/news/currentevents
Navigation

Sûreté du Québec: des coupures de 30 millions $ annoncées

Coup d'oeil sur cet article

 

POL-SQ-NOMINATION
photo d'archives

Le nouveau grand patron de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme, annoncera à ses troupes, mercredi après-midi, son plan de compressions visant à retrancher 30 millions $ sur le budget annuel de 900 millions $ du corps policier.

Exceptionnellement, tous les cadres de la SQ dans la province ont été conviés à se rendre à l’École nationale de police du Québec (ENPQ), à Nicolet, pour assister en personne à l’annonce de leur directeur général.

Le Journal a appris que les officiers présents dîneront à la cafétéria de l’ENPQ. La facture du repas sera ainsi moins élevée que si le rassemblement s’était tenu dans un hôtel.

De plus, la direction leur a demandé de faire leur trajet aller-retour en covoiturage, à trois policiers par véhicule, afin d’économiser sur les frais de transport.

Autant de mesures symboliques pour contribuer à la cure minceur imposée à la SQ par le gouvernement Couillard et dont la mise en œuvre reviendra à cet ancien sous-ministre associé à la Sécurité publique.

150 postes supprimés

Nommé à la tête de la SQ en octobre dernier pour remplacer Mario Laprise, Martin Prud’homme devrait notamment confirmer l’abolition de 150 de ses 400 postes d’officiers.

Une telle réduction des postes de cadres se concrétisera par une vague de départs à la retraite que l’organisation ne comblera pas.

Martin Prud’homme entend également soumettre la police provinciale à une restructuration majeure.

On promet une refonte des 10 districts administratifs actuels de la SQ, de sorte que le territoire desservi par les policiers de la SQ serait dorénavant réparti en quatre ou cinq régions élargies.

Le nombre d’escouades régionales mixtes de lutte au crime organisé, qui est présentement de huit, sera lui aussi réduit, selon nos sources.

- Avec la collaboration de Marc Pigeon