/entertainment
Navigation

Les Rolling Stones en grande forme

Le premier spectacle de la tournée Zip Code Tour séduit la critique

MUSIC-ROLLINGSTONES/
REUTERS Les Rolling Stones ont surpris par leur fougue.

Coup d'oeil sur cet article

On savait déjà que le spectacle des Rolling Stones, qui aura lieu le 15 juillet sur les Plaines, était le plus coûteux de l’histoire du Festival d’été. On sait aujourd’hui qu’il sera aussi, visuellement, un des plus impressionnants. Le groupe a donné le coup d’envoi à la tournée mondiale Zip Code Tour, dimanche, à San Diego.

Le célèbre groupe a attiré les éloges de la presse après avoir littéralement enflammé le Petco Park de San Diego, où s’y étaient entassées 42 000 personnes.

Le USA Today a écrit que «Jagger et ses acolytes ont donné un spectacle hautement énergique, avec un chanteur à couper le souffle qui se pavanait, dansait, se balançait et courait comme s’il était sur un terrain de 60 verges. Son endurance pourrait faire envier n’importe qui.»

Tous les critiques s’entendent sur ce point: la grande forme de Mick Jagger, qui aura 72 ans en juillet. Le magazine Rolling Stones, qui a titré «un concert rock solide», affirmait que Jagger courait sur la scène «comme s’il se qualifiait pour les olympiques. Il chantait avec une diction surprenante, comme s’il essayait de régler plusieurs décennies de questions au sujet de ses paroles marmonnées. Il joue de l’harmonica mieux que jamais.»

Le San Diego Union Tribune rapporte que les Stones en donnent «pour notre argent», tandis que le Hollywood Reporter souligne leur «férocité de feu».

Éclairages et pyrotechnies

La porte-parole du FEQ, Rachel Dupuis, a confirmé que le spectacle des Stones sera «un des plus gros shows» jamais produits au FEQ.

Les Rolling Stones se produiront sur la scène du festival, et non la leur, mais ils y feront plusieurs ajouts, dont des dispositifs d’éclairages, de sons et de pyrotechnies. On promet un spectacle «de grande envergure».

De plus, ils aménageront une passerelle d’une centaine de pieds (33 mètres) qui leur permettra d’aller au devant de la scène, dans la foule, où il y aura une autre petite scène.

Dimanche, à San Diego, les Stones ont joué, pendant deux heures quinze, vingt de leurs plus grands succès, dont quatre pièces de l’album phare Sticky Fingers, qu’ils rééditeront le 9 juin.

On peut s’attendre au même programme sur les Plaines. La soirée a débuté sur les airs de Jumpin Jack Flash et It’s Only Rock’n Roll, avant de se terminer, sous les feux d’artifices, avec (I Can’t Get No) Satisfaction. Le quatuor était accompagné de six autres musiciens.

C’est à Québec qu’ils termineront cette tournée.À noter qu’il n’y aura aucun billet journalier pour cette soirée sur les Plaines: seulement les détenteurs de laissez-passer pourront y accéder.

Les laissez-passer pour le FEQ sont en vente jusqu’au 8 juin au coût de 88 $, après quoi ils seront à 98 $.


Ce que disent les critiques:

«Un concert rock solide (...) Jagger court sur la scène comme s’il se qualifiait pour les Olympiques»

- Le magazine Rolling Stones

«Si le temps apporte la sagesse, quelqu’un a oublié de le dire aux Rolling Stones»

- USA Today


D’autres dates de la tournée:

  • 30 mai, Columbus
  • 6 juin, Dallas
  • 9 juin, Atlanta
  • 17 juin, Nashville
  • 15 juillet, Québec