/news/education
Navigation

Des efforts de promotion pour augmenter les inscriptions au Cégep de la Gaspésie et des Îles mis en péril

Les compressions budgétaires de Québec auront des impacts sur la promotion afin d’attirer des élèves au Cégep de la Gaspésie et des Îles.
Photo Le Journal de Québec, Nelson Sergerie Les compressions budgétaires de Québec auront des impacts sur la promotion afin d’attirer des élèves au Cégep de la Gaspésie et des Îles.

Coup d'oeil sur cet article

GASPÉ – Des compressions de près de 700 000 $ imposées par Québec cette année pourraient mettre en péril les efforts de promotion pour attirer des étudiants au Cégep de la Gaspésie et des Îles. 578 demandes d’inscriptions ont été reçues au premier tour pour l’automne 2015, en hausse de 12 par rapport à l’an dernier, malgré la baisse du nombre de diplômés du secondaire en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et l’exode des 15-24 ans vers d’autres régions du Québec.

« Il y aura certainement des compressions dans les activités de recrutement. Ça nous place dans un contexte où les défis seront grands. La baisse démographique est prévue pour encore deux ans. Il faudra continuer de faire des efforts avec des moyens beaucoup plus limités », explique le directeur des études, Louis Bujold.

Au cours des dernières années, près de 800 000 $ ont été investis pour faire la promotion du collège à l’extérieur de la région, ce qui a permis d’attirer des élèves.

« On a des projets avec de jeunes Français qui ont déjà une formation en aquaculture, mais qui suivront une année d’études supplémentaires pour obtenir un diplôme d’études collégiales. On a près de 10 étudiants français qui viendront ici l’an prochain. Ce genre d’activités permet d’accentuer notre recrutement. »

Outre des étudiants français, des jeunes de l’Afrique francophone s’inscrivent aux diverses formations du cégep gaspésien.

« C’est ce qui fait en sorte qu’on a de bons résultats malgré la baisse démographique dans la région », explique le directeur des études, Louis Bujold.

Des classes virtuelles à l’aide

Le développement de la formation à distance par vidéoconférence est un élément important pour freiner la perte de clientèle. Par exemple, des étudiants en soins infirmiers de la Baie-des-Chaleurs choisissent maintenant de s’inscrire au Cégep de la Gaspésie et des Îles plutôt que de se diriger vers les grands centres.

« En les rapprochant des gens, on a un nombre de demandes qui augmente. En soins infirmiers, on a une vingtaine d’inscription au campus de Gaspé. Mais lorsqu’on comptabilise les étudiants de la Baie-des-Chaleurs, de Rocher-Percé et des Îles-de-la-Madeleine, on augmente ce nombre à près de 60 », souligne M. Bujold.

Le cégep compte au total un peu plus de 1300 étudiants. La direction espère que les compressions ne mettront pas un frein à l’objectif de 1500 au cours des prochaines années.