/entertainment/shows
Navigation
Pour ses 30 ans

Le Cirque du Soleil célèbre sa musique

Cirque du soleil
Photo Jocelyn Malette / Agence QMI Sur la photo, Véronique Dussault, Gregory Charles, Gilles St-Croix, lors du point de presse du Cirque du soleil pour le dévoilement du concert du 30e anniversaire.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis sa création en 1984, le Cirque du Soleil a fait de la musique une composante essentielle à l’univers de ses spectacles.

Trente-cinq productions plus tard, l'entreprise fondée par Guy Laliberté a décidé de la célébrer lors d’une série de concerts-anniversaires prévus du 13 au 28 décembre prochain à l’Église Saint-Jean-Baptiste.

Conviés lundi, les médias ont pu assister à la répétition médiatique du futur concert de musique. Plusieurs solistes ont interprété de courts extraits connus venus de productions phares comme Alegria, Varekai et LOVE.

«En 30 ans, le cirque a créé un corpus musical impressionnant, a déclaré Grégory Charles, directeur artistique du spectacle et chef du chœur. Le défi d’un tel spectacle, c’est de pouvoir coller ce riche héritage composé de 27 heures de musique dans un ensemble cohérent et en ordre quasi chronologique.»

Pour marquer son trentenaire, le Cirque du Soleil a mis les moyens de ses ambitions. À travers les époques et les styles, jazz, rock et pop, le concert de 75 minutes réunira sur une scène à 360 degrés, 70 choristes, 28 musiciens et 8 solistes.

Mais selon Gregory Charles, le concert qu’il voit comme un poème symphonique ne sera pas un pot-pourri ou une sortie de compilation, mais au contraire un spectacle à part entière. «C’est une production originale dans lequel le public pourra suivre le parcours de Zoé, un personnage important du cirque.»

L’imposante Église Saint-Jean-Baptiste sera aménagée pour l’occasion. «Ça va être un spectacle enveloppant et émouvant, destiné à toute la famille, a affirmé Gilles Ste-Croix, guide artistique au Cirque du Soleil. Il va y avoir de la projection sur l’architecture. Le spectacle est une mise en scène de la musique. Au fond, on invite le public à venir voir le cirque comme il ne l’a jamais entendu.»

Les billets sont en vente sur le web.
 

Commentaires