/misc
Navigation

Des avis sur les avis (extrait)

Coup d'oeil sur cet article

Un politicien n’a pas à passer son projet de loi sous le « microscope judiciaire et constitutionnel » avant de le déposer. Il le dépose, puis APRÈS les juristes se prononcent.

Après tout, le politicien ne représente pas les juges, il représente le peuple. Le rôle du politicien n’est pas de respecter à la lettre les règles du jeu en vigueur, mais, au contraire, de participer à les changer.

N’oublions pas : quand Abraham Lincoln a présenté sa loi destinée à abolir l’esclavage, cette pratique était légale. Donc, adoubée par les juristes.

 

(Pour lire ce texte au complet, cliquez ici...)

 

 

20 commentaire(s)

John-Jean Martin dit :
9 mai 2014 à 9 h 32 min

OK Martineau,change de cassettes svp.

Denis Mercier dit :
9 mai 2014 à 9 h 40 min

Les Québécois ne sont pas comparables à des esclaves comme Martineau se le permet ici. Les Québécois ont dit "non" à un projet d'indépendance deux fois plutôt qu'une et ils viennent de voter en grande majorité pour un parti fédéralistes pour ne pas que leur soit imposé par des magouilleurs un autre référendum ce qui équivaut à une troisième prise contre les tenants de la thèse que le Québec soit colonisé par le Canada Anglais.

Le Québec est libre et l'a toujours été de prendre ses décisions lui-même sauf pour les séparatistes, dont Martineau, qui ne cessent de se réinventer et qui sont payés pour ça, comme des publicitaires, pour vendre cette idée comme un mauvais savon qui salit plus qu'il ne lave.

Ça va prendre encore un peu plus de 4 ans pour pouvoir signifier aux péquistes que leur présence n'est plus utile à l'Assemblée nationale mais, même à ça, dans le JdM ils seront toujours en majorité de pas la volonté du grand boss.

Julien117 dit :
9 mai 2014 à 10 h 29 min

Je reconnais que plusieurs concitoyens ont absolument besoin de l’autorisation des juges et juristes avant de décider ce qui est bon pour le peuple. Ce qui explique l’opposition à la charte. Interdire les signes religieux ostentatoires dans la fonction publique allait à l’encontre de la charte canadienne. Pour les opposants à la charte du Québec, les lois sont immuables. Pourtant les femmes ont obtenu le droit de vote, l’avortement n’est plus criminel et le divorce accordé. Les gens ont bien le droit d’être anticharte mais qu’ils disent que c’est par souci religieux, respect des religions, surtout de l’Islam. La religion chrétienne n’imposant rien en matière de vêtements. Je crois en la démocratie et au pouvoir des parlements de changer les lois.

JP Bouchard dit :
9 mai 2014 à 11 h 09 min

J. J. Martin...

Bien d' accord...Martineau s' en vient vraiment redondant. L' aiguille saute sur le disque

L' élection est TERMINÉE et digérée. Plus rien à dire.

D' après moi, Martineau est comme Carole...Les chiffres et la bonne gestion ne l' intéressent pas.

Parc contre, son autre blogue sur Arcand-Laliberté est intéressant et pour une fois, différent.

Pierre-Luc Tremblay dit :
9 mai 2014 à 11 h 19 min

John et Denis:

Vous manquez tellement d'éducation et de savoir vivre. Le vouvoiement vous connaissez pas ça? À lire la profondeur de vos commentaire, je ne suis pas trop surpris non plus

emile lafreniere dit :
9 mai 2014 à 11 h 33 min

M. Martineau,vous parlez dans ce billet du role du politicien.Ceci m'amene a vous parler de ceci:A l'écoute de la commisssion Charbonneau et particulierement dans le cas du témoignage de M. Chevrette,je constate que les commissaires et Mme la Juge Charbonneau semblent ne pas comprendre le role d'un député ou d'un ministre. Je ne défends pas ni que j'approuve la question du sujet de la route de St-Donat,je ne suis pas en mesure de juger,mais jusqu'a maintenant les questions portent beaucoup plus sur l'utilité du projet que sur las malversation. D'autre part la question des contrats tarifiés ont pour ma part été bien expliqué par M. Chevrette,sur le fait que ca peut effectivement protéger l'existance d'usine d'alsphate dans certaines régions et par conséquent il n'y a pas de favoritisme mais plutot le besoin de protéger l'industrie dans certaines régions. Pour ma part comme je l'ai déja mentionné dans un autre billet,il est a mon avis tout a fait normal que par ses fonctions un député ou un ministre soit dans une situation d'etre en présence de gens qu'effectivement il préférerait ne pas rencontrer. Il en est ainsi pour toutes les demandes qui lui sont faites dans leur bureau de comté.Ils ne peuvent ignorer leurs citoyens et leurs demandes. Par le comportement des commissaires on serait porter a penser qu'ils connnaient peu le role et les obligations ainsi que les contraintes des politiciens. Autre question,co0mment se fait-il que M. Lachance ayant été vérificateur général du Québec pendant plusieurs années n'aie jamais détecté des irrégularités au MTQ. Je ne suis pas péquiste mais je trouve que la facon que l'interrogatoire est menée contre M. Chevrette et les regards en coin de Mme Charbonneau me laisse croire ce que j'ai avancé précédemment.

jimmy brindle dit :
9 mai 2014 à 12 h 28 min

Je suis heureux que des juges soient appelé à s'exprimer sur des projets de ministres avant qu'ils ne soient soumis aux votes de l'assemblé Nationale . Si un politicien représente le peuple , il ne peut honnêtement , lui faire avaler un projet de loi basé sur des mensonges et une crise crée de toute pièce . Les juges sont là afin de protéger le peuple contre les abus de ces Ministres malhonnête et ambitieux . Veut on instaurer , au Québec , un régime dictatorial , et transformer les citoyens en mouton .

emile lafreniere dit :
9 mai 2014 à 12 h 56 min

Je trouve que ca commence a couter tres cher a la commisssion Charbonneau pour entendre parler de quelques bouteilles de vin ou billets de hockey,qui par tradition faisait plus l'objet de civilité que d'achats de conscience.

Pierre-Luc Tremblay dit :
9 mai 2014 à 13 h 17 min

jimmy brindle:

C'était ces mêmes juges qui prononçaient des sentences de 6 mois pour des meurtriers ou des pédophiles parce qu'ils avaient trop peur de défier la maudite jurisprudence. Vous pensez qu'ils représentent le peuple vous?

Ces même juges qui ont laissés traîner le procès Claude Robinson pendant 10 ans? Ces mêmes juges qui avaient, en Ontario, acceptés d'écouter la plaidoirie de musulmans d'instaurer la loi islamique Charia dans le système de justice.

On voit que quand on laisse trop longtemps le pouvoir à des gens déconnectés de la population, on remarque des énormités comme je viens de vous en citer.

John-Jean Martin dit :
9 mai 2014 à 13 h 44 min

Pierre-Luc Tremblay dit : 9 mai 2014 à 11 h 19 min John et Denis:

Vous manquez tellement d’éducation et de savoir vivre. Le vouvoiement vous connaissez pas ça? À lire la profondeur de vos commentaire, je ne suis pas trop surpris non plus

Pour qui te prends-tu toi ? Dis moi donc,quel le niveau de ton dernier diplôme ,monsieur le génie ?

Viré Sultop dit :
9 mai 2014 à 15 h 03 min

Le Politicien dit:...Après tout...qu'ossé q'ça donne de soumettre mon Projet de Loi à des Juges sans jugement ?....c'est comme s'obstiner pour rien sur le sexe des Anges.

Miche dit :
9 mai 2014 à 16 h 05 min

PQ:

Ils sont très forts sur le jeu des mots...! Et jouer sur les sentiments des gens...!!!

Diane H. dit :
9 mai 2014 à 18 h 32 min

"Pour qui te prends-tu toi ? Dis moi donc,quel le niveau de ton dernier diplôme ,monsieur le génie ?"

Monsieur Martin, si monsieur Tremblay vous demande de le tutoyer, il a droit à ce respect.

On dirait bien que tout le monde n'a pas été éduqué pareillement! Mais le vouvoiement s'applique tout autant pour une personne que vous ne connaissez pas, que ce soit un diplômé ou non.

John-Jean Martin dit :
9 mai 2014 à 22 h 40 min

@Diane H

Le problème avec le vouvoiement est plus complexe qu'on pense. On va vouvoyer une personne avec qui on n'a pas d'atomes crochus et qu'on ose pas tutoyer,on peut aussi vouvoyer une personne qu'on respecte,mais la gêne nous empêche de la tutoyer. On peut cependant tutoyer une personne qu'on aime et de façon réciproque celle- ci est à l'aise avec cette interpellation.On peut aussi tutoyer une personne ,sans impolitesse,pour la confronter sur une idée bien précise.En conclusion,le tutoiement n'est pas nécessairement un manque de respect ,contrairement à ce que certains laissent croire.

JP Bouchard dit :
9 mai 2014 à 23 h 35 min

Diane H...

Vouvoyer P.L. Tremblay? :-/

Avant que je vouvoie un gars 2 fois plus jeune que moi....

Franchement Diane, on n' est pas à la Cour Suprême ou chez les Desmarais ici...

Me vois-tu rencontrer LBB et l' appeller " monsieur " ??? Aïe...un instant

francine gagnon dit :
10 mai 2014 à 8 h 11 min

La diplomation n'est pas garante de l'éducation vous avez bien raison Diane H.

Alain Legault dit :
10 mai 2014 à 14 h 02 min

Et pourquoi tout simplement le dire haut et fort ce sont les liberaux qui ont MENTI,

Alain MichauD dit :
10 mai 2014 à 14 h 49 min

C'est drôle cette guéguerre de ''respect moi j'suis vieux''. Personnellement, je ne respecte pas plus quelqu'un de vieux qu'un jeune. Il faut selon moi faire une différence entre respect et compassion. À titre d'exemple, pourquoi je respecterais plus une personne de 80 ans qui a passé toute sa vie en prison à cause de meurtre ou de taponnage d'enfant qu'un jeune de 30 ans qui travail à sauvé des vies tout en élevant seuls ses enfants? Je sais l'exemple est extrême, mais c'est pour l'image. À l'inverse, la compassion m'indiquera que peu importe que la personne ait été un tout croche toute sa vie, je ne lui demanderai pas les mêmes choses qu'un jeune, je suis conscient de ses limitations.

Finalement, pour moi, une personne qui me parle en imbécile, sans respect, se fera répondre de la même manière, peu importe son âge. Si un vieux agit en cabochon, tout ce que je comprends c'est que malgré son âge, il n'a jamais appris à vivre et donc, il mérite le respect qui va avec son attitude. Pour moi, être vieux n'est pas exceptionnel en soi. Tout ce que cela prouve, c'est que la personne en question est venue au monde avant moi. Donc bravo, tes parents ont baisé avant les miens. Tout un exploit...

Pour ce qui est du vouvoiement, je n'ai pas de problème avec ça. Toutefois, à mon travail, j'ai plusieurs employés à ma charge plus vieux que moi. Je n'ai aucun problème à les vouvoyer, mais s'il l'exige, ils doivent faire la même chose, que cela leur plaise ou non. Sinon, ils vivront avec les conséquences. Comme j'ai dit, le respect attire le respect, je traite les gens de la même façon qu'ils me traitent..

maurice senecal dit :
10 mai 2014 à 21 h 36 min

@denis mercier

petit vendu.

maurice senecal dit :
10 mai 2014 à 22 h 00 min

C’est la différence entre le système britannique et l'américain. En Angleterre,de qui ont a hérité du régime politique que nous avons ,la priorité est au politique sur le judiciaire ce qui force les politiciens a mettre leurs culottes c'est d’ailleurs dans cette optique que les parlementaires britanniques ont forcé l'inclusion de la clause dérogatoire dans la constitution au moment du rapatriement, ils voyait tres bien que la charte a Trudeau aurait pour effet de judiciarisé le politique ce qui déresponsabilisait les politiciens. au US au contraire on a judiciarisé a l'extrême avec tout ce que ça peut comporté comme bizarrerie tel que parfois la cour suprême va rende des jugements qui vont a l'encontre de certains jugements qu'ils ont émis précédemment, d'ailleurs la nomination des juges a la cour suprême aux US c'est tout un exercice et les US sont le paradis des avocats.

Loading