Sports | Canadien

Brisebois quitte le CH

Une décision difficile pour Brisebois

Charles-Antoine Gagnon / Agence QMI

Publié le: | Mise à jour:

QMI_1211091430_36

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Patrice Brisebois.

QUÉBEC - La décision de Patrice Brisebois de quitter son poste d’entraîneur au développement des joueurs du Canadien de Montréal après deux saisons passées dans ces fonctions n’a pas été facile à prendre.

Après un certain temps de réflexion, le fait de vouloir être plus présent auprès de sa famille et les nombreux voyagements auront cependant été à l’origine de son départ de l’organisation. «J’ai toujours dit qu’il n’y a pas de ''job'' parfaite. Il y a de bons côtés, il y a de mauvais côtés. Le voyagement, c’était très exigeant. Mais je le savais au début quand je me suis engagé que c’était pour être comme ça», a mentionné le père de deux filles, vendredi soir.

Dans ses fonctions, Brisebois était amené à voyager régulièrement entre Hamilton, où évoluent les Bulldogs, et les autres villes où d’autres espoirs de l’organisation passent l’hiver. «C’est un beau travail parce que tu commences avec ces jeunes-là et tu vois l’amélioration et l’évolution. Tu dis: ''wow ils s’en viennent bien''. C’est valorisant. C’est beau», a-t-il poursuivi.

Nouvelle passion

Pour l’ancien défenseur, l’incertitude concernant son rôle dans l’organisation a aussi pesé dans la balance. C’est que Brisebois s’est découvert une passion pour l’enseignement alors qu’il occupait ses anciennes fonctions. La suite de son cheminement pourrait donc passer par cette voie.

«La plus grosse affaire, c’est que quand je regarde l’organisation, est-ce qu’il y avait un futur pour moi dans l’organisation ? L’équipe va bien. J’aimerais ça être un ''coach''. Est-ce qu’il va y avoir une possibilité ?», se questionnait-il avant de prendre la décision finale.

Il explique d’ailleurs ne fermer aucune porte en ce sens. «Je ne sais pas s’il va avoir d’autres offres. L’important c’est que je sois bien avec ma décision. Les offres, si elles viennent, tant mieux. Et si elles ne viennent pas, on va faire autre chose. J’ai plein d’autres projets.»

Confiant pour l’équipe

Entre temps, Brisebois se dit confiant de voir le Canadien connaître du succès au cours des prochaines saisons. «Je n’ai aucun doute là-dessus que les gars s’en vont dans la bonne direction. On l’a vu cette année encore avec ce qui est arrivé. Que ce soit sur la patinoire, le ''coaching staff'' et le ''management'', je pense, ça va juste en s'améliorant et c’est les partisans qui vont en bénéficier.»

Vos commentaires

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre netiquette.

Pour signaler un problème avec Disqus ou avec la modération en général, écrivez à moderation@quebecormedia.com.
Les commentaires sont modérés. Vous pouvez également signaler aux modérateurs des commentaires que vous jugez inappropriés en utilisant l'icône.

Commentaires propulsés par Disqus