/news/currentevents
Navigation

L'homme poursuit la police

Man sues cops for $1.9M for being jailed, innocent
Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un homme d’Ottawa qui a passé huit mois en détention préventive pour une histoire d’agression sexuelle malgré un alibi solide a vu ses accusations être retirées. Il veut maintenant poursuivre la police d’Ottawa pour un montant de 1,9 million $.

Hassan Salem dit avoir été arrêté sous un faux prétexte et veut aussi poursuivre pour abus de procédures, selon des documents déposés en cour ce mois-ci.

L’homme de 46 ans commençait une relation amoureuse avec une femme au printemps 2012. La relation a pris fin en octobre de la même année, mais la femme aurait mal pris cette rupture, selon ce qu'on avance dans les documents.

Le 30 novembre 2012, la femme a appelé la police pour dire que M. Salem l’avait agressée sexuellement. Or, l’homme, un remorqueur, aurait transmis aux policiers les détails concernant les appels de remorquage auxquels il a répondu cette journée-là.

Toutefois, toujours selon la requête, la police n’aurait pas fourni l’information au sujet de cet alibi jusqu’à ce que le procureur de la Couronne ne l’oblige, la veille du début du procès, huit mois plus tard.

Contacté par l’Agence QMI, le chef de la police d’Ottawa, Charles Bordeleau, a dit ne pas commenter les dossiers qui sont devant les tribunaux.