/misc
Navigation

Mon cadeau de Noël à Sugar Sammy: une plainte à l'OQLF

Coup d'oeil sur cet article

François Côté, avocat LL.B., LL.M., M.II., M.Sc. Doctorant en droit - Université de Sherbrooke François Côté, avocat

Mon cadeau de Noël à Sugar Sammy: une plainte auprès de l'Office de la langue française

François Côté, avocat LL.B., LL.M., M. II, M.Sc. Doctorant en droit – Université de Sherbrooke

La nouvelle a fait le tour des médias et des réseaux sociaux depuis vendredi dernier: une plainte contre Sugar Sammy a été déposée auprès de l'Office québécois de la langue française pour Noël, en réaction à sa violation caractérisée des dispositions de la Charte de la langue française concernant l'affichage publicitaire*.

Cette plainte, je l'ai déposée à titre de citoyen. Sugar Sammy (Samir Khullar, de son véritable nom) est allé trop loin en se moquant ainsi ouvertement d'une loi fondamentale pour l'identité québécoise en la violant intentionnellement pour atteindre un objectif mercantile. C'est une chose de tenir une opinion politique par le truchement de l'humour – mais c'en est une autre de ridiculiser constamment l'identité nationale, les lois et les institutions de la société québécoise avec acharnement, jusqu'à s'en prendre à son apparente incapacité à se défendre en enfreignant délibérément les lois édictées pour sa protection. Sans vouloir imputer une pareille intention à Sugar Sammy, nombreux sont les parallèles que l'on pourrait ici tracer avec le harcèlement et l'intimidation envers tout un segment de la population.

Que les choses soient claires: il n'a jamais été question d'interdire l'anglais, ni de renfermer le Québec sur lui-même comme le prétendent souvent certains détracteurs du nationalisme québécois. Au contraire, l'anglais sera toujours bienvenu au Québec dans la sphère privée; et la reconnaissance des privilèges linguistiques accordés à la minorité historique anglophone leur est un droit acquis. Il ne saurait être question de dicter aux citoyens quelle langue parler dans leurs foyers. En matière publique, la chose est différente. Le français constitue un des piliers de notre identité nationale distincte, de notre vivre-ensemble collectif et de notre tissu social. Il nous rassemble et nous unit en tant que peuple, fort d'une expérience historique et d'une direction commune, toutes allégeances politiques confondues. Or sans peuple, sans nation, il n'y a plus que des individus juxtaposés. Certains y verraient une apothéose de la liberté, mais en réalité de tels individus ne sont pas «libres»: ils sont seuls – et condamnés à l'effacement.

La banalisation de l'affichage public dans une autre langue que le français attaque ouvertement la pertinence même de cette identité nationale, renvoyant avec elle la préservation de la langue française dans les oubliettes de la dissolution tranquille. Ceci, tout particulièrement auprès de la jeunesse et des néo-Québécois qui mouleront leur intégration sociale aux modèles et messages qu'ils reçoivent dans la vie quotidienne.  «Speak white» jadis, « Québec-bashing » aujourd'hui. C'est précisément pour contrer cette menace que la Charte de la langue française a été, jusqu'à aujourd'hui, défendue par des efforts soutenus de tous nos gouvernements depuis près de 40 ans et qu'elle conserve toute sa pertinence à l'heure actuelle.

Évidemment, Sugar Sammy s'attendait à cette plainte, et, de l'aveu même de l'agence publicitaire responsable de sa campagne (Sid Lee), c'était prévu.  Pas même 24 heures après avoir été informé que des plaintes (car je ne suis pas le seul à s'en être plaint) eurent été déposées à l'OQLF, des rubans noirs censurant l'affiche avec le message modifié «Pour Noël, j'ai eu une plainte de l'Office de la langue française» sont venus capitaliser sur ce fait, rendant l'Office quasi impuissant à agir maintenant que la situation était «corrigée». La moquerie était planifiée, et elle est maintenant exécutée. Soit on viole la loi et personne n'agit, ce qui renforce le sentiment d'impunité face aux violations de la Charte de la langue française et l'impuissance du fait français à se défendre, soit quelqu'un agit, et on profite alors de cette plainte pour tourner publiquement la loi au ridicule.

Certains critiqueront le fait que cette plainte aura peut-être constitué la plus efficace des publicités pour Sugar Sammy. Par contre, au-delà de toute considération publicitaire, dont l'impact reste encore à démontrer, cet événement aura contribué à la mise en lumière d'un autre message: si l'identité québécoise est vulnérable, elle n'est certainement pas morte. Plusieurs se désolent du recul constant du fait français dans la métropole, mais, comme sous l'emprise d'une forme d'impuissance apprise, ils se résignent à ne pouvoir que le subir. En déposant cette plainte, j'envoie, moi aussi, un message à la société québécoise: notre nation, notre langue, nos lois, nos institutions, ainsi que le désir d'en assurer la protection et la pérennité, sont tout à fait légitimes. Il est temps d'arrêter de subir et de nous affirmer.

N'en déplaise à tous les Sugar Sammy, la devise du Québec est «Je me souviens» et non «Qu'ils reposent en paix».

158 commentaire(s)

Jocelyne Murray dit :
24 novembre 2014 à 12 h 33 min

Bonjour,

Je suis parfaitement d'accord avec vos propos. Aussi, j'ai toujours dit qu'on ne peut accepter n'importe quoi au nom de l'humour. L'humour se doit d'être respectueux. Dommage, j'aimais beaucoup Sugar Sammy mais là il va trop loin.

Stephan Pigeon dit :
24 novembre 2014 à 12 h 33 min

Meme Sugar Sammy un quebecois peut voir comment vous etes niaiseux au Quebec avec vos lois. Peut etre l'economie fonctionnerais mieux si on enseignais l'Anglais aux citoyens pour qu'ils puissant faire business en dehors de Chicoutimi einh?

Réjean Beaulieu dit :
24 novembre 2014 à 12 h 35 min

Pourriez-vous SVP expliquer à un hQc pourquoi n'y a-t'il pas au Qc de boycot organisé au guichet? #frcb #frcan

marc dit :
24 novembre 2014 à 12 h 37 min

Pauvre monsieur coté !

Martin Lamontagne dit :
24 novembre 2014 à 12 h 39 min

Le simple fait d'accorder une seconde à cet insignifiant personnage qu'est Sugar Sammy est une seconde de trop. Sugar est un pur produit de l'héritage du dictateur Pierre Éliot Trudeau. Il doit être boycotté et ignorer.

Merci d'avoir donné de la publicité à une personne qui en méritait pas.

Ginette dit :
24 novembre 2014 à 12 h 40 min

Bien dit monsieur Côté, il est évident que ce monsieur Samir Khullar prend un grand plaisir à se moquer des Québecois. Merci de défendre le français au Québec

Shakrobsom dit :
24 novembre 2014 à 12 h 40 min

Le plus beau cadeau serai de ne pas acheter de billet pour son spectacle . Adieu le Sucré!

John Breese dit :
24 novembre 2014 à 12 h 41 min

"C’est une chose de tenir une opinion politique par le biais de l’humour – mais c’en est une autre de ridiculiser constamment l’identité nationale..."

Aucune attaque contre l’identité nationale, mais contre une loi draconienne qui est appuyé seulement par les membres d'un mouvement frustrée.

Sebastien dit :
24 novembre 2014 à 12 h 49 min

Bravo! Je trouve Sugar Sammy redondant avec son humour dégradant envers les québécois, la séparation et la langue française... ça peut être drôle à première vue mais à la longue, je trouve que ça devient de l’acharnement...

Entrelesdeux dit :
24 novembre 2014 à 12 h 52 min

Je me souviens Que née sous le lys, j'ai fleurit sous la rose.

alain maronani dit :
24 novembre 2014 à 12 h 52 min

Effectivement quand on n'a pas de talent, pour se moquer, il reste la loi

Beatrice dit :
24 novembre 2014 à 12 h 53 min

Quand tu craches en l'air , ca te retombe sur le nez, belle publicité pour Sugar Sammy, je crois que je vais aller le voir, j'ai le sens de l'humour, eille,,,,,allume,,,,et lache moi ton nationalisme, tu as bien fait rire de toi

Jérôme L. dit :
24 novembre 2014 à 12 h 55 min

Bravo Monsieur.

Sugar "Shammy" se dit "ouvert" en riant de toutes les nationalités. Mais rire de L'ONLF va trop loin. Est-ce que Shammy rit de la politique des arabes? De la politique des Hindouistes par rapport au viol? Jamais. Il préfère faire des allusion anecdotiques vis-à-vis ces nationalités.

Qu'il s'en tienne donc à faire la même chose avec les canadiens-français.

Shame on you sugar "Shammy"

gasse leonie dit :
24 novembre 2014 à 12 h 56 min

quelle tempête dans un verre d,eau.....je ne suis pas fan de Sugar Sammy mais mon dieu quelle intolérance pour une niaiserie....

Pelletier Gaétane dit :
24 novembre 2014 à 12 h 57 min

Félicitation pour ton courage

Yulpik dit :
24 novembre 2014 à 12 h 59 min

Ce monsieur Khullar se cache en arrière de son statut d'humoriste pour nous dénigrer. Il ressemble beaucoup à Dieudonné.

John Doe dit :
24 novembre 2014 à 12 h 59 min

Sugar Sammy a bien le droit de dire ce qu'il veut, c'est un pays libre et il a droit a son opinion

EL. Liberté dit :
24 novembre 2014 à 13 h 06 min

BRAVO-BRAVO-BRAVO tres bon texte merci.

Cisco dit :
24 novembre 2014 à 13 h 10 min

Un seul mot : RIDICULE.

Stéphane dit :
24 novembre 2014 à 13 h 11 min

Pauvre petit péquiste!

Que de pauvreté intellectuelle et de manque de confiance dans la société québécoise.

Cet humoriste joue la carte de la provocation et vous tombez dans le panneau.

Il est grand temps qu'un artiste puisse avoir du succès au Québec tout en étant pas souverainiste et de plus en riant des péquisse!

Mike Cowen dit :
24 novembre 2014 à 13 h 12 min

Je suis un anglo qui parle français. Mon épouse qui est Québécoise franco m'a apprit le français. Je l'écris pas toujours bien par contre.

Je seconde et oui effectivement québécois défendez-vous.

Sugar Sammy, je l'ai toujours trouvé des plus insignifiant comme humoriste et comme homme. Il est vide de partout.

Axel dit :
24 novembre 2014 à 13 h 24 min

J'ai toujours trouvé que la dévise "La Belle Province" était beaucoup plus joli et gai, que "Je me souviens", utilisé avec amertume par bien des cyniques...

JF dit :
24 novembre 2014 à 13 h 31 min

Je suis de tout coeur avec vous, M. Côté. Merci d'avoir fait ces démarches, ça réduit un peu mon impression que le Québec s'enligne pour une lente et agonisante assimilation.

Gats 783 dit :
24 novembre 2014 à 13 h 35 min

Aucun autre chose a faire? Ridicule.....

despe666 dit :
24 novembre 2014 à 13 h 42 min

Peu importe vos nobles intentions, ils vous a tendu un hameçon et vous l'avez avalé tout rond. C'était un coup de marketing génial. La devise est effectivement "Je me souviens" mais je doute que c'est de vous dont on va se souvenir dans cette histoire-là.

Jacques Lambert dit :
24 novembre 2014 à 13 h 42 min

Je vais m'empresser de lire The Suburban, le journal anglo-juif montréalais.

Rien que pour les lire les réactions et apprécier le choix des qualificatifs de Beryl Wajsman.

Cet hebdomadaire milite contre la Loi 101. Il fait campagne pour la bilinguisation des lieux publics à Montréal.

Ccrochetdroit dit :
24 novembre 2014 à 13 h 43 min

Un bien long texte de frustration idéologique qui ne veut rien dire. Un gros pète de cerveau de 6 paragraphes parlant de la fin du monde telle qu'on la connait.

Ceci démontre en fait 2 choses. Une constipation aiguë et tout l'endoctrinement de son auteur et que finalement en dénonçant cette affiche anodine et en y reprochant son coté mercantile on y participe (ce qui fait surement votre affaire) en attirant l'attention générale.

Et vous M.Coté quelle est votre intention mercantile derrière tout ça? Si d'autre se son plaint pourquoi leurs photos n'apparaissent pas dans le JDM. Pourquoi vous continuez d'en parler si la situation est corrigée? Vous travaillez pour qui ou quelle association exactement?

Alors que vous faite croire que le Québec est vulnérable pour ce qui est de la langue vous dites du même souffle que la situation a été corrigé et rapidement à ce qui me semble et même là ça ne fait pas votre affaire. Allons nous retourner à l'époque du bûcher et des tabous avec les mangeux de balustres?

Pourtant en entrevue Sugar Sammy malgré les contrats internationaux a choisi de faire de l'humour en français. Mais ça vous n'en parlez pas.

Comme si il n'y avait aucun humoriste au Québec qui ne profitait pas de cette dualité anglaise-française, fédéraliste-souverainiste. Ah oui c'est vrai ça se fait habituellement dans l'autre sens.

Il y en a sérieusement qui devrait respirer par le nez.

Daniel Wagner dit :
24 novembre 2014 à 13 h 47 min

Mais quelle foutu perte de temps de la part d'un avocat....Il me semble qu'il y a des sujets beaucoup plus important que Sugar Sammy pour vous occuper Monsieur l'avocat.

carlos dit :
24 novembre 2014 à 13 h 48 min

L’anglais sera toujours bienvenu au Québec ? hahaha,... C'est bonne cette blage-là ! Après l'affaire de l'interctition du mot PIZZA, c'esta la meilleur que j'ai entendu ! À quand l'interdiction du mot SALSA !!!! hahaha

Brandon Fontana dit :
24 novembre 2014 à 13 h 54 min

"(...), soit quelqu’un agit, et on profite alors de cette plainte pour tourner publiquement la loi au ridicule." Effectivement, si on la tourne au ridicule, c'est qu'il est tres facile de le faire, puiseque c'est ridicule en soit. Pronons ensemble le bilinguisme une fois pour toute et finissons-en avec cette facon de penser qui ne fait que du mal a notre belle province.

Billy dit :
24 novembre 2014 à 14 h 02 min

C'est moi ou Sugar Sammy a l'air de quelqu'un qui n'est pas propre de sa personne?

Maximus dit :
24 novembre 2014 à 14 h 04 min

Quel débordement de bons mots, figures de style et autres, rendant le tout aussi indigeste qu'une poutine de la banquise, délicieuses au demeurant, mais qualificatif dont on ne peut affubler votre papier. Je laisse votre style reposer en paix (sic) pour en venir à la matière. Sur le fond, il est légitime de defendre l'histoire d'un peuple et d'en porter haut les couleurs. La préservation de l'héritage est devenue un mal nécessaire dans la mesure où nous vivons un siècle où le schisme culturel perpétuel implique une resistance acerbe. Ceci étant, vous semblez perdre de vue qu'une société moderne se doit de laisser libre cours à l'expression, soit elle satirique et en anglais. Le Québec sera enfin en paix lorsque les gens se nargueront la necessité d'un organisme tel que l'OQLF, qui 9 fois sur 10 ne sert qu'à assouvir des désirs bélliqueux de souverainistes en manque d'action. Plus vous mettrez de barrières et de contraintes à l'économie du Québec, plus vous le priverez de la jouissance d'un potentiel économique certain. La publicité de Sugar Sammy aura au moins l'effet bénéfique si ce n'est de faire parler de lui, d'illustrer avec brio, par les consequences, que nous sommes loin du chemin de la raison. Et il est bien connu comme le disait Plutarque que la raison parle et le sentiment mord.

JF Bellerose dit :
24 novembre 2014 à 14 h 12 min

Francois Cote a pas de vie!! Trouve toi quelque choses a faire avec ton temps libre

Dominique dit :
24 novembre 2014 à 14 h 25 min

Je ne suis pas un fan de Sugar Sammy, mais voyez vous, je vois en vous son pendant francophone. Vous à une extrémité, et lui à l'autre.

Bravo, vous venez de le porter en héro auprès de la communauté anglophone.

Andrea dit :
24 novembre 2014 à 14 h 30 min

Qu'on leur trouve quelque chose à faire à ces gens qui n'ont rien d'autre à faire de leur vie que de se plaindre pour des imbélicités de la sorte! Avis à ceux qui n'ont rien à faire, j'ai quelques brassées de lavage à faire... Ça vous changerais les idées un peu! Ahahah

Anna dit :
24 novembre 2014 à 14 h 30 min

À choisir entre l'humour de Sugar Sammy et ma fierté, je prends ma fierté anytime.

JeanFrancois Joubert dit :
24 novembre 2014 à 14 h 33 min

Bonne initiative. Bravo. Oui Sugar Sammy a le droit de dire ce qu'il veut mais pas de bafouer nos lois. On voit à quel point les gens sont peureux quand il s'agit de défendre leur droits au Québec, là où ça fait mal: l'identité et la langue. Moi j'ai le droit de dire que Sugar Sammy est un imbécile: Sue me Sammy You're a racist jerk!

Matt Gilles dit :
24 novembre 2014 à 14 h 35 min

"[...] il n’a jamais été question d’interdire l’anglais, ni de renfermer le Québec sur lui-même comme le prétendent souvent certains détracteurs du nationalisme québécois."

Vous ne comprenez pas bien, ce ne sont pas les détracteurs du nationalisme québécois qui disent ça, mes les défenseurs des libertés individuelles, séparatistes ou fédéralistes. Pas du tout la même chose.

Eric dit :
24 novembre 2014 à 14 h 37 min

Quelle anglophobie! J'aimerais bien voir des statistiques réelles (pas celles inventées du PQ) qui prouvent le recul du français. S'il y a un recul, c'est simplement à cause de la hausse du bilinguisme au Québec. Les parents choisissent d'éduquer l'anglais à leurs enfants en sachant qu'ils ne réussiront pas dans la vie sans l'apprentissage de cette langue.

Rappelles-toi toujours que vous avez perdu 2 référendums. Le "peuple" Québécois à choisi. Nous sommes Canadiens en premier, Québécois en second.

Je me réjouis que dans une autre génération, nous n'entendrons plus parler de cette question identitaire car les jeunes savent qu'ils sont avant tout, des citoyens du monde. Ils consomment de façon internationale. Les frontières n'existent plus et bientôt, les fossiles identitaires xénophobes non plus.

Luc Lapierre dit :
24 novembre 2014 à 14 h 37 min

Est-ce que son nom "Sugar'' pourrait également être perçu comme non légitime sur une affiche...?

Martin Renaud dit :
24 novembre 2014 à 14 h 46 min

Si tu vaut pas une risée tu vaut pas grand choses

sco100 dit :
24 novembre 2014 à 14 h 49 min

Les produits culturels ne sont pas touchés par la Loi 101, non?

Ivan Champetier dit :
24 novembre 2014 à 14 h 49 min

"Maximus" Pensez-vous que le Québec dépend d'un faux-drole a la sucre-sammie pour son économie? Vous feriez mieux d'aborder un sujet auquel vous vous entendiez un minimum. Sinon,contrairement a votre héros,vous allez nous faires rires. Si la souveraineté est bonne pour le Canada,elle peut l'être tout autant pour le Québec. Péquistes ou pas péquistes! Qu'en dirais Plutarque,vous pensez!

roger dit :
24 novembre 2014 à 14 h 51 min

Pourquoi ceux qui détestent le français ne partent-ils pas vivre dans le Canada anglais?

Si le Québec était un pays il y en aurait moins de Samir Khullar.

Craig dit :
24 novembre 2014 à 14 h 52 min

Bien beau la lanque française, je suis canadien française et d'origine québecquoise, mais sommes nous aussi stupide de s'arrêter à un affichage, il me semble qu'il y a beaucoup plus de problème dans notre société. Sans compter que tout cela lui donne de la publicité gratuite à ce comédien qui est soit dit en passant très bon.

Denise dit :
24 novembre 2014 à 14 h 56 min

Me semble qu'il y a des choses pas mal plus sérieuses à règler que des affiches publcitaires....ONLF...get over yourself !

François Charette dit :
24 novembre 2014 à 14 h 57 min

L'ignorance Quebecoise est vraiment sans limited et la loi 101 en est une parfaite example.

Evel. dit :
24 novembre 2014 à 14 h 58 min

@ Billy, je crois que c'est votre frustration qui vous donne cette impression. @ François Côté, Sugar Sammy vous a tendu un piège dans lequel vous êtes tombé, allègrement et les yeux grands ouvert. Et s'il vous plait, ce n'est pas parce qu'il se moque de vous et vos semblables qu'il se moque de l'ensemble des québécois francophones, je ne me sens tellement pas visée par son humour, que je trouve assez drôle, d’ailleurs.

marc dit :
24 novembre 2014 à 15 h 11 min

Il n'y a évidemment aucun problème à ce que ce comédien fasse un spectacle bilingue. Toutefois, il est malheureux que son contenu soit aussi incidieux. Il se permet un racisme et des attaques politiques en demi-teinte en se disant que rien de va l'affecter, parce que "c'est juste pour rire". Alors, il voulait sa plainte, il l'a. Espérons maintenant que les francos qui aiment l'humiliation et l'auto-flagellation vont se réveiller et arrêter de lui acheter des billets. Une fois, c'est drôle. À répétition, c'est du racisme. Sugar Sammy serait le premier à crier au racisme si quelqu'un s'amusait à faire monter spectacles après spectacles sur le dos des préjugés contre les indiens. Mais je ne pense pas qu'il soit assez intelligent ou honnête pour l'admettre. On verra...

Julius dit :
24 novembre 2014 à 15 h 12 min

Je n'ai pas la capacité d'aussi bien m'exprimer alors je cut and paste le commentaire de Maximus, c'est trop bon, relisez-le donc, ca vaut le coup et si vous ne voulez pas comprendre, relisez-le encore à haute voix: " Quel débordement de bons mots, figures de style et autres, rendant le tout aussi indigeste qu’une poutine de la banquise, délicieuses au demeurant, mais qualificatif dont on ne peut affubler votre papier. Je laisse votre style reposer en paix (sic) pour en venir à la matière. Sur le fond, il est légitime de defendre l’histoire d’un peuple et d’en porter haut les couleurs. La préservation de l’héritage est devenue un mal nécessaire dans la mesure où nous vivons un siècle où le schisme culturel perpétuel implique une resistance acerbe. Ceci étant, vous semblez perdre de vue qu’une société moderne se doit de laisser libre cours à l’expression, soit elle satirique et en anglais. Le Québec sera enfin en paix lorsque les gens se nargueront la necessité d’un organisme tel que l’OQLF, qui 9 fois sur 10 ne sert qu’à assouvir des désirs bélliqueux de souverainistes en manque d’action. Plus vous mettrez de barrières et de contraintes à l’économie du Québec, plus vous le priverez de la jouissance d’un potentiel économique certain. La publicité de Sugar Sammy aura au moins l’effet bénéfique si ce n’est de faire parler de lui, d’illustrer avec brio, par les consequences, que nous sommes loin du chemin de la raison. Et il est bien connu comme le disait Plutarque que la raison parle et le sentiment mord. " - MAXIMUS

Jacques Dubreuil dit :
24 novembre 2014 à 15 h 22 min

La chance de sammy, c'est que n'importe qui peut déblatérer n'importe comment, même haineusement, contre les Québécois. Contrairement aux groupes qui ont des chefs comme les Indiens, les Noirs, les homosexuels, les juifs, les femmes, etc. Vas-y, mon sammy, déverse tout ton fiel. Les plus névrosés vont même te payer pour se faire insulter.

Juan-Bamba Mohammed-Tremblay dit :
24 novembre 2014 à 15 h 28 min

@", avocat LL.B., LL.M., M. II, M.Sc. Doctorant en droit – Université de Sherbrooke" J'espère que vous vous êtes bien amusé en écrivant de telles inepties sinon je serais enclin à vous dire que vos pompeux titres honorifiques m’amènerait à mettre en doute le sérieux de nos vénérables universités.

Costa a dit :
24 novembre 2014 à 15 h 35 min

"Roger"

Je suis née ici au quebec et frequentee ecole en français. J'adore la langue française, mais je crois que le OQLF existe juste pour plaire aux souverainistes tête durs. Il y a eu pleins de anglos-quebecois qui ont donné beaucoup à ma belle province. Les souverainistes deviennent de plus en plus extrémistes et nous autres doivent les "rencontrer" au centre, qui n'est plus le centre. Si toi tu aimes pas le fait que le Québec a une histoire anglaise importante, toi tu peux partir du Québec pour la France, car le Québec c'est ma province, et le Canada c'est mon pays.

J.C. Rioux dit :
24 novembre 2014 à 15 h 36 min

Pathétique! Le nationalisme, c’est une croyance que les occupants d’une région devraient tous être de la même race, religion, groupe ethnique, tous parler la même langue, et que les gens qui n’en font pas partie devraient être assimilés ou déportés.

jean claude gagnon dit :
24 novembre 2014 à 15 h 42 min

la question est celle-ci....Être ou ne pas être....et c est en laissant des insignifiants comme ce triste individu s en prendre depuis toujours au fait français via la loi 101 (loi qui,soit dit en passant a été charcutée par la cour suprême: celle qui penche plus souvent qu à son tour comme la tour de Pise sur les mêmes côtés...)Dès le début de sa "carrière" il s en est pris à tous ceux qui savent notre Histoire,qui savent et qu on le veuille ou pas,que notre peuple a toujours fait preuve d une très très grande tolérance envers tous ceux qui l ont combattu...pas besoin de revenir sur les commandites et le vol du référendum de 1995...allez leur demander à tous ces sammy de ce monde qu est-ce qu ils pensaient de l échec du lac Meech et de ses 5 petites conditions...Je vous dis mille bravos M.Côté pour avoir pris cette position et je l endosse car il y a une chose chez moi c est que JE ME SOUVIENS...et quand je lis certains commentaires avec des fautes qu un enfant du primaire ne ferait pas...

Vincent Drolet dit :
24 novembre 2014 à 15 h 43 min

C'est drôle, ceux que je vois ici défendre le français le plus ardemment sont ceux qui l'écrivent le moins bien. Petit complexe d'infériorité ici?

Nikola dit :
24 novembre 2014 à 15 h 46 min

Tellement ridicule votre article!! Non seulement est-ce une perte de temps de votre part (et de ma part, pour avoir pris le temps de lire cet article absurde), mais avez-vous fini avec votre "identité nationale"?!?! News flash... le Québec n'est pas une nation; c'est une province!!

Yvon Chartrand dit :
24 novembre 2014 à 15 h 49 min

Heureusement Monsieur Côté qu'il y a des gens comme vous.

X-Act dit :
24 novembre 2014 à 15 h 59 min

Sugar Sammy est un colonisé. Fier d'être immigrant qui parle anglais, fier de venir d'un pays (l'Inde) colonisé par les anglais, même pas foutu de défendre sa langue maternelle mais qui se fond dans la langue d'un autre.

C'est un appel à l'aide cette recherche d'attention car il fait bien pitié ce pauvre type. Maintenant les cons qui vont voir son spectacle font encore plus pitié et je compatis pour leur manque de culture.

Michel dit :
24 novembre 2014 à 16 h 01 min

Bravo M. Côté.

Joplo dit :
24 novembre 2014 à 16 h 01 min

Publicité gratuite pour Sugar Sammy... Il vendra encore plus de billets parce qu'il est dans le JDM. Coup d'épée dans l'eau, il a eu ce qu'il voulait! Pendant ce temps, les vraies plaintes ne sont pas traitées pat l'Office Québécois de la langue française.

alain maronani dit :
24 novembre 2014 à 16 h 01 min

Quand Lise Dion, une hu,oriste québécoise qui ne vole pas très haut, passe son temps a vomir sur les noirs, les immigrants, etc, les belles âmes qui s'expriment ici, restent muettes comme des carpes...et elle ne se gêne pas, visionner les videos de ses spectacles (c'est assez pénible aussi...), les réactions dans la salle abondamment garnie de 'souches' sont éloquentes...

Je n'aime pas beaucoup l'humour, s'il en a d'ailleurs, du Monsieur, n'achetez pas les billets de ses spectacles.

L'hommo québécicus, surtout le nationaliste, n'aime pas que l'on se moque de lui, des vieux complexes victimaires...par contre vomir sur les autres c'est acceptable...drôle...on ne manque pas de cibles, les juifs (ils ont l'habitude), les musulmans (c'est nouveau), les Italiens (que des mafioso), les francais (tous des snobs), les anglos (tous des traitres), les colonisés, les fédérastes, Montréal versus les régions, etc, etc, etc...

Hors d'atteinte maintenant les femmes, les homos...

@J.C. Rioux

Evidemment.

Claudia dit :
24 novembre 2014 à 16 h 04 min

Quel stupidité ,quand vous dit parle votre langue dans votre foyer mais a l'extérieur parle français ce n'importe quoi,je devrais faire attention maintenant de pas parlé espagnol dehors,les québécois adore se plaindre pour un oui ou pour un non

JP dit :
24 novembre 2014 à 16 h 12 min

je crois que vous perdez votre temps! Si vous netes pas contemps vous avez seulement a l'ignorer, Je fait souvent sa avec le petit de mon voisin quand il cour dans le condo au dessus de moi! P-e etre que je devrais faire une plainte.. un opignion c comme un troup de cul tout le monde en possede un, il sufit dignorer les petes de lautre et de continuer sa journee! Bonne chance dans votre ignorance!

martin dit :
24 novembre 2014 à 16 h 19 min

Le plus drole c est que vous lui avez donné exactment ce qu il voulait et par conséquent la publiciq médiatique complètement gratuite pour son spectacle... Félicitations .

Je trouve que c est n importe quoi que d apporter une tel attention pour si peu.

La seul vrai façon de répondre a quelques chose du genre est de tous simplement ne pas acheté de billets de son spectacle et arrêter de jouer les vierges offensées

Ian dit :
24 novembre 2014 à 16 h 20 min

La preuve est faite !! Le jugement ne vient pas avec un doctorat !! OQLF = barrière à l'economie ! Y a 2 langues officielles dans ce pays . Loi 101 = loi discriminatoire , je suis francophone et je ne peux meme pas choisir le language de mon choix pour l'école de mes enfants !! Petit peuple

Gab dit :
24 novembre 2014 à 16 h 23 min

Il ne moque pas le francais nis Quebec. Il moque le racisme du OQLF. Il est temps pour le gouvernement du Quebec (et certains du peuple) de cesser d'etre xenophobe.

sco100 dit :
24 novembre 2014 à 16 h 29 min

Au final, le gars s'est payé une campagne de pub assez formidable en capitalisant sur la mèche courte d'une poignée de zélotes linguistiques.

Pascal Hamel dit :
24 novembre 2014 à 16 h 36 min

Tout ça en réaction à quoi j'ai pas saisi? Son affiche? Son spectacle en entier? Son nom? C'est tout sauf clair. Il est question de se moquer d'une loi fondamentale... ca va... mais comment? J'espère honnêtement que c'est pas juste son affiche... parce que M. François Coté devrait faire de même avec les Future Shop, Canadian Tire, Home dépôt et cie. S.V.P.... dites moi que c'est pas juste ça.... s.v.p.....

G.Fortier dit :
24 novembre 2014 à 16 h 38 min

Vous venez de me convaincre d'aller voir Sugar Sammy je l'ai vu quelque fois a la télé, très drôle...

Jocelyn Bonnier dit :
24 novembre 2014 à 16 h 42 min

Faut vraiment être un petit peuple pour se sentir menacé par un simple panneau publicitaire.

Petit Québec.

Mamzelle Mabel dit :
24 novembre 2014 à 16 h 44 min

2014 tout l'monde !!! c'est pas d'aujourd'hui que vous avez accepté l'anglisime et tout les religions / races au Québec.... il est temps d'évoluer . Je trouve ce texte completement ridicule et je pense sincèrement que ce cher Mr Coté a un manque d'attention .. !!! Sugar Sammy est un bon humoriste , personne n'a jamais fait de plainte contre Jean-Francois Mercier , Mike Ward ou encore même Katy Gauthier avec leur language vulgère et leur propos sexite ... a chaqu'un son opinion .. mais Keep up the awesome work Sugar Sammy we truly love you here , only the old generation has a problem .. hahah !!

Richard3 dit :
24 novembre 2014 à 17 h 01 min

L'anglais est toujours bienvenu au Québec? Heureux de l'apprendre!

C'est drôle, parce que depuis la reconstruction de la route 138, à Kahnawake, qui date déjà de plus de dix ans, les panneaux pour la voie réservée aux autobus sont en français, en mohawk, mais pas en anglais! Aux dernières nouvelles, on parle pourtant beaucoup l'anglais, à Kahnawake!

PH dit :
24 novembre 2014 à 17 h 07 min

C'est une chose pratiquer le droit et seulement constamment l'étudier .... c'est une chose aussi tomber dans le paneaux et en fait faire la promotion de ce que au départ vous ne vouliez surement pas hahaha ouiiiii c'est une chose ,,,vous êtes tombez dans le paneaux

Anders Turgeon dit :
24 novembre 2014 à 17 h 14 min

Moi je félicite M. Côté pour se tenir debout pour la sauvegarde du français au Québec, et ce, même si sa démarche s'est avérée futile parce qu'elle n'a servi qu'à faire de la promotion pour un "humoriste" insultant envers les souverainistes et les défenseurs du français au Québec (Personnellement, je ne le trouve pas drôle, donc je ne l'encourage pas.). S'il y en a qui abondent dans le même sens que moi, d'autres commentateurs utilisent le sophisme ou les lieux communs anti-Loi 101 quand ce n'est pas l'insulte. Mais bon, allons-y d'un bon sophisme: quand t'es aussi peu fier d'être un Québécois francophone, tu sens le besoin de taper sur la tête de ceux qui le sont...

Alain Mallette dit :
24 novembre 2014 à 17 h 23 min

Bravo M.Coté! Sucre Sammy est plutot amer.....

Gilles P dit :
24 novembre 2014 à 17 h 24 min

OQLF n'a pas de temps à perdre avec des blagues de mauvais goûts.

Edouard Omindargent dit :
24 novembre 2014 à 17 h 30 min

Bravo M. Côté. Les ennemis du peuple québécois aiment ça voir des franco de service, de purs larbins affligés du syndrôme de Stockholkm se faire passer dessus et malheureusement, on n'en compte que trop qui auraient besoin d'un sursaut d'éducation nationale.

Jean Yug dit :
24 novembre 2014 à 17 h 41 min

Entièrement en accord avec vous M. Côte. Au Quebe c'est en français que cela se passe. Â Rome comme les Romains . Au Yémen co me les yéménites

Gilles Bugeaud dit :
24 novembre 2014 à 17 h 43 min

Quelle perte de temps, monsieur Côté. Vous étalez au grand jour ce complexe d'infériorité qui afflige nombre de séparatistes en ce qui a trait à la langue et culture française au Québec. Non seulement notre langue et notre culture n'est pas menacé mais elle a vécu plus de deux cent ans dans un Québec qui avait été conquis par les anglais en 1760 sans aucune loi 101 et sans cette gestapo de la langue française qu'est l'OQLF qui n'est bonne qu'à persécuter ces méchants anglais qui, Ô sacrilège mettent un peu d'anglais dans leur affichage. Je croyais que l'OQLF avait eu sa leçon avec cette affaire des menus de restaurant italiens où il y avait de l'italien dans le menu. Sugar Sammy est un francophile qui est un modèle d'intégration dans la culture francophone. La majorité des gens de sa communauté ne parlent pas le français et lui, le parle et l'écrit parfaitement. il est un des rares humoriste qui fait ses spectacles dans trois langues, le français, l'anglais et le pundjabi. Pour une fois qu'un anglophone s'intègre en français dans notre société, vous vous attaquez à lui.Il a démontré le ridicule de la loi 101 et de l'OQLF dont il sait que selon cette loi, il n'y a jamais d'accusations quand la situation est immédiatement corrigée, ce qu'il a fait. Dans ces conditions, pourquoi ne pas vous attaquer à Sylvain Larocque, un humoriste que j'adore et qui écrit des textes pour des humoristes anglophones et qui connaît une carrière très florissante à Toronto. Bizarre, les méchants anglais de Toronto ne s'en prennent pas à lui comme vous le faites avec Sugar Sammy. Il semble que les anglais soient moins intolérants que les séparatistes québécois. Si ceux qui se couvrent de ridicule jouaient de la musique, vous seriez le chef d'orchestre monsieur Côté. Votre plainte aura au moins eu quelque chose de positif. Elle aura contribué à faire en sorte que le spectacle de Sugar Sammy sera probablement à guichet fermé. Il s'est bien payé votre tête. Gilles...

L'autre Ginette dit :
24 novembre 2014 à 17 h 46 min

Sucre Sammy un autre humoriste qui ne fait pas rire comme les autres. C'est pas moi qui vais dépenser un vieux trente sous pour me faire ridiculiser et rire des miens. C'est bien plaisant l'humour mais il y a toujours ben un bout à la complaisance.

Martin L-Point dit :
24 novembre 2014 à 17 h 56 min

Avant de féliciter cet avocat moustachu, ou encore de condamner Sugar Sammy... vous devriez vous poser la question suivante :"a quoi sert une loi?"

La réponse est toute simple :"une loi sert a brimer votre liberté."

Cette loi et les fonctionnaires chargés de la faire appliquer vous coûtent des millions chaque année, alors que vous croyez aveuglément qu'ils vous "protège" votre petit français ...

Vous n'amez pas son humour? N'allez pas le voir. Vous n'aimez pas ses pubs? Passez votre chemin.

klo dit :
24 novembre 2014 à 18 h 00 min

Bravo Mr.Côté

Steve dit :
24 novembre 2014 à 18 h 08 min

Monsieur Coté vous êtes petit !!! Et malheureusement vous donnez l ' image que le peuple Québécois est aussi petit et frusté !! Dommage et triste!!

Sylvain Laquerre dit :
24 novembre 2014 à 18 h 09 min

Les gens devraient organiser une manifestation à chacun de ses spectacles. Les spectateurs devraient franchir la ligne des manifestants pour aller à son spectacle. Les colonisés qui constitue son public trouverait ça moins drôle.

EL. Liberté dit :
24 novembre 2014 à 18 h 11 min

faudrait peut etre montré a nos chère immigrants elle est la porte de sorti.

Lydia Sasseville dit :
24 novembre 2014 à 18 h 21 min

Cher M. Côté, Get a life...

Tatatoto dit :
24 novembre 2014 à 18 h 30 min

Mais non! Tout ce geste est rempli de gentillesse et d'amour!! Mr. Sammy a demandé un cadeau de noël, et Mr. Coté lui a donné, c'est beau l'esprit des fêtes!

Mais plus sérieusement, je ne suis pas fan de sugar sammy, mais j'aime les gens qui osent, et le coup à très bien fonctionné. Bravo aux gens qui osent, contrairement à ceux qui restent dans leur petit cocons tout doux à crier et pleurer dès que quelque chose ou quelqu'un froisse un peu leur orgueil et qui ont peur de se faire oublier si on ne les traites pas avec la haute dignité dont ils croient que tout le monde leur doit. Sur ce, bon spectacle! (Parce que oui, je suis sur que certains de ces frustrés vont aller le voir pour encore plus l'haïr..)

Luc dit :
24 novembre 2014 à 18 h 57 min

Votre texte est tout simplement magnifique, inspirant et important. Nous sommes un beau peuple que j'admire. Il ne faut jamais abandonner!

yahiiii dit :
24 novembre 2014 à 18 h 58 min

l'OQLF lucky we have it, if it wasn't there we would all speak English by now ca fait que BRAVO! mr Cote pis ceux qui s'ont pas content l'Ontario est proche ou bien il y a la frontiere americaine aussi mais eux ils nous comprennent I have nothing against English an I don't mind using it but for God sake's can we speak francais dans notre belle province sans etre tout le temps avoir a defendre notre belle langue merci! un bon petit Quebecois qui aime c'est racine et voudrait bien les garder P.S: Sammy je t'aime et tu est ok comme humoriste mais svp touche pas a notre langue et notre patrimoine on est bien comme ca, lache pas j'aime ce que tu fait en francais et en Anglais

lorrie wheeler giroux dit :
24 novembre 2014 à 19 h 07 min

merci mr. cote, vous et vos seperatists pq montrez votre ignorance. Êtes-vous assez intelligent pour parler deux langues. Il est donc clair que la langue anglaise est une telle menace pour vous et vos collègues.

Denis lauzon dit :
24 novembre 2014 à 19 h 08 min

Ce monsieur vit un problème existentiel paranoïaque qui menace son intégrité. Pour lui, c'est un sacrilège pas drôle du tout. Le Québec vit une oppression culturelle sans limite qui viole son identité francophone. Pauvres de nous si faibles, si persécutés et si rigides! Ce monsieur préfère une véritable «chape de plomb» étouffante pour la créativité et la diversité culturelle! Moi, j'appelle cela de l'Inquisition ethno-identitaire québécoise. Est-ce une nouvelle stratégie de la mouvance souverainiste de s'attaquer à tous ceux qui ne sont pas les «vrais de vrais 100% purs et fiers québécois de vieille souche indépendantiste» et de les condamner comme des traîtres à la nation?

Rene JL Lefebvre dit :
24 novembre 2014 à 19 h 12 min

Monsieur Côté, après avoir lu tous les commentaires, je me rends compte que la majorité vous considère comme une personne sans humour qui s'est ridiculisé en mordant à l'hameçon tendue. Quant à moi, je crois que vous avez cherché à vous faire connaître en utilisant la notoriété de cet humoriste que plusieurs Québécois aiment pour le ridicule qu'il expose régulièrement dans ses monologues et pour lequel vous êtes irrité. Je prends le temps de commenter votre article car j'ai bien failli devenir avocat moi-même pour défendre les opprimés et combattre l'injustice dans mon pays. Cependant, je constate que vous ne faites rien de valable avec vos études de droit, car tout ce que vous trouvez à faire, c'est de porter plainte à l'OQLF qui fera elle-même la gestion de votre plainte, un enfant de douze ans peut faire la même chose. Votre long discours pompeux ne sert seulement qu'à justifier votre plainte à l'OQLF et ne fait pas de vous un grand défenseur du Québec alors que celui-ci est en train de se faire passer un sapin dans plusieurs domaines par le fédéral : pipelines vers l'Est, registre des armes à feu, destruction de l'environnement, pauvreté dans les réserves autochtones, coupures dans les programmes aux plus démunis, etc, etc, etc. Comme plusieurs autres commentaires ci-haut, je vous suggère de mettre vos connaissances en droit au bénéfices des Québécois qui n'ont pas de voix ni de connaissances en droit pour se défendre contre les attaques de lobbys puissants et bien organisés qui influencent nos gouvernements. Ainsi, vous serez vraiment utile à vos compatriotes et votre combat ne sera pas ridiculisé comme il l'est ici, suite à votre plainte à l'OQLF.

écoeuréDuPLQ dit :
24 novembre 2014 à 19 h 12 min

Si c'était pour obtenir de la publicité alors mission accomplie.

Charest,Jean dit :
24 novembre 2014 à 19 h 17 min

Sammy est vraiment drole de rire des nouveaux newfies d'amerique du nord

laughon dit :
24 novembre 2014 à 19 h 26 min

Il faut être étroit d'esprit pour penser de la sorte il faut savoir rire de soi.

laughon dit :
24 novembre 2014 à 19 h 27 min

Et que penser de ceux et celles qui rient des autres communautés.

suzannecduchesneau dit :
24 novembre 2014 à 19 h 49 min

Tout à fait ridicule de constater le peu de fierté de beaucoup de gens! Quelle magnifique ironie où se manifeste le complexe du petit qui préfère se fondre dans la masse à n'importe quel prix! C'est ça être porteur d'eau...se laisser dominer pour être aimé? Reconnu? Apprécié? Et bien voilà ce n'est absolument pas efficace cette attitude de minus!

lucki10 dit :
24 novembre 2014 à 19 h 55 min

Hein, quoi !!!!; la loi 101 ridicule. Nous sommes des êtres complexés si nous souhaitons la sauvegarde du français. Wow! Le docteur Laurin , auteur de cette loi, à donc été un être ridicule tant qu'à y être. La défense du français est de l'apanage des séparatistes. Savais-pas! Pour ceux et celles qui n'ont pas encore compris, je vais vous le rappeler. Le Québec est un territoire dont la langue officielle est le français,reconnue comme une nation avec une minorité anglaise. En ce qui me concerne, je demeure respectueux et ouvert aux autres groupes vivant ici parmi nous. En retour, je leur demande de me respecter et de cesser de casser du sucre sur mon dos. Imaginez un seul instant qu'un humoriste québécois déblatère sur les anglophones à Toronto. D'ailleurs pas sûr que ceux-ci iraient le voir en grand nombre. Une blague sur les francophones à l'occasion ça passe mais une blague à répétition ça commence à ressembler à du mépris pour ne pas dire à du raciste. C'est pas vrai que Sugar Sammy va s'enrichir en démonisant un peuple sous le prétexte de l'humour.

Dominique dit :
24 novembre 2014 à 20 h 11 min

Bravo à vous! et merci de défendre notre langue et notre culture! et pour le zouf à Sammy il m'énervait déjà là il m'écoeure.....

Jean Laplante dit :
24 novembre 2014 à 20 h 21 min

Merci pour votre action monsieur!

Révolté dit :
24 novembre 2014 à 20 h 33 min

Il n'y a que les insécures de la langue pour écrire des choses pareilles. L'anglais est la langue internationale, peut-on arrêter de vouloir se battre contre les reste du monde ? C'est exactement en faisant des choses comme ça qu'on se fait détester et ridiculiser par les autres.

Pas surprenant qu'une grosse partie des investissements soient déménagés de Montréal à Toronto. On a une belle ville, des gens accueillants, une ouverture d'esprit sur pleins de choses mais on a vraiment des bornés de la langue.

Il serait beaucoup plus intelligent de protéger notre économie en s'ouvrant sur le reste du monde que de protéger notre langue pour devenir raide pauvre.

Matts dit :
24 novembre 2014 à 20 h 35 min

Toute cette histoire, démontre une fois de plus, que les québécois francophone n'ont aucune fierté, le français mérite vraiment de disparaitre, les québécois ne méritent tout simplement pas d'exister, une vrai bande colonisé arriéré !!! Bravo à tous nos québéqueux à genoux devant nos anglos qui nous détestent !!!

Mario Cayer dit :
24 novembre 2014 à 20 h 46 min

Malheureusement, les Chiens de garde sont en extinctions au Québec. Les Michel Chartrants, René Levesques, Pierre Bourgault et tous les autres hommes d'honneurs qui ont défendus nos valeurs ont été remplacés par des hommes d'argent. Vous faites parti de ces hommes d'honneur Mr. Côté. Je vous souhaite longue vie et je vous invite de vous présenter en politique afin de nous donner un peu d'espoir de changement. Le jour où nos élus se lèveront pour imposer le respect de nos lois, ce sera parce que nous les aurons remplacés par des hommes comme vous.

ariane dit :
24 novembre 2014 à 21 h 01 min

Le succes des uns font la jalousie des autres.....certains ne l'avoue pas,mais lui vient de le montrer au Québe au complet !

Jacques Lambert dit :
24 novembre 2014 à 21 h 11 min

J’ai beaucoup de peine à lire les commentaires de tous ces Québécois qui n’aiment pas les Québécois. Et qui persistent à vivre ici.

Je pense à tous ceux qui suivent le calvaire de Richard-Henry Baines.

Tous ces gens qui prônent la liberté et la tolérance, malheureusement, je ne les ai jamais rencontrés quand j’habitais dans le ROC. J’y ai perdu assez vite le réflexe naturel de parler en français par peur de me faire lapider. Ou presque. Ou autrement. Par l’ironie ou le crachat.

En même temps, je lève mon chapeau à l’agence de marketing. L’objectif est atteint. Ça me rappelle les séances d’intimidation à l’école. Si tu ne réagis pas, on va te ridiculiser. Si tu réagis, on va te ridiculiser et te traîner dans la boue.

« Mais c’est juste pour rire. » "If you’re not worth a laugh...”

Je reconnais bien le Canada auquel j’ai déjà longtemps cru dans ma jeunesse voyageuse mais dont je me suis dissocié après avoir perdu mes illusions amoureuses.

Les québécophobes d’office s’imaginent qu’à cause de la loi 101, les Québécois francophones sont trop stupides pour apprécier Leonard Cohen, Bob Dylan, Walt Withman, Emily Dickinson, James Joyce ou David-Henry Thoreau.

Ces gens-là sont plus petits encore que ceux qu’ils cherchent à ridiculiser.

Leur seule ambition, c’est de perpétuer la supériorité raciale de l’empire colonial britannique.

Je souhaite à Sugar Sammy une longue carrière aux States en expliquant aux Noirs qu’ils sont arrivés en esclaves au fond des cales des bateaux. Et aux Latinos qu’ils auraient dû être fusillés à la frontière du Mexique.

You know: ”If you’re not worth a laugh”...

Daniel Gauthier dit :
24 novembre 2014 à 21 h 20 min

La seule chose déplaisante pour moi c'est la finale. Vous citez la devise du Québec. Malheureusement vous êtes de ceux qui ne la savez pas en entier. Je me souviens que né sous le lys je crois sous la rose. Cela veux dire que né Français je grandis britannique....

Robert dit :
24 novembre 2014 à 21 h 21 min

On pourrait croire qu’il y a des gens qui n’ont rien de mieux à faire que de se faire arnaquer de façon minable. ET en plus quelqu’un qui étale un pédigrée aussi fourni mais qui embarque dans un stratagème qui n’est que de comédie. Ça pour effet de se demander si ces gens ont eu leur diplôme à partir de boite de « Cracker Jacks ». Il y aurait beaucoup moins de désarrois sur notre planète si les gens apprenaient à penser avec leur tête au lieu de leurs émotions. C’est d’ailleurs la faille importante dans notre société et notre system de pseudo-justice.

Denis Falardeau dit :
24 novembre 2014 à 21 h 38 min

Hé bien, tous les moyens sont bons pour ce faire connaitre.... Voila un cas ici d'un type qui profite de la popularité d'un autre ! Vraiment ridicule !

Francois dit :
24 novembre 2014 à 21 h 45 min

Sugar Sammy est un des meilleurs humoristes québécois. Par son humour, que certains n'apprécient pas et c'est correct, il démontre l'inutilité et le ridicule de l'OQLF.

Si un jour l'austérité promise devient réalité, ce serait un nid de fonfons à éliminer prioritairement.

Robert Lemieux dit :
24 novembre 2014 à 21 h 47 min

Pour ce qui est de « ridiculiser constamment l’identité nationale », difficile de faire mieux que François Côté avec son texte de cégépien carrément hystérique.

Ce sont des gens comme M. Côté qui heurtent notre identité. Ils la présentent comme une identité faible, incapable de la moindre critique, à fleur de peu, une identité frileuse, vulnérable... Une identité de losers!

C'est pas ça notre identité. François Côté parle de ses bébittes à lui, pas de notre identité à nous.

EL. Liberté dit :
24 novembre 2014 à 21 h 48 min

Un pure imbécile,on voudrait faire pire quon serait pas capable.

A. Arcand dit :
24 novembre 2014 à 21 h 53 min

Peu importe les raisons et les motifs, qu'on soit d'accord ou non avec une loi, si on bafoue les lois on doit en subir les conséquence et c'est valable pour tous et c'est très bien comme ça. Rien ne justifie de ne pas les respecter. Je suis certain qu'il va être très heureux d'en subir les conséquences, c'est d'ailleurs ce qu'il voulait: «Parlez de moi en bien ou en mal, mais parlez de moi.» ... Je ne pense pas qu'il puisse faire une carrière sur la loi 101 ou sur le «Pastagate» mais on ne sait jamais ... ;)

Mathieu Brouillard dit :
24 novembre 2014 à 22 h 03 min

Être "humoriste",c'est un métier où on devrait faire de l'humour.Peut importe lequel,du moment que quelques personnes rient,qu'ils achètent des billets hors de prix,qu'ils se foutent complètement du propos ou non.Il n'y a pas de sot métier,mais il y a des sots qui croient que la sottise est une raison de s'en faire un métier...

Joe dit :
24 novembre 2014 à 22 h 37 min

Méchante belle gang de truites vous autres, Sugar Samy c'est un très bon humoriste sacré lui donc patience !!!

PS: Ont est tout de NATIONALITÉ CANADIENNE !!!!

lefort dit :
24 novembre 2014 à 22 h 53 min

si un jour j'ai besoin d'un avocat c'est certain que ce n'est pas toi que je vais prendre ........................ bravo sugar j'ai constatÉ que tu a bien expliquÉ pourquoi la loi 101 etait une idiotie et quelle a favorisÉ les anglo .... petit peuple francophone unilingue vous faite pitie

Jacques Lambert dit :
24 novembre 2014 à 23 h 03 min

Quand Yvon Deschamps a présenté son monologue "Nigger, Black", il voulait sensibiliser son public au mépris de l'autre, au racisme ordinaire.

Allumer les esprits.

Quand Martin Matte a accordé à Yvon Deschamps le valeureux mérite d'être né avant lui, Deschamps s'est effacé en toute humilité. Bien que dans la Rolls Royce de Charlie Chaplin.

Chacun fait sa place. Yvon a déclassé Clémence qui avait déclassé Alfred et presque Jacques Normand. Martin Matte a déclassé tous les autres avant lui, sauf Julie Le Breton. Quand même... On ne déclasse pas la classe!

Il reste le fouteur de malaise: Sugar, Sugar.

Qui casse du sucre "à la montréalaise" sur le fait de vivre en français au Québec.

Rien trouvé de mieux que "beat up" pour l'expression "casser du sucre".

Les Québécois subventionnent Concordia et McGill et les hôpitaux pour les 6% d'anglophones de la province.

L'argent francophone, mon chum!

Mais Sugar, c'est le buffet à volonté qu'il exige.

Sinon. Sinon. J'irais me plaindre personnellement à l'ONU.

Ou je ferais carrière aux States.

ayoye dit :
24 novembre 2014 à 23 h 21 min

Et bien Cote c'est quand que tu vas aller te présenter au Bloc ou au PQ. Pas mal de temps a perdre petit avocat. Bravo a Sugar Sammy et ces publicistes le coup est réussi et les petits poisons mordent. Le fond de tout cela c'est que le petit Cote se cherche du travail en politique et ils vont lui en donner y doit ben être bon pour un ou deux votes.

G. Gérard dit :
24 novembre 2014 à 23 h 26 min

Oufff.... P'tit Québec... P'tit François Côté...

Va donc t'écrire une lettre pour t'acheter une vie. Visiblement, tu as beaucoup de temps à perdre, et, surtout, à nous faire perdre!

J. Lupien dit :
24 novembre 2014 à 23 h 31 min

Quel honte de se rendre compte qu'un avocat québécois, fier de nous parler de sa fierté nationale, soit si ignorant...

Si c'est ça votre fierté national, eh bien, je ne veux certainement pas en faire parti!

#PlaiePéquiste

Sabrina dit :
24 novembre 2014 à 23 h 37 min

Félicitation à une belle gang d’épais! e m’adresse à tous ceux qui ont dit Bravo! Au texte de M. Côté.

D’abord, savez-vous que Samir « Sugar Sammy » n’est pas un immigré? Oui, il est d’origine indienne, mais il est né au Québec! Parce que ses parents ont immigré de l’Inde, cela fait de lui un immigrant aussi? Si c’est le cas, nous aussi on l’est, à l’exception des Autochtones ou Amérindiens, appelez-les comme vous le voulez, parce qu’eux au moins ils sont vraiment originaires de l’Amérique.

Deuxièmement, moi j’ai été voir son spectacle, il y a quelques semaines à mon ancienne école secondaire, La Magdeleine à La Prairie (rive sud de Montréal); vous pensez qu’il se fou de la gueule des Québécois seulement, détrompez-vous, il se paie la tête de tout le monde incluant de ma région, tout le monde à rie, personne n’a fait de cas sur le fait qu’il niaise le 450. Donc Shawinigan, arrêté de chialer! La salle, était à 95% que de Québécois et je n’aime pas dire ça par ailleurs parce que dans ma tête à moi, on est tous Québécois, peu importe nos origines.

Troisièmement, de dire que tous ceux et celles qui sont d’accord avec M. Côté doit être des séparatistes, c’est totalement faux! Moi, je suis né au Québec, mes parents sont francophones, ma famille au grand complet sont francophone et sont tous nés ici. J’ai été élevé en banlieue de Montréal où les écoles anglophones, c’est rare comme de la « marde de pape ». J’adore ma langue et je me sens très privilégié d’avoir la chance de la parler, lire et écrire même si cette dernière est très difficile pour moi (j’ai utilisé Antidote pour corriger ce texte). Je pense que tout le monde devrait parler français et encore plus les nouveaux arrivant, mais je crois aussi que tout le monde devrait parler anglais. Mes parents votent pour le PQ et souhaitent que le Québec soit un pays, mais ils m’ont toujours dit que je devais apprendre l’anglais, que cela m’aiderait avec une recherche d’emploi, j’avais la tête dure quand j’étais...

F. Côté dit :
24 novembre 2014 à 23 h 38 min

Merci M. Côté pour cette lettre emplie de sarcasme! (J'espère...)

Merci ne nous montrer clairement tout l'étendu du ridicule que représente la loi 101!

Une anomalie et aberration sans nom de notre société!

André le Géant dit :
24 novembre 2014 à 23 h 47 min

M. Côté, vous faites vraiment pitié. C'est désolant de voir une personne somme toute bien instruite se comporter de façon aussi intolérante.

Nadia dit :
25 novembre 2014 à 0 h 21 min

Cet homme ridiculise et insulte encore plus le Quebec que Sugar Sammy il nous fait passer pour des retardes! On est en 2015 et on est au Canada Amérique du Nord bon sang! On est suposes être une société avancée et intelligente!

Jacques Lambert dit :
25 novembre 2014 à 0 h 40 min

"Petits", c'est l'expression commune que les fans de Sugar Sammy utilisent pour le protéger contre le fanatisme de la Loi 101.

C'est le message: parler français, c'est être petit.

Vois grand, mon ami, et si, comme Canadien, tu acceptes que le français soit ignoré ailleurs au Canada, accepte aussi que le français soit imposé au Québec.

Sinon, t'es un "fake".

PS.: Va présenter ton show à Sudbury. Je lirai les critiques et, après, on s'en reparlera.

Frank dit :
25 novembre 2014 à 0 h 51 min

Pourtant des humoristes ``pur laine`` se moquent de Hérouxville, Val Alain et de la Gaspésie etc. Suggar Sammy dérange certains braillards car il est d'une minorité ethnique.

Get a life!

Jean Yable dit :
25 novembre 2014 à 1 h 06 min

Comme si une langue, une culture et une nation pouvait être protèger par des lois, ce qui fait la différence entre une langue vivante et une morte n'est pas le fait de tribunaux, mais bien les individu et leurs attachement a celle-ci.

Vous n'aimez pas sa publicité, n'achetez pas ses billets, acheter c'est voter, la lois du marché fera beaucoup plus vite le travail qu'un tribunal, Sugar Sammy travaille au Québec et dans un millieu majoritairement francophone, libre à lui s'il veut risquer de perdre cette clientèle.

Pour ma part,je trouve qu'on a la peau très sensible dans ce dossier, un peu d'auto-dérision ne ferais pas de mal.

Samuel Arto dit :
25 novembre 2014 à 1 h 17 min

Ici c'est le grand rendez vous des Elvis Grattons et des jambons amateurs de radios poubelle. Que c'est sympathique!!

Jocelyn Bonnier dit :
25 novembre 2014 à 1 h 49 min

J'espère que l'OQLF va laisser tomber la plainte, sinon on va encore faire rire de nous à travers le monde.

Englishman in Quebec dit :
25 novembre 2014 à 2 h 47 min

Tu fais tellement pitié de perdre ton temps avec une telle connerie, pas fort dude! Continuez à vous isoler du monde, bande de minoritaires renfermés non-éduqués.

Lecoindroit dit :
25 novembre 2014 à 4 h 25 min

Moumounne. Vivre et laisser vivre. Ca me fait penser au zouave à Thibodeau qui voulait un Sprite en français sur air Canada

Mario dit :
25 novembre 2014 à 6 h 15 min

Quelque chose m'échappe:

Dans OQLF, il y a le mot "office"...qui est un anglicisme reconnu.

C'est quoi l'gag??

Fantaisies dit :
25 novembre 2014 à 7 h 49 min

IL y a plein de gens qui sont sado-maso, qui aiment aller se faire ridiculiser en pleine face, faut respecter leur choix, beaucoup de Québécois pure laine ont encore en tête la parole d'évangile '' si on te frappe sur la joue droite... tend la joue gauche'' faut respecter leur choix... et go... va faire rire de toi au spectacles de Sammy le Sucré.

Ivan Champetier dit :
25 novembre 2014 à 8 h 06 min

Vincent Drolet Vous devriez relire attentivement les interventions avant de vous lancer dans l'affirmation que vous nous servez.

Ivan Champetier dit :
25 novembre 2014 à 8 h 23 min

Et qu'est-ce que ça va donner dans le concret,une plainte a l'orifice Québecois de la langue française? Il vont lui dire " T'es pas fin (you're not fin )"? Comprenons-nous bien! Je suis souverainiste,"séparatiste" pour reprendre les lèche-bottes fédéralistes qui se dépèchent de s'excusers quand on leurs dits " I don't speak french",et qui dans tous les cas ne s'aventurent même jamais a essayer de parler français a des gens qui ont "la gueule" de ce "Sugar Sammy". Mais le français ne rayonnera jamais du fait de fonfons paresseux et obèses par nature. Des gens assez cons pour ennuyer un restaurateur qui affiche "pasta" dans un restaurant Italien. Il faut des entrepreneurs,de la libre-entreprise (de la vraie),du dynamisme. Pas des fonfons et de la sociale-médiocratie a la PQ.

Panama Red dit :
25 novembre 2014 à 8 h 27 min

Petit article d'un insignifiant.

Sugar Sammy, c'est un humoriste. S.S. se moque de tout le monde egalement. Son commentaire n'insulte aucunement les Quebecois, Son commentaire denonce plutot les methodes racistes de l'OLF

Grandis un peu et puis developpe ton sens de l'humour Francois Cote,

John dit :
25 novembre 2014 à 8 h 33 min

Il y a une probleme avec le plainte: c'est completement legale d'avoir des affichages en anglais pour un spectacle anglais. Un avocat doit avoir un connaissance de la loi!

Paul Robert dit :
25 novembre 2014 à 8 h 34 min

Bravo M. Côté, ceci prend du courage et c'est tout en votre honneur. Ont voit dans ces fans Québécois, le complexe et la peur, d'être des perdants. Où est passer le courage de notre nouvelle génération?

Francois Morin dit :
25 novembre 2014 à 8 h 36 min

Pauvre mec... vous faites partie du problème... et non de la solution. Que j'ai honte d'être québécois francophone... Looser (perdant) jusqu'au bout des doigts. Et on se demande pourquoi nous sommes la dernière province du Canada.

andre md dit :
25 novembre 2014 à 8 h 38 min

Bof en tant que francophone je ne me sens aucunement insulter par Sugar Sammy faut en prendre et en laisser.

Get a life François Côté

marc dit :
25 novembre 2014 à 8 h 45 min

@ Révolté,

Je n'en reviens pas de lire un commentaire aussi imbécile. Ce qui n'a aucun sens, ce n'est pas la loi 101, c'est le fait qu'on en ait besoin pour obliger les entreprises à afficher en français sur un territoire habité à 80% par des québécois francophones d'origine. Pensez-vous que les italiens ont de la misère à se faire servir en italiens dans leur pays? ou les allemands? ou les espagnols? ou les indiens? ou les japonais? ... Êtes-vous en train de me dire que ces peuples ne sont pas ouverts sur le monde parce qu'ils vivent dans leur langue au quotidien?

Être ouvert sur le monde ne veut pas dire se laisser assimiler. On peut très bien utiliser la langue des affaires lorsqu'on transige avec des partenaires étrangers et se faire respecter par les minorités qui étaient bien contentes qu'on leur ouvre nos portes quand ils ont quitté leur propre pays pour venir ici parce qu'ils trouvaient que le Québec était un endroit où on vit mieux. Et oui, je parle de respect ici parce que je peux comprendre qu'un immigrant de première génération au Québec ait de la misère à apprendre la langue et fonctionne plus en anglais qu'en français mais je ne peux pas comprendre que ça perdure pour la 2e génération, en prenant toutes les entourloupettes possibles pour aller à l'école en anglais, et je peux encore moins accepter de me faire traiter en être inférieur par certains d'entre eux parce que ma langue maternelle est le français.

Et ce Sammir Khumar ne fait que conforter les racistes dans leur idée que les québécois sont un petit peuple, en plus de conforter les sans-génie québécois qui ont l'impression d'être supérieurs à leurs semblables sous prétexte qu'ils s'amusent à rire de L'OLF et des unilingues francophones. Là encore, je ne connais pas beaucoup d'espagnols qui rient des unilingues espagnols, mais j'imagine que ça n'a rien à voir, n'est-ce pas?

P'tit fripon dit :
25 novembre 2014 à 8 h 50 min

Pour ma part, la cause est entendue depuis longtemps. Je ne crois pas que la loi surprotège le français, et que ceux qui prétendent le contraire, même sous le couvert de l'humour, ne servent que les apôtres de l'anglicisation de notre nation. Les pitres à la Sugar Sammy ne méritent que mon mépris.

Pouec dit :
25 novembre 2014 à 8 h 54 min

Faut arrêter de croire qu'on va défendre le français avec des lois et des actions juridiques. Il faut faire aimer sa langue et donner l'envie aux autres de l'apprendre. Mieux connaître son Histoire, lire des grands comme Victor Hugo, etc. Au Québec, dès que quelqu'un parle un français soutenu (mais même courant correct et pas familier), on se fout de sa gueule. Quand c'est un français, on le prend pour un "péteux". Faut arrêter de croire que c'est en massacrant la langue et en lui manquant cruellement de respect qu'on va la faire apprécier et respecter. De plus le débat sur la langue et celui sur la souveraineté sont deux sujets distincts. Tant que tout cela sera mélangé avec un discours identitaire voire "racial" parfois, ça ne fera jamais l'unanimité. On critique la France à fond mais quand je vois ce que les jeunes issus de l'immigration sont capables de faire avec la langue dans les chansons (le rap notamment mais d'autres choses aussi), je me dis qu'on passe vraiment à côté de quelque chose au Québec. Les lois ne résolvent pas ces problèmes. Juste un truc, quand un français utilise un mot anglais, il connait le mot français équivalent 99% du temps. C'est du snobisme ou un truc de mode. Au Québec les "céduler", "canceller", ou autre "bienvenue" etc. ne donnent pas aux anglophones (et allophones) une vision respectable de notre langue, je m'excuse mais il faut le dire. Et puis lorsque l'OQLF attaque des établissements qui utilisent des mots latin, cela fait vraiment peur. Excusez-moi, mais cela va à l'encontre de toute logique, de tout sens historique. "in fine", "post scriptum", "recto verso", etc. Le français a cette caractéristique géniale d'âtre une langue à la fois latine et germanique. Il y a beaucoup à dire mais ça vole très bas le débat sur la langue en général...

Yann dit :
25 novembre 2014 à 9 h 08 min

Sugar Sammy est aux Québécois ce que Dieudonné est aux Juifs.

Très peu pour moi...

Constant Rainville dit :
25 novembre 2014 à 9 h 33 min

Un humoriste de plus en plus décevant et de plus en plus mercantile...

maurice tousignant dit :
25 novembre 2014 à 9 h 35 min

Merci pour la publicité gratuite! - Sugar Sammy

Luc dit :
25 novembre 2014 à 9 h 37 min

Le sucre de Sammy est très amère et indigeste. Violer la loi pour un stunt de pub qui vise à faire sa promotion à des fins pécuiniaires doit être sanctionné!

Bernard La Frenière dit :
25 novembre 2014 à 9 h 39 min

Les commentaires contre ce texte sont d'une violence et d'une grossièreté qui me sidère. Soyez d'un autre avis, soit. Mais quand la plupart des textes ne sont qu'un ramassis d'insultes faites à l'auteur, aux souverainistes et aux gens qui défendent la langue française, sans aucun argument pour étayer les propos, c'est simplement disgracieux. Le jour ou Sugar Sammy écrira en gros une joie plate sur l'holocauste sur une affiche, on verra ce qui se passera. Il y a des limites à ce que des francophones s'insultent eux-mêmes.

R. Coulombe dit :
25 novembre 2014 à 9 h 42 min

Après le pizzagate, voici le Sammygate. Si l'OLFQ ne rejette pas cette plainte au bout de 5 minutes, sa pauvre crédibilité va encore descendre. Tant qu'à Maître (sic) Côté, get a life !!!

Paul dit :
25 novembre 2014 à 11 h 45 min

Bravo François Côté et lol a tout vous autres gang de canachien aller vivre en Ontario,vous mélanger les cartes gang.

François G. dit :
25 novembre 2014 à 12 h 31 min

Apprendre à rire de soi est une bonne chose. Mais il y a une grande différence entre se faire taquiner et se faire insulter. Michel Mpambara nous taquinait et nous l'aimions. Sucre Sam, lui, c'est de la pure méchanceté! Imaginons l'inverse: De tels propos tenus par un francophone sur les anglophones... Il serait vite massacré par les journaux anglais des le lendemain!

Sigmund Freud dit :
25 novembre 2014 à 12 h 52 min

Je vois que les racistes anti-immigrés sont ici aujourd'hui. Un conseil à ceux qui pleurnicher que Sammy a insulté le Québec: GROW UP!

Pour se moquer de la bureaucratie inutile n'est pas d'insulter Québec ou de sa culture.

Sammy est un satirist. Et tous ceux qui pensent que l'OQLF ne devrait pas être une cible pour la satire devrait se pencher sur les nouvelles plus souvent.

françois landry dit :
25 novembre 2014 à 12 h 53 min

Sidlee, complice ou coupable?

diane veilleux dit :
25 novembre 2014 à 14 h 26 min

En réalité ce qui est le plus triste ce de lire les commentaires haineux de ceux qui ne partagent pas l'opinion de F. Côté. C'est fascinant de voir que la tolérance n'a qu'un sens, le respect de celui qui prend plaisir à dénigrer ceux et celles pour qui la langue, la culture de ses ancêtres importe. Savez-vous comme ça s'appelle ailleurs qu'au Québec?

Quant à Sugar Sammy, de toute évidence il réussi dans la vie, il a trouvé le parfait filon 'Canadian' tant mieux pour lui. L'avenir dira si réussir dans la vie lui permettra de réussir sa vie.

Andréane dit :
25 novembre 2014 à 15 h 14 min

Braco M. Côté, je suis parfaitement d'accord avec vos propos

Max dit :
25 novembre 2014 à 15 h 48 min

M. Côté était mon un de mes prof en Techniques juridiques, lol.

Ben Lefebvre dit :
25 novembre 2014 à 16 h 19 min

Ne vous en déplaise, le peuple Québecois est constitué de l'ensemble des gens qui habitent au Québec. Certes une majorité d'entre eux parlent français (la plupart ne savent pas l'écrire). Contrairement à ce que vous sembler prétendre, il ne faudrait pas mélanger les concepts de ''défendre les droits des Québecois'' et ''défendre les intérêts des francophones''

Nick Travaglini dit :
25 novembre 2014 à 17 h 48 min

Ça doit être platte chez-vous. Corneille a dit cultivez votre jardin et y parlait pas de tomates....