/news/politics
Navigation

Sondage: Coderre plus populaire à Montréal que Labeaume à Québec

Sondage: Coderre plus populaire à Montréal que Labeaume à Québec
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Montréal plaît davantage aux citoyens de la métropole que Régis Labeaume à ceux de la capitale: Denis Coderre connaît un taux de satisfaction de 84 % contre 75 % pour Régis Labeaume.
 
C’est du moins ce que révèle un sondage portant sur les grands sujets d’actualité réalisé par la maison SOM, pour Cogeco Nouvelles, dont les résultats ont été dévoilés mardi matin.
 
À Québec, 27 % des citoyens se disent «très satisfait» du travail de Régis Labeaume et 48 % sont «assez satisfaits». Le maire Labeaume semble d’ailleurs plaire davantage aux plus âgés qu’aux plus jeunes. Parmi les personnes de 55 ans et plus, son taux d’appui monte à 84 %. Par contre, 38 % des 18-24 ans se disent insatisfaits.
 
Rappelons que par le passé, différents sondages donnaient au maire de Québec un taux de satisfaction excédant à tous coups les 80 %. Régis Labeaume ne doit toutefois pas percevoir cette légère baisse comme un signal d’alarme, assure Éric Lacroix, co-président de SOM. «Par contre, il y a peut-être cette usure du pouvoir qui commence à s’affirmer», a-t-il nuancé, sur les ondes du FM 93. 
 
Du côté de Montréal, Denis Coderre semble créer un précédent avec des appuis de 84 % chez les internautes questionnés. «Je n’ai aucun souvenir d’un maire de Montréal qui aurait obtenu un taux de satisfaction de plus de 80 %», affirme M. Lacroix, qui travaille dans l’univers du sondage depuis le milieu des années 1990.
 
Santé et grève
 
Ce sondage permet aussi d’apprendre qu’à peine 22 % des répondants estiment que la réforme du système de santé proposée par le ministre Gaétan Barrette va améliorer l’accès aux soins de santé. L’idée d’obliger les médecins à voir plus de patients reçoit aussi un accueil divisé alors que 52 % des répondants sont en accord contre 48 %. Malgré tout, le tiers des Québécois sondés (34 %) affirme avoir confiance en leur ministre de la Santé.
 
La grève étudiante et le travail des policiers lors des manifestations suscitent aussi des opinions partagées. Montréal appuie davantage le mouvement étudiant que Québec, bien que Québec soit plus en accord avec la méthode forte prônée par les policiers.
 
Ce sondage a été réalisé en ligne du 31 mars au 2 avril 2015 auprès de 1005 internautes adultes québécois.