/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

2014 dans le monde du jeu vidéo

Destiny Banner

Coup d'oeil sur cet article

Quelle année étrange fut 2014! Ayant été annoncée par plusieurs comme étant l’année où nous pourrons finalement voir ce que nous réserve la nouvelle génération de consoles. Fut été de constater que les résolutions prises par le monde du jeu vidéo se sont avérées bien difficiles à tenir...

La grande noirceur

Problème majeur en plein début d’année: le manque crucial de titres disponibles. Moi-même ayant passé la grande majorité de mon temps sur ma bonne vieille PlayStation 3, je me suis retrouvé dans beaucoup de conversations avec des collègues avec la même question sur toutes les lèvres: Pourquoi a t-on acheté ces nouvelles machines? Les titres majeurs me venant en tête? Un “remake” de Final Fantasy X, l’excellent South Park: The Stick of Truth, Dark Souls 2. Danganronpa: Trigger Happy Havoc, Bravely Default. Aucun de ces titres ne se retrouvent sur les nouvelles consoles! Le seul titre majeur pour la nouvelle génération? Titanfall qui malgré lui semble avoir été abusé du côté publicitaire et que les joueurs semblent avoir délaissé après quelques semaines. Désappointant!

 

La renaissance

Avec l’arrivée du E3, comme à chaque année, la population de “gamers” se réjouie. Plusieurs annonces sont faites pour raviver les masses et quelques titres de qualité se démarquent. Wolfenstein: The New Order, Watch Dogs, Mario Kart 8, Tales of Xilia 2 mais le nombre est mince. Malgré tout, les gens attendent l’automne avec impatience, surtout après la masse d’annonce de retard pour plusieurs grands titres dont The Witcher 3 et Batman: Arkham Knight.  

 

Le crash

Malgré la clameur pour la sortie des titres majeurs, fait est de constater que le dernier tiers de 2014 sera mémorable pour la quantité de bogues et problèmes avec le lancement de plusieurs titres. Avec un Assassin Creed: Unity manquant des visages, une collection de Halo incapable de permettre aux joueurs de jouer ensemble, une mise à jour PlayStation qui empêche une panoplie de consoles de démarrer, un Destiny empli de fausses promesses et toute la presse au grand complet qui se révolte contre les pratiques de certaines compagnies envers le processus des critiques, ce fut une fin d’année brusque. Après plusieurs mois de mises à jour, tout le monde semble s’en être bien sorti mais le mot d’ordre semble maintenant clair: les développeurs se doivent  d’arrêter de sortir des jeux clairement non terminés. 

 

2015?

À première vue, 2015 semble au moins avoir un début prometteur. Chaque compagnie majeure semble avoir un titre intéressant à offrir et certains développeurs ont réussi à nous démontrer ce dont ils sont capables avec la puissance des nouvelles machines. Je conserve The Witcher 3 ainsi que Batman: Arkham Knight dans mon radar, qu’en est-il pour vous?