/travel
Navigation
voyage

Vivre le nouveau Las Vegas

Coup d'oeil sur cet article

LAS VEGAS, Nevada | Las Vegas restera toujours Las Vegas, avec ses néons, ses extravagances et son éternel air de fête. Pourtant, la ville est au cœur d’une belle transition. Une évolution quasi inévitable qui charmera tour à tour les voyageurs aux goûts un tantinet plus raffinés, les dénicheurs de tendances et les amateurs d’art.

Las Vegas comme destination culturelle? C’est ce en quoi croient les instigateurs du projet The Modern Contemporary Art Museum. Dans trois ans à peine, le musée d’art contemporain ouvrira ses portes en plein cœur du centre-ville.

«Las Vegas est la plus grande ville américaine qui ne possède pas de musée d’art moderne», explique July A. Murray, l’un des entrepreneurs impliqués dans le projet. «Nous la percevons comme une destination artistique à part entière, au même titre que San Francisco, New York ou Los Angeles. Avec l’ouverture du musée, la popularité du centre-ville de Las Vegas va exploser», prévoit-elle.

Désireux de transformer la ville de tous les vices en lieu de rencontres et de culture, les concepteurs du «Modern» ont imaginé un musée aux allures légèrement futuristes évoluant à deux pas du tout nouveau 18b-The Las Vegas Arts District. Le quartier en pleine expansion regroupe déjà une douzaine de galeries d’art et de studios, des murailles extérieures, le The Arts Factory (un entrepôt et centre commercial artistique renfermant une salle de concert), l’Art Square (trois immeubles et un jardin extérieur transformés en lieux de rencontre des artistes de la ville et d’ailleurs), l’Antique Alley (un regroupement d’une vingtaine de boutiques vintages et d’antiquaires indépendants) et il accueille le First Friday, LE festival d’art, de musique, de performances, de bonne bouffe et d’expositions de Las Vegas se tenant le premier vendredi de chaque mois. (www.themodernlv.org et www.18b.org)

Les nouveaux rendez-vous branchés du LINQ

Oubliez la Strip le temps d’une ou de plusieurs soirées: les nouveaux rendez-vous branchés se donnent au LINQ, venant tout juste de prendre vie près du mythique hôtel Flamingo.

Le concept est simple: créer une rue qui deviendrait un petit quartier en soi, en retrait de la Strip et au bout de laquelle trône, du haut de ses 168 mètres, la plus grande roue panoramique au monde: le High Roller. Et cela fonctionne! Le long de cette rue moins extravagante que sa populaire grande sœur, l’ambiance est juste assez branchée, les boutiques sont amusantes, colorées et pas kitch du tout, et les bars, restaurants et terrasses sont moins tape-à-l’œil et définitivement plus invitants.

Entre autres boutiques et magasins cocasses, le Polaroid Fotobar propose aux voyageurs d’imprimer quelques-unes de leurs photos version polaroid-vintage, le Chayo Mexican Kitchen Tequilla Bar sert des repas purement mexicains sur sa jolie terrasse sur le toit, le magasin Kitson (importé de L.A. et l’un des endroits favoris des célébrités de Hollywood) permet de magasiner jusqu’au petit matin, le Brooklyn Bowl séduit avec son énorme salle de concert, sa bonne bière et ses 32 allées de quilles et le Sprinkles cupcakes repoussent les limites du bonheur avec son guichet automatique distributeur de petits gâteaux.

En fin de soirée, du haut du fameux High Roller, la vue évasée sur Las Vegas jamais assoupi impressionne. Trente petites minutes plutôt calmes au sommet d’une des villes les plus agitées au monde.

L’arrivée des hôtels boutiques

Las Vegas est généralement synonyme d’hôtels gigantesques aux chambres plus pratiques que chaleureuses. Heureusement, cela aussi tend à changer avec, entre autres, la mode des hôtels boutiques qui y débarque enfin.

Joyeux précurseur de ce luxueux mouvement, le tout nouvel hôtel The Cromwell se distingue déjà par sa chaleur, son design et ses petites attentions. Tout juste ouvert en mai dernier, l’hôtel se veut intime avec ses 188 chambres à la déco rappelant les boudoirs vintages français. Voisin des hôtels Paris et Flamingo, il est le tout premier hôtel boutique (d’une longue série à venir) à s’établir sur la Strip. Son caractère intime et attentionné – on y multiplie ces petits détails qui rendent l’expérience magique pour chacun des invités: champagne, gâteries quotidiennes, coin beauté (fer plat inclus!), douche moderne, déco amusante, chocolats, collations – ne l’empêche pourtant pas d’être l’hôte du tout premier restaurant de la renommée chef Giada De Laurentiis. Le GIADA offre une magnifique vue ouverte sur la Strip et les fontaines du Bellagio. The Cromwell possède aussi LA nouvelle boîte de nuit où se rendre faire la fête à Las Vegas: le spectaculaire Drai’s Beach Club – Nightclub – After Hours, un «Beach Club» complètement fou pendant la journée les samedis et dimanches, qui devient une boîte de nuit et un «after hours» à la nuit tombée.

3,6 billions $

Seulement l’an dernier, 3,6 billions $ ont été investis en nouveaux attraits touristiques, expériences et aménagements à travers Las Vegas.

Canada

Le Canada reste le marché international numéro 1 émetteur de touristes à Las Vegas. Viennent ensuite le Mexique et l’Angleterre.

40 000 000

En 2013, la ville a reçu pas moins de 40 millions de visiteurs.

Commentaires