/opinion/blogs/columnists
Navigation

Christine St-Pierre ou les délices de la mauvaise foi

Coup d'oeil sur cet article

On appelle ça faire diversion. Alors que les Québécois se questionnent sur l’affaire Bolduc, qui embarrasse terriblement un gouvernement libéral en début de mandat et qui se croyait promis à une longue lune de miel, Christine St-Pierre a décidé de détourner l’attention du public en lançant une bombe puante contre Jean-François Lisée. Je résume l’accusation d’un mot: ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée aurait abusé de ses fonctions pour visiter régulièrement sa femme et ses enfants, pour un temps installés en France.

L’objectif est gros, tellement gros, qu’il devient grossier: il s’agit de coller une casserole éthique au derrière des péquistes pour redonner un peu d’air aux libéraux. Consciemment, on veut salir la réputation d’un homme que les médias aiment bien présenter comme un politicien étranger à la vie ordinaire de ses électeurs : dans les cénacles libéraux, on croit peut-être qu’ils entendront cette rumeur comme une évidence. Christine St-Pierre récidive dans la mauvaise foi. Elle qui s’est livrée au fil des ans aux délices de la partisannerie à tout crin, ne semble manifestement pas pouvoir s’en passer. C’est dommage. Car cette femme vaut beaucoup mieux que son personnage politique de goon libéral et on dit dans les milieux journalistiques qu’il y a peu de recoupements entre la ministre consciencieuse et travaillante et la politicienne acariâtre.

La réponse de Jean-François Lisée est convaincante: il a prolongé ses séjours en France à ses frais. Il n’a pas demandé aux  contribuables de financer l’amour de ses enfants. D’ailleurs, on l’imagine mal détourner les services de l’État au service de sa vie affective. Comme on l’imagine encore moins programmer une mission diplomatique en soi pour aller câliner ses petits. Il suffit d’imaginer le scénario pour en voir l’absurdité: je veux voir ma femme, préparez-moi une tournée parisienne ! On ne l’imagine pas non plus devenir ministre des Relations internationales simplement pour se rapprocher de ses enfants. Doit-on comprendre que pour être un bon ministre, de passage en Europe, il aurait dû s’interdire de faire un détour pour les voir et embrasser sa femme? Faut-il rappeler que les politiciens sont aussi des êtres de chair et de sang et que si les circonstances le permettent, il ne leur est pas interdit de faire ce qu’il faut pour goûter la compagnie de leurs proches?

Ce qui est choquant, ici, c’est de publiciser ce qui n’est pour l’instant qu’un soupçon manifestement mal fondé mais surtout alimenté par beaucoup de malveillance. L’accusation précède l’enquête, le soupçon précède la preuve, et le tout est jeté aux médias en espérant écorcher une des figures les plus importantes de l’opposition officielle. Cela ne veut pas dire que les péquistes lavent toujours plus blanc que blanc. Bien sûr que non. Mais dans le cas présent, en voulant trainer Lisée dans la boue, c’est Christine St-Pierre qui s’est salie.

35 commentaire(s)

Christian Huberdeau dit :
11 juillet 2014 à 19 h 57 min

La question n'est pas de savoir s'il a prolongé ses séjours à ses frais, mais s'il s'est trouvé des "excuse" pour aller en Europe et ensuite prolongé ses séjours à ses frais.

D'ailleurs, à quoi ont servi ses nombreux voyages (plus nombreux que ces prédécesseurs), peut-on avoir des réalisations concrètes suite à ceux-ci?

I'm integrated dit :
11 juillet 2014 à 20 h 12 min

"Ce qui est choquant, ici, c’est de publiciser ce qui n’est pour l’instant qu’un soupçon manifestement mal fondé mais surtout alimenté par beaucoup de malveillance. L’accusation précède l’enquête, le soupçon précède la preuve, et le tout est jeté aux médias en espérant écorcher une des figures les plus importantes de l’opposition officielle. " Et les allégations répétées du cirque péquiste réclamant à hauts cris indignés une enquête sur les libéraux, ce n'était pas choquant? Pauvre Lisee, c'est donc un époux et un père attentionné! Un modèle! Il fait même un détour, à ses frais, dit-il, pour les voir! Que c'est touchant! La loi de l'allégation, inventée et utilisée à satiété par les péquistes, me permet de douter de Lisee. Lui aussi sera coupable jusqu'à preuve du contraire. C'est le principe du droit pénal en France. Lui qui aime tant ce pays, devrait comprendre cela!

Dominique J. dit :
11 juillet 2014 à 20 h 22 min

Les libéraux sont des bandits. Quelqu'un va t'il enfin comprendre ce fait? Des bandits.

Casimir Pacha dit :
11 juillet 2014 à 20 h 57 min

Le problème n'est pas de savoir si Lisée avait droit à des prolongations de séjour à ses frais, mais à ses trois fois plus nombreux séjours. Évidemment, la subtilité échappe à tous ceux qui ont vendu leur intégrité à la cause.

George Lessard dit :
11 juillet 2014 à 21 h 16 min

Christine St-Pierre en politique.

Est-il encore possible pour une plante de voter au Québec?

Claude Goulet dit :
11 juillet 2014 à 21 h 24 min

Quand Christine St-Pierre a été attaqué par Radio-Canada, Jean-François Lisée a pris publiquement sa défense. Je la trouve cependant de plus en plus déséquilibrées. Il faudrait étudier sa vie personnelle. Où elle est devenu comme Jean Charest, ou elle suit les directives de Jean Charest. Folle ou pas folle, voilà la question.

Gilles Bousquet dit :
11 juillet 2014 à 21 h 35 min

Ça ne changera pas tellement son apparence, elle s'était déjà salie, au fil des ans.

Louise Savoie dit :
11 juillet 2014 à 21 h 48 min

Moi qui habite le comté de Jean-François Lisée, je peux témoigner de son intérêt pour ses électeurs. Les gesn de mon secteur étaient aux prises avec un problème de bruit en peovenance d'une école de métier et il nous a beaucoup aidè à régler ce dossier. Nous l'apprécions beaucoup. Il est certainement plus honnète que la St-Pierre car Libérale est synonyme de croche.

Le Vert dit :
11 juillet 2014 à 22 h 56 min

Christine St. Pierre... Comment a=t=elle pu être réélue avec si peu de sens commun? A=t=elle regarder dans sa cour avant de déblatérer gratuitement contre un adversaire? Une autre illuminée du PLQ, qui n'osera pas s'attaquer aux vrais fraudeurs de la famille.

Judith Jasmin dit :
12 juillet 2014 à 0 h 04 min

Bonjour

Je suis venue a la meme conclusion que vous Monsieur Bock-Cote et que dire du Sous Ministre de l immigration dont la femme est gestionnaire et qui engage a qui mieux mieux des consultants va t elle faire enquiete

Luc St-Onge dit :
12 juillet 2014 à 0 h 09 min

11 voyages en 18 mois - on vas-tu savoir qu'es-ce qu'il avait tant à promouvoir et qu'elles en sont les résultats? sa famille c'est son problème par le nôtre, sa femme à l'aime pas ça le Québec?

Richard Garneau dit :
12 juillet 2014 à 1 h 21 min

Le peuple est tout croche donc il a élu un gouvernement a son image...pitoyable Québec, de plus en plus pathétique

François 1 dit :
12 juillet 2014 à 3 h 37 min

On attend toujours les retombées économiques des innombrables voyages de Monsieur 13 mois (J.-F. Lisée) en France...

Désabusé dit :
12 juillet 2014 à 5 h 03 min

J'aimais bien Mme St-Pierre comme journaliste, mais côté politicienne, on repassera !

Aucune compétence ne lui colle à la peau, on a simplement à regarder les questions qui lui sont posées et les réponses qu'elle donne ... On paye son salaire pour rien ... Faites-là remplacer ça presse !!! Idem pour Julie Boulet ! Deux sœurs jumelles non compétentes à la mémoire qui oublie comme à la Commission Charbonneau.

Pathétiques Québécoises !

Luc dit :
12 juillet 2014 à 6 h 40 min

On dit qu'en politique souvent tout n'est rapport en grande partie que perception partisane projetée des choses. Certains appelleront ça de la vieille politique et par ce fait ici, Mme St-Pierre s'en fait ambassadrice......Le Ministre Bolduc est dans l'eau trouble et les libéraux se cherchent un bouc-émissaire péquiste afin de détourner l'attention......gnagnagnagnagna !.......Comme disait Bobino, non d'une Bobinette......

Réjean Asselin dit :
12 juillet 2014 à 7 h 41 min

Et oui ! Christine Saint -Pierre est égale a elle - même ..insignifiante ! Le gouvernement Couillard nous expose DÉJA ses lacunes , son incompétence crasse et sa malhonnêteté tout en dégageant la même odeur perfide qui entourait l' équipe Charest .

Et que dire des femmes du gouvernement libéral qui ont fait les manchettes depuis les dernières années . Pensons a la menteuse compulsive Nathalie Normandeau ! A madammme Courchesne , la grande amie de Gilles Vaillancourt ! Et que dire de Line Beauchamp qui aimait bien laisser son conjoint de l'époque , un certain Bibeau , organiser des coktails aux louches invités !!!! Pensons également a madame Julie Boulet et sa performance de "" nounoune '' a la Commission Charbonneau !

Christine Saint Pierre est une ministre médiocre , une piètre politicienne et une parfaite libérale ! Arrogante , démagogue et vulgaire quand elle s'excite un peu trop , souvenons-nous du traitement qu'elle a réservée a la PM Marois quand elle était dans l'opposition . L'affaire Bolduc est un scandale et les nauséabonds libéraux feront TOUT pour faire oublier cette affaire . Mais d'ici les prochaines élections ce gouvernement aura l'occasion de se peinturer dans le coin et il le fera!

larry dit :
12 juillet 2014 à 8 h 01 min

Quelle sont les réalisations marquante comme ministre de l'ex speakerine de Radio Canada, moi je me rappel de rien, cette femme est un grand vide.

Anthony dit :
12 juillet 2014 à 9 h 32 min

Depuis combien de temps la femme et les enfants de M. Jean-François Lisée vivent-ils en France?

Sebastien Gauthier dit :
12 juillet 2014 à 9 h 37 min

La vraie question, c'est quels étaient les objectifs et résultats concrets obtenus des missions de Lisée à l'étranger. Les objectifs, on ne le sait pas. Les résultats on le sait, c'est rien du tout. Lisée, faut-il le rappeler, c'est le même gars qui en début de mandat péquiste avait conserver son salaire du CIRANO ou CIRIUM, je ne me rappelle plus trop laquelle des deux organisations. Ces organisations sont des organisations universitaires donc financées publiquement. Ce qui veut dire que Lisée touchait une double rémunération à partir des fonds publics : son salaire de député/ministre et son salaire de son organisme universitaire. Jusqu'à ce que les médias découvre que Lisée recevait cette double rémunération. Une fois le pot-aux-roses découvert, Lisée a renoncé en son «âme et conscience» de toucher sa rémunération de l'organisme universitaire à laquelle il était attaché. Par souci d'équité, la cas du Docteur Bolduc est carrément scandalisant également. Tout comme la fameuse prime de 1 million du Docteur Barrette. Mais les péquistes ne sont pas dans une position de jouer les donneurs de leçon non plus.

vraifederaliste dit :
12 juillet 2014 à 10 h 49 min

Il y a 22 représentations du Québec à l'étranger, celle du Québec a Paris est plus importante que l'ambassade du Canada.

Ceci entretient une bureaucratie et une pseudo-diplomatie qui sert de refuge aux amis du régime (peu importe le parti au pouvoir).

Les retombées de cette bureaucratie, surtout économiques sont nulles ou peu s'en faut, les accords commerciaux internationaux sont la responsabilité du Canada, et l'aide apportées aux entreprises par ces délégations est le dernier de leur souci. On dépense de l'argent pour des représentations sans signification alors que des pays qui sont des investisseurs majeurs au Québec comme la Hollande n'en ont pas.

La France qui bénéficie de toutes les attentions investit beaucoup plus en Alberta (le méchant pétrole) et en Ontario qu'au Québec...

On fait du culturel, festivals de ci et de ca, colloques sur la francophonie, de nombreux voyages, etc.

Rappelons que Makka-Koto avait eu la riche idée de convoquer les 22 délégués à Québec pour parler de stratégie...on croit rêver, à l'heure de l'Internet.

Le gouvernement actuel en a déjà fermé trois (Taipeh, Moscou, Santagio) on peut bien se demander pourquoi celle de Paris ne s'occupe pas de l'Europe (une délégation), de la Belgique (une délégation), et du Luxembourg...

Bref espérons que Coiteux, qui sait compter, mettra fin a ceci, et évitera à l'avenir tout voyage a ces missi-dominici...les missions commerciales nous sont bien plus utiles.

Christine St-Pierre manque de sens politique, ce n'est pas nouveau, on ne tire pas sur une ambulance , mais je serais intéressé à connaître le bilan des visites, voyages, de l'ex-ministre Lisée.

Suzanne B. dit :
12 juillet 2014 à 11 h 32 min

En effet, son intention de détourner l'attention des problèmes d'éthique de son parti sont évidentes. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tout le monde semble prendre en grippe cet homme surdoué. Le perçoit-elle comme le prochain chef du PQ malgré les sondages? J'adore ce type de politicien jour- naliste et pamphlétaire idéaliste. «La bonté existe; la preuve c'est qu'on en rit»

Paul Gagné dit :
12 juillet 2014 à 11 h 41 min

Autant cette personne était respectable lorsqu'elle était courriériste parlementaire autant elle est devenue un personnage fantoche. Son allure et son non verbal laisse fort à désirer.

Cirillo Di Tolosa dit :
12 juillet 2014 à 12 h 07 min

La vieille technique du "vrai ou pas et quitte à s'en excuser par la suite, il faut que ce soit dit, cela fera de toute façon son chemin dans les cerveaux prêts à recevoir ce genre de déclaration". La preuve, lisons les commentaires des gens qui - magie ! - croient illico la ministre et se mettent à propager "l'info"... le PLQ est une excellente entreprise de relations publiques - bien meilleure qu'un parti politique - une entreprise bâtie comme un régiment. Même si le supérieur ment, il faut obéir et ne rien dire pour éviter la "chicane" - c'est à dire le débat. Madame Saint-Pierre a-t-elle seulement obtempéré à un ordre ? C'est très libéral d'envoyer les femmes au charbon, souvenons-nous de Jean Charest avec ses "femmes". C'est juste que là ça chie un peu et incidemment, ça ne sent pas très bon; et c'est aussi un bien triste spectacle. Courage, plus que 4 ans - minimum............

sco100 dit :
12 juillet 2014 à 12 h 21 min

Si sa résidence familiale est à Paris, pourquoi représenter Rosemont?

On a déjà critiqué des députés et des ministres parce que leurs enfants ne fréquentaient pas le réseau scolaire public. Les siens ne fréquentent même pas le Québec...

Yves Ménard dit :
12 juillet 2014 à 12 h 49 min

@ Huberdeau et I’m integrated(!) Vous avez oublié de parler du « DEAL » de Blanchet. Votre formation au PLQ est à mettre à jour!

Réflecteur dit :
12 juillet 2014 à 13 h 50 min

Ce qui me fascine, c'est la capacité des Libéraux de transformer la plupart de ses ministres féminines en véritables HARPIES... Que leur faut-il faire pour gagner le respect de leur vis-à-vis masculin ??? Quelle formidable culture de parti !!!

Steve dit :
12 juillet 2014 à 15 h 27 min

Monsieur Bock-Coté,

Parlez-nous avec les chiffres. Vous pensez que Lisé est correcte, ceci vous concerne. Les CHIFFRES (pas les mots) ont démontré que M. Lisé a voyagé beaucoup plus que tous ses prédécesseurs. Donc une démonstration est requise de sa part. Dans les mathématiques, on ne dit pas, "je pense", mais on démontre avec exactitude.

Clément Marcotte dit :
12 juillet 2014 à 15 h 29 min

Bolduc a reçu sa prime alors qu'il était simple député. C'est donc dire que c'est le PQ qui dormait au gaz et qui a laissé le paiement se faire. "Bizarre, extrêmement bizarre", conne disait le major Plum-Pouding.

B.C. dit :
12 juillet 2014 à 17 h 24 min

Couillard a placé son ânesse le plus loin possible , aux affaires internationale , on se demande d'ailleurs ce que Charest lui trouvait lors qu'il l'a ''nommé'' dans un comté gratis , une passe gratuite pour le parlement , tout comme le ''substil'' minus de la santé , un autre élu dans un des comtés gratis pour les libéraux , en fait la ministre St-Pierre , nonobstant son poids plus raisonnable , n'a pas de leçon à recevoir de Barrette , l'autre malotru de ce gouvernement. J'avoue que lorsqu'elle faisait des reportage à la télé , elle avait l'air moins idiote que depuis son arrivé en politique, que c'est-il passé avec cette femme?

sco100 dit :
12 juillet 2014 à 18 h 31 min

@Réflecteur

Ce qui me fascine, c'est la propension des péquistes à transformer leurs abus en privilèges allant de soi au nom du pays, et leur tendance à élever chaque question légitime quant auxdits abus au rang d'inquisition indigne...

Alain Villeneuve dit :
12 juillet 2014 à 22 h 06 min

Je crois que cette femme manque d,attention, et s,il avait un séparatiste qui voudrait se sacrifier serais grandement apprécié,bonne chance Christine.

Alain Legault dit :
13 juillet 2014 à 9 h 22 min

Christine St Pierre.....la meme qui disait.....aucun probleme avec la langue a Montreal.....credibilte on repassera.....

phb dit :
15 juillet 2014 à 16 h 50 min

démission!

Micheline C. dit :
16 juillet 2014 à 8 h 54 min

Christine St-Pierre devrait se concentrer sur le passé des libéraux ou regarder vers le futur , plutôt que de perdre son temps avec ce qui est du passé . Moi quand je vois que même la gouverneurs générale était pourrie , ça me laisse songeuse sur les autres . Ils voulaient le pouvoir ils l'ont , ben qu'ils travaillent à remplir leurs promesses et s'il leur reste du temps ... ils fouilleront dans les fonds de tiroir . La personne qui parle de diversion Mathieu B.Coté a entièrement raison Basse politique de fond de cour Mme Chose ..

Jean-Marie Galliot dit :
17 juillet 2014 à 11 h 37 min

@I'm integrated (SIC) Je suis tanné d'entendre colporter cette stupidité qui veut que le droit français serait différent du droit Québécois ou Canadien, dans le sens que, en France, on serait présumé coupable et on devrait faire la preuve de son innocence. C'est un bobard qui n'est pas à l'honneur de ceux qui le colportent. Rappelons que le droit Québécois (code civil) est basé en grande partie sur le droit français (code Napoléon). De plus, dois-je rappeler que la France est la patrie "des lumières". La notion même de "droits de l'humain" est une idée française, ne l'oublions pas!