/homepage
Navigation

5 faits étonnants au sujet du prochain ministre de l'Éducation, François Blais

5 faits étonnants au sujet du prochain ministre de l'Éducation, François Blais
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Wikipédia lit dans l’avenir et décrètait, vendredi matin, que François Blais était en poste et avait déjà succédé à Yves Bolduc à titre de ministre de l’Éducation avant l'annonce officielle du premier ministre Philippe Couillard.

François Blais était, jusqu'à vendredi, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. C’est toute une promotion pour le député de Charlesbourg, une recrue en politique, élu pour la première fois il y a moins d’un an lors des élections générales d’avril dernier. Il devra gérer un portefeuille de 17,3 milliards de dollars, le deuxième en importance après la Santé (33,2 milliards).
 
Histoire de mieux connaître le nouveau ministre de l’Éducation, voici cinq faits sur lui trouvés principalement sur les sites des universités et celui de l’ Assemblée nationale:
 
  • Père de cinq enfants
François Blais a 54 ans, il est père de cinq enfants et est né à Saint-Patrice-de-Beaurivage dans Lotbinière à l’ouest de Québec sur la Rive-Sud.
 
  • Chez Québec solidaire, le Parti vert et le Parti québécois
François Blais a été invité à faire des «présentations ou des entrevues» devant différents organismes ou partis politiques, dont Québec solidaire, le Parti vert et le Parti québécois.
 
  • Un érudit
On pourrait dire qu’il est un érudit et qu’il connaît bien le milieu universitaire pour s’y être impliqué, y avoir travaillé, enseigné et étudié longtemps. C’est aussi un chercheur. Il a siégé sur nombre de comités et de conseils d’administration. Ses domaines de prédilection: la philosophie, le droit, la politique et les enjeux sociaux. Après un baccalauréat en service social à l'Université Laval, il a complété une maitrise et un doctorat en philosophie à l’UQAM.
 
Sa thèse de doctorat portait sur L’ascriptivisme et philosophie de l'action chez H.L.A. Hart. L'ascriptivisme est une concept métaphysique selon lequel les humains sont responsables de leur action sociale. H.L.A. Hart est un illustre philosophe britannique du droit décédé en 1992.
 
Il a été doyen de la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval et directeur du Département de science politique. Il a d’ailleurs perdu la course au rectorat de l’Université Laval contre Denis Brière au printemps 2012.
 
  • Un auteur
Son CV publié sur le site de l’Université Laval recense pas moins de 38 publications. L’Université Laval souligne qu’il est «reconnu comme l’un des spécialistes du revenu minimum garanti au Canada».
 
  • Un chercheur
Toujours selon son CV publié sur le site de l’Université Laval, François Blais a obtenu de nombreuses subventions pour ses travaux de recherche. Le total s’élève à 716 804 $. La dernière subvention en date vient du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture qui lui a confié, ainsi qu’à son équipe, 224 864 $ pour une activité de recherche portant le titre Modèle de simulation des coûts économiques et sociaux de la pauvreté.