/investigations
Navigation
51 000 clients débranchés... et ça continue

Record de clients débranchés

Hydro-Québec peut couper le courant encore plus facilement grâce aux compteurs intelligents

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec a récemment fracassé un triste record pour le nombre de clients débranchés, en raison notamment des compteurs intelligents qui lui facilitent le travail.

Hydro-Québec a récemment fracassé un triste record pour le nombre de clients débranchés, en raison notamment des compteurs intelligents qui lui facilitent le travail.

Au 30 septembre dernier, pas moins de 51 015 clients avaient déjà subi des ruptures de service, selon des chiffres officiels obtenus par notre Bureau d’enquête.

Un tel nombre d’abonnés équivaut à une ville de taille moyenne comme Rimouski, Shawinigan ou Dollard-des-Ormeaux.

Et ce chiffre a encore augmenté depuis, car il restait une période de deux mois à Hydro pour débrancher les mauvais payeurs.

Hydro-Québec reconnaît que «l’électricité est un service essentiel».

Les abonnés ayant subi une rupture de service seront donc rebranchés pour la période hivernale, soit du 1er décembre au 31 mars.

Classe moyenne

«Au cours de l’été dernier, nous recevions constamment des appels de gens qui étaient débranchés. Parfois c’était 15 ou 20 personnes qui étaient en rupture de service d’un seul coup. J’avoue n’avoir jamais vu ça en trente ans», déclare François Decary, directeur de l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) de Thedford-Mines.

«Habituellement c’était au mois d’avril que ça se produisait», précise-t-il.

«Ce qu’on voit de plus en plus, ce sont des gens de la classe moyenne, qui ont des dettes de 1500$ et de 2000$ avec Hydro-Québec. Jusqu’à l’an dernier, c’était l’exception» a précisé de son côté Sylvain Lafrenière, de l’ACEF du nord de Montréal.

Les résultats sans précédent de 2014 semblent à première vue attribuables à l’utilisation massive, pour la première fois, des compteurs intelligents.

Aucune interruption de service n’avait été faites avec l’aide de compteurs intelligents l’an dernier. Or, jusqu’au 30 septembre 2014, 30 474 des 51 015 débranchements ont été réalisés «à distance», contre 20 541 clients qui été débranchés «sur place» par un employé d’Hydro-Québec Distribution.

Plus qu’en 2011

L’an dernier, la Société d’État n’avait débranché que 37 619 clients du 1er avril au 1er décembre.

En 2011, dans une note interne, la Société avait félicité ses employés pour le nombre d’interruptions, soit à l’époque 50 659 clients. C’était alors le record à battre, une marque éclipsée cette année.

Si la tendance se maintient, trois fois plus de clients seront débranchés en 2014 qu’en 2009, au lendemain de la récession.

 

Commentaires