/world/usa
Navigation

Des Québécois au sommet

La vidéo de New York présentée au nouvel observatoire du World Trade Center a été conçue à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | C’est à une équipe de Montréal que l’on a confié la réalisation d’une vidéo présentée sur écran géant au nouvel observatoire du World Trade Center.

Après l’antenne du World Trade Center fabriquée au Québec, d’autres Québécois laissent maintenant leur marque au sommet du plus haut immeuble de l’hémisphère occidental.

La compagnie montréalaise Réalisations a été invitée à concevoir et produire une vidéo de 2 min 30 visant à offrir aux visiteurs de l’observatoire du One World Trade Center un point de vue alternatif, un autre aspect de la ville.

C’est toute une vitrine pour la compagnie montréalaise d’à peine quinze employés. On estime que près de quatre millions de personnes visiteront l’observatoire cette année.

Le président de la compagnie, Roger Parent, s’en réjouit. «Nous sommes la seule compagnie non américaine qui a travaillé sur le projet de l’observatoire», dit-il fièrement.

Roger Parent, président de Réalisations Inc.
Photo Courtoisie
Roger Parent, président de Réalisations Inc.

Son équipe a bûché sur ce projet pendant près de deux ans. Il refuse de dévoiler le montant d’un tel contrat, «mais disons seulement qu’il y a plusieurs zéros!»

Écran 3D

Trouve-t-il ironique qu’on ait demandé à des Montréalais de faire une vidéo sur New York?

«Oui on y a pensé, mais ça ne m’a pas vraiment étonné. Ils voulaient tout simplement avoir des gens créatifs. Des gens créatifs à Montréal, il y en a partout.»

C’est au 102e étage que les visiteurs vont découvrir le See Forever Theater, en sortant de l’ascenseur. La vidéo est projetée sur un mur-écran avec des reliefs d’immeubles en 3 D.

La vidéo montre surtout des images de New-Yorkais plutôt que les immeubles emblématiques.

«On voulait montrer les New-Yorkais qui marchent, mangent, boivent, rêvent, bref les gestes du quotidien», dit M. Parent.

Une partie de l’équipe montréalaise de l’entreprise Réalisations, qui a réalisé la vidéo See Forever: Yolène Le Roux, André Lantin, Joël Proulx Bouffard et Philippe Provencher.
photo Courtoisie
Une partie de l’équipe montréalaise de l’entreprise Réalisations, qui a réalisé la vidéo See Forever: Yolène Le Roux, André Lantin, Joël Proulx Bouffard et Philippe Provencher.

 

Le rythme de New York

En d’autres mots, c’est une immersion dans le rythme de la ville.

«Ils nous ont laissés libres de faire ce qu’on voulait. J’écoutais un podcast, où l’on parlait du rythme de marche dans les différentes villes du monde. Les New-Yorkais qui déambulent, c’est le pouls de la ville. On s’en est inspiré».

La vidéo a donc été montée au même tempo de marche que les New-Yorkais.

Le clou du spectacle survient à la fin quand l’écran se lève pour dévoiler, derrière, le vrai skyline de New York. C’est la première fois que les visiteurs découvrent la vue à 381 mètres de hauteur. L’effet est saisissant et la plupart des visiteurs applaudissent.

La compagnie n’en est pas à son premier projet à New York. Elle a aussi conçu les projections de l’Anneau du Nibelung de Wagner mis en scène par Robert Lepage pour le Metropolitan Opera de New York.

Sur le même sujet