Actualité | Consommation

Montréal | Bars

Les propriétaires de bars en colère contre le Canadien

Stéphan Dussault

Stéphan Dussault @

Publié le: | Mise à jour:

Peter Sergakis

Stéphan Dussault / JdeM

Peter Sergakis, président de l’Union des tenanciers de bars du Québec. «On se questionne sur la légalité de présenter un match de hockey sur écran géant au Centre Bell. Selon notre compréhension, leur permis d’alcool ne leur permet pas de faire ça», dit-il.

Un regroupement de tenanciers prétend que le Centre Bell n’avait pas le droit de vendre de la bière sans présenter d’événement.

«C’est comme ouvrir un nouveau bar de plus de 20 000 places. Ça nous inquiète. Surtout qu’on se questionne sur la légalité d’un tel événement», dit Peter Sergakis, propriétaire d’une quarantaine de bars dans la région de Montréal.

Le président de l’Union des tenanciers de bars du Québec (UTBQ) fait référence au match ultime du Canadien de Montréal face au Bruins de Boston, présenté mercredi sur l’écran géant au Centre Bell.

L’Union en fait aussi une affaire de principe. Selon Peter Sergakis, le Centre Bell ne pouvait pas vendre de la bière sans présenter un événement en direct, comme le prévoit son permis d’alcool.

«Si on laisse faire ça, n’importe qui va pouvoir louer un local un soir et vendre de la bière», dit-il.

C’est pour cette raison que l’UTBQ a déposé une plainte avant-hier à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), l’organisme provincial qui délivre les permis.

«Le Centre Bell est titulaire de permis d’alcool de type amphithéâtre et dans l’optique où l’objet de cette soirée est la présentation sur un écran d’un événement sportif qui se déroule aux États-Unis, nous n’arrivons pas à concilier l’objet de la soirée et la nature des permis exploités, puisque la condition pour l’exploitation d’un tel permis est la présentation d’un événement en direct», écrit l’UTBQ dans sa plainte.

À la Régie, on confirme avoir reçu la plainte mercredi soir.

«Nos avocats analysent la chose. S’il y a lieu, nous convoquerons les responsables du Centre Bell», s’est limité à dire sa porte-parole, Joyce Tremblay.

Les chances sont élevées qu’on soit fixé pour le troisième match de la série, qui se déroulera à New York en milieu de semaine prochaine et qui pourrait être présenté au Centre Bell.

Peu d’impact

Quelques coups de fil dans des bars de la région montréalaise confirment que ce «nouveau bar» de 20 000 places n’a pas eu d’impact sur les affaires.

«C’est vrai que je n’ai pas eu autant de monde qu’au Centre Bell!» rigole Michel Pichette, de la Cage aux sports du boulevard le Carrefour, à Laval, qui soutient qu’il affichait complet 24h avant le début du match.

Même son de cloche dans de plus petits bars, comme le Bar sportif Dallas, sur le boulevard Cartier à Laval.

«On est généralement plein à 75 % pour les matchs du Canadien en séries. C’était le cas du dernier match», dit la gérante Josée Bourbonnais.

Même Peter Sergakis avoue que son gigantesque bar La station des sports était plein à craquer hier sur la rue Sainte-Catherine, à 2 km du Centre Bell.

«Les fans cherchent avant tout un endroit avec de l’ambiance», dit-il. De toute évidence, ce n’est pas la bière à 9,75 $ le 473 ml qui va freiner leurs ardeurs.


Prix d’une once de bière dans les arénas des équipes qualifiées en série

  • Rangers de New York 73 ¢
  • Avalanche du Colorado 56 ¢
  • Bruins de Boston 52 ¢
  • Red Wings de Detroit 50 ¢
  • Lightning de Tampa Bay 50 ¢
  • Ducks d’Anaheim 48 ¢
  • Wild du Minnesota 48 ¢
  • Blackhawks de Chicago 47 ¢
  • Blue Jackets de Columbus 46 ¢
  • Canadien de Montréal 45 ¢
  • Kings de Los Angeles 43 ¢
  • Penguins de Pittsburgh 42 ¢
  • Flyers de Philadelphie 41 ¢
  • Sharks de San Jose 39 ¢
  • Stars de Dallas  38 ¢
  • Blues de St-Louis 35 ¢

Source: Business Insider, avril 2014.

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus