/misc
Navigation

Le vrai test (extrait)

Coup d'oeil sur cet article

Cet automne, toutes les « forces progressistes » (entendez : tous les groupes organisés qui croient que le progrès va dans le sens de leurs intérêts) vont descendre dans la rue afin de stopper le gouvernement et le mettre à genoux.

Le gouvernement va-t-il reculer ?

On verra...

Pendant ce temps-là, que va faire le contribuable ?

Il va regarder les manifs à la télé en revenant du travail.

Tiens, le porte-parole du syndicat X. La porte-parole de l’association Y. Les porte-paroles du groupe Z. Tous ensemble, bras dessus, bras dessous dans la rue.

Et les contribuables, qui va parler pour eux ?

Personne.

De toute façon, qui veut entendre le contribuable, hein ? Qui veut savoir ce qu’il pense ?

On s’en fiche.

Qu’il paie et qu’il ferme sa gueule.

 

(Pour lire le texte au complet, cliquez ici...)

 

 

13 commentaire(s)

Pierre Letourneau dit :
9 juin 2014 à 7 h 00 min

Ben voyons Richard .....

Nous savons tous que la vermine qui arpenteras les rue , n’a rien a voir avec le nationalisme ...

Se seras les même qu’a l’habitude , syndicailleux (du crime ) , gauchiste néandertalien parasitaire , péquistanais en voie d’extinction et bien sur leur bon esclave » les anarchistes » pour tous cassé a la place de leur maitre pelleteux de nuages (les faible d’ esprit) . Les nationaliste , les vrai , voir les patriotes , son beaucoup trop occupé a travailler , payer leur impôts et construire leur nation pour perdre leur temps avec des sososo insipide et mensonger pro-corruptions .

Les chose vont changer , ont a pas le choix , ces une questions de survie , nos rampant aurons beau sortir dans les rue , rien n’y feras et faudra un jours qu’ils comprenne que l’époque ou tu pouvais vivre en parasitant le travail des autre est belle et bien révolue .

Ils devrais plutôt dépensé leur énergie a ce trouver de vrai boulot ... mais bon .

Ivan Champetier dit :
9 juin 2014 à 7 h 34 min

Et les contribuables, qui va parler pour eux ?

Pas les forces "progressistes a les en croires",en tous cas.

JP Bouchard dit :
9 juin 2014 à 9 h 37 min

Pierre Létourneau...

Les choses vont changer, c' est vrai. Mais jusqu' à quel point???

Les Québécois paient en moyenne 40,000$ de taxes et impôts par année.

Ils sont tannés de payer pour ceux qui ne paient pas ( les riches et les pauvres)

Tous ceux qui sont entre les deux sont une majorité qui veut du changement, et nous

allons l' avoir ce changement.

Ça va prendre plus que des manifs pour renverser ce mouvement.

L' État québécois va passer sous la loupe des gestionnaires.

Chaque programme social va être revu et rationalisé.

La révolution tranquille va se terminer avec cet exercise.

Comme un couple qui reprend ses affaires en main, le Québec va revoir sa colonne de

dépenses car sa colonne de revenus n' a plus de marge d' augmentation.

Il était grandement temps.

Le consensus social sur cette question est là, avec la CAQ et les Libéraux.

Si Couillard recule, il va être jugé sévèrement. Comme Marois.

Marc Laroche dit :
9 juin 2014 à 10 h 45 min

Le contribuable n'avait qu'à voter pour un parti indépendantiste s’il souhaitait vraiment un changement. La liberté nous permettrait de disposer de plusieurs milliards de dollars que nous perdons en dédoublement. En remettant les libéraux au pouvoir, nous contribuons à notre asservissement collectif ("check les bin" contester la nouvelle loi sur l'euthanasie) et nous remettons les clés de notre coffre-fort collectif à la mafia. C'est une double pénétration et nous payons même le lubrifiant. De porteurs d'eau à porteurs de vaseline.

Bravo champions!

MEL dit :
9 juin 2014 à 11 h 37 min

Je souhaite de tout coeur que le gouvernement Couillard reprenne les choses en mains et coupent enfin les dépenses, les salaires et fonds de pension des employés de l'état etc. Cependant je n'y crois pas vraiment; surtout quand j'entends ce gouvernement dire qu'ils pensent à moduler les services en fonction des revenus des contribuables!!!

Je vous explique: Dans ma famille, il y a un individu qui travaille au noir (il a toujours travaillé au noir et il travaillera toujours au noir) il fait plus de $100 000.00 par année et il ne déclare que $12 000.00 à $16 000.00 par année. Donc si le gouvernement établit les tarifs des différents services en fonction du revenu déclaré, cet individu de ma famille sera MORT DE RIRE. Non seulement il ne paie pas d'impôt sur le revenu mais en plus les services qu'il utilisera (comme les garderies par exemple) lui couteront à peu près rien !!!! Alors disons NON au services en fonction du revenu pour éviter que les travailleurs au noir (qui sont trèsssssssssssss nombreux) nous rie en pleine face !!!!

Bonne journée

Richard Ortie dit :
9 juin 2014 à 13 h 11 min

"Pendant ce temps-là, que va faire le contribuable ?".

Le simplisme malade de Martineau.

Moi je suis contribuable et je manifeste pareil. Dans sa petite perspective, Martineau est persuadé que tous ceux qui manifestent ne travaillent pas (!!!).

Le prévisible dit :
9 juin 2014 à 13 h 20 min

Cher M. Martineau, Votre raisonnement est lourdement biaisé. En réalité : 1) Tous les contribuables, sans exception, consomment quotidiennement une part des services offerts par les différents paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal et scolaire); 2) Comme l'argent ne pousse pas dans les arbres, les services offerts par ces différents paliers ne sont malheureusement pas gratuits; 3) Comme ces services ne sont pas gratuits et comme ce sont les contribuables qui les utilisent et en bénéficient, il est donc normal que ce soit ces derniers qui les paient sous forme d'impôt sur le revenu et de taxes (TPS, TVQ, Taxes municipales et scolaires).

D'une part, les contribuables souhaitent voir leurs impôts et taxes diminuer. D'autre part, ces mêmes contribuables ne veulent pas payer plus cher pour les mêmes services et ne veulent pas non plus que les services offerts à la population se dégradent davantage.

Bref, si on souhaite faire le ménage dans les services publics offerts aux contribuables, il faudra d'abord faire le ménage dans la tête des contribuables...

Hélène L dit :
9 juin 2014 à 13 h 38 min

MEL

J'avais tout comme vous quelqu'un dans ma famille qui volait carrément le système. Aide sociale , logement à prix modique électricité inclus qui abusais ex: ouvrir les fenêtres en hiver sans baisser le chauffage , qui disait c'est pas grave ,c'est pas moi qui paie. Elle travaillait au noir et ne se privait de rien.

Un jour j'ai trouver qu'elle dépassait les limites et je l'ai dénoncé incognito. C'était assez de rire de nous comme ça Maintenant elle travaille elle trouve ça dur mais je me dis bienvenue dans notre monde .

francine gagnon dit :
9 juin 2014 à 15 h 57 min

@MEL Dénoncez-le

Désabusé dit :
9 juin 2014 à 16 h 00 min

Je ne peux rien rajouter Richard ... Tu as tout dit et le pire c'est que c'est réellement ce qui va se passer cet automne ...

Conserve ton article et garde le bien dans tes archives car une majorité de cons ici sur ton blogue ne te crois pas du tout ...

Alors prépare-toi à en présenter ta preuve dans à peine quelques semaines ... On rira bien ensemble !!!

Ah ! Ah! Ah !

Alain Thomas dit :
9 juin 2014 à 23 h 43 min

«Qui va parler au nom des contribuables?» Comme si ceux qui manifestent et manifesteront n'étaient pas des contribuables! Un billet de ce genre tout ce que ça fait, c'est de faire ressortir les préjugés des gérant d'estrades qui ont cependant le temps d'écrire dans les heures habituellement ou justement les contribuables travaillent, syndiqués ou non.

Comme le dit «Le prévisible», il faut d'abord que les contribuables fassent le ménage entre leurs deux oreilles et qu'ils abandonnent la pensée magique. Les politiciens du PLQ sont corrompus et nous volent en faveur de leurs ami(e)s. Là encore, faudrait avoir le courage de les foutre dehors et de devenir un peuple libre. Surtout, mettre le principe suivant en application: avant de dépenser de l'argent, on doit le gagner.

JP Bouchard dit :
10 juin 2014 à 11 h 47 min

Martineau...( qui va parler au nom des contribuables? )

La CAQ.

François Legault n' a-t-il pas proposé une "Charte des Contribuables"?

Mais les contribuables ont préféré continuer à se faire plumer...

Carl dit :
11 juin 2014 à 16 h 31 min

Alain Thomas

En générale quand on parle des contribuable, on fait référence à ceux qui paient pour tout le monde (le privé) versus ceux qui demandent sans cesse et ne redonnent jamais un sous à ceux qui paient.(le publique)

Loading