/news/politics
Navigation

Des commentaires disgracieux à la suite du décès de Jacques Parizeau

Le reste du Canada réagit à la mort de l'ancien premier ministre québécois

Jacques Parizeau
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Si la majorité des Québécois ont tenu à rendre hommage mardi à l'ancien premier ministre du Québec Jacques Parizeau, le décès de l'ancienne figure de proue du mouvement indépendantiste a aussi suscité, dans le Reste du Canada, une vague de commentaires disgracieux.

Si la majorité des Québécois ont tenu à rendre hommage mardi à l'ancien premier ministre du Québec Jacques Parizeau, le décès de l'ancienne figure de proue du mouvement indépendantiste a aussi suscité, dans le reste du Canada, une vague de commentaires disgracieux.

Certains internautes ne retiennent effectivement de «Monsieur» Parizeau que son discours prononcé en 1995 après la victoire du camp du Non au référendum sur la souveraineté du Québec. Pour plusieurs, le nom de Jacques Parizeau restera à tout jamais associé à ces quelques mots: «On a été battus, au fond, par quoi? Par l'argent puis des votes ethniques, essentiellement.»

Voici quelques-uns des commentaires malheureux tenus à l'endroit de l'ancien premier ministre sur les réseaux sociaux:

Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran

Certains internautes s'en sont également donnés à coeur joie sur les sites web de médias anglophones.

Sous les articles du National Post, du Toronto Sun et du Huffington Post Canada notamment, les commentaires sont majoritairement négatifs et souvent très virulents.

En voici quelques exemples:

Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran
Jacques Parizeau
Capture d'écran