/investigations
Navigation
Métaux Kitco

Soupçonné de fraude, il achète des condos de luxe

Le penthouse de 2,8 millions $ acquis par Kito est situé à l’avant-dernier étage de la tour 
Altitude Montréal. Il surplombe le Square-Phillips, où de nombreux marchands d’or sont établis.
Photo Jean-François cloutier Le penthouse de 2,8 millions $ acquis par Kito est situé à l’avant-dernier étage de la tour Altitude Montréal. Il surplombe le Square-Phillips, où de nombreux marchands d’or sont établis.

Coup d'oeil sur cet article

Un marchand d’or accusé d’être au cœur d’une des plus grosses fraudes fiscales de l’histoire du Québec vient de s’offrir un luxueux penthouse et cinq autres condos pour 12,8 millions $.

Un marchand d’or accusé d’être au cœur d’une des plus grosses fraudes fiscales de l’histoire du Québec vient de s’offrir un luxueux penthouse et cinq autres condos pour 12,8 millions $.

Selon des documents notariés obtenus par notre Bureau d’enquête, l’entreprise montréalaise Métaux Kitco a été capable d’acquérir à la fin mars une brochette de condos de luxe dans le projet Altitude Montréal, malgré une pluie de chefs d’accusation déposés contre elle.

La tour de prestige de 33 étages donne directement sur la Place Ville-Marie.

Métaux Kitco a été accusé en décembre d’être à la tête d’un réseau impliqués dans ce qui pourrait être une des plus importantes fraudes de l’histoire du Québec.

Son patron, Bart Kitner, risque la prison et Revenu Québec réclame des amendes de 750 M$ pour les dirigeants de ce réseau de bijoutiers et de transformateurs d’or.

En gros, le stratagème consistait à réclamer indûment la taxe de vente du Québec (TVQ) sans jamais créer un vrai produit, selon des allégations du dossier de cour.

Penthouse

Une des unités acquises est un magnifique penthouse baptisé L’Everest qui s’étend sur deux étages et couvre une superficie de

2997 pieds carrés.

Le condo compte quatre chambres à coucher, trois salles de bains et même une toilette pour dames.

Métaux Kitco a aussi fait l’acquisition le 26 mars de cinq condos de plus petite taille situés dans le basilaire de l’immeuble.

Le prix payé pour les cinq unités est de 10 millions $. Le penthouse a été payé 2,8 millions $.

Kitco a contracté une hypothèque de 4,7 millions $ auprès de Groupe Daca pour financer son achat. Il s’agit du promoteur du projet Altitude Montréal.

Promesse d’achat

Contactée par notre Bureau d’enquête, une porte-parole de Kitco, Sharlene Dozois, a indiqué que l’achat des condos faisait suite à des promesses d’achat réalisées avant le début des problèmes fiscaux de Kitco.

«Si on n’achetait pas là, on perdait notre mise de fond», a-t-elle dit.

Mme Dozois a dit que Kitco espérait maintenant vendre ou louer les unités acquises pour pouvoir rembourser des créanciers.

Commentaires