/24m/outings
Navigation

Le Festival Mural et ses créateurs

Coup d'oeil sur cet article

Le boulevard Saint-Laurent et quelques rues adjacentes s’apprêtent à changer d’aspect grâce au travail de plusieurs muralistes à l’occasion du Festival international d’art public Mural. Le 24 Heures s’est entretenu avec quelques-uns de ces artistes afin d’en connaître davantage sur leur démarche.


Mural 

Pour sa 3e édition, l’événement est présenté en version améliorée et dure 11 jours au lieu de quatre. Au programme, des conférences, des projections de films (au cinéma Excentris), de l’animation de rues, des tours guidés, une foire d’art public (dans le stationnement adjacent au cinéma Excentris) et un marché public (au parc du Portugal).

À noter :

  • Le boulevard Saint-Laurent sera fermé entre la rue Sherbrooke et l’avenue du Mont-Royal
  • Des artistes en provenance de 8 pays prennent part à l’événement
  • 20 nouvelles murales seront créées
  • En tout, 50 œuvres auront été réalisées grâce au Festival Mural
  • Festival Mural, jusqu’au 14 juin, muralfestival.com

Le duo Bicicleta Sem Freio, Brésil

Emplacement : Boulevard Saint-laurent entre les rues Prince-Arthur et Sherbrooke

Photo courtoisie

Est-ce votre première participation au Festival Mural?

« Oui, mais mais on a déjà participé à plusieurs autres festivals similaires comme Life Is Beautiful à Las Vegas, Memorie Urbane en Italie, Santurce es ley à Porto Rico, etc. Ce mois-ci nous participons à Mural et le mois prochain à Pangeaseed au Mexique. On voyage beaucoup! »

Comment avez-vous commencé votre carrière de muralistes?

« Au départ, il y a onze ans, nous travaillions comme illustrateurs et designers graphiques, mais dès que nous avons créée notre première murale au Festival Life Is Beautiful à Las Vegas, ce fut un point de non-retour! »

Que prévoyiez-vous créer pour le festival Mural?

« Un personnage à la fois fou, très coloré et psychédélique. »

D’où prenez-vous votre inspiration?

« Nous sommes souvent inspirés par les jeux vidéo et les cartoons. »

bicicletasemfreio.com


Melissa del Pinto, Québec

Emplacement: rue Saint-Dominique entre les rues Prince-Arthur et Sherbrooke

Photo courtoisie

Est-ce votre première participation au Festival Mural?

« Oui, et, en fait, c’est la première fois que je participe à un événement de ce genre. »

Comment avez-vous commencé votre carrière de peintre?

« Je peins professionnellement depuis que je sus diplômée du programme d’Illustration et de design du Collège Dawson, c’est-à-dire depuis 2001. J’ai également travaillé dans l’industrie de la mode en 2002, mais j’ai trouvé l’expérience assez éprouvante et à partir de là, c’était évident pour moi qu’un travail de 9 à 5 dans un bureau ne me convenait pas. C’est depuis ce temps que je peins à temps plein. »

Que prévoyiez-vous créer pour le festival Mural?

« Je vais peindre un corbeau tiré de ma collection Wonderlust. Les images d’oiseaux sont devenues ma marque de commerce depuis un certain temps maintenant et le corbeau est mon oiseau préféré! »

galeriemx.com


MC Baldassari, Québec

Emplacement : une ruelle sur Prince Arthur au coin de Saint-Laurent

Photo courtoisie

Est-ce la première année que vous participez au Festival Mural?

« C’est la première année que je participe en tant que muraliste, mais l’année dernière je faisais partie de l'équipe EMPLM (En Masse Pour Les Masses) qui peinturait le container de Parc Cité juste en face de Station 16. »

Comment avez-vous commencé votre carrière d’artiste visuel ?

« J’étudiais les Arts appliqués et le Design industriel jusqu’en 2010. À l’époque, je postais quelques-uns de mes dessins sur un blogue à temps perdu et c’est comme ça que j’ai obtenu mon premier contrat d’illustratrice. J’ai abandonné mes recherches d'emplois en design industriel assez rapidement...il faut dire que j’étais désespérée de trouver uniquement des emplois de technicienne (3D, plans techniques), alors que tout ce que je voulais c’était de travailler avec un crayon et un papier pour dessiner à main levée! J’ai choisi la voie des arts et de l’illustration un peu sur un coup de tête!»

Que prévoyez-vous créer pour le festival Mural ?

« Pour ne pas trop en dire, je dirais que je vais faire ce que je sais faire, car la taille du mur est déjà un beau challenge et j’ai bien hâte de m’y attaquer.»

- Qu’est-ce qui vous a inspiré le sujet de votre Mural?

« La même chose qui m’inspire dans mes travaux artistiques. Je veux me faire plaisir en dessinant ce que j’aime dessiner, pour ceux qui connaissent mon travail, oui, des filles et des cheveux! J’aime dessiner des affaires délicates et super féminins sur des surfaces aux matériaux bruts et rough qui crée un contraste et mon mur est parfait pour ça.»

mcbaldassari.com