correctes, qui d'autres vont revendiquer les mêmes droits pour les mêmes principes : la liste est trop longue ;-) On commence par les drags Queens, les histoires IQ, deux quadraplégiques, les arrières grands-mères, les pédophiles non déclarés.

Pour ceux et celles qui approuvent la démarche de Joël, faites une collecte et merci

Pour faire une histoire courte dû aux gênes, les enfants naissants s'attendent à une mère avant n'importe qui.

Quel ennui dit :
27 avril 2014 à 22 h 04 min

Ouf!

On voit ici le féminisme faire étalage de ses contradictions. Une des visées du mouvement était justement de devenir capables de faire abstraction du sexe des individus. Hors, quand ce sont des hommes qui en bénéficient, rien ne va plus!

Et qui plus est, quand des femmes décident de faire usage marchand de leur corps, de leur plein gré, en toute connaissance de cause, elles auraient quelque chose à se reprocher? Contrer l'oppression des systèmes de pouvoir "masculins", n'est-ce pas (entre autres) d'avoir la liberté de disposer de son corps comme bon lui [à la femme] semble?

Madame Bombardier, le masque de votre féminisme tombe et montre son vrai visage, celui de la misandrie et d'une vision réductrice de la femme, où elle ne peut viser qu'à disposer de son corps comme les Madame Bombardier de ce monde le désirent.

Pouah

Pierre Leduc dit :
27 avril 2014 à 22 h 05 min

Tellement d' accord avec vous, Mme Bombardier.

Lucie dit :
27 avril 2014 à 22 h 07 min

Quelle étroitesse d'esprit. C'est un rôle que j'aurais aimé : être mère porteuse. Peu importe que les parents soient hétéro ou homo; je n'aurais fait aucune différence. Oui, une grossesse pour le bonheur d'un couple. Je ne serais pas barbare pour autant. Un don de soi, ça existe.

Karine dit :
27 avril 2014 à 22 h 09 min

Ouf! Lorsque je lis des article comme celui1ci je suis déçu de voir que vous avez tant eu d'ouverture en ce qui concerne l'évolution de la femme et tellement de fermeture pour ce qui en est de l'évolution de l'humanité. Vous serez surpris d'apprendre si vous sortez soi peu de votre cage d'or que beaucoup de parents ayant des enfants ne les méritent pas! Et vous voulez priver des enfants désirer dans le plus grand des rêves d'être choyer, aimer et cajoler pour quoi déjà? Ha oui! Parce qu'ils auraient deux pères! Sérieux madame Bombardier vous êtes dans le champs!

Miche dit :
27 avril 2014 à 22 h 18 min

Salutations!

Merci de votre courage à dénoncer le ''non sens''.....malheureusement, rien ne changera......c'est trop tard, le ''mal'' est fait.....tout ce qu'on peut faire, c'est limiter les 'dégats'' si tant soit peu... .Ces enfants seront les ''adultes'' de ''demain''.....c'est prometteur!!!!! Moi, ça me fout la ''trouille''.......Et VOUS?

Miche

poil de carotte dit :
27 avril 2014 à 22 h 28 min

La FIV devrait être réservée à un jeune couple infertile incapable de procréer. Pas au couple reconstitué, qui ont des enfants d'une première union (les deux), 2 chacun, et qui après une ligature et une vasectomie, essaie de procréer mais n'y arrive pas, ce n'est pas une maladie mais bien la conséquence d'une décision qui a été prise et ils doivent l'assumer. Ayant déjà eu des enfants d'une précédente union, on ne peut pas plaider "la maladie". Je crois que l'on devrait cesser cette pratique jusqu'à ce que cette loi soit balisée et modifiée en conséquence.

Pepe dit :
27 avril 2014 à 22 h 32 min

Mme Bombardier, je crois que nous sommes trop habitués à associer le bonheur à toutes sortes de forme de consommation. La publicité nous montre constamment des images de gens avec le sourire heureux avec les produits en question. Je pense que la volonté démesurée et peut être obsessionelle d'avoir des enfants ne justifie en rien cette consommation d'enfants. Il ne s'agit pas du tout d'adopter ou d'aider des enfants qui sont venus au monde naturellement ailleurs et qui nécessiteraient cet incroyable déploiement d'efforts.

MC dit :
27 avril 2014 à 22 h 41 min

Désolé mais Mme Bombardier n'est plus de son temps pour moi je trouve qu'elle a une philosophie archaïque et non évolutive.

Diane Grenier dit :
27 avril 2014 à 22 h 46 min

Je partage entièrement votre avis. Comment vont vivre socialement ces enfants, quel questionnement vont-ils avoir sur leurs origines. qui est leur mère, une ovule achetée quelque part et transplantée dans l'utérus d'une autre qui aimait être enceinte. On a beau être ouvert je crois comme vous que c'est un acte purement égoïste, on ne pense pas aux impacts psychologiques et d'appartenance de ces enfants. Aujourd'hui on connaît l'impact psychologique des enfants adoptés à la recherche de leurs parents biologiques, l'impact émotionnel de traumatismes vécus dans la petite enfance à l'âge adulte. Ce sont des enfants cobayes que l'on étiquettera plus tard d'un syndrome mental quelconque. Et la cerise sur le sundae, comme québécois nous payons pour ça. J'espère qu'on va faire un petit ménage dans les programmes en santé. C'est urgent.

Diane Deschâtelets dit :
27 avril 2014 à 22 h 59 min

Et j'ajoute ma voix à la vôtre Mesdames car il est grand temps que le Québec mette des balises et protège les droits des enfants et de des femmes. Nous ne sommes pas des manufactures d'enfants.

Karold Lavoie dit :
27 avril 2014 à 23 h 01 min

Ces enfants auront des explications à demander dans quelques années. Papa combien j'ai couté quand tu m'as choisi dans le catalogue? Qui est la madame qui m'a formé dans son ventre? Et combien d'autres questions.....

Yves.g dit :
27 avril 2014 à 23 h 28 min

Totalement raison Mme Bombardier On est rendu la ...?..... Pendant ce temps la ...... Des enfants chaque matin n ont pas déjeuné pour aller à l école M Legendre ce fait paye....... par notre bon gouvernement....... son trip de gars Égoïste comme geste d un millionnaire ..... Pas fort comme têteux du gouvernement M Risée pas mieux ........... Vide juridique ...... Vide morale bien plus que le vide juridique En passant la RAMQ paye pour quel pathologie ? J espère que la mère nature sera de notre bord et contre M Legendre

Jocelyn Bonnier dit :
27 avril 2014 à 23 h 46 min

« les limites physiques de la nature »

Parlons-en de cette nature.

Selon votre logique, Mme Bombardier, les humains ne devraient pas utiliser l'avion, puisque ce n'est pas « naturel » pour un grand singe de propulser à de telles vélocités dans le ciel. Selon votre logique, l'être humain ne devrait pas non plus boire du lait à l'âge adulte, puisque tous les mammifères deviennent sevrés après quelques mois. On ne devrait pas non plus manger du Ketchup, ou de la réglisse, ou du Cheez Wizz puisque ces aliments n'existent pas sous forme « naturelle ».

Tout ce que l'on fait, depuis des millénaire, c'est de repousser les limites physiques de la nature.

Madame Bombardier, vous ne pouvez pas utilisez l'excuse de la « nature » sans connaître ce qu'est la Nature. La Nature n'est pas quelque chose de fixée, de rigide, et d'immuable.

La nature a donné naissance au cerveau humain, qui lui, a conçu les différentes alternatives à la procréation habituelle hétérosexuelle. Donc, on peut conclure que ces différentes techniques de procréation font partie du continuum naturel de l'espèce humaine.

Les gais et lesbiennes veulent procréer, c'est un sentiment des plus naturels qui soit. Maintenant, ils le peuvent. C'est tout.

Carole Turcotte dit :
28 avril 2014 à 0 h 06 min

Avec tout le respect que j'ai pour vous madame Bombardier, je peux pas croire que vous avez écrit ces lignes. Je peux pas croire qu' 2014, quelqu'un tel que vous, puissiez avoir encore des préjugés sur le désir des gays d'avoir des enfants. Une lesbienne, peut avoir des enfants par le même procéder, pourquoi pas les gay, si en plus ils ont la mère porteuse et que ça change rien pour personne. Je pense que Joël Legendre a prouvé à tout le monde qu'il pouvait être un bon père (en plus il était monoparental) bien plus que beaucoup de père biologique, avec son fils Lambert. J'ai beaucoup de misère avec l'injustice dans vos propos. Si les femmes lesbiennes ou non peuvent avoir recours à ce service pourquoi pas une mère porteuse, car dans ce cas c'est pas M. Legendre qui reçoit ce service, on s'entend bien là-dessus, mais bien une femme qui portera les bébés pour lui. Si c'était pas Joël Legendre, on en aurait jamais entendu parler. C'est fou comme on a de la misère à ce débarrasser de ces satanés préjugés. Payer pour une femme infertile, ou des hommes qui ne peuvent porter un enfant et on sait tous pourquoi !!! Elle est où la différence. Moi personnellement, ça changera rien sur ma paye et vous ???

Guy Landry dit :
28 avril 2014 à 0 h 47 min

Que faites vous d'une femme qui est paraplégique suite à un accident et qui souhaite subir un prélèvement d'ovules pour pouvoir devenir mère d'un enfant avec son mari et que pour ce faire, ils auraient besoin de la procréation assistée par l'aide d'une mère porteuse.

Allez-vous dire à cette femme que c'était à elle de ne pas tomber de son cheval si elle voulait avoir un enfant ?

Bonjour la compassion !

Colette Gladu dit :
28 avril 2014 à 1 h 13 min

......Voir jusqu'où peut aller le désir "naturel" d'avoir un enfant...!... quand il y en aurait tant déjà vivants qui ne demandent et seraient tellement heureux que de pouvoir avoir des parents ... une famille et où il pourrait s'épanouir et surtout souvent sortir des griffes de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et à la grandeur du monde...

Chercher l'erreur "humaine"... ou le contraire...

Également entendu un reportage sur la télévision de Radio Canada, RDI, informations télévisuelles 23h00 dimanche soir, sur des couples qui vont en Ontario, car disent-ils c'est plus difficile au Québec...!...

trafic ou question d'amour du désir d'élever véritablement un enfant.

Nelson dit :
28 avril 2014 à 2 h 05 min

Important savoir l'opinion des enfants et gens qu'ont passé par là, et les psychanalystes, les psychiatres et les psychologues.

Christiane St-Amour dit :
28 avril 2014 à 2 h 34 min

Il n'y a plus de limite avec la technologie. Mais avoir un enfant, ce n'est une technologie, c'est humain et possible. Et si ce ne l'est pas, alors, c'est un plan de vie qui doit être respecté. C'est forcer, obliger la nature que d'y aller par un moyen technologique. Et là, on se fera traiter de Vieux Jeux....pas dans la bonne génération. Des valeurs, ce n'est pas techno. c'est fondamental. Nous ne pouvons aller autrement, c'est Une Vie dont il s'agit, pas de machin chouette qui répond à nos désirs instantanés. Soit dit en passant, j'aime Legendre, ce n'est pas contre lui....J'aime les enfants, j'en ai eu une après 4 grossesses difficiles et à 36 ans. c'ÉTAIT MON PLAN DE VIE. point

Maryse dutil dit :
28 avril 2014 à 3 h 24 min

C est vrai c est narcissique tant d enfants en attente d adoptions

Gerry Lake dit :
28 avril 2014 à 3 h 24 min

Que Denise Bombardier décide de ne pas devenir mère porteuse (on la comprend), ça ne regarde qu'elle. Mais qu'elle se mêle d'imposer sa vision étroite à tout le monde sous le couvert d'une fausse morale pseudo-féministe, c'est de la démagogie!

Jonathan Gagné dit :
28 avril 2014 à 5 h 13 min

S'il s'agit de ne pas rembourser par la RAMQ les grossesses de mères porteuses, je suis d'accord. La société n'a pas à faire ceci.

Mais concernant l'interdiction des mères porteuses, désolé, Mme Bombardier, mais votre combat d'arrière-garde est déjà complètement perdu. Le phénomène est en train de se généraliser un peu partout dans le monde, et c'est une EXCELLENTE chose.

nancy delorme dit :
28 avril 2014 à 5 h 30 min

Ignorance de la part de denise!

Alain Dextraze dit :
28 avril 2014 à 6 h 31 min

Bravo Mme Bombardier. Comme a dit votre collegue ce matin, il y a toujours ben des limites! J'approuve votre commentaire sur toute la ligne.

karima dit :
28 avril 2014 à 6 h 32 min

Merci Madame d'avoir trouvé les mots juste pour dénoncer l'aspect purement pécuniaires et narcissique de cette histoire. Les gens oublient que femme n'accepte la proposition que sous la pression financières, parce qu'elle en a besoin. La sélection d'ovule ou de spermatozoïdes revient à faire de l'eugénisme. Enfin lorsqu'il y a erreur à la livraison, on fait quoi du produit ?

Diane lard dit :
28 avril 2014 à 6 h 32 min

Ils a des gens malades et leurs medicaments sont pas payer par la Ramq , ses debiles

Larry dit :
28 avril 2014 à 6 h 48 min

Mme Bombardier j'aurais souhaité hier que la première invitée à Tout le monde en parle soit non Madame Ginette Reno mais vous, Ginette Reno semblait hier difficilement accepter les ineptie de Legendre, vous cela aurait été l'explosion. Le fou du Roy jouant l'avocat de la défense n'aurait pas fait le poids devant vos répartis bien sentie. Malheureusement, votre présence n'a été qu'un rêve pour moi.

Chantal Patenaude dit :
28 avril 2014 à 6 h 58 min

Tous les gens qui veulent absolument un enfant font preuve de narcissisme alors!. On devrait plutôt s'indigner de tous ceux qui mettent des enfants au monde, dans les conditions les plus naturelles, sans se demander s'ils auront du temps à leur consacrer. Peut importe la façon dont il a été conçu, il m'apparait bien plus important qu'un enfant ait le droit de se voir accorder du temps de qualité par les adultes qui l'ont mis au monde. Travaillant dans une école, je constate que bien trop d'enfants sont laissés à eux-mêmes par des parents trop préoccupés par leur carrière ou à l'autre extrême, poussés dans la performance par des géniteurs voyant leurs petits comme une source de valorisation personnelle. Je peux comprendre M. Legendre d'avoir pris cette alternative plus controversée pour réaliser son rêve d'être parent. Je comprends d'autant plus que je dois moi aussi composer avec une vie sans enfant, à cause de problèmes de fertilité. L'adoption est de moins en moins accessible. Il fera bientôt 5 ans que j'attends l'appel tant magique! Suis-je narcissique? Peut-être! Mais je suis convaincue que mon enfant, tout comme ceux de M. Legendre et son conjoint, sera entouré de gens patients, persévérants et prêts à lui consacrer tout le temps dont il besoin.

Richard Gervais dit :
28 avril 2014 à 7 h 05 min

félécitation madame pour votre texe, il faut qu on dénonce cette abus, les homosexuel ne devrait pas avoir d enfant par ce que ce nest pas possible naturellement entre 2 homme , et dite moi que diront ces homme a cette enfant comment il est né ! il viens de un homme et une femme comme dans la nature ! BONNE journée

Michel Bourque dit :
28 avril 2014 à 7 h 09 min

Le problème ici, c'est que les

Michel Bourque dit :
28 avril 2014 à 7 h 12 min

Le problème ici, c'est que les décideurs et autres gens de pouvoir, font tout pour être politicali correct, et les vendeurs de savon aussi. Ils ont tous peur de perdre chacun leur petit coin de ciel bleu........

najwa dit :
28 avril 2014 à 7 h 16 min

un phénomène très dangereux. avoir un enfant pour satisfaire un désir de paternité n'est pas suffisant pour assurer un avenir sans ambûches...un enfant né d'un couple passe par de moments très difficiles et comportements très dangereux dont nous en sommes souvent témoins...enfin, désirer un enfant de cette façon comme fabriquer un jouet ...attention les femmes vous êtes en train de mettre des enfants dont vous serez indirectement responsables pour leur avenir...élever un enfant demande beaucoup plus qu'un désir encore une fois de paternité...ne soyons pas égoistes...pensons à l'avenir de ces enfants

Robert St-Jules dit :
28 avril 2014 à 7 h 56 min

Est-ce que le bébé a des droit? qui est mon père qui est ma mère? La notion de famille pour un enfant, quelle en est la valeur dans notre société? Peut-on comparer cela à un encan de chaire humaine?

Caroline Dion dit :
28 avril 2014 à 8 h 04 min

J'ai toujours trouvé que vous été une femme censée, intelligent et n'ayant pas peur de ses opinions...une femme assumée.... Là je suis estomaquée! Nous sommes en 2014! Je suis nouvellement maman d'un magnifique petit bonhomme né grâce à une procréation assistée. Ayant déjà 3 enfants nés d'une relation de 14 ans avec leur papa, je pouvais assurément comprendre le désir de ma conjointe d'être une maman. Tout un cheminement croyez-moi...faire un enfant sans papa! 3 ans de démarches, de réflexion, de test médicaux, allant jusqu'à la perte d'un premier bébé à 3 mois de grossesses, de justification auprès de mes enfants, mes amies, ma mère et certains membres de ma famille m'on permis de faire ce cheminement. Pourtant, comme vous, dans mon ancienne vie, lorsque j'étais une jeune femme ayant l'envie d'enfanter, j'ai déjà mentionnée que les homosexuels ne devraient pas avoir le droit d'avoir des enfants (je m'en souviens de l'avoir pensé). Dans ma face! Heureusement j'ai evoluée, sinon je n'aurais pas le bonheur le partager ma vie avec une personne exceptionnelle, qui prend soin de mes enfants comme les siens, et qui avait comme désir, comme besoin mais surtout, le droit de devenir une maman merveilleuse! Notre fils n'as pas de papa...certe, mais il a deux mamans, deux grands frères, une grande sœur et beaucoup de gens dans notre entourage qui l'aime énormément! Tanpis si vous n'êtes pas d'accord Mme Bombardier, mais cela ne vous donne pas le droit de porter un jugement digne d'une personne ignorante, ce que vous n'êtes pas!

OIseau dit :
28 avril 2014 à 8 h 17 min

Je suis plutôt d'Accord avec vous, excepté sur un point, celui que seul les femmes financièrement démunie devraient avoir accès à la procréation assisté remboursé.. Pourquoi ne pas faire la même chose avec les avortements à la place ? Seulement les femmes financièrement démunie pourraient avoir accès à l'avortement gratuit ? Ça me révolte qu'une femme puisse se faire avorter le nombre de fois qu'elle veulent, ( j'en ai connue que l'avortement semblait le moyen de contraception... ) gratuitement et ceux qui veulent un enfant ne pourraient pas avoir accès à ce service gratuit qui redonne à la société! L'enfant travailleras paieras des impôts.. Bref... Pour ceux qui veulent vraiment un enfant par amour, le vrai ! Il existe des milliers d'Enfant en attendent de famille....

Guillaume P. dit :
28 avril 2014 à 8 h 32 min

Madame Bombardier, Je suis un homme de 30 ans,originaire du Québec, et franchement, je trouve que votre billet a un gout de passé-date.

Les femmes qui décident d'elle-même de se portez volontaire pour porter les enfant des autres utilise leur droit fondamental d'utiliser *leur* corps comme bon *leur* semble. On ne vas pas commencer a réguler le corps de la femme par petit morceaux comme ca, juste parce que ca déplais a quelqu'un d'autre (en ce cas, vous). Les lois c'est fait pour protéger la société dans laquelle elles sont créé, pas pour facilité les préférences et les goûts de chacun.

Les raisons que vous citées dans votre billet pour vous opposer au projet de famille de monsieur Legendre sont tous basées sur un fond religieux répugnant et pourris de par sa vieillesse et son manque de contact avec une réalité sociale changeante. Les limites de la 'nature' n'existe que dans la mesure ou on ne trouve pas moyen de les dépasser et il n'y a rien de mal au progrès.

Laisser le corps et le bonheur des autres en dehors de vos opinions, étant donner qu'elle as un tant soit peu d'influence sur le peuple Québecois, ca serais bien que vous ne rendiez pas malheureux plein de gens purement basé sur des valeurs qui ne concerne que vous.

normand seguin dit :
28 avril 2014 à 8 h 40 min

Je suis tout à fait d'accord avec votre article surtout qu'il est écrit par une femme : de tel propos ne sont plus autorisé par nous les hommes.

Jean-François Tanguay dit :
28 avril 2014 à 8 h 46 min

La bêtise humaine n'a pas de frontière. C'est aussi simple que ça. La société donnent des droits et des accomodements vraiment à tout et à rien. Payer pour ça, il devrait évaluer la capacité de payer des personnes. Sa n'a aucun sens de payer pour des personnes qui pourraient payer une partie ou la totalitée des frais.

apouchkine dit :
28 avril 2014 à 9 h 01 min

C'est pour quand les couveuses comme pour les poulets.

Doris Tremblât dit :
28 avril 2014 à 9 h 02 min

Je commençe à trouver notre société bornée, je suis hétéro et j'ai eu la chance de porter mes enfants, c'était un projet de vie important....

Pourquoi faut il toujours critiquer la manière, les moyens, et encore plus s'attarder sur l'orientation sexuelle, tout d'abord c'est une question d'amour, qu'importe le reste, alors il serait grand temps de donner à tous les mêmes droits....

Vous n'avez qu'à vous positionner à la place de çeux qui vivent vos rejets et vos commentaires subjectifs ou négatifs, quel dégât de societe

L.St-Laurent dit :
28 avril 2014 à 9 h 12 min

Où j'arrête d'approuver ce geste, c'est en lien direct avec cette loi permettant la fécondation in vitro pour les personnes infertiles. Le cas de Joël Legendre n'est pas le "cas" proprement dit. Avant de recommander et d'approuver, on aurait dû s'interroger davantage car automatiquement, il y aura un précédent et plusieurs, voudront s'en prévaloir, ça va de soi. Si c'est OK pour Joël Legendre et son conjoint, pourquoi pas nous. On a voulu, il y a quelques années reléguer aux oubliettes la possibilité d'adopter chez nous sous prétexte qu'il y avait moult préjudices envers les parents biologiques et adoptifs ainsi que les enfants. Ceux qui souhaitent adopter doivent se tourner vers l'international et aujourd'hui, nous en sommes à cette situation que si, Joël Legendre s'était tu, personne n'en aurait entendu parler qu'après la naissance. Sans le savoir, il a levé le voile sur une coquille dans cette loi à laquelle on se doit de remédier dans les plus bref délais. On devrait par la même occasion revoir nos procédés en ce qui concerne l'adoption chez nous, une mise à jour s'impose.

Jean-Marie dit :
28 avril 2014 à 9 h 21 min

Denise, un voile avec ça !

Louise Caron dit :
28 avril 2014 à 9 h 27 min

Merci pour votre engagement!

harold dit :
28 avril 2014 à 9 h 28 min

Je suis pour. Tout le monde a le droit d'aimer et d'être aimé. Être parent n'a pas de prix. Ces enfants qui sont désirés pendant des années sont les plus heureux. Trop d'enfants sont brutalisés, mal élevés, mal aimés par leur parents naturels (ce sont ces parents-là qui de devraient pas avoir d'enfant).

Ce n'est pas parce qu'on s'appelle Bombardier qu'on sait tout. Elle n'a certainement pas d'enfant et n'a jamais connu la joie de l'être pour parler ainsi.

rejean villeneuve dit :
28 avril 2014 à 9 h 31 min

A+

Nic dit :
28 avril 2014 à 9 h 32 min

Moi je suis contre que 2 hommes aille droit d'avoir des enfants de cette manière et d'autant plus payer par notre argent si dure gagner. Si il voulais des enfants c'est de se trouver une femme et faire l'amour et garder le bébé que même cela je suis pas d'accord. Un enfant doit avoir un papa et une maman c'est ce Dieu veux.

Monique G.Langlois dit :
28 avril 2014 à 9 h 39 min

A vous deux, Lise Ravary et vous, vous representez la reflexion intelligente sur la question, ce que nos deux politiciens impliques n'ont certainement pas fait et demontre en plus la complicite qui exist(ait) entre "artiste et politique " de maniere ehontée. Et toutes ces femmes qui defendent tant le feminisme, où sont -elles ? Pourtant, à mon avis, l'expoitation uterine est une des pires qui soient et risque d'enlever la dignité à l'acte de l'enfantement.

Jules Francois dit :
28 avril 2014 à 9 h 41 min

Denise,

Je vous lève le chapeau pour cette intervention bien sentie. Je suis quand à moi dégoûté de la manière avec laquelle on utilise nos impôts, le fruit de notre dur labeur.

Nous sommes un peuple paradoxale et sommes totalement démagogiques.

L'intention première de ce programme était de donner la chance aux femmes qui avaient de la difficulté à faire des enfants. Chacun profite de la moindre brèche dans nos lois et ceci dans tous les domaines. Et s'en vante! Quel pays que le Québec !

Rollande Lebel dit :
28 avril 2014 à 9 h 52 min

Je ne comprends pas votre indignation ,car ces enfants vont être chouchouter et aimer .On ne peut pas dire la même chose pour tus nos petits québéçois qui passent après la caisse de bière et bien d'autres choses que je n,ai pas besoin d'expliquer .Je m,excuse pour mon français car je n,ai pas eu votre chance pour mes étude . MERCI

Rael dit :
28 avril 2014 à 9 h 59 min

Ben voyons, on manque de releve au Québec, les femmes ne font pas assez d'enfants. Si des homosexuels en veulent, je dit bravo. Ne cherchons pas de problêmes la ou il n'y en a pas. Né d'un fantasme vous dites? Et quand une femme décide de se faire un petit, faudrait-il vérifier si son désir part d'un fanstasme? Pleins d'enfants sont élevés par des homosexuels, faudrait peut-être aller les voir pour leur demander si ils sont bien ou non.

Diane dit :
28 avril 2014 à 10 h 05 min

Ils le ont droit aussi à une famille même si c'est deux hommes. Ces deux petites jumelles vont être aimé car elles sont désirées et attendues. Ils ont le droit d'être heureux.

Houle dit :
28 avril 2014 à 10 h 06 min

Et que fessons nous avec les femmes infertiles en âges de procréer qui on échouer à leur nombreuses essaies de FIV? Devrions-nous leurs permettrent d'avoir recour à une mère porteuse? L'adoption au Québec est tellement remplie d'embuche, c'est exaspérant de voir combiens d'enfants sont laissés à eux même et si difficilement adoptable. Il faut le vivre pour comprendre. J'ai moi-même consacré 7 ans de ma vie à essayer par tous les moyens d'avoir ma famille avec mon conjoint. Heureusement pour nous à notre dernier essaie de FIV, soit notre 7e transfert d'ovule fécondé je suis miraculeusement tombé enceinte. J'en suis à ma 15e semaine de grossesse aujourd'hui :-)!!!. Si cela aurait été un échec... Qu'aurions nous fait? Le choix étais simple en soi, nous devions faire notre deuil ou se tourner vers l'adoption au Québec qui nécessite d'être famille d'accueil avant et peut-être aurions-nous eu la chance de tomber sur un enfant que nous aurions pu adopter 2 ans plus tard. L'infertilité est tellement injuste et cela coûte tellement cher dans tout les sens du terme! Elle touche de plus en plus de couple! Personne ne peux comprendre avant de l'avoir vécu, c'est tellement facile de juger et de s'en remettre à la nature... Un dernier point, quand vous dite que cela devrais être les familles à faible revenu qui aurait droit au remboursement, et bien nous ne somme pas du tout considéré comme une famille à faible revenu et je peux vous dire que pour avoir cette enfant aujourd'hui et bien je me serais ruiné et peut-être même abandonné avant tellement c'est dispendieux ces traitements! Nous somme tous égaux en tant qu'humain, y'a-t-il seulement une personne sur cette terre qui peux m'affirmer le contraire? Je souhaite à tous les parents qui désire fonder une famille( en âge de procréer bien sur) de réussir et de s'accrocher. Laisser les jugements des autres de côté, personne ne peux vous juger sans avoir traverser votre parcourt! Il y a encore place à...

Liane Laplante dit :
28 avril 2014 à 10 h 07 min

@ harold ) Mme Bombardier a ce que je sache a un enfant, ! Et je suis aussi tout a fait en accord avec ce qu elle écrit.Si la nature veut que ce soit la femme qui porte son enfant,il y a surement de bonnes raisons a cela.Je connais plusieurs femmes qui pourtant auraient désiré en avoir et n en ont pas parce que la vie en a décidé ainsi et qu elles l ont accepté.Elles n ont pas voulu défier les lois de la nature par égoisme en en fabriquant un sans amour.et sans pere présent.Oui la vie est parfois injuste, l homme ne peut pas fabriquer l enfant parce qu il n a pas d utérus mais la femme de 50 ans ne peut plus le faire non plus contrairement a l homme qui le peut jusqu a la fin de sa vie,

Claude Gélinas dit :
28 avril 2014 à 10 h 09 min

Non seulement le programme ne devrait-il pas être révisé pour exiger notamment une contribution significative des parents mais également de s'assurer que les droits et l'épanouissement des enfants seront protégés. Malheureusement, contre toute attente, ce programme improvisé sans évaluation des coûts et pour des raisons électoralistes n'aurait probablement pas, dans l'état des finances publiques, dû voir le jour. Aujourd'hui il devient plus difficile d'y mettre fin. Par contre le nouveau ministre de la Santé a selon ses déclarations passées une idée bien arrêtée sur son avenir.

G.Fortier dit :
28 avril 2014 à 10 h 11 min

Ce que je suis contre, c'est faire payer les citoyens pour nos rêves, tu veux un enfant prends les moyens, mais ne demande pas a la société de payer.

Jo-Anne dit :
28 avril 2014 à 10 h 14 min

Tout à fait d'accord avec l'article de Denise Bombardier. Ce qui se passe dans l'affaire Letendre, c'est que nous avons maintenant au Québec et ce, sans droit de regard d'un comité d'éthique, le pouvoir (hétérosexuelle OU homosexuelle) de choisir l'enfant que nous désirons avoir. On achète une ovule ou du sperme par catalogue + une femme porteuse. C'est inquiétant de jouer à Dieu.....

anik dit :
28 avril 2014 à 10 h 15 min

Mme Bombardier, vous etes decevante vous devriez certainement evoluer un peu et sortir de votre inconfort face a l'évolution . Je trouve extraordinaire que deux etres qui s'aime profondément puissent de nos jour avoir des enfants. bien sur dans ce cas ci ce sont deux hommes et alors? si moi je ne peux avoir d'enfant est-ce plus acceptable si je suis une femme? Il est vrai qu'un homme n'a pas d'uterus mais la femme aussi peux ne pas avoir la possibilité d'avoir d'enfant alors ce serait normal selon vous qu'elle puisse beneficier du programme mais pas deux hommes???? Vous m'avez choquer je crois qu'une mere porteuse a autant de droit qu'une mere naturelle car le premier mot reste le vrai : mere!!!! Etre mere porteuse est un choix pas une obligation. Pour ce qui est des frais, pour quelle raison cette mere porteuse ne peux pas beneficier de la gratuité comme les autres? peut-etre seriez vous jalouse de leur bonheur ????

mansour dit :
28 avril 2014 à 10 h 16 min

nous vivons au Québec madame, donc il est interdit a une personne de se pôser des questions sur la moralitée.

je peux comprendre qu'un couple homme/femme puissent avoir recourt à la précréation assistée pour avoir des enfants, mais il fallait s'attendre que ça ouvre la porte toute grande a des situation burlesques, deux hommes, c'est complètement ridicule, mais que nos impôts servent à ça! alors. moi qui avait de la misère que ça soit payer par des fonds publique dans le cas homme/femme, vous comprendrez que je suis totalement contre.

j'admire joel legengre, j'ai des amies gay, mais désolé, si des gens veulent se magaziner des enfants, et bien, qu'ils payent de leurs poches. voyez vous comment cette situation est bizarre, moi même, la procréation ne me donne pas une crise de bouton, mais. surtout que j'ai une copine gay qui a simplement employé la bonne vieille méthode avec un inconnue, une entente similaire endre un homme et une femme gay est toujours possible et moins sujet a causion.'

Jason Oran dit :
28 avril 2014 à 10 h 20 min

La relation de deux personnes de même sexe est par définition une relation stérile, ces gens doivent accepter cet état de fait. Je n’aimerai pas être à la place de cet enfant ou ces enfants parce qu’apparemment ils sont deux si jamais ils savent comment ils ont été conçues, deux pères, deux mères, pas sur du père, une mère porteuse gentille dévouée et une mère donneuse d’ovules choisie sur C.V. On s’attend d’eux bien sur d’être normaux et complètement épanoui ! Délirant.

Napeewa dit :
28 avril 2014 à 10 h 55 min

Bon moi la seule chose pour laquelle je ne suis pas d'accord est le processus. Connaissant les américains j'aurais tellement peur que ces ovules proviennent de n'importe qui avec un paquet de maladies génétiques.....Et qu'arrivera t'il si ces bébés sont infirmes intellectuellement? Est-ce que les consommateurs peuvent les retourner avec mention « défectueuses». Moi j'étais d'accord avant d'écouter tout le monde en parle et d'entendre que les embryons ont étés choisis par catalogue....WOW! J'ai senti la plogue de la compréhension intérieure se déconnecter totalement. Non moi je suis pour l'adoption pour les couples gays mais contre ce processus barbare et inhumain....

Diane lard dit :
28 avril 2014 à 11 h 27 min

Et surtout que beaucoup de personnes malades, et que le gourvernement de paie pas certain medicament , mais ont paie pour la grossese de deux hommes Non merci

Diane dit :
28 avril 2014 à 11 h 32 min

Chère Denise, Merci de partager votre opinion, nous y avons tous droit. Ceci ma donne envie de vous dire une petite chose qui hante mes jours et qui a gâché ma vie; j'ai été conçue et éduquée par une homme et femme ( Mariés ensemble en 1954 ) qui n'auraient jamais du avoir d'enfants...Abusée dans tous les sens du mot, j'aurais, honnêtement, préféré avoir 2 pères guais et bons au superlatif. Toutes les mères ne sont pas '' Veilleuses '' Ainsi va la vie. Pour moi, le seul critère important dans l'éducation d'un enfant est l'amour...Guais ou pas même sexe ou non, un enfant qui reçois de l'amour est heureux et grandira dans l'allégresse.

Marie Boisvert dit :
28 avril 2014 à 11 h 37 min

D'après la loi au Québec le contrat de mère porteuse est nul et La RAMQ a été en amont de cette loi. Le programme de procréation devrait être que pour les femmes qui on des problèmes de conception avec conjoint et d'accoucher que de 'leurs' enfants. Ce programme devrait y avoir des balises ex; limite d'âge,aussi nombres de tentatives de fertilité et aussi des femmes ayant déjà plusieurs enfants . Si on veut passer outre de ces lois alors qu'ils en déboursent les frais . Le commerce d'ovules ,de spermes et de mères porteuses n'a pas a être subventionné pas l'État.

Rael dit :
28 avril 2014 à 11 h 56 min

On a décidé de ne pas faire de discrimination envers les homosexuels. Si l'ass. maladie paye pour les couples hommes-femmes et pour les femmes homosexuels, pourquoi ne le ferait-il pas pour les couples d'hommes homosexuels?

Keven Gagnon dit :
28 avril 2014 à 11 h 59 min

Bonjour Mme Bombardier, lorsque j'ai lu l'article j'ai eu l'impression d'y lire les argumentations d'une féministe. Croyez-vous sincèrement que les couples qui ont recours a cette technique-là ce sont tourné vers celle-ci sans essayer d'en trouver une autre? Lorsque j'ai lu vos mots, j'ai eu le dégout de m'apercevoir que vous pensez que les hommes qui ont recours à cela le font par désirs d'avoir une bébelle pour s'amuser! Et bien avec tout les tests passés et les précautions prisent par les docteurs, j'ose croire en la bonne foi des futurs papas et non pas en vos idées de fantasmes. De plus, grand nombre de couples hétérosexuels se verraient surment refuser le droit d'être parents s'ils devaient passer tous les tests que ces couples homosexuels devront passer pour un jour être parent au même titre que n'importe quel être humain de cette terre! J'aimerais bien de votre part que vous m'aidiez à bien comprendre votre point de vue. Il ne va s'en dire que ces femmes qui acceptent d'être mère porteuse le font de plein gré et je ne voit pas de quel droit nous pouvons les juger!

Nelson dit :
28 avril 2014 à 12 h 01 min

Nous avons besoin de connaître l'opinion des gens qui ont passé par là dans ce type des débuts de vie, et des spécialistes de la question, psychanalystes, psychiatres et psychologues.

Ceci-dit interdit ou pas , se continuera à se faire. Inutile des lois que ne seront pas respectés.

Nelson dit :
28 avril 2014 à 12 h 05 min

Nic

Dieu n'existe pas, et les gens que font ça continueront à le faire, sans tenir compte de ton opinion....ni des lois que les interdirait de faire ça.

Sans oublier que la majorité des gens à problèmes ont été abusés, rejetés, mal aimés, par une mama.

Clo-Clo dit :
28 avril 2014 à 12 h 25 min

Vous avez tout dit madame Bombardier, c'est plus possible de continuer ainsi il faut légiférer et surtout interdire les caprices de chacun,

frigot dit :
28 avril 2014 à 12 h 33 min

J`ai dit merci à Mme. Lavary et je réitère ce merci à votre endroit Mme.Bonbardier.

Marie-Pierre Turcotte dit :
28 avril 2014 à 14 h 13 min

Il y a bien d'autres gens, couples dits normaux, qui ne devraient pas avoir le droit de concevoir des enfants dans le but de les garder, car ils ne savent même pas s'occuper d'eux ou d'un animal correctement (combler les besoins essentiels, les aimer et les éduquer). C'est vrai que vous avez l'air homophobe Madame Bombardier. Les limites de la natures, ça fait longtemps qu'elles ont été dépassées dans plusieurs domaines, parfois pour le mieux, parfois pour le pire. Si des adultes se donnent autant de peine pour avoir un enfant, il est à mon avis évident qu'ils en prendront soin et l'aimeront.

JP dit :
28 avril 2014 à 15 h 25 min

Je suis total totalement en désaccord avec les commentaires de Nic. Tout le monde à le droit d'avoir des enfants. Qui a dit qu'un enfant à besoin d'une mère et d'un père? Si ces personnes veux un enfant, qu'ils soient du même sexe ou non , cela n'a peu d'importance. L'amour de cette enfant est tout ce qui compte. Et si tu n'a toujours pas compris qu' un gars ne choisi pas d'être attiré pas une personne du même sexe,Ni une femme, c'est que de l'ignorance.Est ce que tu t'es lever un jour et tu t'es dis "moi je suis attiré par les femmes??" Non je ne crois pas . Cette décision n'appartient à personne. La seule chose que tu peut faire est d'accepter ce que tu es. Donc si tu veux un enfant que tu sois gay ou hétéro, cela est un choix personnel et tout le monde devrais avoir le droit de choisir. Et bravo Au Québec d'avoir compris et reconnu ce droit.

Lise Moga dit :
28 avril 2014 à 15 h 35 min

L'absence d'utérus, pour des hommes, n'entre certainement pas dans les troubles de fécondité nécessitant la procréation assistée. Je crois que M. Lisée a erré en ajustant ce programme aux homosexuels désireux de fonder une famille. La loi ne peut prévenir tout manque de jugement de ceux qui ont la responsabilité de l'appliquer.

Eric dit :
28 avril 2014 à 16 h 06 min

Je ne suis pas du tout d'accord. De toute façon, c'est qui elle pour juger de la fille qui fait ça pour eux? Ou d’eux pour vouloir des enfants? De douter de l'honnête des gens sans raison? Peut-être bien que son "opinion" n'est pas si "gratuite" que ça (moi aussi je peux planter des guillemets partout). Elle est sur le payroll des fondamentalistes catholique, c'est clair!

Lulu dit :
28 avril 2014 à 16 h 43 min

Je suis pour a 150% pourquoi ses deux hommes aussi merveilleux qu il soit n'auraient-il pas le droit au bonheur d'être parents? Être parent n’a pas de prix. Ne jouer pas a la féministe frustré Mme Bombardier . Joël et son conjoint seront des parents merveilleux pour ses deux petites filles. Au québec , n'oubliez pas que le gouvernement a déjà donner des montant d'argent qui sortait de nos poches nous contribuable au montant de 500, 1000 et 5000 dollars si je ne me trompe pour augmenter la population , soit disant que les couple ne faisait pas assez d'enfants, et la , pour une fois que quelqu'un en désir vous allez me dire que la méthode employer n'est pas la bonne? Foutaise , tant qu'a moi que se soit un couple hétéro,lesbienne ou homosexuel peut importe la n'est pas la question , ils ont le droit au même traitement de faveur que n'importe quelle être humain sur cette terre .

Bernadette dit :
28 avril 2014 à 17 h 21 min

Lamentable, lamentable, désolant, voilà tout ce que m'inspire cette histoire des deux papas qui se sont fait fabriquer un môme parce que ces deux égoïstes n'ont pas d'utérus. Non mais où allons-nous ? Et voilà Harold qui dit que cet enfant sera peut-être plus heureux que d'autres nés dans des familles non homosexuelles, et voilà encore cet argument stupide. Je suis tellement en colère de lire tout ça ! Si ma maman décédée en 1986 voyait tout ça je me demande si elle ne se dirait pas qu'elle est en train de faire un cauchemar, que ça n'existe pas, et je suis prête à me demander la même chose.

P-a dit :
28 avril 2014 à 18 h 13 min

'monsieur Legendre usant à l’évidence de sa notoriété a réussi à ne pas payer un sou pour la procédure' : Il a dit exactement le contraire.

'À ses yeux, il est normal que la société paie pour son fantasme de fabrication d’un enfant pour lequel il a trouvé' : Faux, encore une fois. Il a dit qu'il aurait payer sans problème mais n'en avait pas le droit.

L'enfant posséderait le droit d'avoir n'importe quels parents abuseurs mais pas des gens qui veulent vraiment être des bons parents?? Qu'est-ce qui est le plus narcissique : vouloir vraiment un enfant pour l'aimer ou avoir un enfant par dépit quand on est dans le besoin et au désespoir? Plusieurs personnes ont des enfants sans en vouloir ou même pour SE soutenir eux-mêmes.

'Le Québec se doit d’interdire les mères porteuses, une exploitation marchande du corps de la femme ' : Pourtant, les exemples qui vous cité sont ceux de femmes n'ayant reçu aucune compensation monétaire. De plus, les ovaires des États-Unis proviennent de femmes les ayant donné pour permettre à d'autres d'avoir des enfants.

'la sacralisation du corps humain' : Sacré selon quoi? Êtes-vous aussi contre les implants oculaires pour les aveugles et les prothèses?

De toute façon, vous n'acceptez pas le progrès mais il continuera sans vous.

seb dit :
28 avril 2014 à 18 h 38 min

Franchement discrimination! mieux vaut avoir deux jumelles bien élevées par deux hommes que des enfants battus, abusés, dans une famille d'accueil ou un centre jeunesse ou bien sans parent. Ces deux papas qui adoptent une petite chinoise ou qu'ils le fassent par procréation assisté quelle est la différence Mme Bombardier? Un enfant a besoin d'amour et qu'on s'en occupe bien et c'est ce que Joël Legendre va faire avec son conjoint! Lâchez votre féministe un peu vous divaguez... Si cela avait été deux filles cela aurait moins paru car elles ont des ovules, mais pas nous les gars, alors personne ne serait sorti dans les média si tel avait été le cas.

Kim dit :
28 avril 2014 à 18 h 55 min

Je dois malheureusement me poser en désaccord avec vous ici madame Bombardier. En quoi le désir de paternité est contre nature? Donner la vie est le plus beau cadeau au monde, il est TOUT sauf narcissique de vouloir offrir son amour à son enfant quand on sait le nombre de parents irresponsables et insouciants dont la grossesse fut le résultat d'un accident.

D'ailleurs, en quoi la nature est-elle un argument valide pour quoi que ce soit? À en suivre votre raisonnement, les jeunes femmes autochtones victimes de grossesses découlant d'inseste n'ont pas pas à se plaindre, puisque la fornication entre membres de même famille est une pratique répandue chez les mammifères?

Nous sommes des êtres humains, madame Bombardier. Capable de jugement et de raison. En quoi 2 pères ou 2 mères sont-ils condamnés à être de mauvais parents dès l'insémination? L'avancée technologique actuelle nous permet de donner une chance à ces couples, qui en passant, représente une INFIME partie de la population, d'adopter un mode de vie normal et de contribuer à l'augmentation de la population québécoise. Bravo à monsieur Legendre et son conjoint pour leur courage.

Marie-Chantale dit :
28 avril 2014 à 19 h 37 min

J'ai été adoptée et j'ai à mon tour adopté mon fils. Nous devons passer par un long processus d'évaluation afin d'être acceptés comme parents potentiels pour un enfant alors que certains parents naturels, pour peu qu'ils puissent être naturellement fertiles, peuvent avoir des enfants à répétition sans être en mesure de les élever sainement. Je me demande quel enfant recevra le meilleur bagage, un enfant non désiré et non aimé ou un enfant désiré, voulu, espéré. Parfois, il faut enlever les oeillères et penser à l'enfant.

JDSher dit :
28 avril 2014 à 19 h 52 min

Je m'excuse mais en tant qu'étudiante en psychologie, je peux vous dire qu'un enfant élevé par 2 papas ou 2 mamans se développe aussi bien qu'un enfant qui a un père et une mère. De plus, quand on doit faire des mains et des pieds pour finalement avoir un enfant on l'aime tellement qu'on l'élève du mieux de nos capacités et on l'aime de tout notre coeur. Je suis très heureuse des progrès de notre société qui permet maintenant aux couples homosexuels de fonder une famille. C'est un PROGRÈS! Cet article m'a profondément choqué... Sans oublié les commentaires homophobes et irrespectueux

Lyna dit :
28 avril 2014 à 19 h 59 min

Si on a pu voir les romans de Jules Verne se concrétiser avec le temps, il semble que la société soit à un pas de vivre Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley

richard bégin dit :
28 avril 2014 à 20 h 00 min

madame bombardier est retrograde et deplaysante dans son propos.samedi elle a dit qu elle ne vivrait pas dans un pays qui tolererais les meres porteuse.bon ben c est quand votre demenagement madame si la france est si playsante a vivre :demenagez! cela reglé,les regles d adoption sont pas vivable au quebec risquer de se faire enlever l enfant en dedans de deux ans c est trop risquer.payer pour obtenir ce qu on desire le plus j ai pas de problemes avec ca ,mais tout le processus des in vitro devrait etre a la charge de ceux qui le desire tout genre de couple confondu .rien de payer par l etat.

Aline dit :
28 avril 2014 à 20 h 57 min

ADN 2 en 1, le 1er balbutiement de l'enfant maman!.....

Christopher dit :
28 avril 2014 à 21 h 25 min

On vois que lorsqu'on ne rentre pas dans le petit moule confortable et standard des québecois frileux, on se fait automatiquement critiqués... vraiment triste. Si la nature le permet, et bien on respecte ses limites, voila tout.

Audrey Dépault dit :
28 avril 2014 à 21 h 38 min

Il va falloir un grand débat, là-dessus, pourquoi pas une charte de l'enfant. L'enfant a le droit de connaître qui sont ses parents. C'est cela le problème qui se pose actuellement.

Avoir recours à une mère porteuse, c'est un moindre mal. Et cela peut-être un acte tout à fait altruiste dans certains cas. Mais j'ai de la difficulté avec l'achat d'ovules ou de sperme dans d'autres pays.

Le Gouvernement a pris en charge la procréation assistée, car on y constatait de graves lacunes. Mais il y encore de la révision à faire. Mais il va falloir qu'il légifère aussi sur ces banques et les prennent en charge. On ne joue pas ainsi avec la vie de ces enfants.

Eric B. dit :
28 avril 2014 à 21 h 41 min

Madame bombardier. Avoir un enfant est narcissique point, peut importe l'orientation sexuelle, fertile ou infertile.

Émilie dit :
28 avril 2014 à 22 h 21 min

Quel article..... vous me dépassé Mme. Bombardier. Et sans vous manqué de respect, je crois que VOUS êtes dépassé.... Il est temps de vous regardez le nombril. Vous comparez la situation d'un couple homosexuel à celui d'une dame âgée de 70 qui souhaite avoir un enfant ???? Vraiment?????Le geste qu'un couple hétérosexuel pose en décidant d'avoir un enfant est tout aussi égoïste... Je n'ai jamais entendu un de mes ovules me crier qu'il voulait vivre et ce même quand j'avais un conjoint pouvant me procurer du sperme. C'était mon envie à moi. Comme c'est celle de Joël Legendre dans le cas qui nous concerne... La loi est tel qu'elle est présentement et le désir de se couple devait être grand pour faire toutes ses démarches.... Je me console de avoir que ces 2 petites filles se retrouveront dans un milieu aimant qui leur donnera, j'en suis certaines une belle qualité de vie. En souhaitant à ces 2 jeunes filles de ne jamais tomber sur ce billet...

Frank dit :
29 avril 2014 à 0 h 00 min

Laissez donc le monde faire ce qu'ils veulent. Vous êtes qui pour juger des personnes qui sont adultes et consentents du début à la fin. Pis les arguments économiques, pensez-vous qu'il la juste faite parce que c'est gratis? 6000$ c'est pas grand chose si on compte combien sa coute élever un enfant au parent et à la société. Sa coute 6000 à la société pour faire un enfant qui va grandir et y contribuer. Come on, 6000$ c'est même pas la moitié d'un char. Gang de cheap. Les couples hétérosexuels ont le droit aussi pis je vous personnes chialer contre sa...

Anne dit :
29 avril 2014 à 0 h 01 min

tant d'enfants qui n'ont ni foyer ni amour....et tout faire pour s'en faire un " à nous"

Besoin "nacisssique" ? La volonté d'aimer, de prendre soin de quelqu'un ...peu importe si cet enfant vient de nous...il ne nous appartient pas de toute façon.

Au bout du compte, c'est un pur don de soi et un réel besoin de donner et non de posseder...que d'élever un enfant.

Marie Boisvert dit :
29 avril 2014 à 0 h 06 min

En Ontario une partie seulement est payé pour la fécondation in vitro à condition que la femme souffre d'une occlusion tubaire latérale. Manitoba elle offre un crédit d'impôt seulement pour couvrir une partie des frais. Québec couvre tout les actes médicaux et des médicaments de la procréation assistée et la fécondation in vitro . Les deux provinces paie que pour 3 tentatives tandis que le Québec paie 3 à 6 tentatives. Depuis 2010 les coûts de ce programme est de 240 million et plus.

Pascale dit :
29 avril 2014 à 3 h 47 min

Désolée Nic mais si c'était ce que Dieu veut, pourquoi aurait-Il fait les cygnes Homosexuels? Vous saviez Mme Bombardier que le Cygne, cet animal si majestueux et si bien raconté dans les contes de fées est en fait un animal homosexuel qui ne s'adonne à une relation hétérosexuelle que pour procréer et que les bébés sont élevés dans des familles homosexuelles?

Pourquoi vouloir tout rendre homogène, pareil... Pourquoi vouloir que tout rentre dans un moule???

Payer par notre argent si durement gagné? Heu... La procréation assistée est maintenant remboursée! Oui certains attendent les impôts là mais quand même! Si vous voulez chialer contre l'argent si durement gagné utilisé à mauvais escient vous devriez plutôt ciblés les politiciens qui ont des salaires astronomiques pour rien! Croyez-vous vraiment que M. Legendre est riche? S'il l'était, pourquoi continuerait-il à travailler autant, cumulant contrat par dessus contrat et diversifiant ses talents pour pouvoir en donner toujours plus?

L'homophobie est si présente dans ces propos que c'en est honteux!

Michel W... dit :
29 avril 2014 à 7 h 11 min

Oui, et c'est la logique même que la procréation assistée ne doit concerner que les femmes infertiles en âge de procréer. Elles peuvent bénéficier des progrets de la science.

Nathalie Thomas dit :
29 avril 2014 à 7 h 26 min

Oui, le droit de l'enfant. Pour l'enfant, la femme qui l'a portée et mise au monde est sa mère. Auncun bébé de quelques jours ne signerait un contrat qui l'enlève du sein de sa mère pour le remettre à des étrangers... Le fait que la mère soit consentante, dévouée ou payée ne change rien à cela. Quels sont ces adultes qui se permettent d'arracher un bébé à sa mère? C'est un acte d'une violence inouïe envers ce bébé. Au nom d'un prétendu amour bien égoïste car il ne tient rien en compte ce que souhaite et dont à besoin ce bébé. Cette conception n'est pas très prometteuse pour l'éducation future de l'enfant... Continueront-ils à ingnorer ses souhaits et besoins tout au long de sa vie parce qu'ils l'"aiment" et se donnent le droit de lui imposer tous les choix et violences qu'ils leur conviennent? Bien des violences se font au nom de l'amour quand il est égoïste... invoquer l'amour ne garantit rien quand on ne sait pas respecter les besoins et souhaits de l'autre.

Karine dit :
29 avril 2014 à 9 h 09 min

Voyons donc! On est en 2014 évoluez!!! Maintenant l'homosexualité fait partie intégrante de notre société! Les hommes autant que les femmes peuvent vouloir des enfants et c'est complètement normal! J'aime beaucoup mieux voir un enfant avec deux papas qui en prennent soin qu'un papa et une maman qui s'en contre-foutent!

Gérard dit :
29 avril 2014 à 9 h 15 min

Bravo pour ce discours courageux qui enligne enfin les choses sur ce sujet si controversé dans l'ordre et l'harmonie de la nature. Sans ce respect ''sacré'', l'homme (l'être humain) n'aura plus d'avenir..., ni de place dans ce nouveau monde artificiel.

Patrick Lefrancois dit :
29 avril 2014 à 9 h 25 min

Non mais ce qui n'a aucun sens c est que vous êtes payé pour dire des absurdité de la sorte non mais aussi ben les mettre au buché un coup partit ... votre mentalité conservatrice de l époque de la colonisation on pourrais grandement s en passer ..... une chance que les gens sont pas tous comme vous sinon on serais pas rendu loin dans l évolution de l humain.

Philippe dit :
29 avril 2014 à 9 h 48 min

Mme vos propos sont désuet, je crois que chaque individus qui veut aimer un enfant à le droit de choisir et ce peut importe la méthode. La société n'est pas la pour juger qui que se soit!

Sophie dit :
29 avril 2014 à 9 h 53 min

La limite des limites est plus qu'atteinte. Je peux comprendre le désir de vouloir un enfant, c'est légitime, mais dans la vie il faut faire des choix. Deux personnes de même sexe ne peuvent concevoir, mais il peuvent adopter. Encore une fois on se retrouve avec l'image de la femme objet (à vendre ou à louer) Notre soif de consommation est sans borne et nous amène à la consommation de façon narcissique de l'être humain! Joël je te trouve très talentueux, j'aime ce que tu fais, mais là nous divergeons d'opinion sur cette aspect moral.

Philippe dit :
29 avril 2014 à 10 h 04 min

L'adoption n'est plus possible au Québec, pour deux hommes, quelles sont vos solutions alors?

Pierre Vericain dit :
29 avril 2014 à 10 h 11 min

Uue autre question d'éthique. On est souvent biaisé lorsqu'on fait connaitre ses opinions sans tenir compte des lois et des limites que la nature nous imposent. j'approuve l'article de madame Bombardier..

Alexandra dit :
29 avril 2014 à 11 h 02 min

Vous parlez de limites de la nature dans votre texte, quel serait notre réaction si un médecin avait refusé d'aider une femme infertile en lui disant: «Bien dommage, mais c'est une limite de la nature!» Et bien se serait la panique générale. Les hommes (qui précisions le doivent passer une quantité impressionnante de test) méritent tout autant que les femmes d'avoir des enfants. Égoïste? Non, juste non. Une vie remplie d'amour pour cet enfant? Assurément. Des femmes aussi ont des enfants pour des raisons égoïstes, il ne faudrait pas l'oublier.

Mathieu dit :
29 avril 2014 à 11 h 17 min

Bien dit, vous avez bien expliqué les choses en étant clair sur un point, le fait est que de penser que pour deux hommes c'est contre nature d'avoir un enfant n'a rien d'homophobe. S'est juste une question de logique. Vous avez fait le choix de vivre contre nature, personne ne vous en veux pour cela et je vous accepterais toujours même si vous être contre nature mais ne faite pas subir cela a des enfants. Nous avons déjà un problème de surpopulation sur la planète, comment pouvais vous imaginez payer pour faire un enfant lorsqu'il y a déjà temps d'enfant dans les foyer d’accueil. COME ON! Quelle est la différence entre avoir un enfant par une mère porteuse ou un enfant qui a été porté pars une femme qu'on ne connais pas? Il n'y en a pas, alors pourquoi aider a la surpopulation de la planète? Vous avez pas d'utérus, cela n'est pas une réponse car si la nature ne vous a pas fait avec un Utérus il y a des raisons. Arrêté de dire on est en 2014, ce n'est pas parce qu'on avance dans le temps que nous devons oublier les règles de la vie. Il faut un homme est une femme pour faire un enfant ET il faut un 1 homme est une femme pour élever un enfants s'est pas plus compliqué que cela. Nous acceptons et même protégeons Homosexualité car vous êtes née comme cela, vous avez accepté ce fait, alors accepté le fait que vous ne pouvez avoir d'enfant.

Nathalie Poisson dit :
29 avril 2014 à 12 h 09 min

Je suis d'accord avec vous Madame Bombardier. Vous avez bien verbalisé ce que je pense et je ressens. Ce n'est pas une question d'évolution de la société mais bien d'égoïsme et de l'incapacité de plusieurs à se faire dire "non". Merci!

Math dit :
29 avril 2014 à 13 h 14 min

Pour ces personnes qui disent qu'il faut adopter, et non arracher l'enfant a la mère... ca ne se fait pas... bla bla bla... Donc vous me dites alors qu'une mère qui décide de donner son enfant en adoption, ne devrait pas le faire? C'est un acte contre nature?

Donc, si la mère est en accord de "donner en adoption" l'enfant ici d'une certaine manière (parce que c'est pas mal la même chose tant qu'à moi... Elle y donne naissance et le remet à un couple, homme ou femme), je vois pas le problème... Il y aura alors deux pères ou deux mères... Ou même un homme et une femme voulant un enfant ... Btw, un enfant à pas besoin d'un père et d'une mère pour survivre... Sinon ben du monde n'auraient pas survécu. Vous avez droit à chacun vos opinions, mais qui êtes-vous tous pour dire ces choses? On crée de la vie ici... l'enfant sera adopté par une famille aimée... Et dans le PIRE, il y a séparation et DEUX PARENTS prendront soins de l'enfant. Mme Bombardier à droit à son opinion mais je la trouve éffrontée pas mal

Louis Morin dit :
29 avril 2014 à 14 h 59 min

Je crois que la société évolue, mais vous ne la suivez pas Mme Bombardier. Je me dis qu'ils doivent tout de même s'assurer de la légitimité des parents quant à la volonté d'être parents. Des bonnes règles à suivre, des bons papiers à remplir, et au moins on plus certain d'avoir les bons parents pour la bonne cause. Alors, évoluez, sinon tous les hommes, tous les couples, ne pourront pu rien faire au Québec. Déjà qu'une personne célibataire ne peut plus adopter d'enfant. C'est ridicule.

Chadi dit :
29 avril 2014 à 17 h 12 min

Bravo et courage Mme DENISE BOMBARDIER! Vous rappelez à notre société qu'il y a des droits et une dignité humaine qui prévaut aux désirs et fantasmes d'individus. Toute personne a le droit de mener sa vie comme elle l'entend, mais non pas celle d'un enfant innocent en bafouant ses droits. Les deux hommes consentants peuvent vivre comme bon leur semble, mais ils n'ont aucun droit à soumettre une troisième personne (l'enfant), mineure et inconsciente, à leur volonté de combler des désirs. Cet enfant devrait grandir avec sa mère et son père; et rendu adulte, il vivra selon sa volonté et son choix à lui et non celui de ces deux messieurs. Il n'y a rien d'homophobe dans cette dénonciation. Il ne s'agit pas de juger les deux hommes pour leur orientation sexuelle mais plutôt de juger leur action immorale qui porte atteinte à l'enfant. Le Québec doit revoir ses lois. Il faut se préoccuper des enfants et non pas des lobbies.

Hubert dit :
29 avril 2014 à 21 h 04 min

une famille; femme, homme et fils, 2 papa, c'est complètement ridicule!!! avoir un bébé de cette façon est carrément un caprice, réveillez vous le gouvernement! bravo d'avoir le courage d'en parler madame Bombardier :)

Jean-Philippe Gavina dit :
29 avril 2014 à 22 h 53 min

Votre billet d'opinion me révolte. J'aurais cru qu'une femme de votre intelligence en aurait aussi été une de raison, mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Il y a quelque chose de viscéral dans votre réaction, quelque chose qui vient des tripes, pour ne pas dire de l'utérus, comme si vous vous étiez fait voler quelque chose qui jusque là n'appartenait qu'aux femmes. Votre réaction en est une d'émotion, clairement non réfléchie ou découlant de sens. Sinon, pourquoi avoir attendu et dénoncé le fait que deux hommes puissent faire ce que seulement les femmes avaient le pouvoir de faire jusque là? Vous comparez, pour justifier votre raisonnement, le cas de deux hommes homosexuels à celui d'une femme de 70 ans qui n'est et ne sera clairement pas disponible pour élever l'enfant, pour cause de vieillesse, maladie, troubles de sénilité, mort. Vous assimilez les hommes à cette incapacité et à l'absence. Il faut croire que vos préjugés sur les hommes sont bien ancrés dans des stéréotypes qui font l'affaire de bien des féministes et sur lesquels certaines d'entre elles jouent depuis un temps déjà. Je trouve bien étrange qu'il ait fallu 2 hommes pour finalement vous indigner, car depuis des lunes, les couples infertiles magasinent les ovules et les spermatozoïdes, depuis bien longtemps ils ont recours aux mères porteuses. Depuis bon nombre d'années des femmes célibataires se font faire des bébés, parce qu'elles ressentent ce besoin (égoïste?), pour les bonnes ou mauvaises raisons. Les couples lesbiens peuvent recourir à l'insémination car ce sont bien entendu des femmes, mais bien étrangement, lorsqu'il s'agit d'hommes, vous montez aux barricades? Ce que je vois dans votre emportement protectionniste, c'est la réalisation d'une féministe paniquée qui vient de comprendre que son genre s'est fait volé ce qui était jusque là un privilège. Une militante qui réalise tout à coup que l'égalité des sexes, ça marche dans les 2 sens! Bienvenue au...

isabelle dit :
29 avril 2014 à 22 h 55 min

Non. Je préfère savoir un enfant aimé adoré par deux homosexuels ou lesbiennes que de savoir un enfant élevé dans la pauvreté la drogue l'abus sexuel ou autre. L'amour des parents reste l'amour. Ceux qui ne sont pas d'accord resteront malheureux face au développement dell'avenir futut.

Dominic dit :
30 avril 2014 à 0 h 25 min

Je suis en total désacord, pourquoi tout le Monde ne devrait pas avoir les Mêmes droits ? Les personnes homosexuels qui désirent avoir des enfants seront, Et je suis certain, de meilleurs parents que bien des femmes qui accoucheront d'enfants non-voulus.... Un peu d'ouverture d'esprit Mme Bombardier svp. Je vous ai souvent supporter mais ici, vous me décevez tellement

Éric Campeau dit :
30 avril 2014 à 5 h 45 min

Dégoulinant de mépris, de méchanceté. Le degré zéro de la nuance. Pitoyable...

Francois dit :
30 avril 2014 à 8 h 30 min

Le besoin #1 de la vie est de se sentir aimé et d’aimer. Mais qui êtes-vous pour choisir qui est acceptable ou pas d’aimer un enfant? Les personnes qui choisissent d’avoir un ou des enfants de façon « contre nature » le font parce qu’ils veulent vraiment avoir un enfant. Tout comme vous chers parents qui ont décidé de façon « nature » de mettre un enfant au monde, par VOS propres désirs égoïstes. Aucun enfant ne demande de venir au monde, de façon naturelle ou pas. La chance qu’il a est de se retrouver dans une famille qui l’aime, contrairement à la malchance, par exemple, d’être venu d’une mère « junkie » (parce que de « nature » elle le peut) qui se droguait pendant sa grossesse, et que cet enfant aura des séquelles de santé tout au long de sa vie. La raison que nous pouvons vivre aussi vieux de nos jours est totalement due à l’évolution de la médecine. Donc chaque personne qui ne jure que par ce qui est « nature » devrait immédiatement arrêter de prendre des médicaments, faire enlever leur pacemaker, et ne jamais avoir droit à des chirurgies, car tout cela n’est pas « nature ». Donc si à un point dans votre vie vous avez eu recours à la médecine, taisez-vous, car vous avez bénéficié de l’évolution de la race humaine. Vous n’avez alors aucun argument pour prôner ce qui est « nature ». Vos propos ne deviennent alors que du jugement par vos pensez anciennes. Personnellement, je n’en veux pas d’enfants. Mais je n’ai rien contre les personnes qui choisissent de faire un geste concret, mais surtout égoïste, d’en avoir de façon « naturel » ou pas. Mais ce n’est certainement PAS parce que l’on vient d’une famille (un père et une mère) que notre vie s’en tire mieux.

liette dit :
30 avril 2014 à 8 h 38 min

quand on est gai on doit assumer les consequences pas d uterus pas d enfants on peut bien accepter le fait que vous etes gai de naissance mais de la a accepter cela c est un peu trop

Sophie dit :
30 avril 2014 à 8 h 52 min

Mme Bombardier et tous ceux qui dénonce cette situation n'avez clairement rien compris de l'intention de ces deux hommes. Vous parlez de dignité humaine, d'immoralité bien des gros mots qui font réagir les gens comme vous qui ont oublié d'évoluer et d'accepter les différences. Réveillez-vous ! On est en 2014 ! Quelles sont les statistiques qui vous donnent le droit d'affirmer haut et fort que les enfants nés de couples homosexuels sont plus malheureux, et doivent faire face au jugement des autres ? Vous parlez d'égoïsme, alors comment expliqué que vous êtes tous d'accord à ce que ces deux hommes doivent "payer" pour avoir droit au même services et accès qu'un couple hétérosexuel ? A la limite je suis d'accord au fait qu'ils ont certainement les moyens de payer, mais n'oublions pas qu'eux aussi paient des impôts et devraient donc avoir droit aux services gouvernementaux qui sont offerts. Pourquoi leur demander de payer en double ? Joël et Junior, étant jumelle moi-même, je suis certaine que vos petites filles auront une vie magnifique. Bonne vie à vous tous !

Jessica dit :
30 avril 2014 à 8 h 57 min

Honnetement, quelle honte de vous lire.. Vous me donnez mal au coeur.. Les femmes qui décident de devenir mere porteuse , c'est leur CHOIX... Dire que vous êtes payé pour écrire des déchets de la sorte.. Honte a vous.

Lucie dit :
30 avril 2014 à 9 h 00 min

Ouffff! J’en aurais long à dire sur le sujet!! J’ose espérer, Mme Bombardier, que vous portez un tel jugement parce que vous n’avez jamais été personnellement confrontée à l’infertilité sous n’importe laquelle de ses formes. Étant maman célibataire (non pas par choix, mais bien parce que la bonne personne ne s'était pas encore présentée), l’autre moitié de mes enfants a aussi été choisie par catalogue et a été livrée directement des États-Unis. Ma décision de procéder ainsi pour donner la vie était sans doute beaucoup plus responsable de ma part que de ramasser dans un bar n'importe quel crétin porteur de je ne sais quelle maladie pour un one night calculé sous prétexte que ça prend un homme et une femme pour concevoir ou pire, pour élever un enfant. Come on!! Ma famille, peu importe la façon dont elle a été créée, avait le droit d’exister au même titre que n’importe quelle autre, mono ou biparentale, homo ou hétérosexuelle. Mes enfants ont été désirés, ils sont intelligents, allumés, heureux, aimés, mieux traités que bien d'autres enfants du Québec jouissant pourtant du statut ''normal'' de fils ou fille de M. et Mme X, évoluent merveilleusement bien et ne manquent de rien, surtout pas d’amour, ni d'attention. Tant que les enfants ont des parents qui les aiment, s’en occupent, et les accompagnent du mieux qu’ils peuvent sur le chemin de la vie, il est où le problème?? On est en 2014 bâtard!!! Évoluez avec votre époque Mme Bombardier, l'ère des dinosaures n'est plus!

Marie-Claude dit :
30 avril 2014 à 9 h 17 min

"Le Québec se doit d’interdire les mères porteuses, une exploitation marchande du corps de la femme" La femme qui accepte cette tache est consentente aux dernières nouvelles, donc n'est pas exploitée... Je fais parti de ces gens qui trouvent honorables ce geste de certaines femmes qui acceptent de porter un enfant pour un couple d'amis. Ce genre de pratique a déja été faite pour des couples hétéros, alors il n'y a rien de frustrant dans ce cas-ci selon moi.

Ce qu'il faut davantage questionner c'est le remboursement pour les frais de procréation assistée, pas de la façon qu'un enfant est conçu. Il faut mettre des balises claires. Et si l'adoption était permise pour les couples homosexuels, M. Legendre l'a dit qu'il aurait été vers cette option avant... mais ce n'est pas possible.

Tout être humain, homme ou femme, quelque soit son orientation sexuelle, a bien le droit de devenir parent s'il le désire. Et tous les moyens possibles peuvent être envisagé et c'est à chacun de choisir. Il est évident que certains couples ont des contraintes dès le départ, ce qui peut réduire les options.

morganlafay dit :
30 avril 2014 à 9 h 59 min

Moi je trouve ca beau et généreux la personne qui le fait pour un autre, c'est le coeur sur la main! J'aime 1000000 x mieux quelqu'un qui désire un enfant par le billet d'une mere porteuse, qu'une femme qui porte et garde un enfant non désiré et rejeté durant sa vie !!!!

Maxime dit :
30 avril 2014 à 10 h 02 min

Bonjour à vous,

Je trouve dommage votre façon de penser, car si nous nous arrêtons un instant et y pensons, les femmes qui profitent de la fécondation in vitro sont tout aussi coupable de ce «fantasme narcissique». Comme vous l'avez mentionné précédemment: «Le droit à avoir un enfant, revendiqué dans ce cas de figure, n’est pas un droit. L’enfant possède des droits dont le premier est de ne pas être un objet de consommation ni le fruit d’un fantasme narcissique de gens qui n’acceptent pas les limites physiques de la nature.» (Denise Bombardier) Que voulez-vous dire par «ce cas de figure» que puisque nous sommes gais nous n'avons pas le droit d'avoir d'enfants naturels? Vous allez sûrement me dire qu'il y a l'adoption, oui, mais pourquoi les couples hétérosexuels avec une femme infertile n'y recourent pas? Vous dites également que c'est un objet de consommation, dites-moi j'essaye de comprendre la différence entre un couple homosexuel qui désire un enfant vs. un couple hétérosexuel qui désire un enfant, dans les deux cas c'est un choix très personnel et égoïste. Dans cette citation, vous terminez en disant qu'il faut accepter «les limites physiques de la nature» alors excusez-moi, mais ça voudrait dire que toutes les femmes qui veulent des enfants et qui ne peuvent pas devraient commencer à faire leur deuil maintenant parce que de toute façon ça e marche pas.

Dans tous les cas, dans notre société actuelle, je ne comprends pas pourquoi il y aurait un problème à désirer un enfant biologique, et ce, même si la personne est homosexuelle. Pour finir sur une note masculiniste et pour réfléter votre façon de penser, je dirais que c'est inhumain d'acheter le sperme d'un donneur par catalogue parce que «le chum de madame ne peut pas pas procréer» (je ne pense pas réellement ça je ne fais qu'appliquer ce que vous dites à l'envers)

Jean-Francois dit :
30 avril 2014 à 10 h 04 min

Fidèle à vous même, vous persistez à marquer la différence entre les sexes. Honte à vous Mme Bombardier, une féministe maternaliste n'est pas une féministe.

Michèle B. dit :
30 avril 2014 à 10 h 14 min

Vous pouvez emprunter tous les racourcis intellectuels que vous voudrez pour chercher à justifier votre peur de l'autre mais vous n'arriverez qu'à convaincre ceux qui comme vous n'arrivent pas à voir plus loin que leur propre existence.

Mathieu demers dit :
30 avril 2014 à 10 h 14 min

La procréation assistée ne devrait concerner que les femmes infertiles en âge de procréer? Madame Bombardier, je désapprouve complètement votre message. Un couple gay, oui naturellement et physiquement ce n'est pas fait pour procréer. Mais les papas homosexuels de ce monde qui rêvent, comme la majorité des couples hétéros, d'avoir des enfants, ont tout à fait le droit par tous les recours possibles de mettre au monde des enfants qui seront aimés autant sinon plus que les couples "normaux". Si ce n'est pas de l'infertilité deux hommes ensemble, c'est quoi alors? Tout se fait avant et au moment de la naissance, donc l'enfant a aucune conscience de tout cela...il n'en est donc pas affecté. Réveillez-vous madame Bombardier, sortez du Moyen-Âge et bienvenue en 2014, une société moderne ouverte d'esprit prêchant l'égalité.

Francois dit :
30 avril 2014 à 11 h 13 min

Si on suit la logique de Bombardier, cette ultra-feministe reconnue, il faudrait egalement mettre un terme et INTERDIRE la fecondation in-vitro, la procreation assistee; car ca aussi ca releve du "fantasme de creation d'un enfant". La Bombardier a une logique de boite a lunch!

Melanie dit :
30 avril 2014 à 12 h 42 min

Mais pourquoi donc n'allez vous pas demander l'avis des personnes concernés, c'est a dire les enfants issus d'une famille homoparentales ? Allez donc leur demander si il aurait voulu les choses autrement , s'il ont senti un manque, pourquoi ne pas faire d'article avec des histoires réelles au lieu d'inviter n'importe quoi! La protection de la jeunesse déborde de cas d'enfant mal traitées et par la plus grande majorité par vous les couples hétéro ! Concentrer vous sur le bien être de vos enfants avant de vous mêler du bien être de ceux des autres car a ce qu'on voit de nos jours , vous êtes pas un bel exemple face a l'éducation !

stéphane dit :
30 avril 2014 à 13 h 02 min

À part le fait que vous êtes payée par un journal pour dire vos conneries... Pouvez-vous me dire la différence qu'il y a entre vous et un assisté social ? Parce que, à part le fait d'être rémunérée pour dire autant de foutaise je ne vois pas ce que vous faites pour aider à faire évoluer la société...tout comme l'assisté social finalement !!

Dominique dit :
30 avril 2014 à 13 h 04 min

Je ne peux pas croire ce que je lis ! Pour avoir fait face à l'infertilité, je comprends très bien cette démarche. Peu importe le sexe des parents, chaque être humain a le droit de fonder sa famille. Evoluez un peu chère madame !

Claudine dit :
30 avril 2014 à 13 h 21 min

Je viens de finir de lire le billet de Mme Bombardier, j'en ai mal au cœur de lire cet article ainsi que certains commentaires! Comment peut-on parler de barbarerie, de narcissisme, on parle d'un enfant qui de toute façon ne serait pas venu au monde, sans la demande de ces 2 hommes! On ne parle pas d'un enfant non-désiré, on parle d'enfants désiré avec tout son cœur et son âme, un enfant pour lequel on est prêt assumer le jugement des gens leur méchanceté juste pour avoir le droit de l'aimer et le serrer contre nous! Tant qu'à dire des absurdités on devrait aussi interdire l'adoption, on enlève un enfant à ces parents et souvent son pays!! Sérieux, évoluez ça presse. Le parrain de ma fille est homosexuel, et j'en suis très fière il apporte une toute autre approche à ma fille et à l'évidence certain devrait profiter de leur présence et grande sensibilité. Une famille c'est des gens qui s'aiment POINT À LA LIGNE! Peu importe de quoi est constitué cette famille.... Si tous les enfants de cette Terre étaient aussi aimés, désirés et voulus que ces enfants là tout le monde seraient heureux et sereins, ça ne feraient pas des adultes aussi frustrés et on ne serait pas en train de lire des textes aussi primitifs, décevants et tristes! Bravo à tous les parents qui bravent les épreuves et les jugements et ce peu importe votre sexe, couleur et orientation sexuelle!! Bravo à M.Legendre, son conjoint et leur fils de se tenir debout et d'affronter dans la dignité une telle tempête vous êtes des hommes admirables et peu assez nombreux

Jordanne dit :
30 avril 2014 à 13 h 25 min

Madame Bombardier, tout d'abord je serais curieuse de savoir si vous avez un fils homosexuel. Si tel aurait été le cas, votre pensée serait peut-être et probablement diférente. Je trouve très choquant et tout à fait irrespectueux de votre part d'écrire un texte aussi répugnant. Beaucoup d'enfant n'ont aucune famille et c'est pourquoi je tout à fait pour l'adoption. Et pour poursuivre avec le texte ci-dessus, un nombre incroyable de femme mette au monde un ou même plusieurs enfants et ne s'en occupe pas le moins du monde ! Vous croyez que les enfants ont absolument besoin d'une mère ?? Je crois que l'enfant a seulement besoin d'être entourer de parents (homme ou femme) qui l'aime et qui sont financièrement et mentalement capable de s'en occuper et qui lui procurera l'amour ainsi que de bonne valeur ! De plus, j'aimerais faire un lien avec l'égoïsme dont vous parler, croyer-vous sincèrement qu'il n'est pas pire de mettre un enfant monde et ensuite de le mettre en adoption, transférer jusqu'à sa majorité de famille d'accueil en famille d'acceuil et ne cessant jamais de chercher ses véritable source !

Vous devez vous faire à l'idée, nous sommes dans une nouvelles génération et si des enfants peuvent obtenir de l'amour de deux hommes qui sont prêts à paratger et donner leur vie pour eux, alors c'est que nous ne devons pas perdre espoir en l'être humain.

Par contre, pour ce qui est de votre opinion, ce n'est pas très réaliste, même si selon vous c'est logique. Le lien de sang, ce n'est pas ce quo rend un enfant heureux, fonctionnel et épanouïs.

Bref, je pourrais me battre pour cette cause et je crois que vous devriez peut-être vous mettre un peu à la place de ces gens, LES HOMOSEXUELS.

Monsieur Joel Legendre, je avec vous et votre conjoint à 100%, ces petites filles seront très heureuse. Bonne chance !!!

Eric dit :
30 avril 2014 à 13 h 31 min

entendre les hétéros nous rabattre les oreilles avec le discours sur la nature. Car en 2014, la principale préoccupation d’un ou une hétéro dans toute sa vie sexuelle... c’est de contrer la nature, question de pouvoir baiser sans se reproduire comme les lapins. Et toute la panoplie des mesures les plus ‘naturelles’ qui soient, sont mises à sa disposition pour y parvenir : la pilule contraceptive, le stérilet, le condom, l’avortement, la vasectomie (qui peut aussi être renversée), ce qui donne lieu à une quantité infinie d’actes médicaux tous couverts par la RAMQ... pour lesquels les gais et lesbiennes sont taxés sans vergogne depuis des décennies, eux qui n’ont pas besoin de tous ces artifices pour ne pas procréer.

Michèle dit :
30 avril 2014 à 13 h 52 min

Si l'adoption était permise pour les couples homosexuels homme, ils n'auraient pour la plupart pas recours a ce genre de pratique ( mère porteuse), Joel Legendre et son conjoint on essayé d'adopter mais ce fut impossible. C'est facile pour une femme qui elle peut avoir des enfants de juger ceux qui ne peuvent pas en avoir. Pourquoi un couple infertile hétérosexuel aurait des droits différent d'un couple infertile homosexuel. D'autant plus que le bébé sera formé des spermatozoïde d'un des deux père...

Gabrielle dit :
30 avril 2014 à 14 h 14 min

L'infertilité ne devrait tout simplement pas être financé par le gouvernement. Les couples désireux d'enfants devraient assumés la facture comme ceux qui choisissent l'adoption. Il y a d'autres troubles de santé qui mériteraient l'attention et le souci du gouvernement.

Kath dit :
30 avril 2014 à 14 h 43 min

Pascale dit :

29 avril 2014 à 3 h 47 min

Désolée Nic mais si c’était ce que Dieu veut, pourquoi aurait-Il fait les cygnes Homosexuels?

Vous saviez Mme Bombardier que le Cygne, cet animal si majestueux et si bien raconté dans les contes de fées est en fait un animal homosexuel qui ne s’adonne à une relation hétérosexuelle que pour procréer et que les bébés sont élevés dans des familles homosexuelles?

Pourquoi vouloir tout rendre homogène, pareil... Pourquoi vouloir que tout rentre dans un moule???

Payer par notre argent si durement gagné? Heu... La procréation assistée est maintenant remboursée! Oui certains attendent les impôts là mais quand même!

Si vous voulez chialer contre l’argent si durement gagné utilisé à mauvais escient vous devriez plutôt ciblés les politiciens qui ont des salaires astronomiques pour rien!

Croyez-vous vraiment que M. Legendre est riche? S’il l’était, pourquoi continuerait-il à travailler autant, cumulant contrat par dessus contrat et diversifiant ses talents pour pouvoir en donner toujours plus?

L’homophobie est si présente dans ces propos que c’en est honteux!

Si je pouvais '' liker'' ce que Pascale a écrit, je le ferais. C'est très bien dit.

Francis dit :
30 avril 2014 à 14 h 45 min

(1) Mme Bombardier. Vous ne lirez probablement pas les commentaires, mais peu importe. J'ai 23 ans. Je suis gay. Et oui, comme la grande majorité de mes amis gays, je veux avoir des enfants plus tard. Lorsque moi et mon conjoint seront prêts. J'irai même plus loin. J'espère fortement que les avancements de la science permettront à mon futur conjoint et moi d'avoir un enfant biologique ensemble, avec nos gênes à lui et moi. Ce n'est pas impossible que le future nous le permette. Croyez moi, je comprends absolument les questionnements éthiques et moraux que la procréation de ce type impliquent, et oui j'ai encore un cheminement à faire mentalement pour en arriver à être en paix avec ma réflexion. Mais écoutez bien ceci.

En tant qu'homosexuels, nous nous battons pour essayer de faire reconnaitre que nous ne sommes pas des êtres contre-nature. C'est en fait la nature, de quelque façon que ce soit, qui nous a fait comme ça. Pourtant, lorsqu'on décide de faire la chose la plus naturelle qui soit, c'est à dire transmission de nos gènes, nous devrions combattre cette envie naturelle et accepter la fatalité que notre lignée devra mourir avec nous. Ce n'est pas une chose si facile à faire madame Bombardier, et je pense sincèrement qu'il faut-être une personne 100% infertile ou un homosexuel pour le comprendre, ce que vous n'êtes pas.

Vous parlez de l'égoïsme des couples homosexuels qui veulent avoir des enfants de la façon dont ils le veulent. N'est-il pas également égoïste pour une femme de décider de ne pas avoir d'enfants? Pensez vous que chaque enfant procréé l'a été par pure charité chrétienne? Avant même d'être un être que nous chérissons, un enfant est plutôt une décision de deux êtres qui s'aiment de bâtir quelque chose ensemble, et non pas un geste bonté. Je pense que l'égoïsme n'EST PAS quelque chose de foncièrement mauvais, c'est même quelque chose de naturel, sinon les proies se jetteraient dans la gueule des prédateurs par simple...

Guylayne dit :
30 avril 2014 à 14 h 55 min

Pourquoi répondre a ce billet qui pour moi est ridicule. Nous avons un fils gay, il ce son marier sans problème et en plus un très beau mariage, Maintenant vous les empêcher d'avoir un enfant et moi le plaisir d'être une Grand-maman, avoir su j'aurais gardée mon utérus et moi j'aurais porté leur petit bébé, sans le dire sa aurais été ni vue ni connu. Quand on n`'aime nos enfants on ferais tout pour les rendes heureux .

Francis dit :
30 avril 2014 à 15 h 08 min

(2) J'étais bien content de lire dans les commentaires précédents que plusieurs parents adoptifs avouent avoir adopté par égoïsme. Je pense que cela vient prouver que votre raisonnement est par moment fallacieux. C'est bien beau les grandes réflexions philosophiques sur l'être humain, mais la vie n'est pas une page d'un livre de Platon. Life works in mysterious ways. On ne peux pas toujours tout "cérébraliser", il faut aussi vivre la vie. Et chaque personne le fait à sa manière. Dans son article Mme Ravary semble dire que tout enfant qui n'est pas né naturellement et élevé par son père et sa mère biologique sera rongé par un questionnement sur son origine et sera incapable de vivre sa vie de façon heureuse sans se questionner. Mais voila, je pense que chaque être humain se questionne sur son origine et sur ce qu'il est pour des milliards d'autres bonnes raisons. Pourquoi est-ce que je suis laid? Pourquoi suis-je handicapé? Pourquoi est-ce que je souffre d'anxiété? Naitre dans une parfaite famille moyenne ne garantis pas le bonheur.

Concernant le fait que des femmes prêtent leur corps pour porter l'enfant d'un autre, je vais être honnête, je ne suis pas totalement confortable avec cette pensée. Croyez moi, si il pouvait exister une façon de faire grandir l'enfant en moi, je le ferais. Malheureusement, la nature ne le permet pas. Et encore une fois, au delà de la pensée et de la peur éthique, il faut prendre en considération la nature diversifiée de l'humanité. Certaines femmes sont prêtes à partager leur féminité avec un couple qui ne peut avoir d'enfant. C'est une réalité. Si elles sont conscientes et consentantes de ce qu'elles font, le mal est moindre. Certaines femmes vendent leur corps pour des raisons bien moins nobles.

Je terminerai sur ceci. La nature (voir ici le hasard) a fait de l'homme un être unique et complexe en constante évolution. Je pense qu'il faut accepter et embrasser cette complexité, et évoluer avec les possibilitées...

Nathalie Racine dit :
30 avril 2014 à 17 h 00 min

Je suis la maman d'une adolescente qui est lesbiennes et ne suis pas d'accord du tout avec cet article. Ont est en 2014 il faut évoluer et si la femme accepte d'être mère porteuse c'est son choix et non une obligation. Et chacun doit vivre sa vie comme il l'entend, donc bien sur le droit d'avoir des enfants qui importe notre orientation... Oui c'est plus simple pour les femmes mais il ne faut pas enlever ce droit et choix ni à un ou l'autre de ces êtres humains. La joie d'avoir un enfant dans sa vie, c'est tellement grandiose qu'il ne faut pas s'en priver...pour les autres. Alors vivre et laisser vivre... Et moi serai très fière un jour qu'avec un peu d'aide ma fille soit mère et moi grand-mère!

Gilles Otis dit :
30 avril 2014 à 19 h 28 min

J'espere qu'ils sauront donner a ces enfants une force de caractere ainsi qu'une confiance en eux a tout epreuve car ils en auront bien besoin .

Mylène dit :
30 avril 2014 à 21 h 08 min

"La procréation assistée ne doit concerner que les femmes infertiles en âge de procréer", dit elle... Je suis désolé, mais les femmes infertiles représentent elles aussi une "limite physique de la nature" comme elle le dit...On ne choisit pas d'être infertile tout comme on ne choisit pas d'être gay. MÊME RAISONNEMENT. Je ne vois pas pourquoi elles auraient l'exclusivité de la procréation assistée. Qui est-elle pour juger du choix des autres? Franchement, est-ce que la procréation assistée fait du tort à quelqu'un dans l'histoire? Je ne crois pas. VIVRE ET LAISSER VIVRE bon sang... L'enfant qui naît d'une telle façon n'est pas plus artificiel qu'un enfant né d'une copulation traditionnelle... Il s'agit du même processus de fécondation, tout ce qui a de plus naturel au monde. Je me demande ici si ce qui choque les gens n'est pas plutôt lié au fait que la conception d'un être humain puisse être un processus aussi simple en fin de compte. Et BOUM l'évolution de la science fait disparaître d'un coup la magie de la procréation humaine... Je comprends que ça puisse choquer mais au fin fond de l'histoire, la beauté du geste et l'amour qui y est relié restent intact et tout aussi fort, et c'est de ces principes là que les gens devraient puiser leurs opinions, afin de cesser de tourmenter notre société déjà bien assez boiteuse. Qui sont les superficiels dans l'histoire?

Emmanuelle dit :
30 avril 2014 à 22 h 22 min

Personellement, je trouve que cela n'a pas de sens de penser comme ca. Dans une société évoluée comme la nôtre, il est normal que la science puisse aider à régler les problèmes de tous couples incapable d'avoir des enfants biologiquement (hétéro ou gay). Si je comprends bien une femme infertile en âge de procréer c'est correct mais deux hommes qui veulent un enfant ça ne l'est pas ! Voyons Donc ! Aujourd'hui notre société prône qu'elle est ouverte et tout et tout. Et ils veulent brimer les libertés des homosexuel(le)s. Et ceux qui disent que l'adoption ne se fait plus au québec. Ils devraient adopter c'est la meilleure solution ! VOYONS si je comprends bien : si tu es une femme et que tu aimes un homme et que vous êtes capable d'avoir des enfants ensemble vous avez le CHOIX de soit faire vos enfants par manière "traditionnelle" ou d'adopter. Mais si tu es homosexuel(le)s tu n'as pas le choix il faut absolument que tu adoptes sinon ça enlève les droits de l'enfant ? Le bébé lui il s'en fout si il a un père et une mère ou deux pères ou deux mères si ses parents sont riches ou pas... Tout ce qu'il veut c'est d'être aimer !

Didier Carrascosa dit :
30 avril 2014 à 23 h 00 min

wow...toute une mentalité de la part dune grande femme connu au yeux des quebecois...vraiment pas fort...madame qui vit encore a lage de pierre qui na pas lair daimer l'évolution de l'etree humain et de sa technologie...alors si cest le cas ...imaginez que vous etes encore dans les anées 50 avant jesus christ...un gars qui es gay et vit 300 km plus loin, lauriez vous su??? NON alors en gros, madame la question je vous la pose...POURQUOI avoir un tel jugement sans conaitre la véritable ideologie et de son avantage a pouvoir enfin aujourdhui en 2014 reussir de tel exploit??? vous n'etes qune ignorante...au lieu d'ecrire se genre de conerie vous devriez sortir un peu de chez vous et de regarder la vie d'un bon coté ...la négativité cest pour les faibles....et il y a toujours moyen de changer pour du bien...Évoluer ;)

Steve dit :
30 avril 2014 à 23 h 02 min

Bonjour Mme Bombardier,

Je me sens interpellé et j'émets un commentaire face au "fantasme narcissique" de gens qui n'acceptent pas les limites de la nature" auquel vous faites référence. Je suis moi-même homosexuel et je suis offusqué que l'on puisse juger de façon universelle que tous les homosexuels sont narcissiques lorsqu'ils désirent avoir un enfant.

Est-ce qu'il est impossible de croire qu'un homosexuel ait envie de contribuer à notre société et au développement d'un enfant, qu'il ait envie de s'épanouir ainsi et de fonder une famille à laquelle il contribuera. Je ne fais même pas référence au moyen pris pour réaliser ce désir. Je trouve cela tout simplement insultant et primitif de généraliser de tels propos alors que tant d'efforts et d'avancements ont été réalisés depuis les dernières années.

En vous priant de peser vos mots lorsque vous vous adressez à des concitoyens de façon aussi gratuite, je souhaite que notre société accède à une plus grande ouverture d'esprit.

Sincèrement,

Steve

André Guy Bourgault dit :
1 mai 2014 à 0 h 00 min

De grâce, cessez vos prétextes puritains pour vouloir empêcher les couples d'homme qui font appel à la reproduction assisté par mère porteuse afin d'avoir des enfants qu'ils aimeront plus que tout au monde. C'est du narcissisme que de vouloir fonder une famille ? De donner de l'amour ?

Mon domaine de travail ma amené à voir de trop nombreux parents avoirs des enfants alors qu'ils ne devraient même pas avoir le droit d'en avoir tellement ils sont incompétent comme parents. Mais eux, sous le prétexte "qu'ils n'ont pas de limitations physique" peuvent concevoir des enfants allègrement. Pas grave, lorsque ces enfants seront négligé ou battus,il suffira de les confier à la protection de la jeunesse. Parmi ceux qui auront échappé au signalement à la DPJ. Faute d'un encadrement adéquat, par, manque d'amour ou par manque d'estime pour eux, pour plusieurs ils deviendront délinquants, prostitués, criminels, toxicomanes.

Je suis bien plus outré de constater qu'il faut un permis pour conduire une voiture, un permis pour construire une maison dans les bonnes normes, un permis pour un oui ou un non mais pour faire des enfants ?!! N'importe qu'elle femme avec un utérus fécondé peu faire des enfants. C'est la nature !! Et bien, madame, laissez les gens qui ont le véritable désire d'élever des enfants de le faire. Laissez les, leurs donner tout l'amour qu'ils ont à donner. Indignez vous plus tôt des enfants mères laissé à elle même, des mère toxicomanes qui donneront naissance à un bébé avec le syndrome d'alcoolisme foetale ou avec le VIH. C'est femmes la, doté naturellement d'un utérus, ne devrait PAS avoir le droit de procréer tant qu'elles sont dans cet état. La société sera bien plus sclérosé par ces enfants que par les enfants de M Legendre ou tout autre gay.

Guillaume dit :
1 mai 2014 à 0 h 39 min

Denise Bombardier, la nouvelle Gab Roy? Écrire des sottises pour le plaisir de faire réagir? Les ''limites physiques de la nature'' ont certes nui à l'humanité au fil de l'Histoire, mais heureusement l'Homme a appris à les surmonter. Newton, Gallilé, Descartes ont permis de défier ces lois naturelles et d'amener le progrès. Votre opinion se base sur des principes d'ignorant, et c'est en plein l'image que je me fais de vous. ''La science-fiction sans limites éthiques est devenue réalité''? Give me a break...

Rébecca dit :
1 mai 2014 à 1 h 56 min

Hey le monde, ça change quoi dans votre vie que vous prétendez "normale et pas contre nature" cette nouvelle là? Sérieusement, oui on est en 2014, oui les mentalités ont changées, oui il reste encore des monsieur-madame tout le monde qui ressentent le besoin de se mêler de tout.... Mais un couple gai qui veulent avoir une famille parce qu'ils possèdent plus de valeurs familiales que certains d'entre vous c'est pas bien? L'homosexualité a toujours existée et existera toujours donc apprenez donc à être ouvert un peu sur votre monde! J'ai perdu espoir en notre société que vous donnez l'image d'arriéré par vos propos insignifiants de personnes qui semblez vivre dans le déni de l'évolution du monde depuis 1604... c'est complétement ridicule

François (de France) dit :
1 mai 2014 à 5 h 54 min

Bonjour Mme Bombardier,

BRAVO pour ce remarquable article. Nous avons en France ce type de débat et l'an dernier des MILLIONS de gens sont descendus dans la rue pour refuser la marchandisation de l'enfant et la création de facto d'orphelins qu'on prive de papa ou de maman.

La vertu d'articles tel que le vôtre est bien sûr de nommer réellement et rationnellement les choses, les mots sont tellement galvaudés et déformés par les LGBT.

Soyez assurée de n'être pas seule, gardez courage et continuez à en parler !

Ceux qui ne veulent pas en parler sont anti-démocrates de fait.

Cathie dit :
1 mai 2014 à 8 h 20 min

Selon moi, il y a tellement d'enfants qui sont dans des familles hétérosexuelles ou il ya des problèmes de violence, d'inceste et surtout d'indifférence car oui plusieurs enfants vivent dans l'indifférence de leurs parents et vous osez juger un couple homosexuelle qui s'aime et qui vont donner tout l'amour que ces fillettes auront besoin. Que ce soit deux femmes, deux hommes ou un homme et une femme l'important c'est l'amour que l'enfant aura, donc commencer dont a vous opposer aux femmes qui ont des enfants et les négligent et laisser les couples homosexuel avoir du bonheur ils ont le droit a une famille aussi.

Nancy dit :
1 mai 2014 à 10 h 16 min

Je ne suis pas d'accord. On dit <> mais pourquoi un enfant ne serais pas autant sinon plus heureux avec 2 papa ? Des enfants qui sont né d'un couple hétéro ne sont pas plus heureux, plus en santé ou ne réussisse pas mieux dans la vie qu'un qui a 2 mères ou 2 pères ! Moi je crois qu'il suffit d'utiliser notre bon sens pour ne pas perdre le contrôle de tout sa et de permettre a des couples sains d'esprit d'avoir des enfants que se soit par mères porteuses ou pas.

Babouchka dit :
1 mai 2014 à 12 h 35 min

AGB, la nature, c'est la nature! Deux hommes ou deux femmes ne peuvent engendrer naturellement ou sont alors obliges de faire appel à des subterfuges....... Et l'imagination des humains dans ce domaine est sans limite. On a un petit peu l'impression que vous êtes fâché contre la gent féminine pourvue d'uterus...." n'importe quelle femme avec un utérus..." Arrêtez de penser ou de vouloir convaincre que la grande majorité des couples heteros forme des familles misérables, indignes, incompétentes qui ne savent pas élever leurs enfants et que seuls les couples homos qui programment leurs futurs enfants sauront mieux faire, parce qu'ils auront programme "avec amour" leur progéniture, car eux savent mieux faire que tout le monde! Je ne suis pas d'accord avec vous. Tout simplement parce que mon expérience d'enseignante pendant 37 ans a l'Education Nationale dans des milieux sociaux divers me permet d'apporter un témoignage. Quelque soit le milieu, ce dont souffre le plus l'enfant est du divorce de leurs parents. Et croyez- moi les référents papa, maman sont primordiaux. Un enfant n'est pas une marchandise. Un enfant ne s'achète pas. Le ventre de la femme n'est pas à louer comme on louait autrefois les bras des ouvriers. Avez- vous pensé au futurs questionnements de ces enfants commandés, achetés, nés de mères porteuses. Avez-vous, une fois, questionné les enfants nés sous X? Vous êtes-vous une fois questionné sur leur détresse, une fois arrivés à l'âge adulte. En France, bien que le mariage homosexuel soit légalisé sans concertation démocratique, la PMA et la GPA ne sont pas prêtes d'être acceptées et risquent de remettre les gens dans les rues! Merci Mme BOMBARDIER pour votre excellent article, n'en déplaise aux fâcheux et aux égoïstes.

Mais que fait-on vraiment d'efficace, en amont, pour aider les familles en difficulté? La procréation assistée

Jacques dit :
2 mai 2014 à 7 h 34 min

Vous avez tout a fait raison. mme bombardier. Faut il allé a tout les caprices de toutes les tranches de société pour dire qu'on évoluent. Faut savoir s'arrèté.

Le Gaulois dit :
2 mai 2014 à 21 h 07 min

Bravo !

Jean dit :
3 mai 2014 à 9 h 37 min

Vous pousser trop madame Bombardier. Votre enfance dans l'eau bénite refait surface. Je trouve que le droit d'un enfant à savoir d'où il provient, est un droit absolu. Là, je suis d'accord qu'il n'y a aucune éthique présentement. On sait retracer la provenance d'une tranche de steak alors que pour une vie humaine, l'enfant est privé de ça. Il est un produit aux ingrédients à moitié cachés. Cela n'a aucun sens. Il n'y a pas de respect de la vie à cet égard. Pour le reste, une femme infertile n'a pas à avoir plus de droit qu'un autre. Moi je dis, obligeons les cliniques à dévoiler l'identité du parent manquant à l'enfant même s'il n'éduque pas ce dernier.

Jean dit :
3 mai 2014 à 9 h 51 min

D'autant plus que la nation blanche est en déclin partout dans le monde. Vous voudriez que le taux baisse encore plus ? Vous préférez ne miser que sur l'immigration ? C'est très bien l'immigration, mais passé un certain pourcentage, ce sont les problèmes sociaux qui émergent. Parce que le multiculturalisme à grande échelle est un constat d'échec. Aux Etats-Unis, les femmes noires sont célibataires, parce que les hommes noirs ne veulent que des blanches, pour avancer socialement. Je pourrais parler longuement de tous les déséquilibres que le melting pot amène lorsque trop important. Il faut penser naissance madame Bombardier. Papa ou maman gai sont acceptés. Il faut sauver notre nation en déconfiture.

Marc dit :
4 mai 2014 à 7 h 17 min

Le droit de l'enfant à ses origines n'est pas négociable. Que la science aide à la procréation, ok, mais qu'on respecte l'enfant en lui donnant l'accès à ses origines. La RAMQ agit contre le droit de l'enfant dans ses procédures.

monique dit :
31 mai 2014 à 9 h 24 min

Merci madame Bombardier de soulever cette question délicate. L'adoption locale et internationale devrait être aussi une solution. Combien d'enfant abandonnés ou maltraités au Québec pourraient être accueilli avant d'envisager les mères porteuses?

JP Bouchard dit :
1 juin 2014 à 10 h 59 min

Bien dit mme Bombardier.

Enfanter n' est pas un droit mais un privilège que la nature te donne ou ne te donne pas.

Et ce n' est pas au contribuable de payer pour les lubies des autres.

Ne vous demandez pas pourquoi notre système de santé est en train de s' écrouler...

Trop d' abus comme celui de Legendre et compagnie.

Ces gens-là sont millionnaires et font payer leurs privilèges par le peuple.

Il y a déjà trop de monde sur la planète et on paie des millions pour en avoir plus.

Beau p' tit Québec pathétique!

Illyanne dit :
1 août 2014 à 0 h 25 min

On s'offusque des ovules à vendre, des utérus à louer, de la vertu des femmes, mais jamais à ce qui à trait à l'équivalent chez les hommes (hormis la grossesse évidemment). Pourtant, j'aurais bien donné de mes ovules. Mes enfants sont superbes, je n'ai pas de problème de santé majeur (jusqu'ici) et de plus, quand on se sait intelligent, on veut partager cela ! Il serait bon de mettre des cadres à respecter (entre autres parce que des parents choisissent un enfant comme on choisit un chien), mais il normal de vouloir des enfants en bonne santé. Il y a des gens pourtant qui veulent juste avoir des enfants, et qui laissent la ''chimie'' opérer quand il est question de choisir le père ou la mère d'un enfant. C'est correct aussi. La recherche ayant démontré que certaines tares étant en fait des adaptations génétiques en réaction à un environnement hostile (anémie falciforme) il serait dangereux de vouloir manipuler ou supprimer des gènes au niveau actuel des connaissances, étant donné la multiplicité quasi-infinie des effets de l'addition ou de la soustraction des gènes. Il y a une sagesse qui nous vient au contact de l'imperfection, à savoir que si nous étions tous aussi intelligents et beaux les uns que les autres, il n'y aurait plus d'injustices donc plus de sympathie de possible. Et que finalement, ce serait oublier que l'intelligent n'est pas toujours si intelligent et que ce qui est trop beau est un peu fade.

Marie dit :
25 août 2014 à 21 h 51 min

Madame B, Je viens d'apprendre que les petites Marion et Anais sont maintenant avec leurs papas... J'espère qu'elles n'auront jamais à vivre, lire ou entendre tout le mépris que vous avez pour leur famille. Tant la femme qui a décidé de les porter que ses deux papas aimants ne méritent de tels jugements. Vous faites partie de ceux qui croient savoir ce qui est éthique ou non, acceptable ou "contre nature". Quelle prétention ! Jamais vous n'avez connu ce désir d'enfant pour tenir de tels propos. Je parle de réel désir, lorsque la Vie, la nature s'y oppose. J'ai eu la chance d'avoir trois enfants, et la dernière est arrivée après plus de 9 ans d'attente. Pourtant, mes ovules étaient parfaits... je les ai donc offerts à une cousine, infertile. Exploitation ? Pas du tout. C'est par pur amour pour ce couple qui désirait un enfant... Adoption internationale? On doit être mariés,dans certains pays, depuis au moins 5 ans. Couple homosexuel : un seul des deux conjoints est reconnu. Banque mixte? Attendre 5 ans, 10 ans, se présenter en cour tous les ans, risquer que les parents reprennent l'enfant ( famille bio encore privilégiée par la DPJ) ? Voyons, Miss B. vous y pensez un peu ? Dites-le une fois pour toutes: vous êtes homophobe, pseudo-féministe et surtout, réactionnaire. Avant d'écrire, vous devriez vous informez et, surtout, ne jamais perdre de vue que vous vous prononcez sur la vie d'êtres humains qui ont des désirs et qui ont droit, comme vous, de réaliser leur rêves.

Mme Claude Fortin dit :
29 août 2014 à 13 h 10 min

Mme Bombardier, Franchement on est en 2014. Je me permets de vous contredire sur plusieurs points, mais le principal est que les homosexuels ne peuvent plus adopté à cause de leur orientation sexuel. Que peuvent-ils faire alors ??? Voler des enfants ? Ben voyons donc. Si la mère porteuse le fait pour un couple hétéro, pourquoi pas pour un couple d'homme. La femme homosexuelle peut avoir des enfants, elle a un utérus elle, elle n'a qu'a se faire inséminée. Mais les hommes eux ! Bref, il faut vivre avec son temps. J'ai la chance d'avoir 4 merveilleux enfants et toujours avec le même conjoint. Tant mieux pour nous, mais si la nature avait décidé autrement... j'aurais eu affaire avec une mère porteuse. J'aurais été une aussi bonne mère que je le suis présentement.

MIKKA PL dit :
3 septembre 2014 à 13 h 08 min

Mon desaroi; c'est de voir deux hommes qui se privent le luxe de procréer, vont recourir à une maman porteuse, adoption etc. Pourtant, ils ont la faculté de concevoir naturellement. Cela je l'ai jamais compris. Est ce la débilité? Ou ont ils lancer la serviette en renonçant à leur responsabilité d'Hommes? Je crois que c'est a cause de l'argent, les femmes ont toujours été exploité et être toujours à la disposition de l'incohérence.

MIKKA PL dit :
3 septembre 2014 à 13 h 10 min

Le monde n'est pas dupe mon beau J.