/news/society
Navigation

Compteurs intelligents: Magog ralentit Hydro-Québec

Vicki May Hamm
Photo Courtoisie La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, refuse qu'il y ait des compteurs intelligents dans sa municipalité.

Coup d'oeil sur cet article

MAGOG – La mairesse de Magog a réussi à retarder l’implantation des compteurs intelligents par Hydro-Québec, le temps que les citoyens puissent s’informer et s’inscrire à l’option de retrait. Hydro-Québec a accepté lundi de retarder la date butoir pour les citoyens de Magog.

MAGOG – La mairesse de Magog a réussi à retarder l’implantation des compteurs intelligents par Hydro-Québec, le temps que les citoyens puissent s’informer et s’inscrire à l’option de retrait. Hydro-Québec a accepté lundi de retarder la date butoir pour les citoyens de Magog.

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm a rencontré des représentants d'Hydro-Québec et les a convaincus de retarder l'installation de compteurs intelligents sur la portion de la ville de Magog desservie par Hydro-Québec.

«Les citoyens se plaignent qu'ils ont de la difficulté à rejoindre Hydro-Québec avec la ligne téléphonique pour s'enregistrer à l'option de retrait de l'installation de leurs nouveaux compteurs», a déclaré Mme Hamm. Certains citoyens visés avaient jusqu'au 12 janvier et d'autres jusqu'au 16 janvier pour s'enregistrer, mais avec les problèmes rencontrés plusieurs n'auraient pas eu le temps avant l'installation des compteurs.

La Ville de Magog a déjà indiqué qu’elle n’installerait pas de compteurs intelligents dans la portion de son territoire gérée par Hydro-Magog.

À la suite de ces problèmes et au délai trop court, Hydro-Québec a accepté d'accorder un nouveau délai jusqu'au 30 janvier aux citoyens de Magog. D'ici là, la municipalité va demander à la Direction de la santé publique de tenir une soirée d'informations. «Je ne suis pas une experte et nous avons reçu beaucoup d'informations contradictoires sur les effets de ces compteurs. Nous sommes en terrain glissant, alors nous allons rendre disponible le plus d'informations possible aux citoyens afin qu'ils se fassent leur propre idée», a ajouté Mme Hamm.

Lignes occupées, attente interminable

Le Comité citoyen Magog Refuse s'est d'ailleurs associés avec l'Association d’économie familial de l’Estrie afin de recueillir les plaintes des citoyens qui affirment se buter à une ligne toujours occupée, à une attente interminable une fois la ligne obtenue, à du harcèlement de la part des agents qui insistent pour les faire changer d'idée.

Soirée d'information d'Hydro-Québec

Hydro-Québec s'est engagée à offrir un meilleur accès à l'option de retrait et tiendra une soirée d'informations pour les citoyens de Magog le 21 janvier prochain.