/misc
Navigation

La belle et le saxophone

La belle et le saxophone

Coup d'oeil sur cet article


Il y a d’abord ces yeux d’un bleu gris perçant, pas « trafiqué » du tout et une maitrise toute à elle, du saxophone ténor. Peu connue du grand public, mais issue d’une lignée de musiciens : son oncle fut le chef d’orchestre et arrangeur Gerry De Villiers et son père Burt, fameux, pianiste et organiste vient aussi «   groover », ce Funky Princess.


Musicienne oh que oui, puisqu’elle a fait ses études au Cégep St-Laurent sous « la direction du saxophoniste Jean-Pierre Zanella (encore lui dit-elle avec le sourire et l’Université de Montréal ». Dans le domaine de la note bleue, plus encore cuivres et vents, nous pouvons compter sur les doigts de la main ces jeunes dames. Rachel Therrien, trompette, Marie-Josée Frigon, saxophone ténor, Hélène Lemay, trombone, donc pourquoi le saxophone ténor? : « Au secondaire j’avais le choix entre la trompette et le saxophone, ce dernier correspondait mieux à mes aspirations ».


Une princesse funky


Après des années à jouer « dans l’ombre » tout en cultivant un autre métier, Chantal de Villiers  a décidé de faire le grand saut.


« Ce fut un long processus, puisqu’il y a beaucoup de compositions personnelles ainsi que le choix des musiciens.  Il aurait été impensable de ne pas y inclure mon père Burt (orgue et piano) – ainsi que le pianiste Taurey Butler, le contrebassiste Fraser Hollins et les batteurs Rich Irwin, Dave Laing ». Pour la petite histoire, notons que son conjoint, le saxophoniste alto Rémi Bolduc fait aussi une apparition. « J’ai voulu créer un disque à mon image, tout en swing avec en arrière-plan, tout ce que je dois au grand saxophoniste ténor Dexter Gordon ».


Et le disque


Comme les mousquetaires, un pour tous et tous pour un, puisque cette nouveauté s’adresse au plus grand nombre. Sans jamais sombrer dans la facilité, la saxophoniste qui tient plus du tandem Scott Hamilton-Zoot Sims que de Dexter Gordon (exception faite de Piggy’s Dance qui évoque les brises caribéennes), développe une sonorité fluide et pleine de tendresse. Pour « enfoncer le clou », elle livre une très belle version du classique « The Shadow of Your Smile » — idéal pour la St-Valentin  et un Funky Princess, qui vous fera oublier le froid.


Rendez — vous le 12 février  au  Upstairs pour le lancement officiel.


À écouter sur I Tunes
Amazon. ca
Et sur son site :
www.chantaldevilliers.com