/news/transports
Navigation
Transport adapté

Les tarifs explosent de 650 %

Les usagers des centres de jour devront payer davantage pour leurs repas et leur déplacement

Transport adapté
Photo Le Journal de Québec, Daniel Mallard À compter de janvier, les usagers des centres de jour devront débourser jusqu’à 10 $ pour leur transport adapté, au lieu de 1,50 $.

Coup d'oeil sur cet article

À compter de janvier, les tarifs de repas et de transport adapté pour les personnes qui fréquentent les centres de jour des établissements de santé connaîtront une hausse fulgurante allant jusqu’à 650%, a appris Le Journal.

À compter de janvier, les tarifs de repas et de transport adapté pour les personnes qui fréquentent les centres de jour des établissements de santé connaîtront une hausse fulgurante allant jusqu’à 650%, a appris Le Journal.

Le coût du transport adapté va faire un bond assez spectaculaire, passant de 1,50 $ à 10 $.

La circulaire du ministère de la Santé, expédiée aux établissements au début octobre, annonce également une hausse de près de 87% du prix des repas pour les usagers des centres ou hôpitaux de jour. Le coût d’un repas passera ainsi de 3,50 $ à 6,50 $.

«Ce sont des hausses assez importantes qui s’ajoutent aux autres augmentations tarifaires annoncées ou anticipées, comme pour le transport ambulancier, argue le président de l’Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP), Donald Tremblay.

«Plusieurs personnes âgées en perte d’autonomie fréquentent ces centres de jour une à deux fois par semaine afin de recevoir des soins d’ergothérapie, de physiothérapie, pour du répit ou des activités psychosociales»

Tarifs de 1992

Les tarifs de repas et de transport adapté n’avaient pas fait l’objet d’ajustements depuis 1992.

«L’objectif de la circulaire n’est pas de récupérer de l’argent, mais de s’assurer d’une uniformité dans la contribution financière des personnes bénéficiaires de mêmes services à travers le Québec», précise la porte-parole du ministère de la Santé, Stéphanie Ménard.

Le ministère propose en outre aux établissements d’échelonner ces hausses sur un horizon n’excédant pas trois ans afin d’éviter un choc tarifaire. L’usager débourse actuellement 1,50 $, aller-retour, pour un transport adapté.

On craint l’isolement

«Au lieu d’arriver avec une hausse de 650%, c’est de la responsabilité de l’État de réviser ces tarifs de manière plus soutenue. Même si les montants ne sont pas énormes, cela peut être suffisant pour que les personnes à faible revenu limitent l’utilisation du transport adapté et s’isolent davantage», déplore M. Tremblay.

Au CSSS de la Vieille-Capitale, le tarif actuel du transport adapté aller-retour est fixé entre 2 $ et 5 $, selon le centre de jour. Les repas sont facturés 4,50 $ en moyenne.

 

Tarifs actuels (Pour les usagers des centres et des hôpitaux de jour)
Repas: 3,50 $
Transport adapté: 1,50 $, aller-retour
Tarifs à compter de janvier
Repas: 6,50 $
Transport adapté: 10 $, aller-retour
Possibilité d’étaler ces nouveaux tarifs sur trois ans, maximum.
Tarifs actuels (Pour les usagers des centres et des hôpitaux de jour)
Repas: 3,50 $
Transport adapté: 1,50 $, aller-retour
Tarifs à compter de janvier
Repas: 6,50 $
Transport adapté: 10 $, aller-retour
Possibilité d’étaler ces nouveaux tarifs sur trois ans, maximum.
Commentaires