/lifestyle/beautyfashion
Navigation

20 minutes avec Sophie Desmarais

«J’ai un sens inné pour la mode»

20 minutes avec Sophie Desmarais
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Elle a toujours préféré la discrétion. Mais depuis qu’elle est marraine d’honneur de la Fondation Jasmin Roy, pour lutter contre l’intimidation, Sophie Desmarais, fille cadette du défunt milliardaire Paul Desmarais, nous ouvre peu à peu les portes de son univers. Si sa passion est d’abord et avant tout d’aider les autres, elle est une artiste dans l’âme. Impliquée auprès des musiciens du Big Band de l’Université de Montréal, elle chante le blues selon son frère, avec une voix rappelant celle de Peggy Lee. Entichée de déco, elle possède un flair inné pour la mode: «J’ai un style très personnalisé et je m’inspire, entre autres, de ce que je vois dans la rue. Je n’achète pas que des vêtements griffés, bien au contraire», explique celle qui aime bien dénicher des trouvailles chez Winners, et qui fréquente régulièrement avec sa fille des boutiques comme Zara et H&M.

Suis-je une victime de la mode?

J’adore la mode, sans me sentir obligée de suivre les tendances à la lettre. Personne ne me dicte comment m’habiller. Au contraire, je crée moi-même mon propre look dans lequel je me sens bien. Je crois avoir un sens inné pour le style, et je ne porte pas uniquement des vêtements griffés.

Mon style

20 minutes avec Sophie Desmarais
Photo courtoisie

J’ai plutôt une allure décontractée, chic, avec une légère touche bohémienne. J’adore porter de longs colliers, et enfiler plusieurs beaux bracelets. Je m’inspire beaucoup de ce que je vois dans la rue bien que j’estime avoir un style très personnalisé. Je suis influencée par mon énergie, et comment je me sens.

Les marques griffées

J’adore les sacs Hermès, mais ça ne veut pas dire que je ne vais pas chez Winners. Pourquoi je m’empêcherais d’y aller? Je suis choyée, mais je peux quand même faire comme les autres. L’important est que ça me plaise. Régulièrement je vais chez Zara ou chez H&M avec ma fille. Je ne vois pas pourquoi je dépenserais 1000 $ pour une robe, si je peux en trouver une semblable à 250 $. Je suis loin d’être une femme qui ne porte que des vêtements haute couture.

Les vêtements pour me sentir belle et bien dans ma peau

Un jeans, avec un t-shirt, un beau blazer que j’agence avec une belle ceinture, des chaussures, ou des bottillons à mon goût. Je porte également beaucoup de colliers que j’achète un peu partout. J’adore les jeans et les pantalons de cuir J Brand. Je mets beaucoup de cuir sans en porter de la tête au pied. J’aime les pantalons en cuir, avec de longs pulls ou une veste, et une belle paire de bottes.

Maquillage, mes essentiels

20 minutes avec Sophie Desmarais
Photo courtoisie

Je porte, en tout temps, un fond de teint, car je trouve ma peau trop blanche. Je ne sors jamais de la maison sans que mes yeux soient maquillés d’un eye-liner prune ou mauve de Mac. J’applique mon rouge à lèvres rose pâle de Revlon (405 Silver city pink ). J’ajoute aussi une poudre pour le visage de Mac.

Mes produits de soin préférés

Tous les matins, je me rince avec l’eau de beauté de Caudalie. Pour les mains et les lèvres, j’applique les produits de marque Nuxe. Pour le corps, j’utilise la crème de marque Lipikar. Pour le visage, j’ai recours depuis des années aux crèmes avec Vitamine C de la marque SkinCeuticals. Je lave mes cheveux avec les produits Kerastase. Mon seul et unique parfum est Carnal Flower de Frederic Malle. Il est magique. Régulièrement, on m’arrête dans la rue pour m’en parler.

Mon dada mode

20 minutes avec Sophie Desmarais
Photo courtoisie

S’il y a quelqu’un qui raffole des chaussures, c’est moi. Je suis une maniaque de chaussures et de bottes. J’en ai beaucoup, mais moins que Céline Dion et Emilia Marcos. Mes préférés sont ceux de Jimmy Choo.

Routine exercice

Je pratique au rythme d’une heure par jour, ce qu’on appelle la Barre avec une entraîneuse ou coach exceptionnelle que je contacte par Skype n’importe où dans le monde.

La pièce de ma maison que je préfère

20 minutes avec Sophie Desmarais
Photo courtoisie

Mes chambres (elle partage sa vie entre Montréal, la Floride et la Corse). C’est dans ces lieux privés que j’aime y lire et regarder la télévision. Des endroits où je me sens bien pour leur ambiance chaleureuse. J’adore les coussins. On me surnomme d’ailleurs, the pillow police, tellement j’en ai partout. Mes chambres aux allures plutôt contemporaines sont paisibles et elles dégagent une bonne énergie.

Ma décoration intérieure

Dans un endroit où il fait froid, j’aime une ambiance cocooning, avec de la couleur, beaucoup de coussins, de couvertures, de plaids, de fleurs et d’objets pour ajouter de la chaleur. J’ai toujours des bougies allumées, dont celles de Jo Malone. Dans le sud, je préfère le look épuré, simple, et confortable. J’ai un faible pour les looks méditerranéens.

Deux objets auxquels je tiens plus que tout

Définitivement la bague que m’a offerte mon conjoint Daniel Valoatto, et la photo de mes parents dans un petit cadre que je garde toujours près de mon lit.

L’accomplissement dont je suis la plus fière

D’avoir élevé mes enfants sans l’apport de leur père. Deuxièmement, d’être la femme que je suis devenue et d’avoir réussi à surmonter des difficultés, dont des échecs amoureux, mon anorexie et une tumeur au cerveau. Personne n’est à l’abri des épreuves, peu importe la taille de son portefeuille.