/news/education
Navigation

Manifestations contre les coupes budgétaires en éducation: «Je protège mon école publique!»

Manifestations contre les coupes budgétaires en éducation: «Je protège mon école publique!»
capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Des centaines de membres des conseils d'établissements, de parents, d'enfants et de professeurs ont manifesté lundi matin dans plus de 90 écoles primaires du Québec afin de dénoncer les compressions en éducation annoncées par le gouvernement Couillard.

«Défendons l'école publique, dénonçons les compressions!», scandaient des élèves de l'école Saint-Anselme à Montréal, pancartes en main et accompagnés de leurs parents et professeurs.

Selon la page Facebook du mouvement «Je protège mon école publique!», à l'origine de l'événement, 90 établissements participaient à cette grande manifestation.

Catherine Harel-Bourdon, la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) qui était présente à l'école Saint-Anselme, a souligné le retour à l'équilibre budgétaire qui prévoit des coupes de 41 millions $ sur deux ans.

«Le fait qu'il y ait des changements à faire pour optimiser [notre façon de faire] et pour mieux gérer, j'en suis. Mais cela va au-delà de la gestion. À 3,4 % de frais administratifs, cela va au-delà de ça, et les coupes touchent les services aux élèves», a déclaré Mme Harel-Bourdon.

Le transport scolaire et le ratio d'élèves par professeur seront notamment affectés par les réductions annoncées dans le dernier budget du gouvernement libéral.

En plus de manifester devant leurs établissements scolaires, les participants prévoient créer une chaîne humaine afin d'encercler leurs écoles comme l'ont déjà fait des élèves en décembre dernier. Au total, une trentaine d'écoles primaires publiques participaient à l'événement.