/news/currentevents
Navigation

Un Montréalais sur les pas des extraterrestres

Jonathan Gagné
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois de l'histoire, un jeune chercheur montréalais a remporté une bourse de la NASA qui lui permettra de contribuer à la recherche de preuves de vie extraterrestre.

À tout juste 27 ans, Jonathan Gagné défendra son doctorat en physique à l’Université de Montréal cet été puis s’envolera pour Washington en septembre grâce au prestigieux «Carl Sagan fellowship» de la NASA.

Jonathan Gagné
Photo Courtoisie
Jonathan Gagné

«Je vais avoir accès là-bas à des instruments très puissants comme le télescope Twin Magellan», s’enthousiasme-t-il.

Cet appareil, que le Carnegie Institute for Science de Washington est le seul au monde à détenir, permettra à Jonathan Gagné de mieux observer les exoplanètes, des planètes situées à l’extérieur de notre système solaire.

Au-delà du système solaire

Ces lointaines voisines de la Terre fascinent les scientifiques, car elles pourraient bien être propices à la vie.

Le directeur de recherche de Jonathan Gagné, l'astrophysicien montréalais René Doyon, est le premier au monde à avoir réussi à photographier un système solaire autre que le nôtre.

Les travaux des deux Québécois pourraient un jour contribuer à déterminer la composition chimique des exoplanètes et de leurs lunes. Et même à y trouver de l'eau et de l'oxygène.

Extraterrestre

Grâce à leur contribution et à celles d’autres astrophysiciens de renom, la Nasa est aujourd’hui convaincue que l’humanité est sur le point de découvrir des preuves de vie extraterrestres.

«Je crois que dans les dix prochaines années, nous découvrirons des signes importants de vie extraterrestre, et je pense que d’ici 20 ou 30 ans, nous en aurons la preuve formelle», a déclaré Ellen Stofan, la directrice de la division des Sciences de la Nasa, lors d’une table ronde scientifique.

«Je pense que nous sommes à une génération de la découverte de signes de vie dans notre système solaire et à une génération de la découverte de traces de vie sur une exoplanète», a renchéri l’ex-astronaute John Grunsfeld.


♦ Au 22 janvier 2015, 1804 exoplanètes ont été confirmées dans 1 109 systèmes planétaires différents.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.