/news/currentevents
Navigation

Une fraude massive sur des voyages à rabais sévit au Québec

rep.dom-004
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

On promet une semaine gratuite dans un hôtel Marriott ou Hilton avant d’essayer de vendre un voyage au Mexique pas cher pas cher. Et ça fonctionne. Jusqu’ici des dizaines de Québécois parmi les milliers contactés sont tombés dans le panneau, dénonce le Centre antifraude du Canada.

«Ils sont rusés», se désole la caporale Josée Rousseau, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les fraudeurs commencent par leurrer les Québécois sur le lieu de l’appel. Sur l’afficheur, ils constatent qu’il s’agit d’un numéro dans le 450, ce qui sécurise le consommateur et l’incite à répondre. Le Journal a même trouvé une adresse à Prévost, sur la Rive-Nord de Montréal, à partir d’un des numéros affichés par les petits malins. «Mais dans les faits, ils sont situés au Mexique et en Floride. Et de là, c’est très difficile pour nous d'intervenir», ajoute le caporal, qui est aussi superviseur au Centre antifraude.

Pas juste les taxes...

En général, ils proposent aux clients potentiels de ne payer que les taxes du voyage, soit quelques centaines de dollars. Le tout est vite débité sur la carte de crédit. Et parfois, le voyage existe bel et bien, comme les fraudes du Carribean Cruise Line qui ont reçu une amende de 200 000 $ en mars dernier après des années d'arnaque. Sauf qu’une fois sur place, l’offre n’est pas à la hauteur. Et de nouveaux frais sont exigés, ce qui rend la proposition décevante.

Le Centre antifraude suggère aux consommateurs de raccrocher aussitôt. Et surtout de ne pas donner son numéro de carte de crédit.