/news
Navigation
analphabétisme

Création d’un Réseau de lutte à l’analphabétisme

Une vingtaine d’organisations de la société civile québécoise ont profité de la Journée internationale de l’alphabétisation, lundi, pour annoncer la création du Réseau de lutte à l’analphabétisme.
Photo Archives / Agence QMI Une vingtaine d’organisations de la société civile québécoise ont profité de la Journée internationale de l’alphabétisation, lundi, pour annoncer la création du Réseau de lutte à l’analphabétisme.

Coup d'oeil sur cet article

Une vingtaine d’organisations de la société civile québécoise ont profité de la Journée internationale de l’alphabétisation, lundi, pour annoncer la création du Réseau de lutte à l’analphabétisme.

La nouvelle entité souhaite mobiliser la population afin d’amener le gouvernement à adopter une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme qui tient compte de ses causes et de ses conséquences.

«Il est clair que la stratégie à construire doit interpeller l'ensemble des acteurs gouvernementaux et ceux de la société civile concernés par la lutte à l'analphabétisme, ont indiqué par voie de communiqué les porte-parole du Réseau, Ronald Cameron et Christian Pelletier. Cette stratégie doit également s'inscrire dans une perspective de justice sociale et de droit à l'éducation et à l'apprentissage tout au long de la vie.»

De son côté, le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, a souligné le 25e anniversaire de la Fondation pour l’alphabétisation. Il a rappelé que l’analphabétisme était «un enjeu des plus importants».

«La population québécoise doit non seulement acquérir les compétences de base en matière de lecture et d'écriture, mais aussi les maintenir et les perfectionner, a fait valoir le ministre. Ces compétences sont des incontournables pour quiconque veut mener une vie stimulante et se réaliser sur le plan individuel et professionnel.»

La Journée internationale de l’alphabétisation a été proclamée par l’UNESCO en 1965.

 

Membres du Réseau de lutte à l’analphabétisme

1. Association québécoise des intervenantes et intervenants en formation générale des adultes (AQIFGA)

2. Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

3. Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF)

4. Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main‐d'œuvre (COCDMO)

5. Collectif pour un Québec sans pauvreté

6. Collège Frontière

7. Confédération des syndicats nationaux (CSN)

8. Fédération autonome de l'enseignement (FAE)

9. Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

10. Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ)

11. Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)

12. Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ‐CSN)

13. Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF)

14. Fondation pour l'alphabétisation

15. Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA)

16. Literacy Quebec

17. Mouvement québécois des adultes en formation (MQAF)

18. Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ)

19. Relais-Femmes

20. Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI)

21. Table des responsables de l'éducation des adultes et de la formation professionnelle des commissions scolaires du Québec (TRÉAQFP)

22. The Centre for Literacy of Quebec

Commentaires