/finance
Navigation

Maison de rêve à flanc de montagne

L’APCHQ décerne un prix Nobilis à la résidence de Marc Turgeon de Petite-Rivière-Saint-François

Coup d'oeil sur cet article

Inspirant le calme et la détente, la résidence de Marc Turgeon, construite à flanc de montagne, face au fleuve, a remporté récemment un prix Nobilis soulignant son caractère exceptionnel.

De style contemporain, cette résidence de luxe, nichée dans les hauteurs de la municipalité de Petite-Rivière-Saint-François, a su attirer l’attention des jurés lors du concours de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

Design industriel

Pour répondre aux attentes du propriétaire, les architectes de Bourgeois Lechasseur ont réalisé un design industriel qui se traduit par la mise en valeur de l’ossature d’acier et la construction de planchers de béton recouverts d’époxy. Ellea toute la robustesse qu’il faut pour affronter les vents du grand large tout en conservant une fière allure.

Cette maison de trois étages, d’une superficie de 4600 pieds carrés, possède trois chambres à coucher.

Le niveau supérieur, situé à 520 mètres d’altitude, comprend le loft des maîtres, la cuisine et la salle de séjour qui repose sur un imposant porte-à-faux. Coup de cœur du propriétaire, la salle de séjour est fenestrée sur trois côtés offrant une vue quasi panoramique sur les montagnes et le fleuve.

«J’aime être assis près du feu. On a l’impression de vivre dans les arbres», a partagé M. Turgeon.

Les pièces sont épurées pour mettre en valeur l’environnement extérieur. Grand amateur d’œuvres d’art, M. Turgeon a placé en évidence les tableaux de ses peintres fétiches comme Guy Paquet, Dominic Besner et Jimmy Perron.

«On voulait que ce soit très pur. En fait, il y a trois couleurs dominantes dans la maison: le gris, le brun et le blanc. On a utilisé les accents pour compléter la décoration.»

Puits géothermiques

La résidence a été construite par le propriétaire qui est également président de Construction des Grands Jardins. Parmi les particularités, on retrouve deux puits géothermiques qui sont reliés à un système de chauffage multifonctions.Le revêtement extérieur est composé de bois Maibec et de cèdre rouge de l’Ouest.

Les travaux ont débuté à l’automne 2012 pour se terminer en octobre 2013. M. Turgeon a remporté le prix de la catégorie habitation neuve unifamiliale de plus de 800 000 $. Lavaleur marchande de ce petit bijou varie autour de 3 M$.