/news/currentevents
Navigation
Accusations contre Stéphanie Beaudoin

La liste continue de s'allonger

Stéphanie Beaudoin
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

VICTORIAVILLE – L’impressionnante liste d’accusations qui pèsent contre Stéphanie Beaudoin, accusée d'avoir commis 42 introductions par effraction, a été augmentée au palais de justice de Victoriaville, lundi.

Six nouvelles accusations d'introduction par effraction et de recel se sont ajoutées aux 108 chefs déposés en août dernier. Ces accusations sont toutes en lien avec des vols perpétrés au cours de l'été dans des résidences des MRC d'Arthabaska et de l'Érable.

L'accusée de 21 ans est soupçonnée d'avoir commis ces vols en compagnie de trois complices, des adolescents âgés de 13, 15 et 17 ans.

Selon la preuve, l'étudiante en soins infirmiers s'introduisait dans des résidences inoccupées, par la porte arrière ou encore par une fenêtre du sous-sol.

La poursuite a communiqué sa preuve à l'avocat de Stéphanie Beaudoin lundi. «Le dossier est impressionnant. On m'a remis un document qui fait au moins 12 pouces d'épaisseur», a indiqué Me Denis Lavigne.

L'accusée, qui est en liberté, a été dispensée de se présenter en cour lundi. Son avocat a préféré la soustraire à la présence des journalistes.

Stéphanie Beaudoin est accusée d'avoir commis 42 introductions par effraction, en plus de vols et de méfaits.

Elle a également été accusée d'avoir volé, possédé illégalement et mal entreposé neuf armes à feu. Des armes qui ont été retrouvées, selon nos informations, dans le coffre arrière de la Mitsubishi Lancer blanche de l'accusée.

Le dossier reviendra en cour le 17 novembre.

Commentaires