/lifestyle/food
Navigation

Pour buveurs allergiques au gluten

Glass beer on wood background
Photomontage et Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La maladie cœliaque atteindrait selon les sources entre une personne sur 100 et une personne sur 170. Pour les gens en souffrant, les céréales de prédilection de la bière que sont l’orge et le blé sont à proscrire.

Par ailleurs, sans être affligée de la maladie directement, jusqu’à une personne sur 10 souffrirait d’intolérance au gluten à divers degrés. Gonflements d’estomac, diarrhées, fatigue et constipations sont autant de symptômes possibles. Or, les céréales avec gluten sont à ce point communes dans notre alimentation que la plupart des intolérances ne sont pas diagnostiquées.

Est-ce à dire qu’une personne sur 10 ne devrait pas consommer de bière? Heureusement non! Constatant un marché niche en pleine croissance, certaines brasseries ont développé une gamme sans gluten.

Au Québec, les pionniers dans le domaine ont été les Brasseurs de la Nouvelle-France dont la gamme Messagère est commercialisée depuis maintenant une douzaine d’années. Le riz et le sarrasin leur permettent d’offrir une option sans gluten aux produits industriels. Des bières très simples et accessibles qui ne revêtent toutefois pas un grand intérêt pour l’amateur en quête de saveurs franches.

Nouveau joueur

Depuis 2011 toutefois, un nouveau joueur vient combler le vide existant pour l’amateur de bières savoureuses qui se voit diagnostiquer une intolérance au gluten ou la maladie cœliaque. Brasseurs sans Gluten, de Montréal, connaît en effet une croissance remarquable sans toucher à l’orge ou au blé. De 75 000 litres en 2011, la production prévue en 2015 se chiffre à 1 500 000 litres.

L’entreprise est ainsi en voie de devenir l’un des plus grands microbrasseurs de la province. Comment est-ce possible? En un mot: exportation.

Les grands succès dans les concours internationaux – la brasserie a raflé les trois premières marches du podium de la catégorie sans gluten lors de la présentation 2012 de la World Beer Cup – ont largement contribué à la demande des produits de la gamme Glutenberg, maintenant sur le marché dans près d’une vingtaine d’États américains, en plus de se trouver notamment en Italie.

Le plus intéressant dans toute l’affaire demeure toutefois que même ceux qui peuvent ingérer blé et orge trouveront des bières souvent gastronomiques d’intérêt parmi la ligne Glutenberg.

♦ David Lévesque Gendron et Martin Thibault sont les auteurs des Saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013), sacré meilleur livre sur la bière aux Gourmand Awards, gagnant du premier prix littéraire Mondial de la Bière, gagnant d’une médaille d’or au concours des livres culinaires canadiens de Taste Canada et en nomination pour le prix Marcel-Couture.

 

Le saviez-vous ?

Les céréales avec gluten les plus communes sont le blé, l’orge, le seigle, l’avoine, le kamut et l’épeautre. Heureusement, il existe encore plus de céréales sans gluten, notamment le maïs, le riz, le sorgho, le quinoa, le millet ou encore le sarrasin.

 

Dégustation comparative

Voici quelques suggestions de bières dont les céréales ne renferment pas de gluten.

Glutenberg India Pale Ale
Glass beer on wood background
Photo Courtoisie

Brasseurs Sans Gluten, à Montréal

Le nez: Pamplemousse, fruits jaunes, fleurs.

En bouche: Pin, agrumes, grains épicés.

Pourquoi c’est bon: À la fois sèche et aux saveurs céréalières franches, cette IPA livre de francs arômes de pamplemousse et de fleurs.

 

Glutenberg Pale Ale Américaine
Glass beer on wood background
Photo Courtoisie

Brasseurs Sans Gluten, à Montréal

Le nez: Pamplemousse juteux, pêche, fleurs.

En bouche: Pain grillé, zeste d’agrumes, minéralité.

Pourquoi c’est bon: Une bière légèrement caramélisée au profil céréalier non sans profondeur qu’équilibre toutefois une amertume aux notes d’agrumes bien senties.

 

Myrcène de Glace
Glass beer on wood background
Photo Courtoisie

Brasseurs Sans Gluten, à Montréal

Le nez: Raisins juteux, citron, épices.

En bouche: Miel, fruits jaunes, fleurs.

Pourquoi c’est bon: Une créature unique dont le profil gustatif complexe n’a rien à envier aux grandes bières à base de malt d’orge.