/finance/business
Navigation
Alliance Switch

Apprendre à faire plus avec moins

GEN-TOURNEE-SWITCH
Photo Améli Pineda / Agence QMI Denis Leclerc, président d'Écotech Québec, Alan DeSousa, maire de l'arrondissement de Saint-Laurent, Sylvain Ouellette, directeur des technologies propres chez Technoparc Montréal et Karel Mayrand, directeur général de la Fondation David Suzuki du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Faire plus avec moins, c’est ce que l’alliance SWITCH, qui regroupe écolos et gens d'affaires, propose aux décideurs de Montréal pour s’inscrire dans un modèle d’économie verte.

En tournée à travers le Québec, l’alliance souhaite poursuivre ce virage partout dans la province. Le groupe était de passage au Technoparc Montréal mercredi pour en discuter.

Selon SWITCH, plusieurs entreprises montréalaises ont tendance à introduire les valeurs de l’économie verte.

Un des exemples cités lors de la conférence de presse est celui d’une entreprise montréalaise qui vend une technologie pour l’huile hydraulique utilisée dans différents procédés industriels, qui permet d’en utiliser 30 fois moins tout en ayant une durée de vie deux à trois fois plus longue.

«Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’économie verte est de réussir à créer de la richesse en consommant moins de ressource. C’est d’avoir un développement économique tout en respectant l’environnement», a expliqué Karel Mayrand, directeur général de la Fondation Suzuki du Québec.

SWITCH poursuivra sa tournée tout au long de l’automne. Un rapport de tournée sera par la suite produit pour montrer où se situe chaque région.
 

Commentaires