/finance
Navigation
L’austérité coûte 17 cafés par semaine

Hausses salées pour les familles

Un ménage de la classe moyenne devra payer 1343 $ de plus en 2015, soit l’équivalent de 17 cafés par semaine

Coup d'oeil sur cet article

Les nouvelles hausses de taxes et de tarifs annoncées par le gouvernement Couillard frapperont les familles de plein fouet en 2015, pouvant priver une famille moyenne de 1343 $, soit l’équivalent de 17 cafés par semaine.

Des calculs effectués par Le Journal démontrent qu’une famille québécoise moyenne (avec deux enfants) combinant un revenu annuel de 85 000 $ devra absorber des hausses salées en 2015.

L’explosion des frais dans les garderies subventionnées annoncée le mois dernier aura un impact important sur les finances de cette famille, car le coût supplémentaire à débourser sera de 790 $ pour leurs deux enfants (hausse de 1,52 $ par enfant, par jour).

Outre les frais de garderie, cette famille qui vit en banlieue et qui possède deux voitures verra ses primes d’assurance auto augmenter de 40 $ (20 $ par voiture), gracieuseté d’une surtaxe temporaire imposée aux assureurs par Québec.

125 $ de plus en essence

Le prix de l’essence augmentera également dès le 1er janvier prochain sous l’effet des crédits carbone que devront acheter les compagnies distributrices de produits pétroliers et de gaz.

L’effet sur le prix du carburant sera de 2 ¢ le litre, estime le ministère des Finances. Pour notre famille type, cette mesure se traduira par une hausse annuelle de 125 $, en tenant compte d’une consommation de 60 litres par véhicule par semaine.

Les taxes scolaires augmenteront également. Notre famille, qui possède une maison unifamiliale évaluée à 280 000 $ en banlieue, devrait voir son compte augmenter d’environ 60 $ en 2015.

Les taxes municipales ne sont pas en reste. Les hausses moyennes attendues pourraient tourner autour de 70 $ dès le 1er janvier 2015. Une partie de ces hausses pourrait s’expliquer par la réduction de 300 millions de dollars du transfert aux municipalités imposée par Québec.

Les deux parents de notre famille sont des travailleurs syndiqués. Dès l’an prochain, le crédit d’impôt pour cotisations syndicales passe de 20 % à 10 %. Résultat: ils verront 170 $ leur échapper au profit du fisc québécois.

Augmentation chez Hydro

Ce n’est pas tout. La facture d’électricité augmentera également. Malgré des surplus d’électricité gigantesques, Hydro-Québec veut augmenter ses tarifs de 3,9 % le 1er avril prochain.

Cette hausse signifiera pour notre famille une hausse annuelle de sa facture d’électricité de 88 $ (7,33 $ par mois), selon Hydro-Québec.

Vers l’endettement

Tous ces nouveaux tarifs et frais n’augurent rien de bon pour les ménages de la classe moyenne, signale l’économiste de l’IRIS Simon Pépin-Tremblay. «Avec les salaires qui stagnent, on pousse carrément les ménages québécois vers l’endettement», a-t-il déploré hier.

Selon un sondage publié en septembre dernier par l’Association canadienne de la paie (ACP), un salarié québécois sur deux (46 %) avoue vivre d’un chèque de paie à l’autre.

Lors de ce coup de sonde, 40 % des répondants québécois disaient dépenser la totalité ou plus que ce qu’ils gagnent en salaire chaque mois.


C’est beaucoup plus qu’un café par semaine, M. le ministre

Les différentes hausses vont coûter beaucoup de tasses de café aux familles du Québec. Le coût d’un petit café s’élève à 1,55 $ chez Tim Hortons.

Avec une augmentation de 1343 $, une famille devra se priver de 866 cafés en 2015 (17 cafés par semaine). Mardi dernier, le ministre de l’Environnement, David Heurtel, avait souligné que la hausse du prix de l’essence le 1er janvier représentait «moins d’un café par semaine» pour les automobilistes.

 

Augmentations importantes POUR UNE FAMILLE
GAGNANT 85 000 $ EN 2015
790 $
FRAIS DE GARDERIE
 
60 $
TAXES SCOLAIRES
 
125 $
ESSENCE
 
70 $
TAXES MUNICIPALES
 
40 $
ASSURANCE AUTO
 
88 $
HAUSSE DES TARIFS D’HYDRO-QUÉBEC
 
170 $
BAISSE DU CRÉDIT D’IMPÔT POUR COTISATIONS SYNDICALES
TOTAL: 17 PETITS CAFÉS PAR SEMAINE
=
1343 $
en 2015

 

Commentaires