/lifestyle/food
Navigation

Manger gras serait relié à l'instabilité émotionnelle

Manger gras serait relié à l'instabilité émotionnelle
WeHeartIt

Coup d'oeil sur cet article

Le dicton «manger ses émotions» pourrait bien être le début d’un cercle vicieux. Selon une nouvelle étude qu’a dévoilée le Journal of Health Psychology, il semble que la nourriture grasse ait des effets néfastes non seulement sur le système, mais également sur la santé émotionnelle.

Les chercheurs ont réalisé une étude auprès de 1 699 hommes et 3 293 femmes afin de comparer leur état émotionnel selon le contenu de leur assiette. Plus ce qu’ils mangeaient était élevé en gras trans, plus leurs émotions étaient instables et moins ceux-ci s’en rendaient compte.

Bref, manger de la nourriture riche en gras trans rend émotionnel, sans le savoir.

De plus, l’étude a révélé que les gens qui ont un mode de vie contraire, qui mangent bien et qui font du sport,  ont tendance à être plus heureux et capables de mieux contrôler leur état émotionnel.

Toutefois, même si les chercheurs sont certains de l'existence du lien entre les émotions et le contenu de notre assiette, ceux-ci ne sont pas en mesure de dire si la consommation de nourriture grasse cause automatiquement un déséquilibre émotionnel.

Bref,  si vous êtes déprimés, il vaut mieux aller faire le tour du bloc à la course plutôt que d’engloutir un sac de croustilles!