/travel/destinations
Navigation
Vacances

42 heures au lac Saint-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Véritable mer intérieure, le magnifique lac Saint-Jean est bordé de charmants villages dont les dynamiques habitants rivalisent d’imagination pour offrir aux visiteurs des expériences gourmandes, festives, culturelles, d’aventures ou de détente. Ne prendre que 42 h pour en faire le tour serait faire injure à ce coin de pays, c’est pourquoi, pour le bien de cette chronique, nous ne ferons que la partie sud-ouest. De bons moments pour la famille et, surtout, une belle occasion de revenir.

JOUR 1

En traversant la réserve faunique des Laurentides, on garde les yeux bien ouverts au cas où des orignaux, des chevreuils et des ours noirs nous feraient l’honneur d’une visite.

Midi

Arrêt à la 1 halte routière L’Étape, pour le lunch ou pour faire le plein d’essence (seul endroit entre Stoneham et Hébertville). On peut aussi rouler encore une petite heure et opter pour la 2 Boulangerie Médard de Saint-Gédéon. Sur la ferme familiale, cette boulangerie sert une cuisine du marché qui se compose principalement de produits du terroir et des délicieux fromages de la fromagerie située sur le site et qu’on peut visiter.

www.fromageriemedard.com

13 h 30

Les amateurs de bière préféreront peut-être la 3 Microbrasserie du lac Saint-Jean pour son menu bistro, la visite des installations et sa situation près de la Véloroute des bleuets, des plages et du marché public de Saint-Gédéon.

www.microdulac.com

14 h

À Métabetchouan, arrêt à la chocolaterie et bar laitier la 4 Cabane à Lulu pour se sucrer un peu le bec.

www.chocolatlulu.com

14 h 30

5 Le Centre d’histoire et d’archéologie de la Métabetchouane (CHAM) offre une rencontre privilégiée avec l’histoire, l’archéologie et la naissance de ce coin de pays. Présentation et mise en scène d’objets selon leurs usages et leur évolution à travers le temps.

www.chamans.com

15 h 30

La nature grandiose du lac Saint-Jean exige qu’on l’explore. Arrêt au 6 Parc de la caverne Trou de la fée pour explorer le canyon, se promener sur les passerelles accrochées aux caps de roc, traverser la rivière en tyroliennes, fouiller la caverne et se laisser charmer par les chauves-souris.

www.cavernetroudelafee.ca

18 h

Si la température le permet, on se rafraîchit à la plage du 7 camping Blanchet de Desbiens et l’on profite des magnifiques couchers de soleil sur le lac Saint-Jean. Les amateurs de camping peuvent choisir d’y passer la nuit.

www.campingblanchet.ca

18 h 30

Afin de profiter pleinement du 8 village historique de Val-Jalbert, on s’assure de réserver à l’avance pour l’hébergement dans l’une des 24 chambres, réparties sur les deux étages des maisons d’ouvrier de la rue principale. On choisit également l’heure où l’on s’attablera au restaurant du Moulin (deux services) pour goûter les mets gourmands du chef Carl Murray.

Après le repas, quand les visiteurs repartent, les invités peuvent alors profiter des jeux de lumière sur la 9 chute Ouiatchouan (plus haute que celle du Niagara), s’offrir une petite randonnée à la lampe de poche ou à la chandelle et s’imaginer ce qu’était la vie à cette époque ou s’endormir sous le regard bienveillant des fantômes qui hantent encore ce village.

À noter que pour les familles, 172 emplacements de camping (avec piscine et jeux d’eau), 25 mini-chalets (dont 10 avec service) et un abri-tente sont également offerts sur les bords de la rivière, piscine et jeux d’eau.

JOUR 2

Après le petit-déjeuner, on se lance à la découverte de cette authentique ville de compagnie qui était vibrante de vie quand le moulin à pulpe était en pleine activité dans les années 1920. Une quarantaine de bâtiments d’origine (couvent-école, magasin général, bureau de poste et moulin de pulpe) ont été rénovés tandis que d’autres, trop longtemps abandonnés s’effondrent lentement.

Programme chargé avec la balade en trolley bus, le guide audio-vidéo sur téléphone intelligent, le Géo rallye avec GPS, le belvédère avec plancher de verre au cœur de la chute, l’ascension en téléphérique, les sentiers de randonnée et circuits divers, l’exposition sur les familles de Val-Jalbert, la visite des maisons des travailleurs, du bureau de poste, du magasin général et du couvent, l’interprétation de la minicentrale hydroélectrique, le spectacle immersif Du cœur à l’ouvrage: l’Épopée de Val Jalbert présenté dans l’ancienne usine et l’animation théâtrale par des personnages d’époque.

www.valjalbert.com

15 h

Après ce plongeon dans le passé, quelques kilomètres suffisent pour atteindre 10 Chalets et spa lac Saint-Jean pour une détente complète grâce à l’accès aux trois saunas finlandais, au bassin d’eau chaude californien, à la cascade du bassin arctique ainsi qu’aux aires de détente intérieures, extérieures ou en yourte. Restauration sur place et nuitée dans l’un des chalets haut de gamme qui bordent le majestueux lac Saint-Jean.

www.chaletsetspa.com

On peut aussi prendre la direction de Saint-Félicien et opter pour le repas et la nuit à 11 l’hôtel du Jardin (www.hoteldujardin.com) ou à la 12 Maison Banville qui tient son nom du médecin qui a habité cette demeure pendant plus de 50 ans.

www.lamaisonbanville.com

JOUR 3

9 h

13 Zoo sauvage de Saint-Félicien et son Parc des sentiers de la nature dans lequel un train balade les visiteurs sur un parcours de sept kilomètres où cohabitent plus de 1000 animaux en liberté.

www.zoosauvage.org

15 h

Sur la route du retour, arrêt au 14 Musée du fromage cheddar de Saint-Prime, la vieille fromagerie Perron, seule survivante de son espèce au Québec. Totalement réaménagé, ce musée invite à renouer avec cette magnifique histoire de la fabrication artisanale du cheddar canadien et propose des ateliers de confection de fromage.

www.museecheddar.org

NOTE: Vous trouvez qu’on a dépassé 42 h? Normal, on est au lac Saint-Jean et l’on n’a vraiment pas envie d’en repartir. Petite suggestion: Prévoyez donc toute une semaine et faites-en véritablement le tour!

Commentaires